person_outline
search

    [MàJ] Rachat d'Activision-Blizzard : Sony et les autres parlent de jeux

  • Actus jeux vidéo
  • Mis en ligne le

Les commentaires de tout bord continuent d'affluer autour du rachat d'Activision-Blizzard par Microsoft et nous venons d'avoir un lot de déclarations qui permet d'y voir un peu plus clair sur le court terme, du point de vue des jeux. En l’espèce, c'est Sony, Bobby Kotick, quelques développeurs que Activision-Blizzard et enfin Phil Spencer qui ont donné leur avis, notamment autour de la licence Call of Duty.

C'est d'abord Sony qui a ouvert le bal des déclarations, avec une intervention très attendue. Via une entrevue avec le Wall Street Journal, un représentant du constructeur japonais a indiqué s'attendre à ce que Microsoft poursuive les engagements et accords diverses qui pré-existent à cette transaction, et vouloir collaborer à l'avenir pour continuer ces engagements sur les jeux Activision. Cette déclaration fait écho à ce qu'il s'est passé après le rachat de Bethesda avec la sortie de Deathloop, et celle à venir pour Ghostwire Tokyo, qui sont maintenues uniquement sur les machines de Sony, au moins pour le moment.

C'est ensuite Bobby Kotick, actuel patron d'Activision-Blizzard qui est redevenu très bavard ces derniers jours, qui a donné son point de vue sur les jeux à venir avec ce rachat. Il est notamment évoqué la volonté de sortir la licence Guitar Hero de sa léthargie, et d'en faire de même avec plusieurs licences à l'abandon depuis un moment parce que l'éditeur n'avait pas les moyens de mettre assez d'équipe au travail sur ces projets, là encore selon monsieur Kotick.

En parallèle, plusieurs employés, restés anonymes, ont indiqué vouloir se servir de ce rachat pour remettre à plat tous les processus de production, y compris les calendriers habituels. Cela touche en particulier la licence Call of Duty, qui a sorti un jeu par an depuis 2005, un rythme qui pourrait s'arrêter. Cela serait aussi consécutif à la baisse des ventes de Call of Duty Vanguard ou encore au difficile maintient de Call of Duty Warzone.

Pour terminer, c'est Phil Spencer, patron de la division Microsoft Gaming, nouveau nom de la branche Xbox chez Microsoft, qui a donné son opinion à très quelques entretiens mais aussi directement sur les réseaux sociaux. Il partage notamment la volonté d'exploiter de vielles licences en citant Hexen, King's Quest ou là encore Guitar Hero. On comprend donc qu'il n'y a pas encore de plan bien défini ni de politique global sur l'organisation des 30 studios de développement dans les mains de Microsoft en ce moment.

Sur le cas de Call of Duty et des sorties sur Playstation, les choses sont un peu plus clair. Monsieur Spencer indique avoir appelé les dirigeants de Sony pour discuter de l'avenir avec eux et leur confirmer la volonté d'honorer les contrats, comme cela a toujours été le cas. Il est aussi dit clairement que le désire est de conserver la licence Call of Duty sur les système Playstation, une formulation sans ambigüité à un moment ou de nombreux bruits émergent sur une alternative au Game Pass chez Sony, voir à un lancement du Xbox Game Pass sur la PS5.

Mise à Jour : Mike Ybarra, nouveau patron de Blizzard depuis quelques mois, s'est lui aussi exprimé à la suite de cette histoire de rachat via le blog officiel de son studio. Il indique que ce rachat par Microsoft est une opportunité de repartir de zéro et de changer les choses vis à vis de l'affaire de harcèlement qui touche le développeur depuis l'Été 2021. Cela passera par le besoin de regagner la confiance des joueurs et des employés ce qui sera au centre de la stratégie du studio ces prochains mois, avec de nouveaux indicateurs et des équipes plus conséquentes pour assurer des conditions de travail plus sûres et une meilleur représentation et accepation des minorités. Par contre, aucun mot sur les changements que cela pourrait amener sur les développements en cours d'Overwatch 2 et de Diablo 4.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.