person_outline
search

    Fortnite : En guerre contre Apple et Google

  • Actus jeux vidéo
  • Mis en ligne le

En temps normal, on ne parle pas de jeux sur smartphone sur ce site, car ça ne fait pas partie de notre ligne éditoriale. Sauf que ce qu'il se passe en ce moment dans ce milieu mérite d'être surveillé de près car cela pourrait bien avoir des répercussions sur le monde du PC ou des consoles.

Cette semaine, le studio Epic Games a mis à jour la version smartphone de son jeu Fortnite, dont la partie Battle Royale est accessible gratuitement. Cette mise à jour avait pour but de contourner les systèmes d'Apple et de Google qui récupèrent 30% de tous les achats en jeu, pour toutes les applications. Cela a donc conduit à une baisse des prix dans le jeu mais n'a pas plus aux gestionnaires de systèmes d'exploitation. Ainsi, Fortnite s'est trouvé retiré de l'App Store sur Iphone car le jeu ne respectait alors plus les conditions de commercialisation.

Sauf qu'Epic Games avait tout prévu à l'avance et a aussitôt lancé une plainte en justice pour monopole sur un marché, contre Apple. L'éditeur a même été plus loin en sortant aussitôt un trailer recopiant la célèbre bande annonce "1984" de la marque à la pomme, tout en diffusant ce même trailer en boucle et en direct accompagné du hashtag #freefortnite. Tout cela nous prouve que la manœuvre d'Epic Games était bien préparée.

Google a pris les mêmes décisions contre Fortnite, un peu moins violemment, pour subir la même conséquence en matière judiciaire. Toute cette histoire ne sort pas de nul part, d'autres applications ont lancées récemment des plaintes pour les mêmes raisons, le but est de casser des situations de monopole qui retirent 30% des gains aux créateurs d'application.

Là où cette histoire pourrait rebondir, c'est que Microsoft, Sony et Nintendo appliquent la même politiques de récupération de 30% des microtransactions sur leurs consoles, une situation qui ne semble pas gêner Epic Games pour le moment. Cette histoire nous en dit aussi beaucoup sur la puissance qu'à atteint le développeur de Fortnte, qui n'a pas peur de s'attaquer frontalement à des géants comme Apple et Google.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.