person_outline
search

    Les sorties DVD/Blu-Ray du mois de Février 2015 - Séries TV

  • Sorties
  • Mis en ligne le
Hawaii 5.0 saison 4
À l’assaut !
image 14727

Depuis son lancement en 2010, Hawaii 5.0, le remake ultra modernisé de l’une des plus iconiques séries des années 70, a indubitablement conquis les amateurs d’enquêtes policières musclées, sexy et rythmées. Dans cette quatrième saison incontestablement placée sous le signe de l’introspection et mettant l’accent sur les relations personnelles entre nos héros préférés, le commandant Steve McGarrett (Alex O’Loughlin) et sa fine équipe, véritable unité d’élite combattant le crime dans un décor somptueux, doivent faire face aux plus gros défis de leur existence pour tenter d’enrayer la criminalité qui n’a de cesse de s’étendre à Hawaii. Entre panoramas paradisiaques, bande-son endiablée, personnages charismatiques et missions palpitantes, l’indomptable Steve et son acolyte l’inspecteur Danny Williams (Scott Caan) se lancent à la poursuite d’un hacker avant d’être pris en otage par un prisonnier évadé et clamant son innocence. Pendant ce temps, la relation entre Kono Kalakaua (Grace Park) et le fils d’un chef yakuza réserve son lot de révélations et de suspense. Quant à Chin Ho Kelly (Daniel Dae Kim), il fera l’objet d’une enquête des Affaires Internes pour ses liens avec le chef d’un cartel de la drogue. Et pour finir, Catherine Rollins (Michelle Borth) intégrera non sans difficulté l’équipe. Toutefois, elle devra régler une dette d’honneur en Afghanistan, alors même que le capitaine Lou Grover (Chi McBride) rejoindra l’équipe après avoir déménagé de Chicago avec sa famille pour prendre la tête de l’unité S.W.A.T sur l’île. Véritable fil rouge de la saison, l’enquête, menée par McGarrett revenu sur l’île pour résoudre les mystères entourant l’assassinat de son père, marquera le grand retour de Wo Fat (Mark Dacascos), ennemi juré et récurrent du groupe, après s’être évadé de prison. Alors que les missions s’enchaînent, un drame se profile à l’horizon, promettant ainsi de clôturer la saison dans un bain de sang...
Bien souvent, quatrième saison rime avec panne d’inspiration, mais pas chez Hawaii 5.0. Certes, les épisodes ne se valent pas tous, mais, globalement, la série continue de se distinguer par sa qualité. Certaines mauvaises langues craignaient le pire pour cette saison, mais force est de reconnaître que les scénaristes respectent scrupuleusement les règles de conduite établies dans les précédents volets pour mieux passer à la vitesse supérieure. Une saison à ne pas manquer pour les fans de la première heure ! À noter les apparitions de Mélanie Griffith, Nick Jonas, Jorge Garcia, Henry Ian Cusik, Tim Daly ou encore Daryl Hannah qui viennent en aide à l’équipe du 5.O.

Détails

Distributeur : Paramount
Origine : Américaine
Date de sortie : 4 février 2015
Créateurs : Leonard Freeman, Alex Kurtzman, Roberto Orci et Peter M. Lenkov
Distribution : Alex O’Loughlin, Scott Caan, Daniel Dae Kim, Grace Park, Masi Oka, Lauren German, Michelle Borth…
Genre : Policier
Durée : 22 épisodes de 42 minutes
Les points forts du coffret DVD : Scènes coupées, une fête hors du commun, plan d’attaque, le littoral : saison 4, la conception de 5-0, recettes hawaïennes de King (6 webisodes), les retrouvailles, le making of de « Ho’onani Makuakane », les fans s’expriment, action Aloha ! saison 4 et le capitaine Lou Grover.

Esprits criminels saison 9
Profilers toujours en action !
image 370bd

Depuis quelques années, les séries policières pullulent sur la petite toile. En tête de liste, nous noterons Esprits criminels, non seulement pour sa qualité scénaristique, mais aussi pour l’interprétation quasi irréprochable de son casting. À l’instar de ses pairs, celle-ci reprend une grande partie du cahier des charges des productions du même genre, mais parvient allègrement à imposer son style. Comme vous le savez sans nul doute, si vous comptez parmi les fans de la première heure, notre équipe de choc et de charme utilise tous les moyens scientifiques et psychologiques mis à sa disposition pour esquisser les meilleurs profils, et ce, afin de laver le pays de sa vermine envahissante. ADN, recherche d’indices, statistiques et autres extrapolations basées sur les sciences du comportement, tout est passé au peigne fin. Et pour cette neuvième saison, nos experts du F.B.I doivent non seulement redoubler d’ingéniosité, mais aussi de prudence, afin d’arrêter un tueur justicier. Une fois encore, les auteurs ont réservé quelques surprises au chef d’équipe Aaron Hotchner (Thomas Gibson) et ses agents spéciaux David Rossi (Joe Mantegna), Alex Blake (Jeann Tripplehorn), le Dr Spencer Reid (Matthew Gray Gubler), Derek Morgan (Shemar Moore), Jennifer Jareau (A.J. Cook), ainsi que son analyste et hacker surdouée Penelope Garcia (Kirsten Vangsness) ; comme un bien étrange meurtre survenu lors de l’anniversaire de l’assassinat de J.F Kennedy et plein d’autres sombres énigmes.
À mi-chemin entre la série policière classique et le thriller fascinant, Esprits criminels est particulièrement axée sur la réflexion. C’est pourquoi de nombreuses techniques modernes et impressionnantes sont souvent utilisées pour les aider à lever le voile sur certaines affaires mystérieuses, voire sordides. Une chose est néanmoins certaine : cette série refuse l’aseptisation, tant et si bien qu’elle ne se gêne aucunement pour revisiter le genre en tapant dans le vivier des faits divers les plus ignominieux pour apporter de l’eau au moulin de l’imagination des scénaristes. La barrière est parfois si mince entre la réalité et la fiction… et son intérêt réside toujours dans le portrait subversif qu’elle fait d’une société américaine qui produit un nombre impressionnant de psychopathes.

Détails

Distributeur : ABC Studios
Origine : USA
Date de sortie : 25 février 2015
Créateur : Jeff Davis
Distribution : Joe Mantegna, Thomas Gibson, Shemar Moore, Matthew Gray Gubler, A.J. Cook, Jeanne Tripplehorn, Kirsten Vangsness…
Genre : Thriller policier
Durée : 24 épisodes de 42 minutes
Les points forts du coffret DVD : Scènes coupées, bêtisier, coulisses, commentaires audio, making of, documentaires et plein d’autres bonus !

Once upon a time saison 3
Une nouvelle malédiction est en marche...
image 966d5

Diffusée depuis octobre 2011 sur le petit écran américain, la série a tout de suite dépassé les espoirs que ses créateurs avaient placés en elle et a permis à la ABC de progresser dans les audimats. C’est donc tout naturellement que vous pouvez retrouver le coffret de la troisième saison chez votre revendeur préféré, et ce, en vue de vous repasser en boucle vos épisodes préférés. Son succès est tel que ses auteurs se sont risqués, l’an dernier, à lancer une série dérivée sobrement baptisée Once upon a time in Wonderland. Contre toute attente, le succès n’a pas été au rendez-vous, mais il s’agit là d’une autre histoire ! Concentrons-nous plutôt sur cette troisième saison : à l’instar des deux précédentes, cette dernière s’inscrit dans cette fameuse continuité scénaristique qui veut que lorsque nos héros mettent fin à une malédiction, une nouvelle encore plus pernicieuse prenne le relais. Un an près les évènements qui ont marqué la fin de la saison 2, Emma Swan (Jennifer Morrison) et son fils Henry Mills (Jared Gilmore) ont refait leur vie à New York et sans aucun souvenir de Storybrooke. Mais c’était compter sans l’entêtement du Capitaine Crochet (alias Killian Jones campé par Colin O’Donoghue) qui aura vite fait de retrouver leur trace ! Ce dernier en profitera alors pour leur rafraîchir la mémoire, et ce, afin de déjouer les plans machiavéliques de la Méchante Sorcière de l’Ouest (Rebecca Mader) qui semble déterminée à assouvir sa vengeance du passé, quoi qu’il arrive...
Ce troisième volet des aventures passionnantes des personnages préférés des contes de notre enfance marque une nouvelle avancée scénaristique dans l’évolution mythologique de la série. En effet, la barrière s’avère de plus en plus mince entre la réalité et la fiction, tant et si bien qu’on finit par se demander si la série n’est pas vouée à une fin funeste, très loin du fameux « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. » Gageons donc que Once upon a time continue à louvoyer encore longtemps entre intrigues imaginées de toute pièce et d’autres inspirées des plus beaux contes de notre enfance...

Détails

Distributeur : ABC Studios
Origine : USA
Date de sortie : 25 février 2015
Créateurs : Adam Horowitz et Edward Kitsis
Distribution : Jennifer Morrison, Ginnifer Goodwin, Lana Parrilla, Robert Carlyle, Josh Dallas, Emilie de Ravin, Jared Gilmore, Colin O’Donoghue, Michael Raymond-James, Stephen lord, Marilyn Manson…
Genre : Drame fantastique
Durée : 22 épisodes de 42 minutes
Les points forts du coffret DVD : Scènes coupées, bêtisier, coulisses, commentaires audio, making of, documentaires et plein d’autres bonus !

Castle saison 6
Un mariage en perspective...
image 993bf

Six ans se sont écoulés depuis que Richard Castle (Nathan Fillion), un écrivain à succès spécialisé dans les thrillers, a été suspecté par la police de New York suite à une succession de meurtres librement inspirés des mises en scène de ses romans. Depuis cette sombre affaire résolue, beaucoup d’encre et surtout de sang a coulé, tant et si bien que Castle est devenu consultant pour les autorités locales. Une fois n’est pas coutume, cette sixième est loin d’être parfaite. Et même si certains épisodes traînent quelque peu en longueur, histoire de diluer l’arc scénaristique, son créateur Andrew Marlowe continue de surprendre en oscillant habilement entre la comédie et la tragédie. De plus en plus proches l’un de l’autre, Rick et l’agent Kate Beckett (Stana Katic) vont devoir concilier vie de couple et enquêtes criminelles. Alors que leur date de mariage avance à grands pas et que tous les préparatifs se précisent, un certain manque de chance et des problèmes inattendus vont venir troubler leur relation déjà bien malmenée. Et, alors que tout semblera rentrer dans l’ordre, les scénaristes nous ont prévu un dénouement pour le moins étonnant, sans dire choquant, qui vous fera douter sérieusement douter du « happy-end ». Parviendront-ils à se passer la corde au cou ? Rien n’est désormais moins sûr...
Classée dans les séries policières (et Dieu sait si le petit écran en compte un bon nombre en ce moment), Castle peut se targuer d’être sans conteste l’une des plus réussies du 21e siècle. Par ses images, ses histoires, ses décors, ses personnages, son interprétation, elle surprend parce qu’elle ne ressemble à aucune autre. En outre, cette œuvre singulière dans l’histoire des séries télévisées est l’une des rares dans laquelle la comédie se marie à merveille avec le drame, certes, en frisant parfois la caricature, mais sans jamais bercer dans le mauvais goût. De quoi donner envie de prolonger la magie en allumant sa platine de salon pour mieux revoir la sixième saison de cette série unique en son genre !

Détails

Distributeur : ABC Studios
Origine : USA
Date de sortie : 25 février 2015
Créateur : Andrew Marlowe
Distribution : Nathan Fillion, Stana Katic, Molly C. Quinn, Susan Sullivan, Jon Huertas, Seamus Dever, Tamala Jones, Penny Johnson Jerald…
Genre : Comédie dramatique policière
Durée : 23 épisodes de 42 minutes
Les points forts du coffret DVD : Commentaires audio, scènes coupées ou rallongées, version alternative, sur le tournage, coups de cœur et bêtisier.

Les agents du S.H.I.E.L.D saison 1
Les agents de l’ombre...
image a7f2a

Vu le triomphe incontestable sur grand écran des X-Men et autres Avengers tout droit sortis des licences ô combien juteuses DC Comics et autre Marvel, le petit écran se devait de rendre hommage comme il se doit à cet univers fantastique qui fait le bonheur des petits et grands. Et, c’est désormais chose faite avec Les agents du S.H.I.E.L.D ! Derrière ce sigle pour le moins énigmatique – qui signifie Strategic Homeland Intervention Enforcement and Logistics Division – se cache une unité d’intervention d’élite constituée de recrues toutes aussi mystérieuses les unes que les autres et vouée à épauler nos super-héros préférés dans leur lutte interminable contre les forces du Mal. Aux commandes de cette série, on retrouve un certain Joss Whedon (Buffy contre les vampires) qui reprend l’histoire là où le premier épisode cinématographique d’Avengers se terminait. Si ce n’est que l’agent Phil Coulson (Clark Gregg) est revenu d’entre les morts à la tête du S.H.I.E.L.D ! En parallèle, des entités aux étranges pouvoirs apparaissent un peu partout sur la surface du globe. Tout laisse donc à penser que le S.H.I.E.L.D va avoir fort à faire avant de remettre de l’ordre, surtout lorsque certains indices tendent à nous laisser penser que le loup pourrait déjà être dans la bergerie...
Depuis quelques années déjà, Hollywood ne cesse de transposer sur grand écran les plus grandes bandes dessinées, mais force est de reconnaître que les résultats obtenus n’ont pas toujours été encensés par la critique. Et pour le petit écran, c’est donc le talentueux Joss Whedon qui s’y colle et, force est de reconnaître, que le pari est relevé haut la main ! N’en déplaise à certains de ses détracteurs qui arguent à qui veut bien l’entendre que les chiffres ne sont pas tout à fait au rendez-vous ! Son style si souvent jalousé, mais jusque-là inégalé, s’adapte parfaitement à cette histoire ô combien complexe, mais qu’il se doit de diluer pour mieux asseoir sa mythologie, tout en mettant en exergue la psychologie de ses personnages. Amateurs du genre, vous ne serez pas déçus ! La tant attendue première saison des Agents du S.H.I.E.L.D est désormais disponible en vidéo pour mieux vous permettre de patienter en attendant la suite non seulement devant votre petit écran, mais aussi dans les salles obscures. Affaire à suivre...

Détails

Distributeur : ABC Studios
Origine : USA
Date de sortie : 25 février 2015
Créateurs : Joss Whedon, Jed Whedon et Maurissa Tancharoen
Distribution : Clark Gregg, Ming-Na Wen, Brett Dalton, Chloe Bennet, Iain De Caestecker, Elizabeth Henstridge… Genre : Drame fantastique
Durée : 22 épisodes de 42 minutes
Les points forts des coffrets Blu-ray et DVD : De nombreux suppléments déclassifiés comme une journée dans le S.D.C.C, documentaires sur les studios Marvel, reportages sur les coulisses, accès exclusifs aux ensembles confidentiels de la série sur la fabrication de certains des vos épisodes préférés, les effets spéciaux, commentaires audio des réalisateurs et de la distribution, scènes coupées et bêtisier.

Banshee saison 2
Secret de polichinelle ?
image 2f06a

Au départ, un pari audacieux. Raconter la sortie de prison d’un certain Lucas Hood (Antony Starr), un arnaqueur de haute voltige spécialisé dans les diamants qui quitte New York pour retrouver son ex-compagne Carrie Hopewell (Ivana Milicevic) résidant dans la région amish de la Pennsylvanie, où les paysans vivent encore comme au 17e siècle. Quelque peu aidé par un destin pour le moins facétieux, l’ancien prévenu parvient à usurper l’identité du shérif local. De fil en aiguille, il doit faire face à ses nouvelles responsabilités qui vont le conduire à livrer une guerre sans merci contre un riche industriel particulièrement sadique qui prend un malin plaisir à faire régner sa loi dans la ville. Un peu glauque, voire funeste… et bien détrompez-vous ! La deuxième saison démarre sur les chapeaux de roue avec l’arrivée de Zeljko Ivanek dans le rôle aussi agaçant que divertissant de Racine, agent gouvernemental plutôt énigmatique, mais déterminé à élucider le mystère qui l’a conduit dans le comté fictif de Banshee. Entre certains restes humains retrouvés, le retour d’un fils pas très prodigue, la corruption des uns et le ressentiment des autres, notre héros, dont le secret était plutôt préservé jusque-là, va devoir affronter certains démons d’un passé tumultueux qu’il tentera d’enterrer… mais à sa manière !
C’est toujours difficile d’échapper à son passé et Lucas va l’apprendre à ses dépens ! Et c’est pourquoi vous serez sans nul doute conquis par cette seconde saison toujours aussi « borderline » : réalisation soignée, surprenante parfois, avec flash-back, décalage permanent, personnages originaux, contradictions, errances, cul-de-sac… tout ce que notre antihéros préféré avait tenté d’enfouir au plus profond de lui et qui ne demandait qu’à sortir. Souvent juste, parfois vulgaire, avec une intensité rare pour une série télé, Banshee explose les tabous avec un anticonformisme et une seconde lecture dérangeante. Avec réalisme et ironie. Et l’on y croit... enfin presque !

Détails

Distributeur : HBO
Origine : USA
Date de sortie : 74 février 2015
Créateurs : Jonathan Tropper & David Schickler
Distribution : Antony Starr, Ivana Milicevic, Ulrich Thomsen, Frankie Faison, Hoon Lee, Anthony Ruivivar, Matt Srevitoo, Trieste Kelly Dunn, Demetrius Grosse, Rus Blackwell, Ryann Shane, Ben Cross, Lili Simmons, Geno Segers…
Genre : Drame
Durée : 10 épisodes de 52 minutes
Les points forts des coffrets Blu-Ray & DVD : Les origines de Banshee avec une douzaine de vidéos prequel de la série, zoom sur certains épisodes avec mise en exergue de certaines scènes clés, commentaires audio, scènes coupées, trailers, bonus interactifs et retour en arrière avec le casting et l’équipe de la série qui tweet en direct au cours du premier et dernier épisode de la saison.

Game of thrones saison 4
Le changement c’est pour dans pas longtemps !
image 11d4f

L’hégémonie des Lannister est désormais totale : le massacre de la fin de la troisième saison a vu la mort de nombreux partisans du camp Stark en voie d’extinction, brisant le soulèvement populaire du Nord par la même occasion. Tandis que Stannis Bartheon (Stephen Dillane) s’évertue tant bien que mal à reconstituer son armée à Peyredragon, un danger plus pernicieux se profile au Sud, en la personne d’Oberyn Martell (Pedro Pascal). Convié au mariage du roi Joffrey Baratheon (Jack Gleeson) et de sa fiancée Margaery Tyrell (Natalie Dormer) qui se tient à Port-Réal, il revêt le masque de l’abnégation, mais nourrit dans l’ombre sa vengeance. Quant au Nord, la Garde de Nuit, alanguie par les récents évènements, ne sait plus à quel saint se vouer face à l’avancée de l’armée des Sauvageons de Mance Rayder, elle-même talonnée par un ennemi encore plus avide de chair fraîche : les Marcheurs Blancs. Et pour finir, à l’Est, la sculpturale Daenerys Targaryen (Emilia Clarke), escortée de ses trois dragons et de son armée d’immaculés, s’apprête à affranchir la ville de Meereen. Et cette dernière le lui rendra bien non seulement en lui permettant de décupler sa force de frappe, mais aussi en mettant la main sur les navires nécessaires pour gagner Westeros et, ainsi, réclamer le trône de fer.
En juin 2014, la chaîne câblée américaine HBO a annoncé, à juste titre, que Game of thrones est devenue officiellement la série la plus populaire de son histoire. En rassemblant 18,4 millions de téléspectateurs de moyenne, la série ravit ainsi la première marche du podium à Soprano, jusque-là détentrice du record depuis 2002 avec 18,2 millions. Un état de fait qui ne prend pas en compte les millions d’autres aficionados éparpiller un peu partout sur la surface du globe, bien sûr ! Contrairement à la pensée commune, regarder une série n’est pas du tout un acte passif et Game of thrones en est la preuve irréfutable ! J’en veux cette quatrième saison toujours aussi complexe que captivante, et qui promet une fin en apothéose...

Détails

Distributeur : HBO
Origine : USA
Date de sortie : 16 février 2015
Créateurs : D.B. Weiss et David Benioff
Distribution : Peter Dinklage, Emilia Clarke, Kit Harington, Lena Headey, Nikolaj Coster-Waldau, Jack Gleeson, Charles Dance, Natalie Dormer, Sophie Turner, Maisie Williams, John Bradley (II), Rose Leslie, Kristofer Hivju, Rory McCann, Gwendoline Christie, Jerome Flynn, Sibel Kekilli, Iain Glen, Liam Cunningham, Stephen Dillane, Carice Van Houten, Alfie Allen, Isaac Hempstead-Wright, Aidan Gillen, Iwan Rheon, Conleth Hill, Hannah Murray…
Genre : Drame fantastique
Durée : 10 épisodes de 52 minutes
Les points forts des coffrets Blu-Ray & DVD : Guide des épisodes, infos en cours de visionnage des épisodes sur les personnages, les lieux et les histoires des sept royaumes, modules sur la mythologie de Westeros raconté par les personnages, rencontres avec quelques membres du casting trouvant la mort dans la saison 4, retour sur la saison 3 pour mieux comprendre les changements du pouvoir, scènes coupées, coulisses du tournage, commentaires audio, présentation des nouveaux personnages avec découverte de nouvelles sociétés, cultures et lieux de la saison 4 et bêtisier.

Dominion saison 1
Armées célestes avec et contre nous !
image 741c8

Basée sur le film Légion – L’armée des anges réalisé par Scott Charles Stewart et sorti en 2010 dans les salles obscures françaises, l’intrigue de Dominion germe vingt-cinq ans après que Dieu a perdu foi en l’humanité en envoyant une légion d’anges pour éradiquer la race humaine de la surface de la Terre. Pour tenter de résister à ce courroux venu du ciel, un groupe de résistants emmené par l’archange Michael (Tom Wisdom) se constitue en plein désert contre son frère Gabriel (Carl Beukes), sans vraiment se douter de ce qui les attend. Depuis, beaucoup de sang a coulé, de nombreuses âmes ont rejoint le royaume des morts et quelques forteresses peinent à rester debout en s’accrochant à l’espoir de l’arrivée prochaine de l’enfant prodigue élevé pour guider l’Humanité hors des ténèbres. Alors qu’un jeune soldat quelque peu indomptable répondant au nom d’Alex Lannon (Christopher Egan) apprend de la bouche de son protecteur Michael qu’il est l’élu, la guerre reprend de plus belle entre les Cieux et la Terre. Alex embrassera-t-il sa destinée pour accomplir la prophétie ?
À vous de le découvrir en vous procurant le coffret de la première saison de Dominion, une série post-apocalyptique fascinante et à la réalisation ultra sophistiquée. Certes, la première saison tend à privilégier l’esthétisme à l’écriture scénaristique, mais elle n’en reste pas moins une production fantastique originale fidèle à la SyFy. Sous fond de narration prophétique, elle prend d’innombrables libertés avec la prophétie originelle, mais elle réussit à recréer une atmosphère où l’important est de ne pas se prendre au sérieux, et ce, même si l’angle politique prend une grande partie dans l’intrigue de la série. Celle, qui n’est pas sans nous rappeler feu Hercule, Xena - la guerrière ou encore Legend of the seeker : L’épée de vérité, ne promet pas de rentrer au panthéon des chefs-d’œuvre du tube cathodique. Toutefois, elle laisse la part belle aux joutes verbales caustiques et autres combats titanesques qui raviront les fans d’un genre si décrié, mais qui a assurément sa place dans le paysage télévisuel actuel.

Détails

Distributeur : Universal
Origine : USA
Date de sortie : 17 février 2015
Créateur : Vaun Wilmott
Distribution : Christopher Egan, Tom Wisdom, Roxanne McKee, Alan Dale, Anthony Head, Luke Allen-Gale, Shivani Ghai, Rosalind Halstead, Carl Beukes…
Genre : Fantastique
Durée : 9 épisodes de 42 minutes
Les points forts des coffrets Blu-Ray & DVD : Scènes coupées et bêtisier

Chicago Fire Saison 2
Pris entre deux feux !
image 4cdbf

Depuis des années, les auteurs hollywoodiens se creusent les méninges pour réinventer certains genres tombés quelque peu en désuétude. Après l’effet de lassitude ressenti par les téléspectateurs suite à la surexposition de certaines licences ô combien lucratives comme Les experts, N.C.I.S ou encore Grey’s anatomy, le genre connaît un second souffle avec une série comme Chicago Fire. Pourquoi ? Parce que les héros sont des pompiers de la caserne 51, des secouristes et auxiliaires médicaux de Chicago. Au fil des années, ces hommes et femmes d’élite ne se contentent pas de braver le danger quand d’autres se contentent de prendre la poudre d’escampette. Il leur arrive souvent de côtoyer la mort de très près, un passage obligé qui leur laisse souvent une trace indélébile dans leur mémoire. Et puis, bien sûr, il y a tous ceux qui, aveuglés par la pression ou leur égo surdimensionné, finissent par s’égarer en s’aventurant dans des coins obscurs. Mais, le destin ne prévient jamais quand il va frapper ! Pourtant, sous le feu de l’action, ces hommes et femmes héroïques n’ont que très peu de temps avant de prendre la décision d’agir. Dans cette deuxième saison, ces derniers sont de nouveau pris entre deux feux : entre combat permanent contre les flammes et aventures sentimentales, leur quotidien n’est décidément pas de tout repos ! Matthew Casey (Jesse Spencer) a de plus en plus de mal à remonter la pente suite à la perte de sa bien-aimée Hallie (Teri Reeves). Peter Mills (Charlie Barnett) envisage, lui, de rejoindre les forces de police de la ville, alors que son chef Walter Boden (Eamonn Walker) se retrouve sur un siège éjectable. Et comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, les problèmes financiers rencontrés par la caserne pourraient la conduire à mettre la clé sous la porte...
Logiquement, une série aussi répétitive sur le papier ne promettait guère de franchir la barre de la première saison dans un univers télévisuel déjà engorgé. Au lieu de quoi, près de quatre ans plus tard, elle maintient le cap avec une formule durable qui lui permet aujourd’hui d’être produite et vendue sur les chaînes du monde entier. Replongez au cœur de la caserne 51 pour une seconde saison assurément entre deux feux !

Détails

Distributeur : Universal
Origine : USA
Date de sortie : 24 février 2015
Créateurs : Derek Haas et Michael Brandt
Distribution : Jesse Spencer, Taylor Kinney, Charlie Barnett, Monica Raymund, Lauren German, Eamonn Walker, David Eigenberg, Teri Reeves, Merle Dandridge, Christine Evangelista, Yuri Sardarov…
Genre : Drame/action/médical
Durée : 22 épisodes de 42 minutes
Les points forts du coffret DVD : Coulisses du tournage, pilote de la série et la Websérie « Je suis un combattant du feu ».

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.