person_outline
search

    Activision-Blizzard : Rebondissement inattendu

  • Actus jeux vidéo
  • Mis en ligne le

L'affaire de harcèlement chez Activision-Blizzard ne met pas la zizanie que chez l'éditeur américain, le bazar arrive aussi au sein des instances au cœur de cette histoire judiciaire. Pour faire simple, la commission fédérale pour l'équité des opportunités d'emploi (EEOC) attaque le département californien pour la justice de l'emploi (DFEH) à l'origine de la plainte et de toute l'affaire. Dans le détails, la DFEH a récemment posé une objection contre une provision de 18 millions de dollars d'Activision-Blizzard en réponse à une plainte de la EEOC, ce que cette dernière agence a en travers de la gorge. Ils ont donc révélé que deux des principaux avocats de la DFEH travaillaient précédent à la EEOC, en particulier ces dernières années sur l'enquête autour d'Activision-Blizzard. C'est donc une accusation de mauvaise pratique éthique entre deux des plus gros intervenant de toute cette histoire judiciaire.

Les répercussions de ces révélations ne sont pas connues pour le moment. Dans le pire des cas, cela pourrait mettre fin à une partie de la plainte contre Activision-Blizzard (il resterait quand même la plainte des investisseurs et la plainte des employés, entre autres). On imagine que cette bataille entre agences de cette importance, avec au milieu l'étude précises des lois de l'État de Californie, aura quand même un impact dans le jugement de toute cette affaire.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.