person_outline
search

La volte-face de Sony concernant sa politique autour de la PS5 est assez spectaculaire, et rappellera forcément les atermoiements de Microsoft autour de la Xbox ONE en 2013. Il y a quelques mois, Sony demandait aux développeurs de ne développer que pour la PS5, pour faire une transition rapide,presque violente, depuis sa PS4. Cette position avait déjà évolué, notamment sur Horizon Forbidden West ou Spider-Man Miles Morales, amenant Capcom à revoir son projet sur Resident Evil 8.

Nous voici la veille de la sortie de la console aux USA et à quelques jours de cette arrivée en Europe, et Sony fait une marche arrière encore plus spectaculaire sur ses positions. Dans une interview fleuve, le chef de la planification du constructeur japonais Hideaki Nishino explique que la stratégie est maintenant tout autre. Il est évoquée une période de 3 ans de cross-génération, c'est à dire trois années pendant lesquelles il est conseillé de sortir les jeux à la fois sur PS4 et sur PS5. Ce serait seulement sur la fin de cette période,lorsque la base de PS5 sera assez conséquente, que les premiers jeux entièrement de nouvelle génération pourraient alors voir le jour. Après ce genre de déclaration, nul besoin de se précipiter sur l'achat d'une nouvelle console.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.