person_outline
search

    Balan Wonderworld : La version de Yuji Naka

  • Actus jeux vidéo
  • Mis en ligne le

Le jeu Balan Wonderworld a eu une vie très étonnante jusque là et on va peut-être commencer à comprendre ce qu'il s'est passé autour d'un projet qui a complètement explosé. Souvenez-vous, l'annonce initiale promettait un jeu d'action/aventure en 3D sympa, dans l'esprit du début des années 2000, porté par Yuji Naka, le père des jeux Sonic. Puis, le jeu a disparu des radars de communication avant de sortir dans un état déplorable, subissant les foudres de la presse et des ventes extrêmement faibles, l'éditeur Square Enix S'efforçant de rester muet sur le projet.

Cette semaine, c'est le créateur Yuji Naka qui revient lui-même sur cette histoire dans une série de tweets sur son compte personnel. Monsieur Naka a porté plainte contre Square Enix et Arzest, un studio secondaire de développement, et l'enquête judiciaire vient de se terminer, il a donc le droit de s'exprimer sur cette affaire qui l'a amené à démissionner de l'éditeur japonais.

Selon sa version, il a été retiré du poste de directeur du jeu Balan Wonderworld 6 mois avant la sortie du jeu, principalement pour deux prises de position contre Square Enix. Le premier problème concerne la musique qui a été utilisée dans un trailer promotionnel et qui s'est retrouvé être une reprise au piano du thème du jeu par un musicien sur Youtube. Le compositeur du jeu s'est donc retrouvé sur la touche, non cité dans le trailer ; monsieur Naka a donc pris la défense de son collègue face à ce choix non concerté de la part de Square Enix. Le second problème majeur concerne les nombreux reproches que le créateur de Sonic faisait au studio d'appoint Arzest qui fournissait un travail plein de bugs sans que personne ne se préoccupe de les corriger.

Selon sa version, monsieur Naka a été éloigné de son poste, et de son jeu, pour que Square Enix puisse mener le projet à son terme et sortir un jeu sans se préoccuper de son état. Le résultat a été un Balan Wonderworld très critiqué pour ses nombreux bugs, laissant l'idée d'un jeu pas fini, ce qui semble s'inscrire dans le récit du jour. On attend maintenant une réponse officielle de Square Enix ou le résultat du jugement de cette affaire.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.