person_outline
search

    Vampire the Masquerade Bloodlines 2 : Des départs et des explications

  • Actus jeux vidéo
  • Mis en ligne le

L'annonce du report de Vampire the Masquerade Bloodlines 2 faite la semaine passée était inquiétante par le communiqué qui accompagnait cette information. L'éditeur Paradox Interactive veut mettre en place une nouvelle équipe pour terminer le projet et a donc fait de la place en renvoyant Brian Mitsoda et Ka'ai Cluney, respectivement designeur narratif principal et directeur créatif, du studio Hardsuit Labs. De l'autre côté, c'est Alexandre Mandryka qui rejoint l'équipe comme consultant créatif avec pour mission d'amener le jeu à son terme.

Sauf que l'histoire ne s'arrête pas là puisque monsieur Mitsoda a écrit un courrier au site Rock Paper Shotgun pour donner sa version des faits. Pour commencer, il a été renvoyé le 16 Juillet dernier et n'a pas participé aux discussions sur un possible report. Ensuite, il indique avoir été très surpris par la décision de l'évincer du projet puisque c'est lui qui a dirigé toute l'histoire, pour un jeu porter sur son scénario. Monsieur Mitsoda explique que c'est dans son salon que l'histoire globale a été écrite et que le casting a été décidé. Il indique aussi qu'il a travaillé sans compter ses heures, week-end compris, et que c'est un différents créatif qui est à l'origine de tout ce bazar récent.

Brian Mitsoda avait été mis à la tête médiatique du projet car il avait activement travaillé sur le premier Vampire the Masquerade Bloodlines, il représentait ainsi une valeur sur pour les fans. Selon son point de vue actuel, plusieurs différents créatifs seraient à l'origine d'un développement très compliqué, dont il a fallu enlevé les parties écrites par le scénariste Chris Avellone, pris dans des accusation de harcèlement. C'est donc l'éditeur Paradox Interactive qui aurait la main sur le projet, plus que le studio Hardsuit Lab qui agi plus comme un pantin

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.