person_outline
search
<br />
<b>Notice</b>:  Undefined property: JCategoryNode::$name in <b>/home/boma8995/public_html/templates/gk_technews/html/com_content/category/blog.php</b> on line <b>48</b><br />

Critique du film : Des Lendemains qui chantent

image 5b6a0

Le documentariste de L’âge d’or du X et  Je hais les années 80 signe son premier long métrage et brosse un portrait gentillement corrosif de la France, de l’élection de Mitterrand en 1981 à la défaite de Jospin en 1995.

Critique du film : Mister Babadook

image f9262

Dans un genre horrifique sur-représenté au cinéma par les fantômes et les zombies, la promesse de voir émerger un nouveau croque-mitaine est alléchante. Si l’on sait que Mister Babadook (The Babadook en VO) est le premier film écrit et réalisé par l’Australienne Jennifer Kent, on est en droit s’attendre à une œuvre originale et personnelle ambitieuse. En apprenant que le film a remporté 4 des 6 prix possibles au festival de Gerardmer (Prix du Jury, Prix du Public, Prix du Jury Jeune et Prix de la Critique), il prend carrément des allures d’incontournable. Tant de promesses et d’attentes peuvent elles nuire à l’appréciation d’une œuvre par un spectateur ? Réponse tout de suite.

Critique du film : New York Melody

image 72725

La romcom de l’été qui apporte un petit vent de fraicheur grâce à quelques idées bien trouvées, de la tendresse, une certaine justesse de ton et l’envie de partager son amour pour la musique.

Critique du film : The Raid 2

image 18485

Après Merantau et The Raid, Gareth Evans nous réinvite à Jakarta pour un film de genre complètement débridé qui mélange et réinvente les codes du cinéma d’action, de kung fu et d’horreur pour en faire l’ultime pot pourri.

Critique du film : La Planéte des Singes l'Affrontement

image b82c1

Le premier opus du reboot de la saga simiesque était une franche réussite. L’essai est-il transformé par cette suite dirigée d’une main de maître par le réalisateur de Morse ? La réponse est dans la question. Gare aux gorilles !

Critique du film : Transformers l'Age de l'Extinction

image 52ebc

Dur de s’exprimer clairement sur un film dont on a oublié la presque intégralité à peine une minute après avoir quitté la salle. L’ennui dû à la répétition peut-il engendrer un choc posttraumatique et une amnésie passagère ? C’est sous la houlette d’un hypnothérapeute que ce bref article est écrit, afin de renouer avec un maximum de souvenirs profondément enfouis.