person_outline
search

    Les sorties DVD/Blu-Ray du mois de Janvier 2016 - Cinéma

  • Sorties
  • Mis en ligne le
Youth
Un vrai bain de jouvence !
x6fbmlduwm3ad7pp copie 394cc

Fred Ballinger (Michael Caine) et Mick Boyle (Harvey Keitel), deux vieux briscards inséparables qui ont fait les 400 coups ensemble, profitent de leurs vacances bien méritées au pied des Alpes et à l’aube de souffler leur quatre-vingtième bougie. Compositeur et chef d’orchestre émérite à la retraite, Fred ne caresse plus l’espoir de revenir à sa carrière musicale qui appartient définitivement à son passé, tandis que Mick, metteur en scène, travaille toujours d’arrache-pied et notamment sur l’écriture de son dernier long-métrage. Conscients qu’ils sont à la croisée des chemins et que le temps leur est compté, les deux comparses prennent un plaisir non dissimulé à profiter pleinement du reste de leur vie ensemble, et ce, alors même que personne ne semble se soucier du temps qui court…
Véritable cure de jouvence aussi opératique qu’allégorique, Youth mélange avec poésie humour et cruauté, insolite et excentrique, mais sans jamais tomber dans l’excès. Réalisée par Paolo Sorrentino, cette comédie dramatique s’interroge sur la question de l’âge et du temps qui passe, « une obsession pour tous » comme le dit si bien le cinéaste italien. Présentée en compétition officielle du Festival de Cannes 2015, l’œuvre a tout de suite emballé les privilégiés qui assistèrent à la projection, malgré quelques critiques acerbes. Car ce que tout le monde pensait être un simple drame de plus sur la vieillesse s’est avéré être une chronique touchante et pleine de tendresse. Le challenge était pourtant audacieux pour Sorrentino : réunir à l’écran deux octogénaires du cinéma sans faire de l’ombre à l’un ni à l’autre était une tâche plutôt ardue. Rassurez-vous, l’osmose est totale. Quand il ne nous assaille pas d’interrogations et autres envolés lyriques, Youth n’a pas son pareil pour vous faire cogiter sur l’une des lois les plus implacables de la nature… notre mère à tous.

Détails

Distributeur : Pathé Distribution
Origine : Italie/France/Suisse/Angleterre
Date de sortie : 13 janvier 2016
Réalisateur : Paolo Sorrentino
Distribution : Michael Caine, Harvey Keitel, Rachel Weisz, Paul Dano, Jane Fonda, Alex MacQueen, Paloma Faith, Ed Stoppard, Noémie Lenoir…
Genre : Comédie dramatique
Durée : 1 heure 58 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : Les coulisses, le film-annonce.

Le Transporteur l’Héritage
Chasser le naturel, il revient toujours au galop !
daqs1lcefljmvpdx copie 58249

Ex-mercenaire des forces spéciales, Frank Martin (Ed Skrein) gagne aujourd’hui son pain quotidien dans le transport de colis top secret pour des clients pas toujours fréquentables. Et, tandis que son père lui rend une visite dans le sud de la France, notre héros se retrouve entraîné, bien malgré lui, dans une sombre affaire de braquage des suites d’une fréquentation douteuse avec une certaine Anna (Loan Chabanol), cliente aussi énigmatique que manipulatrice, et ses trois complices. Au cœur d’une vindicte impitoyable menée par quatre femmes fatales, Frank ne sait plus où donner de la tête pour s’en sortir indemne. Pire encore, il va devoir enfreindre les règles qu’il s’est naguère fixées pour éviter de mordre la poussière !
Dans cette nouvelle mouture des aventures abracadabrantes de notre transporteur préféré, rythme effréné, situations cocasses, répliques incisives, caméras embarquées, cascades spectaculaires, créatures de rêves, bolides surpuissants et bande sonore endiablée sont naturellement encore au rendez-vous. Luc Besson et Camille Delamarre, respectivement scénariste/producteur et réalisateur, n’ont pas lésiné sur les moyens pour faire de leur film d’action un revival digne de ce nom, non sans oublier de faire la nique aux Ricains au passage. Mais dans le cinéma français, contrairement à son homologue américain, il est rare que les reboots et autres suites improvisées soient de véritables réussites. Dans l’histoire du cinéma français, seul Taxi est parvenu à tordre le cou aux idées reçues. Malgré tout, Le Transporteur l’Héritage limite la casse en nous prouvant que le clan tricolore est, lui aussi, capable de rallonger la sauce, et ce, même si le résultat obtenu est très loin de celui escompté. Comme le dit si bien le vieil adage : « il vaut toujours mieux préférer l’originale à la copie… »

Détails

Distributeur : Europacorp
Origine : Franco-chinois
Date de sortie : 20 janvier 2016
Réalisateur : Camille Delamarre
Distribution : Ed Skrein, Ray Stevenson, Loan Chabanol, Gabriella Wright, Tatiana Pajkovic, Wenxia Yu, Radivoje Bukvic, Lenn Kudrjawizki…
Genre : Film d’action
Durée : 1 heure 36 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : Frank Martin : une mission très personnelle – De 0 à 100 : pied au plancher et The cœur brisé : les femmes fatales du Transporteur.

Vive les Vacances !
Notre belle famille !
vive les vacances dvduv copie 2d111

Dans l’espoir inavoué de renouer des liens familiaux quelque peu distendus, et il s’agit là d’un doux euphémisme, le patriarche Rusty Griswold (Ed Helms) décide de surprendre sa femme Debbie (Christina Applegate) et sa progéniture, en leur faisant une offre ô combien alléchante : repartir à Walley World, le parc d’attractions du moment et préféré de toutes les familles américaines. Mais avant d’arriver à destination, toute la famille Griswold va devoir parcourir le pays en long et en large ! Un chemin parsemé d’embûches qui va leur donner du fil à retordre avant un repos bien mérité, mais faut-il encore qu’ils arrivent à bon port !
Après avoir collaboré aux scénarii de Comment Tuer son Boss 1 & 2 ?, John Francis Daley et son acolyte Jonathan M. Goldstein continuent sur leur lancée en se risquant à la réalisation de Vive les Vacances !, une comédie tout aussi loufoque, mais nettement plus familiale. Si quelques scènes sortent du lot, elles demeurent cependant bien trop rares. Comptant quelques gros succès cinématographiques à leur actif, les duettistes Daley & Goldstein peinent à conserver l’imagination dont ils ont pu faire preuve par le passé en tant que simples auteurs.
Malgré tout, l’interprétation des acteurs leur sauve assurément la mise. Ed Helms gagne ainsi ses galons de valeur montante du rire américain et Christina Applegate fait ici un retour remarqué, mais c’est indubitablement l’imposant Chris Hemsworth qui tire son épingle du jeu dans la peau d’un bellâtre aux antipodes de ses rôles habituels et prenant un malin plaisir à affoler les hormones de la gent féminine. Même si la comédie ne sied pas toujours à sa carrure, ses regards langoureux, ses mimiques inattendues et une poignée de gags poilants suffiront à contenter les amateurs du genre.

Détails

Distributeur : Warner Bros
Origine : USA
Date de sortie : 6 janvier 2016
Réalisateurs : John Francis Daley & Jonathan M. Goldstein
Distribution : Ed Helms, Christina Applegate, Skyler Gisondo, Steele Stebbins, Chevy Chase, Beverly D’Angelo, Leslie Mann, Chris Hemsworth…
Genre : Comédie familiale
Durée : 1 heure 35 minutes
Les points forts du DVD : Pas de bonus

Gallows
Mourir sur scène…
image 1453.png 3a940

Dans une petite des États-Unis pourtant réputée pour sa quiétude, un fâcheux accident se produit pendant le spectacle de fin d’année du lycée local, causant la mort de nombreuses personnes. Deux décennies plus tard, des lycéens appartenant au même établissement décident de rendre hommage aux disparus en rejouant la même pièce. Ils étaient loin de se douter qu’ils allaient réveiller les défunts et autres forces occultes coincées entre la vie et la mort. Parviendront-ils à échapper à la Grande Faucheuse ? 20 ans plus tard, l’heure du rappel, mais aussi de la vengeance, semble avoir sonné pour les disparus !
Sous la direction de Chris Lofing et Travis Cluff, qui signent également le scénario, Cassidy Gifford, Ryan Shoos, Reese Mishler et Pfeifer Brown tiennent les rôles principaux de ce film d’épouvante qui s’inscrit dans la même veine que les dernières franchises horrifiques du moment. Produit en partie par Jason Blum (Paranormal Activity, Insidious ou encore Sinister), Gallows ne marquera sans nul doute pas de son empreinte un genre quelque peu tombé en désuétude en début de décennie, mais qui connaît depuis peu un nouveau souffle. Marqué par le sceau de l’horreur et bénéficiant du format dit « found footage » (soit caméra au poing) lancé à la fin du siècle dernier par l’inoubliable Projet Blair Witch, cette œuvre vous flanquera assurément la chair de poule. Son scénario reprend tous les codes du genre, non sans y apporter une touche d’originalité qui lui permet de se démarquer de ses clones américains. Même si le dénouement s’avère un tantinet agaçant, les fausses pistes et autres rebondissements adroitement filmés vous tiendront en haleine jusqu’à la dernière minute. Âmes sensibles, s’abstenir !

Détails

Distributeur : Warner Bros
Origine : USA
Date de sortie : 6 janvier 2016
Réalisateurs : Travis Cluff & Chris Lofing
Distribution : Reese Mishler, Pfeifer Brown, Ryan Shoos, Cassidy Gifford, Jesse Cross, Travis Cluff, Emily Jones, Melissa Bratton…
Genre : Épouvante/horreur
Durée : 1 heure 21 minutes
Les points forts des coffrets DVD & Blu-ray : Charlie : toute école a son esprit, Gallows : survivre à la corde, scènes coupées et bêtisier.

En Taule : Mode d’Emploi
On a toujours besoin d’un plus petit que soi !
18a79f5e1db269a5eb15f4eecd1266c93b23a616 copie 9b313

Condamné à être incarcéré au pénitencier de San Quentin, James King (Will Ferrell), le gérant milliardaire de Hedge Fund, ne sait plus à quel saint se vouer à quelques heures de son emprisonnement. En effet, le juge lui a accordé trente jours pour remettre ses affaires en ordre avant la date fatidique. Et, histoire de se préparer comme il se doit au monde impitoyable carcéral, il se tourne alors vers Darnell Lewis (Kevin Hart), responsable d’une petite entreprise de lavage de voiture réputé pour son intégrité sans failles. À ses côtés, le riche homme d’affaires va faire voler en éclats ses nombreux préjugés en s’apercevant que le patron de PME n’est ni plus ni moins qu’un sacré bosseur qui n’a pour unique but de se forger une solide réputation d’homme honnête et travailleur. Ensemble, les deux entrepreneurs vont non seulement prendre conscience qu’ils se sont bel et bien trompés l’une sur l’autre, mais aussi qu’ils partagent de nombreux points en commun…
Après avoir été scénariste à succès, et écrit notamment Tonnerre sous les Tropiques, Cohen fait ses premières infidélités à l’écriture et se laisse tenter pour la première fois par la réalisation. Fonctionnant sur le principe du « buddy movie », En Taule : Mode d’Emploi ne brille pas, certes, par son originalité, mais aura au moins le mérite de vous faire passer un bon moment en famille ou entre amis ! Fidèle au film du genre, cette comédie met en scène deux personnages charismatiques contraints de se serrer les coudes malgré leurs nombreuses différences. Etan Cohen reprend donc les mêmes ingrédients, le tout en nous proposant un choc de cultures assurément dans l’air du temps. Respectivement roublard et vertueux, les deux acteurs s’en donnent à cœur joie et prouvent que leur duo fonctionne à merveille !

Détails

Distributeur : Warner Bros
Origine : USA
Date de sortie : 6 janvier 2016
Réalisateur : Etan Cohen
Distribution : Will Ferrell, Kevin Hart, Craig T. Nelson, Alison Brie, Edwina Findley, Ariana Neal, T.I., Paul Ben-Victor…
Genre : Comédie
Durée : 1 heure 40 minutes
Les points forts du DVD : L’intégralité du film en version story-board (au procédé IPI – image dans l’image), les différents spots publicitaires ciné et télé autour de la sortie du film.

N.W.A – Straight Outta Compton
La fureur de vivre !
straight outta compton fra bd ret packshot c card 8306329 32 3d copie 41e0d

Décidément, les biopics sont très à la mode à Hollywood et le réalisateur américain Felix Gary Gray surfe sur la vague avec son N.W.A – Straight Outta Compton ! un long-métrage basé sur l’histoire du groupe Nigass Wit Attitudes, dont Straight Outta Compton est le titre de leur premier album sorti en 1988 et figurant au panthéon des disques les plus cultes pour les amateurs de rap. Ses membres fondateurs sont DJ Yella (Neil Brown JR.), Dr. Dre (Corey Hawkins) et Eazy-E (Jason Mitchell), lesquels seront rapidement rejoints par Ice Cube (O’Shea Jackson Jr.) et Mc Ren (Aldis Hodge). Ensemble, ils vont sortir un premier opus considéré par les puristes comme l’une des références de la musique contemporaine, puisqu’il est à l’origine de la diffusion d’un sous-genre de hip-hop, le gangsta rap et qu’il a, d’ailleurs, été censuré lors de sa sortie officielle. Bien plus qu’une ramification artistique, il s’agit là d’une mouvance plus violente, n’hésitant pas à dépeindre des banlieues en marge des agglomérations américaines et dans lesquelles les gangs sévissent sans foi ni loi en répandant chaos et désolation. Comme vous pouvez vous en douter, l’euphorie du succès des premiers temps cédera rapidement sa place aux tensions, tant et si bien que Ice Cube et Dr. Dre finiront par quitter le groupe pour voler de leurs propres ailes, et ce, suite à de nombreuses altercations avec Easy-E. Désormais à la barre, ce dernier tentera tant bien que mal de maintenir le groupe en tête des charts, tout en répondant aux nombreuses insultes et autres coups bas portés par médias interposés par ses anciens acolytes, avant de mourir du SIDA en 1995…
Bien plus qu’une simple biographie cinématographique, N.W.A – Straight Outta Compton est incontestablement l’une des plus belles surprises de l’année 2015 ! À la fin des années 1980, cinq hommes en colère, et ne se cachant pas leur fureur de vivre, ont décidé de faire face à la violence et autres tensions raciales des banlieues de Los Angeles. Pour ce faire, ils se sont réfugiés dans un nouvel art qui continue toujours de défrayer la chronique. Avec Compton comme foyer et leur musique comme liberté, ils ont définitivement laissé une empreinte indélébile de leur passage dans le monde de la musique et ce biopic magnifiquement et intelligemment réalisé par F. Gary Gray en est la preuve irréfutable !

Détails

Distributeur : Universal
Origine : USA
Date de sortie : 19 janvier 2016
Réalisateur : F. Gary Gray
Distribution : O’Shea Jackson Jr., Corey Hawkins, Jason Mitchell, Neil Brown Jr., Aldis Hodge, Marlon Yates Jr., R. Marcus Taylor, Carra Patterson…
Genre : Biopic dramatique musical
Durée : 2 heures 26 minutes
Les points forts des DVD et Blu-ray : Devenir N.W.A / Les origines de N.W.A / L’impact/ Scènes coupées/ Le parcours du réalisateur/ Le quartier : filmer à Compton/ N.W.A jour à Detroit/ Devenir N.W.A / Performance musicale supprimée/ N.W.A : les origines/ Impact/ Commentaire sur le film avec le réalisateur.

Last Knights
La vengeance en héritage !
last knights fra bd ret packshot sleeve 8306322 32 3d copie 9343a

En des temps révolus durant lesquels l’honneur et la justice se défendaient à coups de lames, Raiden (Clive Owen), un guerrier qui a perdu son rang et sa dignité, décide d’endiguer le mal à la racine et se révolte contre un souverain dont le vice n’a d’égal que sa prévarication. Parti en véritable croisade contre un monarque qui n’a pas hésité à traîner son maître Bartok (Morgan Freeman) dans la boue, il s’est dévolu la mission non seulement de laver la réputation souillée de son mentor, mais aussi de débarrasser le monde de cette vermine envahissante. Toutefois, la tâche s’annonce ardue, mais Raiden se battra sans relâche aux côtés de ses compagnons d’armes et autres frères d’infortune, tous unis par les codes de loyauté et de vengeance qui échappent sans aucun doute à ses adversaires…
Réalisé par Kazuaki Kiriya, Last Knights peut se targuer d’être un film d’action/aventure s’inscrivant dans la plus pure tradition du genre ! Après les tourments de Goemon et son retour vers le futur apocalyptique de Casshern, le metteur en scène japonais transgresse une nouvelle fois les règles du temps et nous plonge au cœur d’une fresque historique édifiante qui n’est pas sans nous rappeler certains des plus grands chefs-d’œuvre d’un genre quelque peu tombé en désuétude ces dernières années à Hollywood. À lisière de la fiction et de la réalité, il nous invite à un voyage initiatique qui vous fera sérieusement réfléchir sur l’impérialisme de certaines nations et sur le courage et l’abnégation des peuples opprimés. Profitant d’une actualité malheureuse, Last Knights confère ainsi un nouveau sens à certaines valeurs morales jugées obsolètes par certains, mais qui auront vite fait de vous faire méditer, et ce, grâce à une réalisation particulièrement bien léchée qui renforce l’aspect lyrique du long-métrage. Entre l’amour inconditionnel d’un élève envers celui qui l’a forgé, une vengeance quelque peu pernicieuse et les batailles dantesques où tradition et modernité s’affrontent, cette œuvre ressuscite un genre tombé sous silence, mais qui trouve, ici, un second souffle dans les yeux de Clive Owen.

Détails

Distributeur : Universal
Origine : Tchèque & Sud-Coréen
Date de sortie : 26 janvier 2016
Réalisateur : Kazuaki Kiriya
Distribution : Clive Owen, Morgan Freeman, Aksel Hennie, Cliff Curtis, Ayelet Zurer, Dave Legeno, Shohreh Aghdashloo, Sun-Ki Ahn…
Genre : Aventure/action
Durée : 1 heure 50 minutes
Les points forts des coffrets DVD & Blu-ray : Pas de bonus.

Steve Jobs The - Man in the Machine
Un doc-choc !
3d steve jobs def copie eebac

Alors que le biopic Steve Jobs de Danny Boyle s’apprête à envahir nos salles obscures préférées, un autre réalisateur, Alex Gibney, nous prépare comme il se doit à l’événement cinématographique tant attendu, en nous proposant un film documentaire sur le fondateur d’Apple. À travers Steve Jobs, The Man in The Machine, le cinéaste nous livre un portrait à la fois audacieux, lumineux et féroce sur le créateur de la célèbre marque à la pomme et, qui plus est, sur l’héritage prodigieux qu’il a laissé en guise de testament au monde des nouvelles technologies. À la lisière d’une passion débordante, d’un génie créatif sans bornes et d’une avidité démesurée pour certains qui se sont risqués à le critiquer, et y ont d’ailleurs perdu quelques plumes, Steve Jobs est devenu non sans mal une véritable icône. Mais quel homme, ou plutôt quelle âme, se cache derrière cette silhouette légendaire identifiée par son col roulé noir et son blue-jean ? Pourquoi sa tragique disparition a-t-elle provoqué une si vive émotion à travers le monde, laissant une marque indélébile de son passage dans son sillage, ou plutôt le fantôme d’une figure iconoclaste également connue pour ses emportements tyranniques et ses prises de position particulièrement engagées ?
Qui se cache derrière la légende ? Pour le savoir, il ne vous reste plus qu’à vous procurer au plus vite le DVD Steve Jobs, The Man in the Machine, un film documentaire choc dans lequel le metteur en scène oscarisé Alex Gibney nous propose une analyse sans concessions sur un mythe construit par Steve Jobs en personne et que l’œuvre s’attèle à égratigner au travers d’images d’archives, témoignages de proches et autre genèse d’Apple, et ce, pour mieux en prélever la quintessence d’un mythe. Celle-là même qui continue et continuera éternellement d’influencer la culture de la Silicon Valley…

Détails

Distributeur : Universal
Origine : USA
Date de sortie : 26 janvier 2016
Réalisateur : Alex Gibney
Distribution : Steve Jobs…
Genre : Documentaire
Durée : 2 heures 10 minutes
Les points forts du DVD : Pas de bonus annoncés !

No Escape
Engrenage diabolique !
81qocghvkyl. sl1500 f3774

Expatrié avec toute sa petite famille en Asie du Sud-Est, le riche et jeune retraité homme d’affaires américain Jack Dwyer (Owen Wilson) aspire à couler des jours paisibles les doigts de pied en éventail dans un décor paradisiaque loin des tumultes et autres agressions de l’effervescence urbaine. Tout juste débarqués, les Dwyer doivent toutefois se rendre à l’évidence : leur rêve tourne au cauchemar lorsqu’un coup d’État éclate dans leur pays d’adoption. Pire encore, ils ne tardent pas à comprendre que la tête des étrangers est mise à prix ! Rejoints par un certain Hammond (Pierce Brosnan), un mercenaire britannique débarqué de nulle part, Jack et les siens n’ont plus qu’une seule solution pour garder la vie sauve : fuir.
Faisant écho à une récente actualité qui a bouleversé le monde entier et qui résonne encore dans nos esprits, No Escape est un thriller d’action puissant et basé sur une intrigue poignante tournée dans un pays en proie à un renversement de son régime. Même si le long-métrage n’évite pas les écueils du genre, il surfe sur la vague de The Impossible et vous propose une immersion captivante et marquante dans un pays en proie au chaos. Il faut également saluer une grande prestation de l’ensemble de la distribution artistique, avec une mention spéciale à Pierce Brosnan et Owen Wilson dans un rôle à contre-emploi. Par les producteurs de Drive, Night Call ou encore Whiplash, et le réalisateur décrié de Catacombes, Devil ou encore En Quarantaine, No Escape retrace une histoire imaginée de toutes pièces, certes, mais la production tenait sans nul doute à ce que les détails matériels et les environnements soient scrupuleusement authentiques. Il va sans dire que cela était essentiel pour la crédibilité du film qui parvient ainsi à se différencier des autres par son côté « reality-show ». Cocktail explosif d’action, scénario bien huilé et images adroitement calibrées, voilà ce qui vous attend !

Détails

Distributeur : M6 Interactions
Origine : USA
Date de sortie : 6 janvier 2016
Réalisateur : John Erick Dowdle
Distribution : Owen Wilson, Lake Bell, Pierce Brosnan, Sterling Jerins, Claire Geare, Sahajak Boonthanakit, Spencer Garrett, Russell Geoffrey Banks…
Genre : Thriller d’action
Durée : 1 heure 43 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : Scènes coupées et dans les coulisses du tournage.

Prémonitions
Une partie d’échecs impitoyable !
81pobjrectl. sl1500 bfd65

Au cœur d’Atlanta, rien ne va plus ! Horreur rime avec terreur depuis qu’un tueur en série sévit inlassablement dans les rues de la ville, laissant les autorités totalement désarmées. Pire encore, le FBI n’a de cesse de cumuler les impairs et autres déconvenues, alors que le serial killer gagne du terrain en laissant de nombreux cadavres dans son sillage. Plus les morts s’empilent, plus les enquêteurs semblent avoir un wagon de retard face à un meurtrier prenant de plus en plus de plaisir au jeu pervers du chat et de la souris ! Ne sachant plus à quel saint se vouer, les investigateurs font alors appel au Dr John Clancy (Anthony Hopkins), un médium retiré, mais réputé, dont les visions ont permis d’élucider de nombreuses énigmes par le passé. Et, comme il fallait s’y attendre, le retraité devine rapidement pourquoi l’enquête piétine depuis tout ce temps ! La raison en est toute simple : le fugitif possède le même don de clairvoyance. Une chose est alors certaine, il va falloir redoubler d’ingéniosité pour mettre la main sur ce tueur qui prévoit l’avenir et a, donc, toujours un tour d’avance sur ses adversaires, ou presque…
Crises d’angoisse, environnement pressurisant, personnages tourmentés, délires incontrôlés et autre dédale scénaristique constituent le rythme effréné de ce thriller décapant qui n’est pas sans nous rappeler certains des plus grands classiques du genre, comme Se7en ou encore Le Silence des Agneaux. Pour autant, Prémonitions renouvelle quelque peu un genre cinématographique apprécié par un grand nombre de cinéphiles avertis. Porté par les prestations magistrales d’Anthony Hopkins, dont le charisme impressionnant crève une nouvelle fois l’écran, et de Colin Farrell, qui ne démérite pas face à ce monstre sacré du 7e Art, le récit de ce thriller nerveux défraie une nouvelle fois la chronique grâce à une chasse à l’homme aux sonorités surnaturelles et une partie d’échecs impitoyable qui vont sans aucun doute affoler les sécrétions d’adrénaline !

Détails

Distributeur : M6 Interactions
Origine : USA
Date de sortie : 20 janvier 2016
Réalisateur : Afonso Poyart
Distribution : Anthony Hopkins, Jeffrey Dean Morgan, Abbie Cornish, Colin Farrell, Matt Gerald, Jose Pablo Cantillo, Marley Shelton, Xander Berkeley…
Genre : Thriller fantastique et policier
Durée : 1 heure 38 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : making-of : « À la recherche d’une prémonition », interviews du réalisateur et des acteurs.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.