person_outline
search

    Electronic Arts : Une fin d'année 2019 décevante

  • Actus jeux vidéo
  • Mis en ligne le

C'est assez rare qu'un éditeur ose dire devant ses investisseurs qu'un trimestre de l'année fiscale a été décevant sur le plan économique. Et c'est encore plus rare de la part d'Electronic Arts qui est plutôt habitué à enchaîner les années records sans beaucoup d’efforts. Sauf que la fin d'année 2018 a été assez mauvaise pour l'éditeur américain qui détaille ses résultats en dessous des attentes.

Le gros point noir est, assez évidemment, Battlefield 5. Le jeu de Dice a sous-performé, atteignant tout de même 7,9 millions de ventes sur le dernier trimestre de 2018. C'est 1 million de moins que les résultats espérés, même après avoir été ramenés à la baisse juste avant le lancement. EA explique cette contre-performance par le décalage de la sortie, un calendrier très chargé à cette période de l'année mais aussi des fans de la franchise encore sur les anciens jeux. Par exemple, il y a toujours 4 millions de joueurs actifs sur Battlefield 1 quand ils sont 2 millions sur Battlefield 4.

Même Fifa 19 a été décevant, améliorant seulement de 3 millions le nombre de vente d'une année sur l'autre, pour arriver à 20 millions. Un résultat là -aussi jugé décevant, expliqué par une masse de joueurs qui aurait du mal à migrer d'une année sur l'autre.

Pour relancer cela en 2019, l'éditeur mise sur des licences déjà établies que nous n'avons pas vu depuis un moment. Il a été annoncé un nouveau Need for Speed, un nouveau Plante Vs Zombie mais aussi un nouveau jeu dans la franchise Titanfall, qui n'est pas pour autant Apex Legends ou un Titanfall 3.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.