person_outline
search

    CD Projekt RED : Restructuration, nouveau fonctionnement et agrandissement

  • Actus jeux vidéo
  • Mis en ligne le

Le studio polonais CD Projekt RED a décidé de prendre le taureau par les cornes et de changer sa façon de développer des jeux à la lueur du scandale du lancement de Cyberpunk 2077. L'annonce est brusque, arrive très rapidement alors que le jeu doit officiellement encore être sauvé par des mises à jours et expliqué dans une longue vidéo d'entreprise qu'on croirait plus destinée aux investisseurs et employés qu'au public.

En reprenant dans l'ordre, le studio commence par indiquer qu'une mutation interne a démarrer pour changer complètement le processus de développement. Le but est de travailler en même temps et en parallèle sur 2 jeux triple A, toujours des RPG axés sur le scénario qui restent le cœur de métier du développeur, et non plus de se concentrer, et de s'épuiser, sur une seul projet à la fois. Derrière le développement actif de jeu, on trouverait une équipe technique, travaillant sur le REDengine, le moteur de jeu maison dont il faudrait mutualiser les avancées et les centraliser pour mieux les gérer.

Il est rappelé que le studio vise l'excellence et, comme à son habitude, ne se caractérise pas par l'humilité. Il est clairement indiqué que le but est de devenir l'un des 3 meilleurs développeur du monde, sans expliquer ce que cela signifie réellement. Le studio compte garder son indépendance, faire fructifier ses licences et investir le milieu du jeu en ligne, mais pas forcément de la façon dont on le pensait. Les développeurs prennent l'exemple du mode multijoueur attendu et déjà annoncé pour Cyberpunk 2077, qui n'existera pas comme prévu.

Dans les explications données, il est précisé que l'idée d'un mode multijoueur complet et détaché de l'aventure solo a été "reconsidérée", comprenez par là abandonné. Par contre, les joueurs pourraient voir arriver des fonctionnalités en ligne, pour le moment très flou mais qui pourraient s'apparenter à des tableaux de score ou à des échanges de message, comme dans un Dark Souls. Mais pour le moment, rien n'a été dit précisément si ce n'est que ces pratiques en ligne devront s'inscrire dans l'ensemble des jeux issus du studio à l'avenir.

Les dirigeants reviennent aussi sur la stratégie de communication qui sera modifiée pour être beaucoup plus courte et plus transparente, à l'image de ce qu'a pu faire Bethesda sur Fallout 4. Cela signifie des vidéos précises à quelques mois de la sortie et plus d'annonce dès le lancement du projet. On nous promet aussi des vidéos et des informations sur toutes les plateformes où seront prévus les jeux, un message qui fait surement référence aux plaintes déposées par les investisseurs dans le cas de Cyberpunk 2077.

Enfin, l'entreprise polonaise concrétise son ambition de grossir en achetant le studio canadien Digital Scapes, qui avait travaillé sur Cyberpunk 2077, notamment sur une aide à l'optimisation. Le studio est renommé en CD Projekt RED Vancouver et représente la première structure sous ce nom hors de Pologne. Ce nouveau studio de développement participera à la stratégie de travailler en parallèle sur deux gros jeux, sans que ces premiers projet sous cette nouvelle organisation ne soient précisés.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.