person_outline
search

    Cyberpunk 2077 : Des témoignages de développeurs nous éclairent

  • Actus jeux vidéo
  • Mis en ligne le

On ne vous refait pas le couplet sur le scandale du lancement de Cyberpunk 2077, on vous rappelle juste qu'on en était resté aux excuses officielles du patron du studio CD Projekt RED. Nouvelle épisode avec une grande enquête menée par le média Bloomberg qui a notamment le témoignage d'une vingtaines de développeurs, revenant sur l'ensemble du projet.

Si vous avez suivi tout le feuilleton, il y a beaucoup de choses que vous saviez déjà, comme le crunch total implicitement imposé depuis plusieurs années, les employés au bout du rouleau et un développement chaotique en partie à cause d'une trop grand nombre de personnes sur le projet face à un studio incapable de gérer tout cela correctement. Problèmes de managements divers, morceaux de jeux jetés à la poubelle puis recommencé à zéro, des histoires qu'on a beaucoup entendu ces derniers temps, d'Anthem à The Last of Us 2.

Plus spécifiquement, on apprend que le développement a démarré en 2012 par la pré-production, avec les têtes pensantes ancestrales de CD Projekt RED aux commandes, et une grande connaissance du jeu de rôle Cyberpunk 2020 en tête. Tout ceci a été mis en pause pour se consacrer finalement à The Witcher 3, et ce jusqu'à la fin d'année 2016, une fois tous les DLC bouclés. Jusque là rien de bien anormal dans une entreprise qui ne gère qu'un gros jeu à la fois vu ses effectifs.

Fin 2016, le projet Cyberpunk 2077 est réactivé mais les dirigeants changent plusieurs idées pourtant arrêtées lors de la pré-production. Ces décisions ne sont pas acceptées par les designers qui décident alors de quitter le projet, le laissant entre les mains d'une nouvelle équipe qui a pour mission de sortir le jeu dans les 4 ans. Et en plus de devoir réinventer le jeu (c'est là qu'il passe à la première personne par exemple), il faut aussi créer un nouveau moteur, demande expresse des patrons de CD Projekt RED pour avoir des moyens techniques capables d'absorber le futur bond technologique.

Plusieurs développeurs expliquent que le studio double en nombre d'employé, et que le développement final se fait en même temps que la pré-production (direction globale du jeu, choix scénaristiques et design du gameplay) et que le développement du moteur de jeu. La direction est plusieurs fois alertée des difficultés que cela crée, mais répond que les choses vont s'arranger d'elles-mêmes.

On en arrive à l'E3 2018 avec la première présentation de gameplay en privé pour les journalistes, présentation de 48 minutes qui sera publiquement diffusée à l'occasion de la Gamescom de la même année (et encore disponible sur internet). On apprend aujourd'hui que cette présentation est entièrement fausse, qu'elle a demandé des mois de travail aux équipes qui ont été obligé de coder plusieurs fonctionnalités en dur. Cela explique pourquoi de nombreux éléments qui rendaient le jeu crédible et vivant ont disparus par la suite ; ils n'étaient tout simplement pas faisable dans un monde ouvert.

Arrive enfin la fin de développement et les nombreux reports, entre date de sortie mise beaucoup trop tôt, mensonges dans la communication et travail à domicile à cause du Covid-19. Contrairement à ce qui a été déclaré en cours d'année 2020, la pandémie a considérablement ralenti les phases de débuggage, avec des développeurs réalisant des tests sur des pseudo-émulateurs des consoles depuis chez eux, et non sur les kits de développement restés au studio. C'est la raison pour laquelle de nombreux bugs n'ont pas été repérés, même si plusieurs développeurs indiquent que des phases de test en fin d'année sur les kits de développement avaient montré que le système globale soutenant le moteur du jeu ne tournait pas correctement sur PS4 et Xbox ONE.

Cette grande enquête n'aura pas révélé énormément de choses qu'on ne savait pas ou dont on ne se doutait pas, on peut simplement maintenant dire qu'il y a des preuves qui mettent fin aux rumeurs. Le studio CD Projekt RED, lancé dans sa défense face à ses investisseurs, n'a pas encore commenté ces témoignages.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.