person_outline
search

Playstation : Retour de la plainte pour sexisme

L'affaire de sexisme chez Playstation repart un peu de l'avant puisqu'une nouvelle plainte est portée devant la justice, dans la suite de l'arrêt de la précédente plainte. En clair, un premier juge s'était prononcé sur l'affaire en indiquant la fin des poursuites contre la branche américaine de Sony autour de la division Plastation pour faute de preuves concrètes de pratiques sexistes dans les relations humaines.

Tchia : Le voyage est décalé à 2023

Les petits jeux aussi s'invitent au bal des reports puisque Tchia, qui était prévue pour le Printemps 2022, visera désormais le début d'année 2023. C'est le développeur Acerweb qui explique avoir besoin de plus de temps que prévu pour amener le projet à une forme convenable pour la sortie.

Raven Software : Syndicat créé

Au milieu de l'affaire de harcèlement chez Activision-Blizzard, le studio de développement Raven Software, surtout connu pour son appui sur Call of Duty Warzone, vient de finaliser la création d'un syndicat, le premier dans un gros studio du jeu vidéo aux États-Unis. Le syndicat Game Worker Alliance est formé de 28 personne à la suite d'un vote de 19 voix pour et 3 voix contre, des totaux faibles en comparaison des quelques 350 employés au total dans l'entreprise.

V Rising : Les vampires font recette

On tient notre phénomène indépendant de l'année. Après Valheim et ses vikings en 2021, voici V Rising et ses vampires en 2022. Le jeu indépendant développé par Stunlock a déjà attiré 500 000 personnes alors qu'il est arrivé en accès anticipé il y a une semaine.

Palworld : Pokémon rencontre Call of Duty

Oui, vous avez bien lu le titre de cet article, il y a bien des gens qui travaillent sur un projet mélangent la chasses de gros monstres plus ou moins mignons façon Pokémon avec des armes à feu qu'on trouverait plutôt sur un Call of Duty.

Reveil : La fête foraine de l'horreur

Envie d'un jeu d'horreur qui vous sort des traditionnels manoirs hantés ? Jetez un œil à Reveil, un projet indépendant porté par le studio allemand Pixelsplit qui semble se dérouler au moins en partie dans une fête foraine, comme l'indique le titre de cet article.