person_outline
search

    Activision-Blizzard : L'affaire change de dimension

  • Actus jeux vidéo
  • Mis en ligne le

On s'y attendait, l'affaire de harcèlement chez Blizzard, qui a fini par éclabousser plus largement l'éditeur Activision-Blizzard, continue de rebondir et c'est cette fois-ci une institution fédérale, la Securities and Exchange Commission, qui s'attaque à l'entreprise américaine. Cela signifie que cette histoire n'est plus seulement au niveau de l'État de Californie mais devient nationale à l’échelle des USA.

Dans les informations données par le Wall Street Journal, et confirmées par un porte parole du studio, 6 personnes haut placées, dont le patron Bobby Kotick, sont appelés à comparaitre pour expliquer les agissements qu'ils ont réalisés lorsqu'ils ont eu connaissance des problèmes de harcèlement, il y a déjà plusieurs mois. Cette procédure permet aussi de réaliser des perquisitions et de récupérer des documents, comme les échanges de mails entre la direction et les ressources humaines. Il est indiqué que l'entreprise apparait coopérative dans le processus, ce qui n'avait pas été complètement le cas précédemment.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.