person_outline
search

    Les sorties DVD/Blu-Ray du mois de Mars 2016 - Cinéma

  • Sorties
  • Mis en ligne le
Spectre
Retour aux sources…
image 841ae

Un message codé appartenant à un passé pour le moins nébuleux, que James Bond (Daniel Craig) s’efforce d’oublier, le contraint à soulever le tapis pour mieux enquêter sur une sombre organisation tentaculaire aux agissements plus que douteux. Et alors que M (Ralph Fiennes) essaie tant bien que mal de limiter la casse face à une tempête politique sans précédent, et ce, pour permettre aux services secrets britanniques de continuer à agir, l’agent 007 met alors tout en œuvre pour faire la lumière sur ce groupuscule répondant au nom de Spectre. Le célèbre espion à la réputation quelque peu entachée parviendra-t-il une fois de plus à révéler la terrible vérité à la face du monde ?
Afin de répondre à certains détracteurs qui trouvent James Bond et ses légendaires costards un peu vieillots, Sam Mendes rend fidèlement hommage aux anciens interprètes des années 60 et 70 en évoquant, dans Spectre, les classiques de la franchise à travers les véhicules, le ton narratif, l’éclairage et même la coupe du costume de 007. Sans oublier un certain glamour des destinations exotiques qui ont forgé la réputation de la plus grande saga cinématographique de tous les temps et une des plus rentables !
Le vingt-quatrième volet des aventures de James Bond débarque ainsi en vidéo, à la plus grande joie du légendaire agent britannique popularisé par Sean Connery et Roger Moore. Comme d’habitude, ce cru 2015 est dopé à la nitroglycérine, mais, cerise sur le gâteau, c’est ici la talentueuse Léa Seydoux qui tentera d’attirer l’indomptable 007 dans ses filets. À l’instar de certains de ses protagonistes à la carrière plus ou moins fugace, les scénarii des films se suivent, mais ne se ressemblent pas : contrairement à ses prédécesseurs, dont les cascades et autres effets spéciaux à foison parvenaient tout juste à tenir les spectateurs en haleine. Cela dit, le réalisateur anglais ne renie pas pour autant les origines du mythe, puisque tous les ingrédients qui ont fait son succès y figurent dans son dernier chapitre : cascades spectaculaires, nymphes à la plastique irréprochable, courses-poursuites infernales et autres gadgets savamment distillés… et un zeste d’humour à la british pour pimenter le tout !
On ne peut que se réjouir devant une telle œuvre, laquelle ne détrône pas Skyfall dans le cœur des fans de la première heure, mais parvient à la titiller de très près !

Détails

Distributeur : Fox
Origine : USA/Angleterre
Date de sortie : 11 mars 2016
Réalisateur : Sam Mendes
Distribution : Daniel Craig, Christoph Waltz, Léa Seydoux, Ben Whishaw, Naomie Harris, Dave Bautista, Monica Bellucci, Ralph Fiennes…
Genre : Action/espionnage
Durée : 2 heures 24 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : Blogs vidéo, Spectre : la plus grande séquence d’ouverture de la franchise, everything or nothing : l’histoire secrète de James Bond, Bond d’hier à aujourd’hui, l’ombre du Spectre, le style 007 : 50 ans de classe, décryptage des langes.

Les Suffragettes
Desperate housewives !
image a2258

Nous sommes en Angleterre en l’an 1912. Les Britanniques de toutes conditions décident de relever leurs manches et de se battre pour obtenir enfin le droit de vote. Parmi elles, Maud Watts (Carey Mulligan), une jeune femme d’origine modeste et gagnant sa vie dans une blanchisserie, se retrouve enrôlée dans le mouvement féministe des Suffragettes. Bien déterminées à se faire entendre face à un gouvernement qui fait la sourde oreille, celles-ci décident de durcir le ton et finissent par se radicaliser pour mieux se faire entendre. Prêtes à tout, même à perdre leur vie, elles sont loin de se douter qu’elles s’apprêtent à changer l’Histoire…
En puisant son inspiration dans des faits réels ayant marqué les actualités de l’époque, la réalisatrice Sarah Gavron aborde un sujet pour le moins fort qui ne vous laissera assurément pas insensibles, d’autant plus si vous appartenez au sexe soi-disant faible ! En mêlant réalisme et fiction, Les Suffragettes dresse un portrait peu flatteur d’une Angleterre divisée entre ceux qui ont la chance de faire leur devoir démocratique et celles qui se sont battues pour l’obtenir. À défaut de dénoncer ouvertement cette injustice flagrante, la cinéaste nous rappelle que le droit de vote est un droit universel, sans nul doute pour nous rappeler que cela n’a pas toujours été le cas.
Porté par des acteurs émérites habitués du drame historique, comme Meryl Streep, Carey Mulligan, Ben Whishaw, Helena Bonham Carter ou encore Brendan Gleeson, le long-métrage bénéficie d’une bande originale signée Alexandre Desplat (Oscar de la Meilleur musique de Film pour The Grand Budapest Hotel), de magnifiques reconstitutions historiques (décors et costumes) et d’un scénario sobre. En outre, Les Suffragettes évite l’écueil de la caricature et conjugue avec talent témoignage intimiste et fresque historique.

Détails

Distributeur : Pathé
Origine : Britannique
Date de sortie : 23 mars 2016
Réalisateur : Sarah Gavron
Distribution : Carey Mulligan, Helena Bonham Carter, Meryl Streep, Brendan Gleeson, Anne-Marie Duff, Ben Whishaw, Romola Garai, Samuel West…
Genre : Drame historique
Durée : 1 heure 47 minutes
Les points forts du DVD : Making of et interviews des acteurs.

Les Cowboys
Jamais sans ma fille !
image 3c949

L’intrigue du film germe au milieu des années 1990 lors d’un rassemblement populaire country situé dans l’est de la France. Alain (François Damiens), un membre éminent de la communauté, profite pleinement d’un moment de tendresse avec sa fille Kelly (Iliana Zabeth) avec qui il partage une danse sous l’œil attendri de son épouse Nicole (Agathe Dronne) et de leur fils Kid (Finnegan Oldfield). Mais, contre toute attente, la jeune fille s’évapore dans la nature quelques heures plus tard, laissant sa famille inconsolable. Pire encore, c’est tout son équilibre qui vole en éclats, contraignant le patriarche à retrouver la trace de sa progéniture au détriment des siens et de tout ce qu’il avait construit. Rejoint par son fils, qui lui n’a pas hésité à sacrifier l’insouciance de sa jeunesse, ils vont se lancer à corps perdu dans une quête ténébreuse sur le terrorisme européen dont ils ne reviendront pas indemnes...
Présenté en sélection officielle lors du dernier Festival de Cannes pour le prix de Caméra d’Or, nommé à la Quinzaine des réalisateurs, récompensé au Festival de Deauville par le prix Michel d’Ornano, prix du meilleur réalisateur au Festival de Saint-Jean-de-Luz et révélation du meilleur premier film par Première, le drame de Thomas Bidegain, assurément dans l’air du temps, peut se targuer de rejoindre la grande histoire derrière la petite. Entre fiction et réalité, Les Cowboys nous plonge au cœur qui n’est pas sans nous rappeler les tragiques évènements qui ont bouleversé l’Occident ces derniers mois. En puisant librement son inspiration dans l’actualité, le réalisateur nous invite à un voyage initiatique qui vous fera sérieusement cogiter sur ce que les sociologues nomment, le choc des civilisations et leurs corollaires !

Détails

Distributeur : Pathé
Origine : France
Date de sortie : 30 mars 2016
Réalisateur : Thomas Bidegain
Distribution : François Damiens, Finnegan Oldfield, Agathe Dronne, Ellora Torchia, Antoine Chappey, Maxim Driesen, Jean-Louis Coulloc’h, Gilles Treton…
Genre : Drame
Durée : 1 heure 45 minutes
Les points forts du DVD & Blu-ray : Making-of de 26 min, 10 scènes coupées inédites et commentaire audio de Thomas Bidegain et de son coscénariste Noé Debré.

Effie Gray
Envers et contre tous !
image 9080a

Dans le Londres des années 1840, la jeune et ingénue Euphemia Gray (Dakota Fanning) est contrainte d’épouser le critique d’art John Ruskin (Greg Wise). Mais, à l’aube de sa vingtième année, la mariée ne supporte plus cette union arrangée et va alors faire valoir ses droits pour mieux vivre d’amour et d’eau fraîche avec celui qui fait véritablement battre son cœur, le peintre John Everett Millais (Tom Sturridge). En pleine époque victorienne, il ne fait pas très bon demander le divorce, et surtout pour un membre du sexe soi-disant faible, et Effie va en faire la douloureuse expérience !
Écrit par Emma Thompson en personne (oscarisée pour son scénario de Raison et Sentiments) et qui campe ici le personnage de Lady Eastlake, ce biopic peut s’enorgueillir d’être un magnifique et très poignant drame historique. S’appuyant sur une solide distribution artistique et autre reconstitution particulièrement fidèle à cette époque révolue, l’œuvre de Richard Laxton fait renaître, un temps et avec un talent, certain l’une des figures emblématiques du féminisme anglais.
En vogue depuis quelques années, les longs-métrages biographiques abondent sur la grande toile et cette fable romantique bénéficie d’une réalisation menée d’une main de maître sous les traits de son interprète principale Dakota Fanning qui a assurément le vent en poupe à Hollywood ! Un périple cinématographique qui n’évite, certes pas, les écueils du genre, mais qui lui insuffle une dimension quasi onirique nourrie par les interprétations irréprochables des protagonistes et une mise en scène sans failles qui parvient ainsi à distiller un vent de modernité sur un Septième Art britannique de moins en moins frileux…

Détails

Distributeur : Universal
Origine : Britannique
Date de sortie : 1er mars 2016
Réalisateur : Richard Laxton
Distribution : Dakota Fanning, Emma Thompson, Julie Walters, Russell Tovey, Greg Wise, Tom Sturridge, Claudia Cardinale, Derek Jacobi…
Genre : Biopic dramatique et historique
Durée : 1 heure 49 minutes
Les points forts du DVD : Pas de bonus.

Crazy Amy
Pas folle la guêpe !
image 2aa8f

Élevée par un père quelque peu aigri et qui n’a jamais cessé de lui répéter qu’il était utopique de croire en la monogamie, Amy (Amy Schumer) a grandi avec le sentiment qu’il n’était pas judicieux d’unir son destin à celui d’un seul et même homme. Très attachée à sa liberté, la jeune femme, devenue journaliste, vit pleinement sa vie d’adulte assurément libérée du dictat judéo-chrétien. Intimement persuadée que les relations amoureuses sont étouffantes et particulièrement ennuyeuses, elle se surprend, elle-même, lorsqu’elle tombe sous le charme de son nouvel article, un fringant et brillant médecin du sport. Se laissera-t-elle atteindre par la flèche perdue de Cupidon ?
En s’inspirant de la vie personnelle de son interprète principale, Crazy Amy échappe de peu à la caricature du genre, mais nous propose une comédie loin de la salacité du moment, mais dont le naturel, principalement dû à Amy Schumer, lui permet de sortir des sentiers battus du rire. Sous la houlette de Judd Apatow, un habitué du genre, Crazy Amy se présente comme une comédie irrévérencieuse à la sauce américaine. C’est donc le rimmel dégoulinant, le mascara suintant et le gosier bien arrosé que la journaliste, un poil obsessionnelle, décide de prendre son destin à bras le corps dans une société moderne où la solitude sentimentale ne cesse de se développer.
Que ce soit à New York, Paris, Londres ou encore Berlin, ils sont des millions à ne savoir comment sortir de la spirale infernale du célibat, à se croiser sans même échanger un petit regard sur les trottoirs des plus grandes capitales occidentales. Nombreux sont les sociologues de tous bords qui s’accordent à dire que les femmes ont changé, que les hommes en sont déroutés, et Crazy Amy en est la preuve irréfutable !

Détails

Distributeur : Universal
Origine : USA
Date de sortie : 29 mars 2016
Réalisateur : Judd Apatow
Distribution : Amy Schumer, Bill Hader, Brie Larson, Colin Quinn, John Cena, Vanessa Bayer, Mike Birbiglia, Ezra Miller…
Genre : Comédie
Durée : 2 heures 05 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : scènes coupées, bêtisier, scène version longue et autres scènes alternatives.

À Vif !
L’itinéraire d’un enfant dissipé de la gastronomie
image 88ce4

Considéré par ses pairs et ses fans de la première heure comme une véritable rock star de la cuisine, le chef Adam Jones (Bradley Cooper) vient de décrocher une deuxième étoile au guide Michelin. Élevé au rang de dieu vivant de la gastronomie parisienne, il ne touche plus terre et finit par multiplier les caprices en tout genre et autres provocations qui n’aura de cesse d’entacher sa réputation. Totalement happé par les afflictions du succès, il sombre dans l’alcool et la drogue. Histoire de se refaire une petite santé ainsi qu’une certaine virginité médiatique, il disparaît un temps des radars de la gastronomie avant de revenir sur le devant de la scène après avoir retrouvé la voie de la sobriété. Désormais entouré de jeunes commis et autres chefs de parties, il décide de redorer sa toque en relançant un restaurant londonien, et ce, dans l’espoir inavoué de décrocher un jour la fameuse troisième étoile tant convoitée ! Hanté par ses démons du passé, le chef repenti parviendra-t-il à tenir le coup ou replongera-t-il dans ses vieux travers ?
Depuis toujours, la cuisine est considérée comme un sujet particulièrement cinématographique ! On se rappelle ainsi certains films centrés sur le thème, comme Les Saveurs du Palais, Comme un Chef, Le Goût de la Vie ou encore Ratatouille, qui ont à jamais marqué de leurs effluves aromatiques l’histoire du 7ème Art. Pour autant, le réalisateur américain John Wells décide de nous montrer l’envers du décor en nous immergeant dans un drame qui vous fera sérieusement cogiter sur le sujet.
Bradley Cooper l’a souvent affirmé dans ses interviews, il adore manger et aller au restaurant. C’est donc tout naturellement qui s’est glissé sous la toque d’Adam Jones, un personnage complexe qui n’hésite pas à se confronter à son sombre passé pour mieux entrevoir les éclaircies de son présent et, à terme, celles de son futur. Le ton introspectif de la narration, le décor des plus belles cuisines londoniennes et le réalisme des scènes permettent aux spectateurs de mieux se glisser dans la psychologie des personnages. À Vif ! aurait pu flirter avec une certaine banalité, mais en réalité il nous invite à un voyage initiatique, celui d’un enfant terrible de la cuisine malmené par la dure réalité de la vie… et la jalousie des hommes.

Détails

Distributeur : M6 Video
Origine : USA
Date de sortie : 9 mars 2016
Réalisateur : John Wells
Distribution : Bradley Cooper, Sienna Miller, Daniel Brühl, Emma Thompson, Omar Sy, Matthew Rhys, Uma Thurman, Alicia Vikander…
Genre : Comédie dramatique
Durée : 1 heure 42 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : Le making-of : en cuisine avec Bradley Cooper, scènes coupées, interview de Bradley Cooper et bande-annonce.

Le Dernier Chasseur de Sorcières
Kauldy tueur de pythies !
image 835c8

La paix toute relative de notre monde moderne repose sur un pacte ô combien fragile jadis établi entre les humains et les sorcières ! Ce dernier autorise ces créatures méphistophéliques à vivre secrètement parmi la race humaine tant qu’elles ne font pas appel à la magie noire. Mais voilà, certaines sont plus disciplinées que d’autres, contraignant ainsi un certain Kaulder (Vin Diesel), membre éminent et redouté de la Confrérie de la Hache et de la Croix veillant au bon respect dudit accord séculaire, à poursuivre depuis plus de huit siècles toutes les pythies insoumises, et ce, pour mieux leur faire mordre la poussière. Mais lorsqu’un de ses congénères est retrouvé sauvagement assassiné, la guerre devient totale dans les rues de New York désormais envahies par cette vermine envahissante…
Aussi loin que peuvent remonter nos souvenirs de cinéphiles, les sorcières ont toujours été parmi nous. Elles ont traversé les plus grandes périodes de l’Histoire sans prendre une seule ride, même si leur nombre a considérablement été réduit aujourd’hui. Mais, dans Le Dernier Chasseur de Sorcières, le réalisateur Breck Eisner surfe sur le succès de Hansel & Gretel : Witch Hunters, ou encore celui de la saga Underworld, et nous propose un film d’aventure dopé à la mandragore. Vin Diesel, plus survolté que jamais, fait son grand retour au cinéma fantastique en compagnie d’une distribution charismatique constituée d’Elijah Wood (Le Seigneur des Anneaux), Rose Leslie (Game of Thrones) et Michael Caine (The Dark Knight).
Porté par des scènes de combats habilement chorégraphiées et des effets spéciaux implacables, Le Dernier Chasseur de Sorcières ne fait, certes, pas partie de ces chefs d’œuvres cultes qui marquent de leurs empreintes indélébiles l’histoire du 7ème Art, mais aura le mérite de vous faire passer un très bon moment de pure action et sans temps morts. Alors, laissez vous tenter et rejoignez l’immortel Kaulder dans sa lutte acharnée contre les Forces du Mal !

Détails

Distributeur : M6 Video
Origine : Américain
Date de sortie : 2 mars 2016
Réalisateur : Breck Eisner
Distribution : Vin Diesel, Rose Leslie, Elijah Wood, Olafur Darri Olafsson, Rena Owen, Julie Engelbrecht, Michael Caine, Joseph Gilgun…
Genre : Fantastique/aventure
Durée : 1 heure 47 minutes
Les points forts des coffrets DVD & Blu-ray : making of, scènes coupées, clip « The Last Witch Hunter » par Ciara.

Regression
Retour aux sources !
image ff9ef

L’intrigue de Regression germe dans le Minnesota de 1990. Le lieutenant Bruce Kenner (Ethan Hawke) mène des investigations sur un crime abject dont la jeune Angela (Emma Watson) a été victime et dont le témoignage poignant incrimine son père, John Gray (David Dencik). Contre toute attente, ce dernier, peu récalcitrant, passe aux aveux, mais n’avoue avoir gardé aucun souvenir des faits. Face à un tel comportement pour le moins énigmatique, le professeur Kenneth Raines (David Thewlis) est mandaté afin de trouver un début de réponse à cette sombre affaire. D’abord dubitatif, le célèbre psychologue va alors mettre tout en œuvre pour permettre à John de recouvrer la mémoire. Ce qu’il découvrira dépassera tout entendement et permettra de révéler au grand jour un secret pour le moins glaçant concernant la nation tout entière…
Avec ce thriller au suspense haletant, le cinéaste Alejandro Amenábar renoue avec son genre cinématographique de prédilection avec lequel il a fait ses débuts en 1996, et ce, avant de voir sa carrière s’envoler avec le désormais culte Les Autres en 2001. S’inspirant de faits divers survenus aux États-Unis, dans les années 1980, au sein d’un contexte d’accroissement du pouvoir politique et religieux, Regression est bien plus qu’un simple thriller policier. Fidèle à sa réputation de précurseur, le réalisateur hispano-chilien nous propose, ici, un véritable mélange des genres comprenant certains éléments d’épouvante qui vous glaceront le sang. Sans compter qu’ils vous feront non seulement cogiter sur la force de sa cinématographie, mais aussi sur le pouvoir de suggestion.
Un scénario particulièrement innovant, une réalisation particulièrement bien léchée, une bande-son hypnotisante et un dénouement étonnant constituent la recette de ce film à sensations fortes, à la fois psychologique et horrifique, signé Alejandro Amenábar. Loin de son drame historique Agora sorti en 2009 dans nos salles obscures préférées, le metteur en scène s’oriente de nouveau vers d’autres rives que celles, un moment empruntées, pour mieux nous perdre dans les abîmes de son imagination fertile habitée par des spectres insaisissables.

Détails

Distributeur : Metropolitan
Origine : Espagne/Canada
Date de sortie : 2 mars 2016
Réalisateur : Alejandro Amenábar
Distribution : Emma Watson, Ethan Hawke, David Thewlis, Devon Bostick, Dale Dickey, Aaron Ashmore, Lothaire Bluteau, David Dencik…
Genre : Thriller
Durée : 1 heure 46 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : entretiens avec Alejandro Amenábar et Emma Watson, bandes-annonces et teaser.

Hunger Games - La Révolte : Partie 2
Clap de fin !
image e77d7

Au terme du précédent volet Hunger Games – La Révolte : Partie 2, nous avions laissé la courageuse Katniss Everdeen (Jennifer Lawrence) dans un Panem gangréné par une guerre désormais totale. Alors que Katniss et le Président Snow (Donald Sutherland) s’apprêtent à livrer leur dernière bataille afin de changer le cours de l’Histoire, notre héroïne et ses plus proches acolytes – Gale Hawthorne (Liam Hemsworth), Finnick Odair (Sam Claflin) et Peeta Mellark (Josh Hutcherson) – sont mandatés par le District 13 pour faire mordre la poussière au dictateur, celui-là même qui s’est juré d’étouffer la révolte dans l’œuf en réduisant la figure de proue de la rébellion, la courageuse Katniss. Toujours aussi déterminée à embrasser sa destinée, elle est toutefois loin de se douter ce qui l’attend vraiment et qu’elle va devoir faire des choix cornéliens et surmonter de nombreuses épreuves qui laisseront une marque indélébile dans son esprit…
En réponse aux trois premiers opus cinématographiques qui ont cartonné au box-office, le cinéaste Francis Lawrence nous plonge une dernière fois dans l’univers poignant de Panem et de son symbole du Geai Moqueur, mais avec un ton narratif qui laisse assurément moins de place à l’introspection. S’inscrivant dans la lignée de la trilogie au succès planétaire écrite par Suzanne Collins, Hunger Games - La Révolte : Partie 2 fait honneur à l’œuvre originelle et atteint son paroxysme en termes d’action et d’émotion. Cet ultime volet marque un tournant radical non seulement dans la franchise, mais aussi dans la transformation de son héroïne. En proie aux doutes et à une période charnière de son existence, Katniss n’aura pas le temps de se reposer : la menace de l’oppression est loin d’être éradiquée… bien au contraire… elle rôde et menace à chaque instant de parachever son œuvre.
Jadis prisonnière d’un cauchemar dystopique, la jeune fille déploie désormais ses ailes pour mieux devenir la guerrière prête à tout pour assurer un avenir meilleur à son peuple.

Détails

Distributeur : Metropolitan
Origine : USA
Date de sortie : 22 mars 2016
Réalisateur : Francis Lawrence
Distribution : Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Liam Hemsworth, Woody Harrelson, Elizabeth Banks, Julianne Moore, Philip Seymour Hoffman, Jeffrey Wright, Sam Cliflin, Donald Sutherland, Stanley Tucci…
Genre : Aventure/science-fiction et guerre
Durée : 2 heures 16 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : plus de 4 heures de suppléments : commentaire audio du réalisateur Francis Lawrence et de la productrice Nina Jacobson, making of en huit parties, le carnet de croquis, Hunger Games : l’exposition et un voyage en photos.

Knock Konock
Qui est là ?
image fc7a5

Un soir particulièrement orageux, Evan Webber (Keanu Reeves), architecte californien marié et respectable père de famille, se retrouve seul chez lui pour le week-end. Alors que le tonnerre gronde et que les éclairs se réfléchissent, ici et là, dans les quatre coins de la villa, deux sculpturales jeunes femmes, aussi cinglées que mal intentionnées, frappent à la porte. À peine Evan aura-t-il le temps de faire les présentations qu’elles commenceront à dévoiler leur vrai visage en détruisant méthodiquement ce à quoi il tient le plus : sa vie. Alors que les crimes se succèdent à un rythme effréné et qu’Evan se sent de plus en plus impuissant face à cette folie meurtrière, les louves gagnent progressivement du terrain dans la bergerie, tant et si bien qu’elles menacent maintenant de s’en prendre à son entourage – l’ultime face-à-face approche à grands pas !
Sélectionné pour le Festival Américain de Sundance, une première pour le réalisateur Eli Roth et également pour Keanu Reeves, Knock Knock est un remake du film de 1977 de Peter S. Traynor, The Seducers, dans lequel deux jeunes séductrices envahissent la maison puis la vie d’un homme marié. Très influencé par Hitchcock et David Lynch, ses deux maîtres en la matière, le cinéaste américain ne cache pas son enthousiasme à l’idée d’avoir réalisé une sorte de Liaison Fatale à l’époque des réseaux sociaux où tout va encore plus vite ! Mais le résultat obtenu est-il vraiment à la hauteur de ses espérances ?
Se jouant assurément des codes habituellement associés au genre, Knock Knock fait fi des convenances et nous propose un véritable délire cinématographique, à la fois féministe et subversif, qui n’épargne aucunement le mythe du rêve américain. En outre, cette énième variation sur le thème du meurtrier déjanté se démarque des autres par son ton décalé et son esthétisme volontairement glaçant. Un thriller à conseiller aux amateurs d’hémoglobine et de sensations fortes…

Détails

Distributeur : TF1 Video
Origine : USA/Chili
Date de sortie : 8 mars 2016
Réalisateur : Eli Roth
Distribution : Keanu Reeves, Lorenza Izzo, Ana de Armas, Colleen Camp, Araon Burns, Ignacia Allamand, Daniel Baily, Megan Baily…
Genre : Thriller
Durée : 1 heure 40 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : Pas de bonus annoncés !

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.