person_outline
search

    E3 2014 : Résumé de la conférence de SONY

  • Actus jeux vidéo
  • Mis en ligne le

Le géant japonais a commencé avec du solide puisque c’est un nouveau trailer assez stylé de Destiny qui a fait office d’ouverture du show. On a découvert un peu plus le background du titre et il faut dire que ça fait envie. A peine la vidéo terminée, le patron de Sony est venu lancer les hostilités en annonçant que Destiny sera jouable sur PS4 avant les autres supports et qu’il y aura du contenu exclusif. Beta jouable à partir du 17 Juillet sur la console de Sony, une alpha a aussi été ouverte pour une poignée de chanceux et la firme nipponne lancera une console toute blanche en pack avec le jeu.

Pas facile de passer après un jeu de Bungie et pourtant, il faut bien continuer la conférence. Et Sony donne le ton, Destiny n’était qu’un avant gout, tout ce qui viendra après sera au moins du même acabit. On a donc découvert du gameplay pour The Order 1886. L’ambiance est un modèle, le jeu est d’une technique exemplaire, on  n’a juste envie de l’avoir entre nos mains.

Continuant sur un rythme effréné, on découvre un titre tout en poésie, en couleur et en nouveauté. Entwined s’est dévoilé sous nos yeux de grands enfants. Le jeu est loin des blockbusters que l’on vient de digérer mais nous offre une fraîcheur bienvenue. Disponible dès maintenant sur le PSN pour une dizaine d’euros.

On continue sur les exclusivité de la console avec Infamous first light, un DLC stand alone pour infamous Second son. A peine annoncé et montré que l’on passe à Little big planet 3. Le sackboy revient dans une session de gameplay où l’on découvre ses nouveaux amis et les nouvelles possibilités. Un long gameplay, des graphismes magnifiques et la possibilité de retrouver toutes les créations des deux premiers épisodes, une grande nouvelle.

Et le nouveau jeu exclusive à la PS4 de From Software qui avait fuité, il est où ? Et bien il est là. Les créateurs de Dark soul ont amené un trailer pour Bloodborne. C’est bien fait, c’est glauque à souhait et c’est remplit de créature à tuer.

Après ce départ tonitruant sur les exclusivités maison de Sony, on en est arrivé aux éditeurs tiers avec du gameplay pour Far Cry 4. On a pu arpenter les flancs de l’Himalaya, découvre tout un tas d’ennemis, d’armes et d’animaux qui rendent cet endroit plus dangereux qu’il n’y parait. On a aussi vu de la coopération et l’utilisation de la wingsuit qui vous dépannera bien quand votre véhicule aura la mauvaise idée de tomber dans un ravin.

On est alors doucement rentré dans la moins bonne partie de la conférence. On a d’abord eu pendant un long moment une présentation succinte de « petits » jeux qui offrent des expériences uniques, des expériences qui répondent aux attentes des nombreuses lettres de joueurs présentées sur scène. Pelle mêle, on a découvert Dead Island 2, du contenu exclusif pour Battlefield Hardline, Destiny ou Disney Infinity 2, un trailer amusant pour Magika 2, la réédition de Grim Fandango, les arrivées de jeux comme Broforce, Hotline Miami ou The Talos Principles.

Toujours en déballant les lettres de lecteur, on a découvert le nouveau projet de Suda 51. Nommé Let id die, le jeu s’annonce plus occidental dans son ambiance mais toujours aussi barré et plus violent que jamais. Une annonce aussi inattendue que bienvenue.

En continuant dans ce qu’on avait pas vu venir, le nouveau jeu des créateurs de Journey. Le studio s’appelle maintenant Giant Squid et le jeu se reconnait dans le nom d’Abzû. Un nouveau voyage tout en poésie à l’horizon.

On a terminé cette séance de studio indépendant par un tour sur No man’s sky. Ce jeu d’exploration futuriste en vue à la première personne a tout pour devenir un phénomène d’ampleur mondiale. Le directeur du studio Hello Games est venu expliquer que le jeu créait aléatoirement les planètes et ce qu’il y a dessus ainsi, chacun commencera l’aventure sur une planète différente et devra explorer l’univers infini qui s’offre à lui. Le tout en étant connecté avec les autres joueurs. Un ovni qui pourrait bien être une tuerie.

Après cette session un peu longue pour nous présenter que très rapidement quelques jeux mineurs, Sony a enfoncé le clou de l’ennui en nous sortant une petite attaque directe au kinect de Microsoft en parlant de leur projet Morpheus.

Malheureusement, pas d’images ou de démonstration. On a continué dans les bla bla politiques avec une interminable séance de chiffres sur le PSN, un vague mot sur le service PSN Now qui permettra aux américains de télécharger des jeux PS3 sur leur nouvelle console, l’arrivée de Youtube pour directement partager vos parties sur la plateforme de google et enfin un rapide retour au jeu avec du gameplay pour Mortal Kombat X. Juste assez pour se rendre compte de la brutalité du jeu et qu’il sera possible s’aider du décor.

On a repris sur les films Sony Picture et sur l’arrivée, aux Etats-Unis, de la série Powers, disponible gratuitement sur Playstation 4. Rien de bien intéressant et de nouvelles minutes qui passent. On peut quand même signaler l’arrivée d’un film d’animation Ratchet and Cank.

On attaque enfin la dernière ligne droite et après l’ennui, Sony a sortie l’artillerie lourde pour conclure. Coup sur coup, les jeux triple A se sont bousculés, tous plus incroyable les uns que les autres. Dans l’ordre, The last of us PS4 réédition, Metal Gear Solid 5 the phatom pain dans un trailer plus que méga classe, peut-être l’annonce de la soirée avec l’arrivée de GTA 5 sur PC (précommandez-le) et consoles next-gen avec un trailer à l’appui, du gameplay absolument magnifique de Batman et de sa batmobile pour Batman Arkham Night et enfin, une conclusion sur Uncharted 4 A thief’s end, des jeux qui arriveront tous au plus tard en 2015.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.