person_outline
search

    Destiny : Bungie reprend la main sur l'édition

  • Actus jeux vidéo
  • Mis en ligne le

C'est un mini coup de tonnerre qui vient de tomber sur l'industrie du jeu vidéo en ce début d'année 2019 : le studio de développement Bungie a récupéré les droits d'édition de la série Destiny. Cela signifie qu'Activision n'interviendra plus dans les décisions, quelles soient créatives ou commerciales. L'information nous est confirmée par un communiqué de Bungie ainsi qu'un message d'Activision, qui indiquent tous les deux casser le contrat en bons termes, pour assurer une transition invisible pour les joueurs.

Dans les faits, Bungie s'était allié à Activision pour publier Destiny et donner vie, avec les moyens financiers nécessaires, à une vision très ambitieuse. Le contrat avait été signé en 2010 pour une durée de 10 ans, ce qui avait conduit le studio à l'origine de la saga Halo à dire que Destiny serait un MMO évoluant sur les dix prochaines années au moins. C'est finalement après 8 ans que le contrat est cassé.

Pour bien comprendre l'impact de cette information, il convient de replacer un peu le contexte. Lors de sa sortie en 2014, Destiny avait déçu beaucoup de joueurs, et notamment les personnes qui avaient vus le jeu en convention. Depuis, nous avons appris, par le biais de jugements, qu'Activision avait explicitement demandé à refaire le jeu en Janvier 2014, enlevant une très grande partie du contenu et  des possibilités de gameplay pour garantir un meilleur modèle économique. Cela avait conduit au départ de nombreux développeurs connus de Bungie et à un jeu très critiqué.

Pour autant, la série Destiny s'est vendu à 50 millions d'exemplaires en 4 ans, en comptant aussi les contenus additionnels. Un résultat qui fait dire aujourd'hui à Bungie que le studio peut s'occuper tout seul du jeu qui dispose d'une base de fan suffisamment fournie. Destiny va donc continuer à évoluer, et va peut-être se rapprocher de sa vision originelle. Du coté d'Activision, on explique que cela rentre dans un grand plan amenant l'éditeur américain à se concentrer sur ses studios internes.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.