person_outline
search

    Les sorties DVD/Blu-Ray du mois de Mars 2016 - Séries TV

  • Sorties
  • Mis en ligne le
Game of Thrones Saison 5
L’hiver approche…
image 94dc1

Dès les premières minutes de la saison 5, les auteurs de Game Of Thrones nous replongent au cœur de cette bataille intestine et sans foi ni loi que se livrent les nombreux protagonistes à travers Westeros et Essos, et ce, pour mieux accaparer le trône tant convoité. De son côté, Jon Snow (Kit Harington) ne sait plus à quel saint se vouer pour mener à bien la tâche ô combien ardue qui lui a été allouée par ses pairs à Châteaunoir. Pire encore, il rencontre de plus en plus de difficultés à rasséréner les membres comploteurs de la Garde de Nuit, ainsi que Stannis Baratheon (Stephen Dilliane), lequel s’est arrogé le pouvoir en s’autoproclamant Roi de Westeros. À quelques lieux de là, à Port-Réal, Cersei Lannister (Lena Headey) voit sa souveraineté mise à mal. Contestée par l’influence croissante des Tyrell et la montée en puissance d’un groupuscule emmené par le mystérieux « Grand Moineau », la Reine régente ne sait plus où donner de la tête et sent bien que le pouvoir lui échappe.
Pendant ce temps, son frère Jaime (Nikolaj Coster-Waldau) est appelé à la rescousse pour une mission tenue secrète, alors que de l’autre côté du Détroit, Arya Strak (Maisie Williams) se démène pour retrouver la trace d’un vieil ami. Quant au très recherché Tyrion (Peter Dinklage), le mal-aimé de la dynastie des Lannister, il erre comme une âme en peine avant de s’enrôler dans un camp adverse et défendre, ainsi, une nouvelle cause. Alors que la menace gronde à Meereen, Daenerys Targaryen (Emilia Clarke) prend soudainement conscience que pour maintenir son statut et son emprise sur la ville, elle va devoir faire des choix inéluctables et abattre une nouvelle carte…
Après avoir été élue la série la plus populaire de l’histoire de la chaîne câblée américaine HBO, Game of Thrones étend chaque année davantage son hégémonie au niveau de l’échiquier télévisuel mondial. Avec douze Emmy® Awards raflés cette année, la série établit un nouveau record et assoit définitivement son statut de phénomène mondial. Contrairement à la pensée commune, regarder une série n’est pas du tout un acte passif et Game of Thrones en est la preuve irréfutable ! J’en veux cette cinquième saison toujours aussi complexe que captivante, et dont le leitmotiv « L’hiver approche » est plus menaçant que jamais, et ce, sans oublier ses corollaires, bien sûr !

Détails

Distributeur : HBO
Origine : USA
Date de sortie : 15 mars 2016
Créateurs : D.B. Weiss et David Benioff
Distribution : Peter Dinklage, Emilia Clarke, Kit Harington, Lena Headey, Nikolaj Coster-Waldau, Natalie Dormer, Sophie Turner, Maisie Williams, John Bradley (II), Kristofer Hivju, Gwendoline Christie, Jerome Flynn, Iain Glen, Liam Cunningham, Stephen Dillane, Carice Van Houten, Alfie Allen, Aidan Gillen, Iwan Rheon, Conleth Hill, Hannah Murray, Michiel Huisman, Nathalie Emmanuel, Dean-Charles Chapman, Indira Varma, Tom Wlaschiha, Michael McElhatton…
Genre : Drame fantastique
Durée : 10 épisodes de 52 minutes
Les points forts des coffrets Blu-Ray & DVD :
- « ANATOMIE D’UN ÉPISODE : LA MISÉRICORDE DE LA MÈRE”. Des premières étapes de la rédaction aux effets spéciaux, découvrez les éléments qui ont créé “La Miséricorde de la Mère”, un épisode dont les fans parleront pendant des années.
- “LA VÉRITABLE HISTOIRE DERRIÈRE LE TRÔNE DE FER” : Observez des historiens, accompagnés de George R.R. Martin, explorer ce qui a inspiré la construction de la série comme “La Guerre des Deux-Roses” et d’autres événements historiques dans ce documentaire en deux parties.
- “UN JOUR DANS UNE VIE” : Trois pays, des centaines d’acteurs et de professionnels, durant un jour épique. Vivez le tournage de la saison 5 comme si vous y étiez.
- “NOUVEAUX PERSONNAGES ET LIEUX” : Explorez les nouveaux lieux, sociétés et cultures de la Saison 5.
- “COMMENTAIRES AUDIO” : 12 commentaires audio des membres du casting et de l’équipe de tournage incluant ceux de David Benioff, D.B. Weiss, Peter Dinklage, Lena Headey, Kit Harington, Maisie Williams, Nikolaj Coster-Waldau, Natalie Dormer, Gwendoline Christie et bien d’autres.
- “4 SCÈNES COUPÉES”
DÉCOUVREZ DES BONUS BLU-RAYTM EXCLUSIFS
- LA DANSE DES DRAGONS : Écoutez l’histoire des Verts et des Noirs, la guerre civile des Targaryen qui a conduit à la chute des dragons.
- GUIDE DES ÉPISODES : Un guide qui fournit des informations qui remettent dans leur contexte les personnages, lieux, et les histoires que l’on voit à l’écran.
- HISTOIRE ET TRADITION : Découvrez la mythologie de Westeros racontée de différents points de vue par les personnages eux-mêmes.

Strike Back Saison 4
Le meilleur pour la fin !
image 80923

Après un final de troisième saison en apothéose, les agents de la section 20 du MI-6, Damien Scott (Sullivan Stapleton) et Michael Stonebridge (Philip Winchester), nous reviennent pour une quatrième et ultime saison ! Pour ce quatrième round, Stonebridge, Scott et leur équipe doivent résoudre une affaire épineuse au sujet d’une personne portée disparue à Bangkok. Une fois sur place, nos têtes brûlées préférées se rendent bien compte que quelque chose ne tourne pas rond et que l’affaire va bien au-delà du simple kidnapping ! Et à force de ses creuser les méninges, ils ne vont pas tarder à constater qu’il s’agit en réalité de la première étape d’un complot terroriste de grande envergure. Mais qui se cache derrière cette sombre machination ? De l’Asie à l’Europe, des Yakuza à la Mafia Russe, en passant par des cyberterroristes et autres mercenaires d’élite, la section 20 du MI-6 aura une nouvelle fois fort à faire pour sauver le monde !
Pour mieux servir l’intrigue de cette quatrième et dernière saison, les auteurs de Strike Back nous ressort l’artillerie lourde, celle-là même qui a forgé la réputation de l’explosive série de Cinemax ! Gorgée de testostérone, cette énième aventure peut se targuer d’être un savant mélange de suspense, d’action, d’érotisme et de violence. Malgré tout, la série au rythme infernal brille par sa narration réaliste, voire fataliste, sorte d’allégorie corrosive sur les dysfonctionnements et autres corollaires de notre société moderne. En ces heures noires où le terrorisme refait parler de lui à la une des journaux et durant les grandes messes médiatiques, Strike Back nous rappelle que la paix est un bien précieux, mais malheureusement fragile. À bon entendeur !

Détails

Distributeur : HBO & Cinemax
Origine : USA
Date de sortie : 30 mars 2015
Créateurs : Sky One
Distribution : Sullivan Stapleton, Philip Winchester, Michelle Lukes, Robson Green, Milauna Jackson, Michelle Yeoh et Masa Yamaguchi…
Genre : Espionnage/Action
Durée : 10 épisodes de 52 minutes
Les points forts du coffret DVD :
- En coulisses : dans les coulisses de la saison 4 de Strike Back.
- Comment contre-attaquer : Sullivan Stapleton et Philip Winchester racontent la réalisation des scènes d’actions mémorables de cette ultime saison.

Chicago Fire Saison 3
Une saison 3 survoltée !
image 25f1d

Depuis des années, les auteurs hollywoodiens se creusent les méninges pour réinventer certains genres tombés quelque peu en désuétude. Après l’effet de lassitude ressenti par les téléspectateurs suite à la surexposition de certaines franchises lucratives comme Les Experts, N.C.I.S ou encore Grey’s Anatomy, le genre connaît enfin un second souffle avec une série comme Chicago Fire. Mais pourquoi, me direz-vous ? Et bien parce que les héros sont des pompiers de la caserne 51, des secouristes et autres auxiliaires médicaux de Chicago. Au fil des années, ces hommes et femmes d’élite ne se contentent pas de braver le danger quand d’autres se contentent de prendre la poudre d’escampette. Il leur arrive souvent de côtoyer la mort de très près, un passage obligé qui leur laisse souvent une trace indélébile dans leur mémoire. Et puis, bien sûr, il y a tous ceux qui, aveuglés par la pression ou leur égo surdimensionné, finissent par s’égarer en s’aventurant dans des coins obscurs. Mais, le destin ne prévient jamais quand il va frapper !
Dans cette saison 3 particulièrement survoltée, les pompiers de la caserne ont encore du mal à faire le deuil de leur camarade tragiquement décédé au cours d’une terrible explosion. Mais ils n’ont assurément pas le temps de se lamenter sur leur pauvre sort et doivent une nouvelle fois serrer les dents pour mieux affronter les nouvelles urgences imaginées par des auteurs qui n’hésitent plus à se lâcher ! Comprenez par là que nos héros auront une nouvelle fois fort à faire : entre un pyromane déchaîné, une romance alambiquée au sein de l’équipe et une ambiance à couper au couteau au sein même de la caserne, nos héros vont connaître quelques retours de flammes !
Logiquement, une série aussi répétitive sur le papier ne promettait guère de franchir la barre de la première saison dans un univers télévisuel déjà fort engorgé et en pleine mutation avec des revivals et autres reboots. Malgré tout, la troisième saison de Chicago Fire maintient le cap avec une formule durable qui lui permet aujourd’hui d’être produite et vendue sur les chaînes du monde entier. Replongez au cœur de la caserne 51 pour 23 épisodes toujours aussi intenses et dans lesquels passion rime sans aucun doute avec tension !

Détails

Distributeur : Universal
Origine : USA
Date de sortie : 1er mars 2016
Créateurs et showrunners : Derek Haas, Michael Brandt & Matt Olmstead
Distribution : Jesse Spencer, Taylor Kinney, Charlie Barnett, Monica Raymund, Eamonn Walker, David Eigenberg, Yuri Sardarov, Joe Minoso, Christian Stolte, Kara Killmer…
Genre : Drame/action/médical
Durée : 23 épisodes de 42 minutes
Les points forts du coffret DVD : Aucun bonus annoncé !

Fear The Walking Dead Saison 1
Les origines de l’épidémie qui passionne les mordus du genre !
image 90aed

Madison Clark (Kim Dickens), une conseillère d’orientation, jeune veuve et mère de famille, élève ses deux enfants à Los Angeles. Ces deux derniers, Alicia (Alycia Debnam-Carey) et Nick (Frank Dillane), n’acceptent pas vraiment qu’elle ait refait sa vie avec son nouveau compagnon, Travis Manawa (Cliff Curtis), professeur dans le même lycée et également père divorcé. Alors que chacun essaie tant bien que mal de réapprendre à vivre en acceptant l’autre, une bien étrange pandémie va venir obscurcir leur quotidien. C’est autour de cette famille recomposée, qui a bien du mal à recoller les morceaux, que des intrigues vont se tisser pour mieux nous dévoiler les origines d’un mal encore peu connu qui va lentement, mais sûrement, bouleverser la donne de départ…
Dire que le petit écran américain connaît actuellement un nouvel âge d’or devient saison après saison un doux euphémisme. Une preuve de plus de l’effervescence de la créativité à la télévision américaine, Fear The Walking Dead ou les aventures d’une famille américaine lambda dont chacun des membres va devoir se battre pour échapper à un bien étrange virus qui transforme le commun des mortels en bête assoiffé de sang. En seulement une saison, la série nous contamine et nous tient en haleine, frisant parfois l’overdose d’adrénaline. Spin-off de la désormais culte The Walking Dead, diffusée pour la première fois sur la chaîne américaine AMC en octobre 2010, Fear The Walking Dead peut également s’enorgueillir d’être une chronique télévisuelle beaucoup plus mordante qu’elle n’y paraît au premier abord ! À l’instar de sa grande sœur, cette dernière a immédiatement dépassé les espoirs que ses créateurs Dave Erickson et Robert Kirkman avaient placés en elle en balayant une fois de plus les censures et autres préjugés figurant en tête des dix commandements de la bible télévisuelle !
Lancée le 23 août 2015 outre-Atlantique sur un canevas déjà bien éprouvé, la série dérivée a connu d’emblée un succès phénoménal. En réunissant 10,1 millions de téléspectateurs avec un taux féroce de 4,9 % sur les 18-49 ans, le prequel télévisuel signe ainsi le meilleur démarrage de toute l’histoire du câble américain. Cette réussite, la série la doit à ses showrunners, qui ont su intelligemment remonter à la source du mythe pour mieux éclairer notre lanterne sur cette énigmatique infection du petit écran américain. Réalisation soignée, surprenante parfois avec flash-back, hallucinations et autres effets sonores flippants, tout y est juste, jamais vulgaire, avec une intensité rare pour une série télévisée. Amateurs du genre, vous ne serez aucunement déçus !

Détails

Distributeur : Universal
Origine : USA
Date de sortie : 29 mars 2016
Créateur & showrunner : Robert Kirkman et Dave Erickson
Distribution : Kim Dickens, Cliff Curtis, Frank Dillane, Alycia Debnam-Carey, Elizabeth Rodriguez, Ruben Blades, Mercedes Masöhn, Lorenzo James Henrie, Sandrine Holt, Maestro Harrell…
Genre : Drame d’épouvante-horreur
Durée : 6 épisodes de 42 minutes
Les points forts des coffrets DVD & Blu-Ray : Un autre regard sur la série et les personnages.

Scorpion Saison 1
Une série policière pas comme les autres !
image 60eb4

Walter O’Brien (Elyes Gabel), plus connu sous le pseudonyme de « Scorpion », possède un Q.I. très supérieur à la moyenne. Et, il s’agit là d’un doux euphémisme lorsqu’on sait qu’il est considéré comme le 4ème le plus élevé à l’échelle mondiale. Fort d’une expérience professionnelle et personnelle aussi riche que variée, il a décidé de mettre ses compétences hors normes au service de la société en résolvant les cas les plus épineux et autres crises urgentes d’ampleur considérable. Pour l’aider dans cette délicate mission, il a constitué une équipe pour le moins particulière. Composée essentiellement d’inadaptés sociaux, cette dernière va alors mettre tout en œuvre pour résoudre ses dossiers ardus. Les membres de sa fine équipe parviendront-ils à dépasser leurs peurs, phobies et autres troubles obsessionnels compulsifs pour ne pas faillir à leur tâche ? Rien n’est désormais moins sûr !
Tirée de la vie et des affaires menées par le véritable Walter O’Brien, la première saison de Scorpion pourrait être considérée comme une série policière comme il en existe à foison depuis des décennies au sein du paysage télévisuel mondial. Que nenni ! Derrière son apparent classicisme, l’œuvre de Nick Santora cache une certaine particularité, et pas des moindres puisque toute l’intrigue du show tourne autour d’individus en marge de la société, qui apporte une certaine fraîcheur à un genre télévisuel quelque peu galvaudé ces dernières années.
Cette originalité est source de notations très riches, mais aussi d’une ironie double, qui se porte tantôt sur les prétendus intégrés, tantôt sur ceux considérés comme marginaux. Sur fond d’intrigues policières, Scorpion nous en apprend autant aux uns qu’aux autres sur les effets de miroir et certaines incompréhensions et autres déconvenues qui séparent les intelligences humaines…

Détails

Distributeur : Paramount
Origine : USA
Date de sortie : 2 mars 2016
Créateur : Nick Santora
Distribution : Elyes Gabel, Robert Patrick, Katharine McPhee, Eddie Kaye Thomas, Jadyn Wong, Ari Stidham, Riley B. Smith…
Genre : Drame
Durée : 22 épisodes de 42 minutes
Les points forts du coffret DVD : "Création de l'équipe Scorpion", "À la poursuite de l'avion", "Quand Harry rencontre Scorpion", "Vivre sur le fil du rasoir", le making of de Scorpion, saison 1, "Rencontrez l'équipe Scorpion", "À l'intérieur du cerveau avec Eddie Kaye Thomas", les Cascades de Scorpion, le bêtisier, les remerciements et autres scènes coupées.

NCIS Los Angeles Saison 6
Le NCIS de la Cité des Anges est en ébullition !
image 71dfb

Après cinq saisons bien remplies, NCIS : Los Angeles n’est définitivement plus la simple série dérivée de NCIS première du nom, et n’intéressant guère qu’une poignée d’irréductibles. Depuis sa première diffusion en septembre 2003 sur le petit écran américain (mars 2004 pour la France), on peut même parler d’un véritable phénomène télévisuel dans la mesure où ses audiences continuent à afficher des chiffres qui donnent le tournis, même si celles-ci connaissent une érosion notable depuis l’an dernier. Mais, il s’agit là d’une autre histoire, alors concentrons nous plutôt sur l’intrigue de cette saison 6 !
Plus inspirés que jamais, les scénaristes nous ont préparé quelques surprises et autres déconvenues qui risquent bel et bien de faire grincer quelques dents ! Pour ce faire et dès le premier épisode de la saison, on retrouve Sam Hanna (LL Cool J) et G. Callen (Chris O’Donnell) livrés à eux-mêmes dans un sous-marin peuplé de terroristes. Pendant ce temps, Henrietta « Hetty » Lange (Linda Hunt) est convoquée à Washington pour s’expliquer sur leur récente mission en Afghanistan menée par Kensi Blye (Daniela Ruah). Alors que des bruits de couloir commencent à se répandre dans les couloirs du Capitole sur une taupe au sein même du NCIS, Kensi baisse les armes et entame une relation avec Marty Deeks (Eric Christian Olsen). Entre faux semblants, infiltrations hasardeuses, affaires de terrorisme et autre histoire d’amour alambiquée, la Naval Criminal Investigative Service aura fort à faire pour tenter de maintenir une paix toute relative. Une saison qui conduira notre fine équipe en Russie pour un final en apothéose, et ce, pour mieux venir en aide à un vieil ami. Au milieu de tout ça, Callen devra faire face à de nouvelles révélations sur le passé nébuleux de son père, alors qu’à Los Angeles, Deeks devra en découdre avec les affaires internes…
Grand jeu sur les codes qu’elle recycle et hommages en forme de clins d’œil à certains des plus grands chefs-d’œuvre cinématographiques de registres différents qu’elle multiplie, NCIS : Los Angeles continue indubitablement de surprendre. En sautant avec virtuosité d’un genre à l’autre, de l’humour à l’action pure et dure, la série se distingue toujours autant avec des caractéristiques très affirmées et un casting de choc qui sert assurément les propos de l’une des séries télévisées toujours la plus regardée au monde !

Détails

Distributeur : Paramount
Origine : Américaine
Date de sortie : 2 mars 2016
Créateur & showrunner : Shane Brennan
Distribution : Chris O’Donnell, LL Cool J, Daniela Ruah, Linda Hunt, Barrett Foa, Eric Christian Olsen, Renee Felice Smith, Miguel Ferrer…
Genre : Drame policier
Durée : 24 épisodes de 42 minutes
Les points forts du coffret DVD : "Yippee Ki-Yay", "Le Monde nous appartient", "Remonter dans le temps", "Bien trop proche" : la saison 6 de NCIS : Los Angeles, "Couvert pour la saison" et autres scènes coupées.

Under the Dome Saison 3
Le soufflé est retombé !
image b232c

Édité en novembre 2009, Under the Dome est le quarante-neuvième roman écrit par Stephen King et sorti sous la forme d’un livre (sept autres ont été édités sous forme numérique). Au sein de la bibliographie de l’auteur, cet ouvrage occupe une place bien particulière : King a en effet commencé à rédiger cette histoire en 1972, alors qu’il enseignait l’anglais dans un lycée. Une fois le premier chapitre achevé, il n’est pas convaincu et décide de le mettre de côté pendant une décennie. En 1982, il revient dessus et le rebaptise The Cannibals, mais là encore, il ne va pas jusqu’au bout du projet. Ce n’est qu’en 2007 qu’il décide de revoir son manuscrit, en revenant au titre original, et le termine deux ans plus tard.
Une fois n’est pas coutume, les écrits du maître du suspense sont, ici, fidèlement transposés sur le petit écran (avec quelques adaptations plus télévisuelles, bien sûr). Il était une fois… dans la petite bourgade de Chester’s Mill. Un matin, les habitants de cette communauté réputée pour sa quiétude se réveillent, coupés du reste du monde et piégés sous un immense dôme transparent aux pouvoirs étranges. Alors que certains mettent tout en œuvre pour tenter d’enrayer le phénomène, d’autres n’hésitent pas à tirer profit de la situation à des fins personnelles, sans se douter que le dôme tire les ficelles en coulisses. Et pour cette troisième et dernière saison, les scénaristes se perdent quelque peu dans un dédale scénaristique qui marquera la fin du show. Toutefois, ils nous ont réservé un lot de révélations pour marquer comme il se doit le dénouement.
À l’orée de Lost et Twin Peaks, l’insaisissable, mais trop éphémère, Under the Dome mêle soap opera, fantastique, humour noir, drame criminel et œuvre littéraire. En dépit du fait que les audiences de la saison 3 ont connu une forte érosion précipitant le show dans sa chute, et ce, après avoir déchaîné les ferveurs des « sériesmaniacs » du monde entier, l’œuvre peut toutefois se targuer d’être un objet télévisuel hybride et inclassable méritant assurément l’appellation de « série culte ». Coproduite par Steven Spielberg en personne, la série aurait-elle péché par orgueil ?

Détails

Distributeur : Paramount
Origine : USA
Date de sortie : 2 mars 2016
Créateur : Brian K. Vaughan
Distribution : Mike Vogel, Rachelle LeFevre, Dean Norris, Alexander Koch, Eddie Cahill, Colin Ford, Mackenzie Lintz, Eriq La Salle, Frank Whaley, Kylie Bunbury, Marg Helgenberger…
Genre : Drame/science fiction/fantastique
Durée : 13 épisodes de 42 minutes
Les points forts du coffret Blu-ray & DVD : "De retour au Dôme" : coup d'oeil à la saison 3, "La vie sous le Dôme" : dans les coulisses de la saison 3, le final de la saison, "le dispositif", Indy le chien, le bêtisier, des scènes en version longue et autres scènes coupées.

Nurse Jackie Saison 7
Un dernier pour la route ?
image 10761

Infirmière au sein des urgences d’un hôpital new-yorkais réputé pour être l’un des plus difficiles de la ville, Jackie Peyton (Edie Falco) doit affronter tous les jours la dureté inhérente à sa vocation. Reconnue par ses paires pour ses compétences et son professionnalisme, elle éprouve toutefois les plus grandes difficultés à concilier vie professionnelle et personnelle. Histoire de fuir quelque peu son quotidien un peu trop étouffant, elle finit par développer une addiction aux médicaments et plus particulièrement au Vicodin (un antalgique). Et comble de tout pour cette mère de famille au fort caractère et à l’éducation catholique, elle passe son temps à tromper son mari sur son lieu de travail et dans le plus grand secret !
Comme vous l’aurez compris, l’intrigue principale cette série phare de Showtime multirécompensée s’est tissée autour de ses nombreux déboires qui voient, au fil des épisodes, ses propres mensonges se retourner contre elle. Et pour cette saison 7, l’omerta a été brisée et la vérité sur l’addiction de l’indomptable Jackie, incitant ainsi Edie à révéler de nouvelles facettes de son talent d’interprétation. Et autant vous dire qu’elle va connaître le creux de la vague, voire le fond de la bouteille ! Poursuivie par la justice, abandonnée par les siens et privée de sa vocation d’infirmière, elle va devoir mettre tout en œuvre pour recouvrer sa sobriété, et ce, pour mieux récupérer son travail, ses enfants et son identité maintes fois égratignée. Parviendra-t-elle à remonter définitivement la pente ou se laissera-t-elle happée par les affres de la disgrâce ?
Dans cette veine débridée, la septième et ultime saison de Nurse Jackie se montre sans complaisance pour son héroïne, offrant quelques épisodes anthologiques sur le quotidien hors norme d’une femme entière, bourrée d’humour, pleine d’empathie et brillant par ses faiblesses. Avec quelques séquences oniriques qui pointent de-ci de-là, la série nous rappelle à quel point le quotidien dans un service d’urgences est compliqué nerveusement et psychologiquement. Alors, ne boudez pas votre plaisir pour ce clap de fin à ne manquer sous aucun prétexte ! Également disponible le coffret intégral de la série.

Détails

Distributeur : Metropolitan
Origine : USA
Date de sortie : 25 mars 2016
Créateurs et showrunners : Clyde Phililips, Linda Wallem, Liz Brixius et Evan Dunsky
Distribution : Edie Falco, Merritt Wever, Paul Schulze, Anna Deavere Smith, Dominic Fumusa, Adam Ferrara, Ruby Jerins, Mackenzie Aladjem, Stephen Wallem…
Genre : Comédie dramatique
Durée : 12 épisodes de 26 minutes
Les points forts du coffret DVD : 4 épisodes commentés par l'équipe, le dernier patient du All Saints Hospital, le point final, la dernière danse : flashmob avec Edie Falco ainsi que le bêtisier.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.