person_outline
search

    Rachat d'Activision-Blizzard : Google et Nvidia soutiennent Sony

  • Actus jeux vidéo
  • Mis en ligne le

Les procédures de préparation pour le jugement du rachat d'Activision-Blizzard par Microsoft devant la FTC (commission américaine fédérale de surveillance de la concurrence) ont déjà démarré et quelques bruits de couloir sortent déjà dans le très bien informé média Bloomberg. Alors que Microsoft a tout de suite tenu à calmer le jeu en indiquant que sa première réponse à la commission était peut-être un peu trop énervée, notamment sur l'accusation de non constitutionnalité de l'action, nous apprenons aujourd'hui que Google et Nvidia se seraient prononcer plutôt du côté de Sony en fin d'année 2022.

Pour être plus précis, même si aucune de ces deux entreprise n'a fait de commentaire officiel, Google et Nvidia estiment que ce rachat affaiblirait la concurrence dans le monde du jeu vidéo, en particulier dans le domaine des services de cloud gaming. C'est donc la futur force du Xbox Game Pass qui est visée par ces plaintes, ce qui est déjà un peu plus précis comme argument que la simple rétention de Call of Duty. Pour autant, si la position de Nvidia peut se comprendre, celle de Google interroge alors que le géant va très prochainement fermer son service Stadia, et donc se retirer du marché du cloud gaming, et quasiment complètement du marché du jeu vidéo. Dans les deux cas, ni Google ni Nvidia n'a demandé le renvoie devant une cours de justice, ils n'ont fait qu'exprimer des craintes.

Maintenant que les audiences préliminaires ont démarré devant un juge dans une procédure interne  la FTC, tous les protagonistes, et bien plus, seront appelés à témoigner précisément et sérieusement. L'article de Bloomberg précise que l'audience devant la cours est programmé pour le 2 Août 2023 et que le juge prendra encore plusieurs mois pour rendre son verdict. Cela signifierai une réponse en première instance pour le début d'année 2024 à peu près, une temporalité qui interroge alors que le contrat de rachat doit être finalisé au plus tard le 30 Juin 2023, sous peine de tout annuler. Vous l'avez compris, le manège est encore loin de s'arrêter.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.