person_outline
search

    Les sorties DVD/Blu-Ray du mois de Février 2016 - Cinéma

  • Sorties
  • Mis en ligne le
Agents Très Spéciaux : Code U.N.C.L.E
Un remake dans l’air du temps !
image 37472

Alors que la guerre froide bat son plein, que les esprits s’échauffent et que des aspirations géopolitiques commencent à se dessiner à la surface du globe, l’agent de la CIA Napoleon Solo (Henry Cavill) et son pendant antagonique au KGB Illya Kuryakin (Armie Hammer) sont forcés de mettre entre parenthèses leurs différends pour mieux s’unir dans une mission commune : mettre un terme aux sombres machinations d’un groupuscule international qui menace un équilibre planétaire déjà fragile. Pour ce faire, ils ne disposent que d’une seule piste : le contact de la fille d’un scientifique allemand porté disparu et seul susceptible d’infiltrer ladite faction criminelle. Parviendront-ils à mettre de côté leur rivalité séculaire pour empêcher un cataclysme mondial ?
Comme vous l’aurez compris, Agents Très Spéciaux : Code U.N.C.L.E retrace l’histoire de deux agents rivaux qui vont devoir, bien malgré eux, unir leur destin pour enrayer la prolifération d’armes et de technologies nucléaires orchestrée par une organisation criminelle ambitionnant d’ébranler l’échiquier mondial. Dans cette course infernale contre la montre, Guy Ritchie s’en tire à merveille et nous propose une comédie d’action et d’espionnage s’inscrivant dans la plus pure tradition d’un genre quelque peu tombé en désuétude à Hollywood !
Entre rafales de balles savamment distillées, courses-poursuites échevelées, réalisation léchée et autre scénario bien ficelé, ce remake de la série télévisée datant de 1964 et diffusée pendant quatre ans sur la NBC avec Robert Vaughn et David McCallum dans les rôles principaux, ne recherche en rien à dupliquer la version originelle, son metteur en scène souhaitant avant tout offrir à son public une expérience inédite, tant par ses décors et sa texture que par ses rebondissements et son humour sous-jacent. Les critiques cinématographiques ont beau faire leurs choux ras sur la notion de remake, lorsque c’est fait avec un talent indéniable et un lifting cinématographique comme seul l’ex de Madonna sait désormais le faire, on ne peut que s’incliner !

Détails

Distributeur : Warner Bros
Origine : USA
Date de sortie : 3 février 2016
Réalisateur : Guy Ritchie
Distribution : Henry Cavill, Armie Hammer, Alicia Vikander, Elizabeth Debicki, Luca Calvani, Sylvester Groth, Hugh Grant, Jared Harris, David Beckham…
Genre : Comédie d’action et d’espionnage
Durée : 1 heure 57 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : « Vue d’espion : recréer les années 60 » : la musique, les vêtements, le design, les voitures..., « Une classe supérieure de héros », « Les motos Métisse : classes et très british », « Les gars de U.N.C.L.E. » : focus sur les personnages principaux, « Un homme aux talents extraordinaires », « U.N.C.L.E. : espion sur le plateau » : - « Ne nagez pas avec élégance » - « Vous voulez vous battre ? » - « Hélico réparé » - « Une affaire de famille ».

Le Nouveau Stagiaire
On a toujours besoin d’un plus vieux que soi !
image 5e8f8

Après plusieurs décennies de dur labeur, Ben Whittaker (Robert De Niro), un veuf de 70 ans, prend soudainement conscience que la retraite n’est définitivement pas faite pour lui. Et pour éviter de se laisser aller, il décide de prendre le taureau par les cornes et de réintégrer le marché du travail. Alors lorsque l’occasion se présente de reprendre du service, il n’hésite pas une seule seconde et accepte sans rechigner une poste de stagiaire sur un site internet de mode, créé et dirigé par Jules Ostin (Anne Hathaway). D’un côté, un veuf retraité qui ne cache pas son enthousiasme à l’idée de repartir à zéro et, de l’autre, une talentueuse dirigeante de start-up de 40 ans sa cadette et avide de reconnaissance. Entre une patronne fashionista entourée d’hipsters dans un open space en effervescence et un stagiaire grisonnant désireux de s’expérimenter les nouvelles réalités drastiques du monde de travail, cette comédie made in USA promet un beau choc de générations !
Le challenge était audacieux pour Nancy Meyers : réunir à l’écran deux poids lourds du cinéma sans faire de l’ombre à l’un ni à l’autre était une tâche plutôt ardue. Rassurez-vous, malgré l’écart générationnel, l’osmose fonctionne à merveille. Entre l’hypersensibilité et la fragilité de l’autre, votre cœur balancera sans nul doute, tant et si bien que vous finirez par vous demander qui est le plus mature des deux. Le Nouveau Stagiaire peut se targuer d’être un véritable plébiscite pour les échanges intergénérationnels signé par la réalisatrice de l’inoubliable Ce que veulent les Femmes devenu une référence dans le genre.

Détails

Distributeur : Warner Bros
Origine : USA
Date de sortie : 17 février 2016
Réalisateur : Nancy Meyers
Distribution : Robert De Niro, Anne Hathaway, Rene Russo, Adam DeVine, Anders Holm, Jojo Kushner, Linda Lavin, Jason Orley…
Genre : Comédie
Durée : 2 heures 01 minute
Les points forts des DVD & Blu-ray : 25 min de bonus - 3 featurettes.

Pan
Retour au Pays Imaginaire !
image d9454

Plus de dix ans après le Peter Pan de Paul J. Hogan, le Petit Prince du pays imaginaire nous revient dans une toute nouvelle adaptation signée Joe Wright. Garçonnet espiègle, Peter (Levi Miller), âgé de douze ans, brille par son caractère de plus en plus indomptable. Mais dans le sinistre orphelinat londonien où il a grandi, sa personnalité indocile et isolante ne remporte pas un franc succès, loin de là ! Mais lors d’une nuit pas comme les autres, l’enfant dissipé s’envole vers le Pays des Rêves, où le temps a jadis été figé, et où il ne fait pas très bon être un adulte. Au sein de cette contrée lointaine peuplée de pirates, guerriers et autres fées, Peter multiplie les péripéties extraordinaires et livre des combats acharnés afin de retrouver l’identité de celle qui lui a donné la vie avant de l’abandonner. Rejoint par la guerrière Tiger Lily (Rooney Mara) et de son nouvel ami James Crochet (Garrett Hedlund), celui, qui refuse de prendre du poil aux pattes et réfute même l’idée d’atteindre l’âge de sa majorité, va devoir redoubler d’ingéniosité pour déjouer les plans machiavéliques échafaudés par l’indécrottable Barbe Noire (Hugh Jackman), et ce, pour mieux sauver le Pays Imaginaire en embrassant le destin de celui que tout le monde connaît sous le nom de Peter Pan…
Qui ne connaît pas le fabuleux destin de ce petit garçon qui ne voulait pas grandir ? Et bien certainement pas Joe Wright qui, tout en respectant scrupuleusement l’œuvre de James M. Barrie, s’accorde quelques écarts et propose un nouveau regard sur l’origine du légendaire personnage, permettant ainsi de donner un très appréciable coup de lifting à l’un des contes enfantins les plus lus et regardés au monde ! Maintes et maintes fois revisitée, adaptée en bande dessinée, en dessin animé puis en long-métrage dans Hook ou la Revanche du Capitaine Crochet, l’histoire du célèbre chérubin se voit, ici, sublimer dans une énième mouture cinématographique qui n’a décidément rien à envier aux plus grands chefs-d’œuvre du genre. En effet, malgré les nombreuses empreintes indélébiles laissées par Disney et autre Steven Spielberg, le petit homme volant tout de vert vêtu trouve ainsi une seconde jeunesse qui comblera de bonheur les petits et déridera les plus grands.

Détails

Distributeur : Warner Bros
Origine : USA
Date de sortie : 6 janvier 2016
Réalisateur : Joe Wright
Distribution : Levi Miller (II), Hugh Jackman, Garrett Hedlund, Ronney Mara, Adeel Akhtar, Lewis MacDougall, Amanda Seyfried, Cara Delevingne…
Genre : Fantastique/aventure
Durée : 1 heure 51 minutes
Les points forts du DVD & Blu-Ray (3D) : « Ne jamais grandir : la légende de Pan », « Le garçon qui incarnerait Pan », « Les scélérats du Pays Imaginaire », « Des royaumes extraordinaires ».

Le Labyrinthe : La Terre Brûlée
L’envers du décor…
image ac112

Après un premier opus sobrement baptisé Le Labyrinthe basé sur le best-seller éponyme de James Dashner sorti en 2009, Wes Ball persiste et signe la suite très attendue de cette fable cinématographique dystopique portée par un casting quasiment inconnu au bataillon, mais qui perce assurément l’écran. L’intrigue du second opus germe au moment précis où Thomas (Dylan O’Brien) et ses compagnons parviennent non sans mal à élucider le mystère tant gardé du labyrinthe et à prendre la poudre d’escampette. Une fois les murs franchis de cette prison de dédales de couloirs protégés par des bêtes mécaniques féroces, nos héros ne tardent pas à découvrir un monde extérieur ravagé par l’Apocalypse et baptisé La Terre Brûlée. Alors qu’ils s’attendaient à recouvrer une vie paisible, ils comprennent rapidement que Le Labyrinthe n’était que le début d’un long chemin de croix pavé d’embûches. Une nouvelle épreuve, et pas des moindres, se dresse devant eux. Maintenant reste à savoir contre qui ils vont devoir se battre et, surtout, contre qui et pour échapper à quel prédateur ? Serait-ce cette organisation groupusculaire répondant au nom de W.C.K.D ?
Entre science-fiction et contre-utopie qui ne sont pas sans nous rappeler Hunger Games ou encore Divergente, le réalisateur nous replonge au cœur même d’une fresque cinématographique édifiante où la déshumanisation et la désolation vont de paire dans un monde en proie au totalitarisme. En puisant son inspiration dans les codes de ce nouveau genre actuellement très prisé à Hollywood, le cinéaste nous invite une nouvelle fois à réfléchir sur l’impérialisme de certaines nations, le témérité et l’abnégation des peuples opprimés. Tantôt électrisant, tantôt inquiétant, voire pamphlétaire, Le Labyrinthe : La Terre Brûlée vous fera cogiter sur les dangers inhérents à cette course effrénée vers la perfection dans une société moderne obnubilée par l’élitisme et le jeunisme. Dénouement prévu dans le tome 3 prochainement adapté sur grand écran. Pour les aficionados, sachez également que le prequel verra bien le jour dans nos salles obscures préférées, et ce, pour mieux éclairer votre lanterne sur cette histoire au scénario labyrinthique…

Détails

Distributeur : Fox
Origine : USA
Date de sortie : 7 février 2016
Réalisateur : Wes Ball
Distribution : Dylan O’Brien, Ki Hong Lee, Kaya Scodelario, Thomas Brodie-Sangster, Rose Salazar, Giancarlo Esposito, Aidan Gillen, Barry Pepper…
Genre : Aventure/action/science-fiction
Durée : 2 heures 09 minutes
Les points forts des coffrets DVD & Blu-ray : scènes supprimées et version longue, le bêtisier, les secrets de la Terre Brûlée, les effets spéciaux ainsi que les commentaires audio de l’équipe..

Seul sur Mars
Seul dans un autre monde !
image b3cb9

Au cours d’une expédition scientifique sur Mars quelque peu écourtée suite à une tempête ayant contraint son équipage à décoller à la hâte, l’astronaute Mark Watney (Matt Damon) est laissé pour mort sur la Planète Rouge. Contre toute attente, Mark a survécu et il est désormais seul, livré à lui même sur une terre quasi inexplorée et particulièrement hostile pour tout être humain. Sans aucune perspective d’échappatoire, l’homme va d’abord se laisser happer par les affres de la déprime avant de reprendre, lentement, mais sûrement du poil de la bête. Titillé par son instinct de survie, l’homme de science va alors puiser au plus profond de lui même et se creuser les méninges pour non seulement tenter de survivre, mais aussi trouver le moyen de contacter la Terre.
Avec Seul sur Mars, Ridley Scott se retrouve une nouvelle fois en position de force sur l’échiquier mondial en affolant nos sécrétions d’adrénaline. Considéré par beaucoup comme un véritable génie du 7e Art (avec des œuvres comme Gladiator, Alien, le Huitième Jour ou encore Thelma et Louise), le talentueux cinéaste renoue avec son genre de prédilection, la science-fiction. En surfant sur la vague déferlante de Gravity et autre Interstellar, il prend toutefois ses pairs à contre-courant en jouant la carte de l’originalité. Le metteur en scène aguerri prend en effet un malin plaisir à brouiller les pistes dans un labyrinthe scénaristique dont il est le seul à connaître le dénouement ! En outre, il nous ressert son univers fantastique tant imité, mais jusque-là jamais égalé, son goût prononcé pour la psychologique humaine et son esthétisme exacerbé de l’image, le tout porté par une interprétation irréprochable de Matt Damon qui n’est pas sans nous rappeler celle de Tom Hanks dans le mythique Seul au Monde de Robert Zemeckis.
Crises d’angoisse, rebondissements, incompréhensions et errances constituent le rythme endiablé de ce film palpitant et résolument optimiste, le tout enrobé d’une bonne dose d’humour et bercé par une bande originale complètement décalée.

Détails

Distributeur : Fox
Origine : USA
Date de sortie : 24 février 2016
Réalisateur : Ridley Scott
Distribution : Matt Damon, Jessica Chastain, Kristen Wiig, Jeff Daniels, Michael Pena, Sean Bean, Kate Mara, Sebastian Stan, Aksel Hennie, Chiwetel Ejiofor…
Genre : Science fiction
Durée : 2 heures 21 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray et 3D : La distribution et les costumes, bêtisier, Ares 3 : Révision complète du scénario, Ares 3 : La présentation de Mark, Après 30 jours d’isolement, Ares : la plus grande aventure martienne, Être au top, Un hommage à Watney et bande-annonce.

Les Nouvelles Aventures d’Aladin
Ce rêve neuneu, je n’y crois pas c’est merveilleux !
image 68583

Alors que les fêtes de fin d’année approchent à grands pas et que l’esprit de Noël a envahi les vitrines et étalages des magasins, Sam (Kev Adams) et Khalid (William Lebghil) décident de se fondre dans le décor pour mieux parvenir à leurs fins. En effet, une fois déguisés en Père-Noël, ils convoitent de marauder un maximum d’articles au sein des prestigieuses Galeries Lafayette. Et, tandis que leur plan semble fonctionner, Sam se retrouve à la merci d’un groupe d’enfants à qui il doit raconter une histoire, celle d’un certain Aladin, mais dans une version quelque peu éloignée de celle que tout le monde connaît et qui a bercé l’enfance de tout un chacun ! Désormais dans les babouches du célèbre héros, Sam entame alors un rêve pas si bleu au cœur de Bagdad, cité aux mille et une richesses, mais où le peuple doit supporter le despotisme de l’infâme Vizir (Jean-Paul Rouve) redouté de tous, autant pour sa cruauté que pour son haleine de chameau ! Le jeune délinquant Aladin, épaulé par son Génie (Eric Judor), parviendra-t-il à libérer les Bagdadis de l’oppression, sauver Khalid d’un sort funeste et faire chavirer le cœur de la Princesse Shallia (Vanessa Guide) ?
Le plus grand succès pour un film français au box-office 2015 avec 4,5 millions d’entrées débarque enfin en vidéo pour le plus grand plaisir des petits et des grands ! Les Nouvelles Aventures d’Aladin étonne par son côté pétillant et ses répliques épicées. Dans une version plus adulte que son rôle d’ado en proie aux hormones dans Profs 1 & 2, Kev Adams, valeur montante du cinéma tricolore, joue à merveille le bellâtre qui ne manque assurément pas de volonté. Avec fougue et fraicheur, il rend crédible cette nouvelle version du Prince des mille et une nuits, un personnage complètement stéréotypé, certes, mais qui parvient à épater la galerie. Cette comédie made in France vous fera sans aucun doute oublier l’ambiance quelque peu morose de ces derniers mois. Certaines mauvaises langues diront que les gags et autres jeux de mots dont elle est truffée ne volent pas très haut, mais ne les écoutez pas, Les Nouvelles Aventures d’Aladin vous fera passer un très bon moment en famille ou entre amis !

Détails

Distributeur : Pathé
Origine : France
Date de sortie : 17 février 2016
Réalisateur : Arthur Benzaquen
Distribution : Kev Adams, Jean-Paul Rouve, Vanessa Guide, William Lebghil, Audrey Lamy, Arthur Benzaquen, Eric Judor, Michel Blanc…
Genre : Comédie
Durée : 2 heures 26 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 3D : Le making-of, les scènes coupées et autre bêtisier.

Everest
En pleine tempête !
image 0e4cb

Tirée d’une histoire vraie, celle de la funeste tentative de 1996 d’ascension de la plus haute montagne du monde, Everest relate l’itinéraire surprenant de deux expéditions humaines mises à rude épreuve par l’un des blizzards les plus violents de toute l’histoire de l’alpinisme. Entre amitiés naissantes, combats d’égos, soif de découverte, risques insensés et autres panoramiques d’une beauté sans nom, les alpinistes vont non seulement devoir affronter des éléments déchaînés, mais aussi puiser au plus profond d’eux-mêmes pour mieux trouver la force ultime, celle qui leur permettra de surmonter l’insurmontable… ou pas.
Quand Mère Nature se défoule, le spectacle est souvent de toute beauté et Baltasar Kormakur le démontre ici fort bien : pour un peu, elle volerait presque la vedette à Jake Gyllenhaal, Jason Clarke, Josh Brolin et John Hawkes ! En adaptant l’ouvrage autobiographique Tragédie à l’Everest signé par l’écrivain, journaliste et alpiniste Jon Krakauer, lequel retrace le fameux désastre de l’Everest dans lequel huit alpinistes chevronnés ont péri dans une redoutable tempête, le réalisateur islandais nous propose un voyage homérique sur le toit du monde dont vous ne reviendrez pas indemnes ! En 1996, des fronts dépressionnaires d’une extrême puissance ont soudainement convergé vers le même point de la plus haute montagne du monde, engendrant ainsi l’une des tempêtes les plus violentes jamais répertoriées dans les annales de la météorologie mondiale. Everest se divise clairement en deux parties. Et si la première croule sous une avalanche de codes cinématographiques quelque peu éculés et inhérents au genre catastrophe, la seconde, elle, vous émerveillera par la splendeur de ses images. Parachutés au cœur de la tempête et impressionnés par le réalisme des effets spéciaux, vous aurez sans aucun doute du mal à garder les yeux ouverts. On avait rarement assisté auparavant à un combat aussi inégal entre l’homme et la nature !

Détails

Distributeur : Universal
Origine : Britannique/Américain/Islandais
Date de sortie : 2 février 2016
Réalisateur : Baltasar Kormakur
Distribution : Jason Clarke, Jake Gyllenhaal, Josh Brolin, John Hawkes, Robin Wright, Emily Watson, Michael Kelly, Keira Knightley, Sam Worthington, Martin Henderson…
Genre : Aventure
Durée : 2 heures
Les points forts des coffrets DVD, Blu-ray & 3D : Course vers le sommet : le making-of d’Everest, Aspirer à l’authenticité : la véritable histoire, Apprendre à grimper, Une montagne de travail et commentaire du réalisateur.

Crimson Peak
D’ombre et de lumière…
image adc3a

À l’aube du 20e siècle, Edith Cushing (Mia Wasikowska), une jeune écrivaine qui vit de sa plume en compagnie de son père à Buffalo, dans l’État de New York, a le cœur tiraillé entre les sentiments qu’elle a développés au fil des années envers son ami d’enfance, le docteur Alan McMichael (Charlie Hunnam) et son attraction pour le ténébreux Sir Thomas Sharpe (Tom Hiddleston). Or, après la disparition de son patriarche, l’énigmatique Thomas en profite alors prendre sa dulcinée sous son aile et l’invite à partager son quotidien dans sa fastueuse demeure familiale située en Angleterre. Oui, mais voilà, le luxueux manoir gothique, aussi original que mystérieux, renferme entre ses murs de sombres secrets, lui valant d’avoir été baptisé Crimson Peak. Parmi les nombreux esprits abritant les lieux, celui de Lucille (Jessica Chastain), la sœur défunte de Thomas, erre comme une âme en peine dans les couloirs, une fois la nuit tombée. Se prenant d’affection pour la belle et ingénue Édith, laquelle apprend à s’acclimater à sa nouvelle vie, la revenante va lentement, mais sûrement, réveiller la vieille maison pour mieux faire comprendre à sa nouvelle habitante que le véritable monstre de Crimson Peak appartient bien au monde des vivants et non des morts…
Renouant avec cette ambiance si spécifique des œuvres désormais cultes, comme L’Échine du Diable ou encore Le Labyrinthe de Pan, lesquelles lui ont permis définitivement d’asseoir sa notoriété à Hollywood, le talentueux Guillermo Del Toro a puisé son imagination ô combien fertile dans les célèbres romans Les Hauts de Hurlevent de Emily Brontë, De Grandes Espérances de Charles Dickens, Rebecca de Daphné Du Maurier ou encore Dragonwyck de Anya Seton, pour élaborer le scénario noir de Crimson Peak. Avec ce dernier, le réalisateur nous a concocté un drame romantique d’épouvante bénéficiant d’une distribution de premier choix. Bien sûr, on ne peut pas vraiment dire qu’il chamboule les règles du genre, mais son atmosphère délicieusement lourde ravira immanquablement les amateurs de grands frissons ! Dans les yeux de Mia Wasikowska, le célèbre metteur en scène mexicain parvient à nous communiquer, entre ombre et lumière, le sentiment-clé requis, et ce, pour mieux nous plonger dans la dureté d’un récit : la peur de croire en l’irréel…

Détails

Distributeur : Universal
Origine : USA
Date de sortie : 23 février 2016
Réalisateur : Guillermo Del Toro
Distribution : Mia Wasikowska, Tom Hiddleston, Jessica Chastain, Charlie Hunnam, Jim Beaver, Burn Gorman, Leslie Hope, Doug Jones…
Genre : Drame romantique d’épouvante
Durée : 1 heure 59 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : scènes coupées – Je me souviens de Crimson Peak – Une introduction au roman gothique – L’ombre et la lumière dans Crimson Peak – Un gothique fait à la main – Une chose vivante – Méfiez-vous de Crimson Peak – Les fantômes pourpres – Les commentaires de Guillermo Del Toro.

Sicario
Un film addictif !
image 46e96

Considéré à juste titre comme le thriller policier de l’année 2015, Sicario débarque enfin en vidéo pour tous les amateurs du genre ! Présentée en Compétition Officielle lors du dernier Festival de Cannes, l’œuvre de Denis Villeneuve a tellement créé la surprise qu’une suite est d’ores et déjà en préparation.
Dans le premier volet, l’intrigue du film germe dans la zone frontalière entre les États-Unis et le Mexique. En un temps record, ledit territoire limitrophe s’est mué en « no-go area ». Pour essayer d’enrayer le phénomène qui tend à se répandre à vitesse grand V, Kate Macer (Emily Blunt), nouvelle recrue quelque peu ingénue du FBI, est appelée à la rescousse pour venir prêter main-forte au groupe d’intervention d’élite dirigé par Matt Graver (Josh Brolin), un agent du gouvernement très engagé dans la lutte contre le trafic de stupéfiants. Piloté par l’infatigable et non moins mystérieux consultant prénommé Alejandro (Benicio Del Toro), le groupe d’intervention s’investit complètement dans l’ombre, allant même jusqu’à enfreindre la loi pour mieux parvenir à leurs fins. À ce jeu dangereux, Kate va lentement, mais sûrement, remettre en question ses convictions, et ce, pour s’assurer une survie de plus en plus menacée…
Sur fond d’intrigue policière, Sicario nous raconte avec un réalisme convaincant l’un des plus grands fléaux de l’humanité, la drogue. Celle-ci est partout, personne ne peut y échapper. Imprévisible et incroyablement bien ficelé, le long-métrage vous tiendra aisément en haleine, tant par son scénario que par sa qualité d’interprétation. Alors gare à l’accoutumance !

Détails

Distributeur : Metropolitan Film & Video
Origine : USA
Date de sortie : 8 février 2016
Réalisateur : Denis Villeneuve
Distribution : Emily Blunt, Benicio Del Toro, Josh Brolin, Jon Bernthal, Victor Garber, Jeffrey Donovan, Daniel Kaluuya, Raoul Trujillo…
Genre : Thriller policier
Durée : 2 heures 02 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : Entretien exclusif avec Denis Villeneuve – Dans les ténèbres : l’aspect visuel de Sicario – Les personnages – Les Origines de l’histoire et la bande originale.

Paranormal Activity 5 : Ghost Dimension
Le meilleur pour la fin !
image 4577b

Très à la mode depuis quelques années, le cinéma d’horreur étend davantage son rayonnement jusqu’à Hollywood. Paranormal Activity 5 : Ghost Dimension, un film d’épouvante dans la lignée des « docus-fictions », peut se targuer de clôturer comme il se doit la franchise lancée en 2007 par Oren Peli. Pour ce qui est du scénario, il vous repoussera dans vos derniers retranchements, puisque vous pourrez pour la première fois distinguer les phénomènes. En effet, la famille Fleeges vient d’emménager dans une nouvelle maison. Et, alors que tout le monde s’adonne aux joies de la découverte de la demeure, Ryan (Chris J.Murray), le père de famille, tombe dans le garage sur d’étranges cassettes vidéos retraçant l’enfance de Katie et Kristi. Non loin de là, il découvre également avec sa femme Emily (Brittany Shaw) la caméra responsable de tous ces enregistrements. Cette dernière va leur permettre, qui plus est, de mieux comprendre l’activité paranormale naissante au sein de leur foyer une fois la nuit tombée…
Après avoir coproduit et monté Paranormal Activity 2, 3, 4 et le spin-off The Marked Ones, Gregory Plotkin se jette enfin à l’eau et endosse la casquette de réalisateur pour le cinquième opus de la lucrative franchise. Si le dérivé de la saga consacré à la communauté des fans hispaniques était un épisode en parallèle, Paranormal Activity 5 : The Ghost Dimension reprend la suite directe de Paranormal Activity 4. Et les fans de la première heure ne vont en aucun cas être dépaysés, car ils vont enfin pouvoir mettre un visage sur le fameux Toby, l’infatigable démon hantant la famille Fleeges. Présent depuis le tout premier volet, il va dévoiler sa véritable identité pour mieux vous flanquer les chocottes !
À l’instar de ses prédécesseurs et de la plupart des films « found footage », l’épisode 5 présente des effets spéciaux toujours aussi terrifiants et on passera sur les bruitages tout aussi flippants ! Crises d’angoisse, affolements, paniques et délires incontrôlés constituent le rythme saccadé de Paranormal Activity 5 : Ghost Dimension qui insuffle un dernier souffle à la légende cinématographique appréciée par un grand nombre de cinéphiles avertis. Même si l’hémoglobine est toujours distillée à dose homéopathique, le film bénéficie d’une cinématographie aussi angoissante qu’épurée qui n’est pas sans nous rappeler qu’il faut toujours se méfier de l’eau qui dort. Vous voilà prévenus !

Détails

Distributeur : Paramount
Origine : USA
Date de sortie : 24 février 2016
Réalisateur : Grégory Plotkin
Distribution : Chris J. Murray, Brittany Shaw, Olivia Taylor Dudley, Dan Gill, Ivy George, Jessica Tyler Brown, Chloe Csengery, Don McManus…
Genre : Épouvante/horreur
Durée : 1 heure 28 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 3D : Pas de bonus annoncés !

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.