person_outline
search

    Cyberpunk 2077 : Des excuses et une rentabilité

  • Actus jeux vidéo
  • Mis en ligne le

Cyberpunk 2077 n'a pas encore une semaine d'existence que le jeu défraie la chronique un peu plus tous les jours, une situation que l'on résumait dans un précédent article. Après un premier week-end et des joueurs qui ont largement utilisés les réseaux sociaux pour se plaindre de la piètre qualité du produit, spécialement dans ses versions consoles, le studio CD Projekt RED reprend les devants dans une communication qu'il maitrise bien. Comme vous le retrouvez dans le tweet ci-dessous, le développeur polonais s'excuse auprès des joueurs pour avoir minimiser les problèmes des consoles avant le lancement et propose ainsi un remboursement aux personnes qui le souhaiteraient.

 

 

Dans le même temps, les informations financières se précisent et permettent de mieux comprendre les positions de chacun des acteurs de cette histoire. L'entreprise polonaise a indiqué, dans un rapport financier, que les ventes des premiers jours étaient suffisantes pour atteindre la rentabilité du projet, en comptant les plus de 8 ans de développement ainsi que les opérations marketings, y compris celles à venir d'ici la fin d'année civile. Il est aussi précisé que cette rentabilité est atteinte grâce aux ventes des versions dématérialisées, toutes les ventes des versions boites à venir seront donc un gain pur et simple.

En parallèle, les marchés financiers ont réagi au lancement du jeu et son scandale a fait plongé le titre de CD Projekt. Au moment où sont écrites ces lignes, le titre est passé de 91 dollars à 60 dollars après 3 jours consécutifs de grosses baisses. Cela ne représente toutefois pas une perte d'argent pour l'entreprise, mais simplement une baisse de sa valeur vis à vis des investisseurs. Pour donner une valeur de comparaison, le titre était aux alentours de 6 dollars lors de la sortie de The Witcher 3 en 2015

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.