person_outline
search

Alors qu'Ubisoft se prépare à une conférence Ubisoft Forward (qui sera traitée ce soir) d'annonces sur ces jeux à venir, le studio a pris des décisions importantes dans l'affaire de harcèlement sexuel révélé ces derniers temps. On apprend ce matin trois départs de poids, aussi symboliques. Serge Hascoët, numéro 2 du groupe, présent depuis 1988 et à la tête de la partie créative du studio, a démissionné de son poste immédiatement, remplacé en intérim par le PDG Yves Guillemot.

Toujours dans les démissions, Yannis Mallat quitte son poste de chef des studios canadiens d'Ubisoft, et quitte aussi le groupe, là aussi immédiatement. Enfin, Cécile Cornet, responsable monde des ressources humaines, a aussi choisit la démission immédiate. Tout cela est une première pierre, dont le timing interrogera. Cela ne doit pas pour autant arrêter la réflexion autour d'une culture d'entreprise globalement toxique.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.