person_outline
search

    Bethesda : Le point sur les sorties futures

  • Actus jeux vidéo
  • Mis en ligne le

Cela fait presque 2 mois que Bethesda est dépendant de Microsoft après un rachat historique qu'on avait traité dans le Mois-Sonneur #79 et la poussière ne fait que commencer à retomber. Depuis, il ne se passe quasiment pas une semaine sans que des questionnements et des déclarations sortent sur l'avenir de l'entreprise, et notamment sur la sortie multi-plateforme de ses prochains jeux. On fait le point calmement alors qu'une déclaration de Microsoft récente pourrait clore la discussion.

Dès le 21 Septembre, date du rachat de Bethesda par Microsoft, les questionnements autour des prochaines grosses sorties du studio sont apparus. Microsoft a dégainé en premier, d'abord en indiquant assez vaguement que son but était de toucher le plus de joueurs possibles, pas de restreindre le jeu vidéo à une certaine catégorie de la population. Cette déclaration avait été suivie par une précision : les personnes qui ne possèdent pas de console Microsoft possède certainement un PC. Pas de console Sony en vue dans le message.

C'est ensuite Bethesda qui a répliqué, par la voie de ses têtes d('affiche Pete Hines et Todd Howard, arguant coup sur coup que la politique de Bethesda a toujours été l'ouverture, et qu'ils ne voient pas de raison de se priver d'une partie importante du public, notamment d'un point de vue économique. Là encore, on est dans le flou, dans l'attaque à la volée, sans vraiment se tirer dessus. Et on peut comprendre quand on vient de se faire racheter pour un peu moins de 8 milliards de dollars.

Nouvelle réponse de Microsoft par le biais de Phill Spencer, qui prend le relais de Major Nelson, il y a quelques semaines. La déclaration est plus claire : "Microsoft n'a pas besoin de sortir les jeux Bethesda hors de ses consoles pour récupérer les 7,5 milliards de dollars investis." L'argument économique ne tient pas et l'éditeur au travail sur Starfield a eu bien du mal à répondre à cela, ne sachant plus où se positionner entre sa volonté propre et les choix de son nouveau propriétaire.

On en vient à la dernière déclaration en date, qui est l’œuvre de Tim Stuart, directeur financier de la division Xbox, qui s'est exprimé sur le sujet à l'occasion d'une conférence professionnelle la semaine passée. La phrase à retenir : "Nous n'avons pas l'intention de priver les consoles de Sony ou de Nintendo des jeux Bethesda. [...] Ce que nous voulons, c'est que ces produit soient premium, mieux, les meilleurs, sur nos machines." Dans le reste de l'entretiens, monsieur Stuart évoque notamment le Game Pass, qui représente l'expérience ultime chez Xbox, et qui verrait arriver les jeux Bethesda dès le jour de leur sortie.

La situation semble donc s'apaiser pour le moment, et chacun commence à trouver sa place dans cette transaction hors norme. Il ne reste plus qu'à tenir sa parole, et à effectivement sortir les nouveaux jeux. Reste à les développer.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.