person_outline
search

    Activision-Blizzard : Sony et Microsoft prennent la parole

  • Actus jeux vidéo
  • Mis en ligne le

Suite aux révélations du Wall Street Journal en début de semaine autour de l'affaire de harcèlement chez Activision-Blizzard, les deux principaux constructeurs de consoles ont mis les pieds dans le plats avec des communications claires sur toute cette histoire.

C'est Sony qui a dégainé le premier par l'intermédiaire du patron de la division Playstation, monsieur Jim Ryan. Dans une lettre à ses propres employés, monsieur Ryan se dit profondément concerné par les révélations du journal américain, dont il a inclut l'article en pièce jointe. Il indique que Playstation avait une relation privilégiée avec Activision-Blizzard, que ce soit pour Call of Duty ou pour Overwatch par exemple. Ce mail indique que les faits sont jugés très gravement par les instances dirigeantes de Sony qui estime que les mesures prises ces derniers mois sont loin d'être suffisantes pour assurer un espace sain de travail. Le même message a été envoyé à Bobby Kotick, patron d'Activision-Blizzard dont la réponse officielle est de dire que les changements sont en cours, il faut donc donner du temps.

Cette déclaration a été suivie par monsieur Phill Spencer, directeur de la division Xbox chez Microsoft. Là encore dans un mail interne, la direction de Microsoft indique suivre de très près cette affaire et s'inscrire en faux avec les pratiques incriminées, promouvant une culture d'ouverture et d'inclusivité dans ses studios. Pour mettre la pression à monsieur Kotick, Xbox indique réévaluer ses relations avec Activision-Blizzard, avec des décisions qui pourraient bouger dans les prochains jours en fonction des suites de cette affaire. Là encore, la réponse officielle d'Activision-Blizzard réclame du temps pour mettre en place les changements voulus. Pas sûr que ce temps soit accordé par l'industrie.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.