person_outline
search

    [MaJ] Ubisoft : Réponse officielle

  • Actus jeux vidéo
  • Mis en ligne le

Les affaires de harcèlement sexuel et moral chez Ubisoft ont bien évidemment continuer à nous suivre quelques semaines, la situation étant trop grave et trop généralisée pour être mise sous le tapis. Au cours du week-end, nouveau communiqué du patron Yves Guillemot, après un premier mail qui n'a pas convaincu beaucoup de monde et de nouveaux témoignages que l'on vous a relayé la semaine passée.

Tout d'abord, les personnes dont les noms sont sortis sont mises à pied le temps de l'instruction. Surtout, Ubisoft invoque un changement profond et qui doit durer pour que ses employés travaillent dans de meilleurs circonstances. Le bureau principal d'édition, principal lieu incriminé en France, va être revu de fond en comble. Dans le même esprit, des moment de discussion seront organisés ponctuellement pour arrêter les problèmes à leur début et une charte va être mise en place. Rappelons que plusieurs studios à travers le monde sont incriminés, ce qui représentes plusieurs dizaines de personnes qui étaient jusque là couvertes, depuis plusieurs années, par leur hiérarchie. On a donc encore un peu de mal à croire à un vrai changement.

Mise à jour : En face des messages officiels de la part d'Ubisoft, les témoignages accablants continuent de pleuvoir. Le média français Numerama révèle une trentaines de témoignages issus de plusieurs studios d'Ubisoft à travers le monde (que vous retrouvez ici ou ). On ajoute la menace physique avec arme blanche et la consommation et la revente de drogue, tout cela étant connu  des ressources humaines, qui ont couvert tout cela depuis une quinzaine d'année. Les témoignages pointent aussi autour de Serge Hascoët, numéro 2 d'Ubisoft, un des fondateur, directeur de la production et aux agissements étonnants, là aussi couvert par sa direction. Le problème est donc bien plus grand que ce qu'on pouvait croire il y a encore une semaine, et ne saurait être réglé par quelques mails en internes.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.