person_outline
search

    Mois-Sonneur #86 : Que sera l'E3 2021 ?

  • Mois-Sonneur
  • Mis en ligne le

L'E3 2021 approche à grand pas et toute cette excitation autour du plus grand rassemblement du jeu vidéo nous avait manqué. C'est donc le sujet central du Mois-Sonneur que vous retrouvez ci-dessous. Comme toujours, n'hésitez pas à commenter et à partager.

Retour à la normale

Pas d’E3 pendant une année à cause d’une pandémie et nous voilà à devoir tout réapprendre sur notre rendez-vous préféré de notre industrie préférée. Car même si le salon sera numérique et non physique, il y aura bien un E3 en 2021. Et il convient de faire le tour des forces en avance, pour être bien se préparer à 3 jours qu’on espère être de folie.

Avant tout, petit tour du propriétaire pour prendre ses repères dans une nouvelle monture du show. Exit le Convention Center de Los Angeles début Juin sur une semaine, on réduit à 3 jours, au milieu du mois et chacun chez soi. Au programme : des conférences, de nouveaux jeux, plein de communication et même un duo d’application smartphone/ordinateur pour faire une visite de stands virtuels, avec commentaires des développeurs et réseaux sociaux officiels. Pour une fois, tous les joueurs du monde entier avec une connexion internet seront à égalité.

Laissons la forme de côté pour s’attaquer au fond, ce qui reste le sujet le plus intéressant. Contrairement à 2019, on refait le plein de forces, seuls Sony et EA manquent à l’appel chez les gros. Ils organiseront leur propre communication dans leur temporalité, le japonais à travers ses State of Play et l’américain avec un rassemblement en Juillet, quand bien même Battlefield 6 sera dévoilé en Juin.

Pour les autres, que doit-on espérer ? Et bien c’est plutôt le flou général. Ubisoft aura déjà présenté son Far Cry 6 et n’a plus grand chose en stock d’après ses communications à ses investisseurs, Square Enix, Capcom ou Bandai Namco sont tous dans une période de transition et THQ Nordic achète à tour de bras sans qu’on sache quelle forme tout cela prendra.

Chez les constructeurs, Nintendo a encore un Zelda à nous présenter, en complément d’une Switch Pro, un duo qui suffirait au japonais. Pour Microsoft, la situation paraît à la fois plus critique et il conviendrait de clarifier les choses. J’entends par là que la Xbox Series X n’est toujours pas vraiment lancée, avec aucun projet d’ampleur en attente tout en appuyant, de l’autre côté, sur le service Xbox Game Pass qui fonctionne à plein régime, y compris sur la Xbox ONE. L’Américain aura à ses côtés l’éditeur Bethesda pour quelques gros jeux, on peut espérer 90 minutes d’une bonne conférence, en espérant très fort que des surprises de gros calibre seront présentes.

Derrière toutes ces questions et tout ce brouillard se cache cette nouvelle génération de console, toujours pas souveraine malgré de très belles ventes. Sony met un peu plus de poids dans sa machine mais ça reste très mince, pas de quoi avoir besoin d’une PS5 dans l’immédiat. Cet E3 serait le bon endroit pour dévoiler de nouveau projets, qui ne sortirait pas avant 2022, et qui permettrait de faire un vrai bond technique en avant dans le monde du jeu vidéo, bond qu’on attend depuis la période 2018/2019 avec des jeux comme God of War, Red Dead Redemption 2, Death Stranding ou Control (on pensera aussi fortement à The Last of Us 2).

Enfin, n’oublions pas les nouveaux acteurs du marché qui auront eux aussi le droit de participer à la fête. On pense à Google et à son service Stadia qui survit tant bien que mal mais surtout à Epic Games et à travers lui à Tencent. Quel va être le prochain mouvement du développeur de Fortnite et de tous ses dollars, et comment le reste de l’industrie va s’adapter ? On pourrait avoir des bouts de réponse lors de ces 3 jours, ou dans les semaines environnantes.

Tout ceci nous annonce un E3 bien particulier, qu’il est bien difficile de prédire. Un nouveau format qui peut redynamiser le rassemblement, pourquoi pas avec des démos pour tout le monde et plus seulement pour les chanceux pouvant se déplacer jusqu’à Los Angeles. En clair, un E3 différent de d’habitude mais qu’on attendra tous, qu’on commentera tous avec le regard de l’expert et où on se plaira à râler sur des annonces moyennes, et à s’extasier sur des jeux moyens avec de beaux visuels. En clair, un E3 normal.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.