person_outline
search

    Les sorties DVD/Blu-Ray du mois de Décembre 2015 - Cinéma

  • Sorties
  • Mis en ligne le
Edward aux Mains d’Argent - Édition 25ème Anniversaire
Happy Birthday !
image 74470

Eward aux Mains d’Argent fait indubitablement partie de ces films qui ont à jamais marqué de leurs lettres de noblesse le Septième Art ! Bien plus qu’une simple comédie roamantico-fantastique, il amorce un tournant radical dans la carrière de deux génies du cinéma américain : le réalisateur en devenir Tim Burton et Johnny Depp, l’étoile montante de l’époque dans le rôle qui a fait décoller sa carrière. Depuis cette première collaboration ô combien prolifique, les deux hommes ne se sont plus quittés, multipliant les projets en commun !
Dans cette œuvre cinématographique culte qui a su traverser le temps sans prendre une seule ride, Johnny Depp se glisse dans la peau d’Eward Scissorhands, au charme aussi ravageur que son cœur est pur, et doté de mains en métal aux griffes particulièrement acérées. Création d’un inventeur ayant reçue un cœur pour aimer et un cerveau pour pensée, jugée angoissante par certains et fascinante pour les autres, il vit seul reclus dans un château gothique. Toutefois, il voit son quotidien bouleversé lorsque son destin croise celui de Peg Boggs (Dianne Wiest), une représentante en cosmétologie dont l’altruisme n’a d’égal que son envie de le convier à vivre dans un paradis terrestre pour le moins coloré ! Très vite, et grâce à ses mains-ciseaux, Edward devient l’attraction du quartier et le chouchou de ses dames. Mais lorsqu’il tombe éperdument amoureux de la jolie Kim Boggs (Winona Ryder), il semble désormais prêt à tout pour la protéger…
Edward aux Mains d’Argent ayant été restauré numériquement pour célébrer le vingt-cinquième anniversaire de sa sortie sur grand écran, la Fox en a profité pour y rajouter de nouveaux bonus dont vous nous direz des nouvelles ! Quelque part au croisement de l’histoire de Frankenstein et celle de Pinocchio, ce conte fantastique glorifie le droit à la différence pour en faire une allégorie, racontée avec autant d’humour que de poésie, qui lui permet d’être un chef-d’œuvre méritant amplement d’être redécouvert sur le petit écran !

Détails

Distributeur : Fox
Origine : Américain
Date de sortie : 18 novembre 2015
Réalisateur : Tim Burton
Distribution : Johnny Depp, Winona Ryder, Dianne Wiest, Anthony Michael Hall, O-Lan Jones, Kathy Baker, Robert Oliveri, Conchata Ferrell…
Genre : comédie romantico-fantastique
Durée : 1 heure 45 minutes
Les points forts du DVD & Blu-ray : Featurette, commentaires audio du réalisateur Tim Burton, commentaires audio du compositeur Danny Elfman et bandes-annonces.

Les 4 Fantastiques
Et un reboot de plus !
image 20ed3

Très en vogue depuis quelques années, les reboots et autres suites envahissent nos salles obscures préférées. Après les Tortues Ninja, Star Trek, Spiderman, X-Men et autres Avengers, c’est au tour des 4 Fantastiques de faire peau neuve pour le plus grand plaisir des fans du genre. Alors qu’on les croyait tombés dans les limbes hollywoodiens, nos quatre légendaires superhéros nous reviennent plus liftés que jamais et dans une nouvelle aventure sobrement baptisée Les 4 Fantastiques.
Adaptation résolument dans l’air du temps de la plus ancienne équipe estampillée Marvel, le long-métrage concentre son intrigue sur quatre jeunes outsiders. Voués à un destin hors du commun, ces derniers se retrouvent parachutés dans un univers inquiétant et au sein duquel leur métabolisme va subir de profondes mutations génétiques. C’est ainsi que Reed Richards devient Mr. Fantastic (Miles Teller), Sue Storm se mue en La Femme Invisible (Kate Mara), Johnny Storm se change en La Torche (Michael B. Jordan) et Ben Grimm endosse l’identité de La Chose (Jamie Bell). Désormais capables du pire comme du meilleur, ils vont devoir embrasser leur nouvelle identité, celle des 4 Fantastiques, et, surtout, apprendre à maîtriser leurs nouvelles capacités extraordinaires, et ce, pour mieux sauver la Terre d’une menace imminente…
Le reboot des 4 Fantastiques était dans l’air depuis quelque temps déjà. Mais Hollywood attendait, dit-on, que les effets spéciaux soient suffisamment développés pour honorer comme il se doit à l’écran les nouvelles aventures abracadabrantesques de ce grand succès des Marvel Comics. Les attentes étaient donc grandes et, d’autant plus, chez les fans de la première heure qui ont déjà eu un petit aperçu dans la première version des 4 Fantastiques de Tim Story et sa suite intitulée Les 4 Fantastiques et le Surfer d’Argent sorties respectivement en 2005 et 2007 au cinéma. Comme vous pouvez vous en douter, la compétition est de très haut niveau dans ce domaine. Mais, disons-le tout de suite, Les 4 Fantastiques 2.0 remporte le pari haut la main ! À bien des égards, cette nouvelle mouture s’avère encore plus satisfaisante que les précédentes, et pour cause, Josh Trank – à qui l’on doit Chronicle – sort une nouvelle fois l’artillerie lourde pour nous proposer des scènes d’action ébouriffantes et dont l’enchaînement témoigne d’un rythme sans failles. D’autre part, sa vision assurément moins lisse et beaucoup plus noire se révèle être un parti pris malin qui rend son film plus intéressant.

Face à cette déferlante de suites et autres redémarrages, doit-on en conclure qu’Hollywood est en panne d’inspiration ou alors qu’elle préfère se concentrer sur des licences juteuses, plutôt que sur des scripts originaux ? Une chose est néanmoins certaine : les nouveaux 4 Fantastiques font assurément recette… alors vivement la suite !

Détails

Distributeur : Fox
Origine : USA
Date de sortie : 5 décembre 2015
Réalisateur : Josh Trank
Distribution : Miles Teller, Kate Mara, Michael B. Jordan, Jamie Bell, Toby Kebbell, Reg E. Cathey, Tim Blake Nelson, Han Soto…
Genre : action/fantastique
Durée : 1 heure 41 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : La naissance des superpouvoirs, Les Quantum Gates, La planète Zéro, La musique du film, les Concepts arts

Ted 2
Le retour de nos deux zigotos !
image 42712

Trois ans et environ 560 millions de dollars plus tard, Ted est le deuxième film le plus rentable dans lequel Mark Wahlberg a joué, derrière Transformers : l’Âge de l’Extinction. Véritable carton au box-office, il est donc normal que son réalisateur Seth MacFarlane du premier opus réitère et nous ressert la même sauce dans un Ted 2 toujours aussi jouissif et irrévérencieux !
Mais cette fois-ci, Ted, l’ours en peluche le plus mal élevé du cinéma, mais non moins préféré (doublé par Seth MacFarlane en version originale et JoeyStarr en version française) et son meilleur ami John (Mark Wahlberg) ont décidé de s’aventurer sur des terres inconnues, celles de la loi. Comprenez par là que nos deux acolytes, aux us et coutumes qui leur sont propres, se sont promis de légaliser l’existence de Ted afin que ce dernier soit reconnu comme personne à part entière par les autorités. En effet, cela permettrait au principal intéressé de légitimer son mariage avec la plantureuse Tami-Lynn (Jessica Barth), leur permettant à terme d’adopter un enfant. Dans ce dessein, ils brisent leurs tirelires et se paient les services d’une avocate dans le but de parvenir à leurs fins. Y parviendront-ils dans un pays puritain où il ne fait pas très bon être différent ? Rien n’est désormais moins sûr…
Comme vous pouvez vous en douter, Ted 2 ne fait pas dans la dentelle, mais plutôt dans la toile de jute ! Mais, loin d’être un simple film à sketches, le long-métrage développe une vraie intrigue — n’en déplaise à certains ! — et s’avère suffisamment riche pour tenir les spectateurs en haleine, tout en servant de toile de fond à une succession de gags hilarants et de jeux de mots ineptes qui tombent toujours au poil.
Certes, certaines mauvaises langues diront que le scénario est indigent et que tout cela ne vole pas très haut, mais ne les écoutez pas, car ce second épisode n’est que la suite logique du premier. Sans compter que derrière son humour potache et ses allusions graveleuses, Ted 2 est une formidable ode cinématographique au droit à la différence dans un monde qui en manque cruellement !

Détails

Distributeur : Universal
Origine : Américain
Date de sortie : 8 décembre 2015
Réalisateur : Gregory Jacobs
Distribution : Mark Wahlberg, Amanda Seyfried, Jessica Barth, Giovanni Ribisi, Morgan Freeman, Sam J. Jones, Patrick Warburton, Michael Dorn…
Genre : Comédie
Durée : 1 heure 55 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : Scènes coupées, créer Comic Con, potes du tonnerre pour la vie, bêtisier, potes de caméos, en chemin et grand numéro musical d’ouverture.

Ant-Man
Il a tout d’un grand !
image da0d7

Scott Lang (Paul Rudd), un cambrioleur de haute voltige, va devoir troquer son costume de brigand pour celui du superhéros plus connu sous le nom de Ant-Man. Tout en essayant de contrôler ses nouveaux pouvoirs et sauvegarder sa nouvelle identité, il devra également voler à la rescousse de son mentor, le Dr Hank Pym (Michael Douglas) afin d’enrayer dans les meilleurs délais une terrible menace qui pourrait bien chambouler la face du monde…
En développement depuis la fin des années 1980, Ant-Man débarque enfin en vidéo pour tous les amateurs du genre. Le créateur d’Ant-Man, Stan Lee, avait approché New Line Entertainement pour tenter d’immortaliser les aventures de ce personnage charismatique de l’écurie Marvel sur grand écran, mais les célèbres studios avaient décliné l’offre, prétextant que l’histoire est bien trop proche de celle de Chérie J’ai Rétréci les Gosses sorti en 1989 au cinéma. L’attente aura été longue (près de deux décennies), mais elle n’aura pas été vaine, tant l’histoire de Ant-Man gagne a être connue et reconnue dans un paysage cinématographique de plus en plus envahi par les superhéros.
À une époque où ces derniers continuent de faire un tabac au box-office, les studios Marvel dégainent l’artillerie lourde et ressortent la parfaite panoplie de l’homme fourmi, avec cette aventure audacieuse qui marie prouesses techniques et humour débonnaire. La grande force du film réside dans son inlassable autodérision et son rythme sans failles qui collent parfaitement à son univers trépidant ! Le risque était de taille pour le réalisateur américain Peyton Reed, dont l’adaptation aurait fort bien pu tenir davantage des Power Rangers que des derniers Batman de Christopher Nolan. Conscient du danger, le cinéaste a finalement opté pour un casting alléchant et soigné la chorégraphie ainsi que les effets spéciaux. Résultat : cette habile métaphore cinématographique illustrant à merveille le vieux dicton, on a toujours besoin d’un plus petit que soi, est un véritable vent de fraîcheur dans un registre habituellement assez codifié. Un constat élogieux permettant à Ant-Man d’obtenir sa place de géant au panthéon des productions super-héroïques. Un succès fort mérité lorsqu’on sait qu’il a totalisé 518,5 millions de dollars de recettes dans le monde et qu’un second opus d’ores déjà baptisé Ant-Man and the Wasp est déjà sur les rails hollywoodiens !

Détails

Distributeur : Fox/Marvel
Origine : Américain & britannique
Date de sortie : 2 décembre 2015
Réalisateur : Peyton Reed
Distribution : Paul Rudd, Evangeline Lilly, Corey Stoll, Michael Douglas, Bobby Cannavale, Michael Pena, T.I, Wood Harris…
Genre : action/science-fiction
Durée : 1 heure 57 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 3D : 3 documentaires : "Making of : le manuel du casse", "En route vers l'infiniment petit" et "WHIH NewsFront : une aventure mondiale" ¬— 8 scènes coupées ou rallongées avec commentaires audio : "Réparation du câble", "Hank enferme le costume", "Paxton et Gale", "Le système de défense", "Scott et Cassie", "La chance tourne", "Le futur de la particule Pym", "L'histoire d'Ant-Man", Bêtisier et Commentaire audio de Peyton Reed et Paul Rudd.

Le Petit Prince
Le conte culte remis au goût du jour !
image d4b0b

Pour mettre toutes les chances de son côté en vue de son entrée à la prestigieuse Académie Werth, La Petite Fille (Clara Poincaré) et sa mère (Florence Foresti) posent leurs valises dans une nouvelle maison. Les vacances pour le moins studieuses de la jeune fille, sérieuse et plutôt précoce, particulièrement bien organisées par sa mère qui lui a mis au point un emploi du temps détaillé auquel elle va tenter de ne pas déroger, vont être bouleversées par l’Aviateur (André Dussolier), un voisin aussi insolite qu’altruiste. À ses côtés, elle va se plonger dans un monde merveilleux au sein duquel tout paraît possible. Un univers dans lequel l’Aviateur a naguère croisé un mystérieux Petit Prince…
Après un prologue pour le moins atypique, Le Petit Prince prend son envol et nous transporte dans un univers extraordinaire dont le scénario reprend à sa manière l’une des histoires les plus chères au cœur du public du monde entier et un des ouvrages les plus vendus au monde (145 millions d’exemplaires). D’après le chef d’œuvre d’Antoine de Saint-Exupéry, l’œuvre réalisée par Mark Osborne reprend la quintessence même de l’œuvre originelle, sans pour autant tomber dans le piège de la copie servile.
En réunissant 1,8 million de spectateurs au cinéma, la comédie d’animation familiale arrive à point nommé en vidéo pour les fêtes de fin d’années en affirmant son sens de l’image grâce au « stop motion » permettant d’introduire l’histoire d’origine à travers une retranscription des aquarelles de son auteur. On distingue toutefois en toile de fond l’influence d’un certain cinéma influencé par les nouvelles mouvances cinématographiques. Quant aux acteurs, ils font merveille dans ce film hautement visuel, renforçant ainsi l’attrait de cette fable passionnante. Alors laissez-vous embarquer pour une histoire intemporelle au message universel qui vous accordera une interprétation sans bornes…

image fe263

Détails

Distributeur : Paramount
Origine : Français
Date de sortie : 2 décembre 2015
Réalisateur : Mark Osborne
Distribution : Avec les voix françaises de Clara Poincaré, André Dussollier, Florence Foresti, Vincent Cassel, Marion Cotillard, Guillaume Gallienne, Laurent Lafitte, Vincent Lindon… et les voix anglaises de Mackenzie Foy, Jeff Bridges, Rachel McAdams, James Franco, Riley Osborne, Marion Cotillard, Benicio Del Toro, Ricky Gervais…
Genre : Comédie d’animation familiale
Durée : 1 heure 47 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray et 3D : Les coulisses du doublage, l’histoire d’une histoire : les deux techniques d’animation, clip de la chanson « Suis-moi » par Camille, les dessins préparatoires du film : les dessins de Peter de Sève, directeur artistique des personnages et les dessins d’Alexander Juhasz, directeur artistique pour le stop-motion.

Mission : Impossible 5 – Rogue Nation
Tel est pris qui croyait prendre !
image 35679

Sorti le 31 juillet dernier outre-Atlantique, Mission : Impossible (5) – Rogue Nation a signé le deuxième meilleur démarrage historique de la saga, le premier étant détenu par John Woo depuis 2000 avec son Mission : Impossible II et ses 57,8 millions de dollars récoltés. Et pour cause, quatre ans après Protocole Fantôme, l’intrigue de Rogue Nation germe directement après la fin du précédent volet, avec un Ethan Hunt désormais livré à lui même suite à la dissolution de son équipe. Mais pas découragé pour autant, ce dernier n’a en rien perdu de son courage et semble déterminé à combattre le Syndicat, coûte que coûte. En multipliant les attaques terroristes, cette organisation, aussi groupusculaire que tentaculaire, s’est juré d’établir un nouvel ordre mondial qui pourrait bien bouleverser l’échiquier mondial…
Toutes les fois qu’on nous annonce une suite, on redoute, et souvent à juste titre, qu’il s’agisse d’une œuvre cinématographique faite à la hâte pour mieux faire exploser le tiroir-caisse de ses producteurs galvanisés par le succès de la franchise. Mais rassurez-vous, cela n’est indubitablement pas le cas avec Mission : Impossible (5) – Rogue Nation !
En s’alliant de nouveau avec le talentueux cinéaste américain Christopher McQuarrie – lequel avait déjà collaboré avec l’acteur en réalisant Jack Reacher en 2012 ou encore en signant le scénario de Edge of Tomorrow en 2013 – Tom Cruise donne naissance à un film d’action intelligent, dopé à l’adrénaline et rythmé par des scènes d’action outrancières (comme la fameuse cascade de l’avion dont tout Hollywood parle encore), plongeant une nouvelle fois l’agent spécial Ethan Hunt dans une crise internationale sans précédent et d’une ampleur terrifiante.
Vous mission, si vous l’acceptez, consistera à être les témoins privilégiés des dernières aventures épiques d’Ethan Hunt ! En compagnie de son acolyte William Brandt (Jeremy Renner) et de l’agent britannique répudiée Ilsa Faust (Rebecca Ferguson), il va non seulement dévoiler certaines facettes jusque-là cachées de son personnage, mais aussi se lancer à la poursuite de ce qui pourrait bel et bien être son plus redoutable adversaire.

Détails

Distributeur : Paramount
Origine : Américain
Date de sortie : 16 décembre 2015
Réalisateur : Christopher McQuarrie
Distribution : Tom Cruise, Jeremy Renner, Simon Pegg, Rebecca Ferguson, Ving Rhames, Sean Harris, Simon McBurney, Alec Baldwin…
Genre : action/espionnage
Durée : 2 heures 12 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : Commentaire audio de Tom Cruise et Christophe McQuarrie, "Allumer la mèche", "Le sang-froid de Tom Cruise", "Les héros...", "Tom Cruise en altitude", "Mission : Immersion", "Course poursuite ensablée", "Les missions continuent" et bonus additionnels

La Trilogie du Hobbit – Version Longue
Les origines d’un mythe en version longue !
image f88b7

Les fervents admirateurs du genre « heroic-fantasy » l’attendaient avec impatience et la Warner Bros n’a pas lésiné sur les moyens pour leur en mettre plein les yeux ! Avec le coffret de la trilogie du Hobbit, la célèbre major vous invite à revivre cette aventure épique marquée par le sceau du sang, de la désolation et de l’action. Et pour tous ceux qui n’auraient pas encore été séduits, sachez que ledit coffret est agrémenté de nombreux bonus qui combleront de bonheur les plus fervents admirateurs !
Après un premier épisode introductif et sobrement baptisé Un Voyage Inattendu, on retrouve Bilbon Sacquet (Martin Freeman) déterminé à reprendre le Royaume perdu des Nains d’Erebor, conquis par le redoutable dragon Smaug que nos héros finiront par sortir de son sommeil au terme du second volet intitulé La Désolation de Smaug. Que ce soit dans la Forêt Noire, la maison de Beorn, à Lacville ou encore dans l’antre du dragon, les deux premiers opus gagnent en intensité avant de nous livrer une fin en apothéose. Dans le dernier chapitre de La Bataille des Cinq Armées, Thorin Ecu-de-Chêne (Richard Armitage) corrodé par sa soif de pouvoir et les Nains d’Erebor, toujours épaulés par Bilbon Sacquet, ont reconquis non sans mal la terre de leurs ancêtres. Revers de la médaille, ils ont réveillé le terrifiant Dragon Smaug qui déchaîne maintenant sa colère en s’en prenant aux hommes, femmes et enfants sans défense d’Esgaroth qui tentent par tous les moyens d’échapper à ses griffes acérées et autre souffle dévastateur. Rejoints par les Elfes qui vont leur prêter main-forte, les Nains alliés aux Humains doivent faire face aux légions de Wrags et autres Orques envoyées par Sauron, le Seigneur Noir, et menées par le Nécromancien. Convoitant toutes les nombreuses richesses enfouies au cœur de la Montagne Solitaire, les cinq armées s’apprêtent à entrer en guerre. De son côté, Bilbon tente tant bien que mal de garder la vie sauve, alors qu’un choix crucial s’offre à lui, celui qui pourrait bien bouleverser la donne...
Suite au succès colossal de la première trilogie du Seigneur des Anneaux, le cinéaste Peter Jackson remporte une seconde fois haut la main le pari fou qu’il s’est lancé en adaptant son prequel, Le Hobbit, l’une des aventures romanesques les plus extraordinaires du 20ème siècle. Ses images époustouflantes et sa grandiose reconstitution correspondent parfaitement à l’imagerie que les millions d’adeptes de Tolkien se sont faite en lisant sa prose. Et, histoire de revivre l’intégralité de la désormais saga culte, la trilogie du Hobbit débarque enfin en version longue pour mieux vous éclairer sur les évènements qui ont frappé la Terre du Milieu du milieu 60 ans plus tôt avant la création de la communauté de l’anneau.

Détails

Distributeur : Warner Bros
Origine : Américain et néo-zélandais
Date de sortie : 18 novembre 2015
Réalisateur : Peter Jackson
Distribution : Ian Mckellen Martin Freeman, Richard Armitage, Ken Stott, Graham McTavish, William Kircher, James Nesbitt, Stephen Hunter, Benedict Cumberbatch, Evangeline Lilly, Cate Blanchett, Orlando Bloom, Aidan Turner, Christopher Lee, Lee Pace, Luke Evans …
Genre : Fantastique/aventure
Durée : 8 heures 52 minutes
Les points forts des coffrets DVD, Blu-ray & 3D :
* Hobbit : Un voyage inattendu - Commentaire audio de Peter Jackson et Philippa Boyens, "La Nouvelle-Zélande : Pays de la Terre du Milieu" - Introduction de Peter Jackson, Les Annexes, 7e partie : "Un voyage très attendu - Le Hobbit, Chroniques - 1re partie" : histoire chronologique en 14 parties de la fabrication du film - Les Annexes, 8e partie : "Retour à la Terre du Milieu", "La compagnie de Thorïn" : exploration des personnages et 5 familles de nains, "Mr. Sacquet : le 14e membre" : portrait de Martin Freeman, "Le peuple de Durïn : création des nains" : design et création des nains, "Les peuples et créatures de la Terre du Milieu" : design et création des nouvelles créatures, "L'univers du Troisième Âge : de Cul-de-Sac à Gobelinville" : design et création des décors, "Les chansons du Hobbit" : réalisation des chansons de Tolkien - Commentaire audio de Peter Jackson et Philippa Boyens, "La Nouvelle-Zélande : Pays de la Terre du Milieu" - Commentaire audio de Peter Jackson et Philippa Boyens.
* Hobbit : La désolation de Smaug - Commentaire audio de Peter Jackson et Philippa Boyens, "La Nouvelle-Zélande : pays de la Terre du Milieu, partie 2" - Les Annexes, 9e partie : "Dans le Rhovanion - Le Hobbit, Chroniques - 2ème partie" : histoire chronologique en 14 parties de la fabrication du film - Les Annexes, 10e partie : "Le voyage à Erebor" : "Invocation de Smaug : le dernier des dragons cracheurs de feu", "Les peuples et créatures de la Terre du Milieu", "L'univers du Troisième Âge : de la maison de Beorn à Lacville", "La musique du Hobbit".
* Hobbit : La bataille des cinq armées - Commentaire audio de Peter Jackson et Philippa Boyens, "La Nouvelle-Zélande : pays de la Terre du Milieu, partie 3" - Les Annexes, 11e partie : "La tempête menace - Le Hobbit, Chroniques - 3ème partie" : histoire chronologique en 10 parties de la fabrication du film - Les Annexes, 12e partie : "Ici, à la fin du voyage" : "Sous le tonnerre : création de la bataille des cinq armées", "Les gens et habitants de la Terre du Milieu", "Royaumes du Troisième Âge : de la Cité de Dale aux grandes salles d'Erebor", "Adieu, mes amis !" - Documentaires : Présentation au festival Butt-Numb-A-Thon 2011, Le clip "Rivers of Gold", "Le véritable Adam Brown" (5'25") et "Les souvenirs d'Andrew Lesnie".

Hitman : Agent 47
Une version plus convaincante !
image 59aa7

À l’origine, c’est Paul Walker qui devait tenir le rôle-titre de cette nouvelle adaptation du jeu vidéo Hitman. Mais, la production a dû le remplacer au pied levé après son décès en novembre 2013 dans un accident de voiture. Et, après moult hésitations, c’est finalement l’acteur britannique Rupert Friend, révélé au grand public grâce au personnage de Peter Quinn dans la série à succès Homeland qui présente de nombreuses similitudes avec l’Agent 47.
C’est donc tout naturellement qui se glisse dans la peau du célèbre assassin génétiquement modifié et voué à endosser le rôle de machine à tuer la plus parfaite de toute l’histoire de l’humanité. Et, pour cette nouvelle aventure librement inspirée de la célèbre saga de jeux vidéo éditée par Square Enix et plus particulièrement du hit baptisé Hitman Absolution, la nouvelle cible du tueur à gages est une multinationale dont l’objectif est de glaner un maximum d’informations destinées à lever le voile sur le mystère l’existence de l’Agent 47, et ce, en vue de lever une armée de soldats imparable. Pour l’aider dans sa nouvelle mission, il sera épaulé par l’intrigante Katia van Dees (Hannah Ware), une jeune femme au passé trouble, mais détenant de nombreux secrets au sujet des origines de son nouveau coéquipier. Une fois mis dans la confidence, ce dernier devra alors se préparer au mieux pour combattre son plus terrible adversaire…
Vous avez une impression de déjà vu ? Rien de plus normal puisqu’il s’agit d’un reboot du film de Xavier Gens sorti en 2007 dans les salles obscures ! À l’époque, c’est Timothy Olyphant qui a incarné l’Agent 47, mais le long métrage n’a pas connu le succès escompté et il s’agit là d’un doux euphémisme. Afin de ne pas faire les mêmes erreurs, le cinéaste polonais Aleksander Bach, dont c’est ici la toute première œuvre cinématographique, puise son inspiration des plus grands films du genre et nous propose une transposition du célèbre jeu vidéo assurément dans l’air du temps, pour peu que vous en soyez férus, bien sûr ! À noter la présence du très talentueux Zachary Quinto qui excelle sous les traits du Big Bad de Hitman : Agent 47…

Détails

Distributeur : Fox
Origine : Germano-américain
Date de sortie : 26 décembre 2015
Réalisateur : Aleksander Bach
Distribution : Rupert Friend, Hannah Ware, Zachary Quinto, Ciaran Hinds, Thomas Kretschmann, Angelababy, Dan Bakkedahi, Emilio Rivera…
Genre : action
Durée : 1 heure 25 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : Pas de bonus !

Les Dossiers Secrets du Vatican
Dossiers classés V !
image cf923

Depuis la nuit des temps, le Vatican tient à jour, minutieusement et dans le plus grand secret, une liste répertoriant toutes les preuves de l’existence de l’Antéchrist et des sbires sur Terre. Victime d’un mal étrange et inconnu, qu’elle ne parvient plus à contenir, Angela Holmes (Olivia Taylor Dudley), une jeune femme de 27 ans et qui coule des jours paisibles entourée des siens, prend soudainement conscience que sa seule présence peut engendrer des effets néfastes sur son entourage. Pire encore, et sans qu’elle en soit vraiment à l’origine, elle peut infliger des blessures, voire la mort, à tous ceux et celles qui se hasardent à l’approcher d’un peu trop près !
Ne sachant plus à quel saint se vouer pour tenter de retrouver une vie normale, elle se tourne alors vers le Vatican, car la science ne peut rien pour elle. Pour la Sainte Église, néanmoins, les choses ne sont pas aussi simples — on ne pratique pas un exorcisme à la légère ! Malheureusement, l’enquête ouverte par une délégation de prêtres défrayés sur place ne tardera pas à attester de signes manifestes de possession démoniaque, et ce, en vue de procéder au rituel de purification tant redouté dans les meilleurs délais. Comme vous pouvez vous en douter, l’entité n’entend pas se laisser faire et ce que les hommes de foi vont découvrir dépassera tout entendement…
À mi-chemin entre le film d’épouvante et le thriller horrifique, Les Dossiers Secrets du Vatican nous propose une enquête sur certaines énigmes entourant la célèbre Cité/État avant de dériver vers des considérations plus ésotériques. Le propos du réalisateur Mark Neveldine ne peut éviter la comparaison avec L’Exorciste, l’œuvre culte de William Friedkin qui demeure à ce jour la référence du genre, mais n’en demeure pas moins un bon film d’horreur qui utilise les grosses ficelles du satanisme afin de nous repousser dans nos derniers retranchements. Certes, le scénario pourra sembler indigeste à ceux que les puissances occultes ne passionnent guère, mais il vous réserve toutefois quelques surprises. Voilà qui risque fort de faire trembler à nouveau les amateurs de sueurs froides !

Détails

Distributeur : Metropolitan FilmExport
Origine : Américain
Date de sortie : 2 décembre 2015
Réalisateur : Mark Neveldine
Distribution : Olivia Taylor Dudley, Michael Pena, Dougray Scott, Djimon Hounsou, Peter Andersson, Kathleen Robertson, John Patrick Amedori, Cas Anvar…
Genre : épouvante/horreur
Durée : 1 heure 31 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : Commentaire audio du réalisateur, du directeur de la photographie et de l’actrice principale (VO), making of (VOST), scènes coupées et alternatives (VOST) et bandes-annonces (VF-VOST)

Renaissances
Éternité quand tu le tiens !
image 92244

Que feriez-vous si le destin vous offrait un jour le cadeau de vivre jeune et riche pour toujours ? Cadeau opportun ou empoisonné ? Avant de répondre à cette question, penchons-nous d’abord sur le cas du séduisant Damian Hale (Ryan Reynolds), un fringant et richissime homme d’affaires new-yorkais, atteint d’un mal incurable, qui se voit proposer un choix cornélien par la mystérieuse société Phénix. Cette dernière lui octroie la possibilité de transférer son esprit dans un corps de substitution, une enveloppe charnelle plus jeune et athlétique afin de prolonger son existence.
Comment résister à la vie éternelle ? Après le temps de la réflexion, le condamné accède à la requête de l’énigmatique Phénix et redécouvre alors les joies d’une vigueur recouvrée, sans oublier celles du luxe et de la luxure. Oui, mais voilà, son soi-disant bienfaiteur ne lui a pas tout dit et Damian va rapidement apprendre un terrible secret pour lequel le groupuscule semble être prêt à tout !
Par les producteurs de Looper et réalisé par Tarsem Singh (à l’origine du très déroutant The Cell), Renaissances renoue avec l’univers noir si cher au cinéaste américain, et ce, quelques années après son escapade enfantine de Blanche Neige, dans laquelle il dirigeait Julia Roberts. Avec audace et une certaine volonté tout juste dissimulée de réveiller les esprits, son conte cinématographique de science-fiction aborde la thématique tant controversée de l’immortalité pour mieux flirter avec les limites de la moralité. Grâce à des effets spéciaux particulièrement convaincants, des scènes d’action à couper le souffle et un scénario bien ficelé, dans lequel Ryan Reynolds nous livre une nouvelle facette de son talent d’interprétation, Renaissances peut se targuer d’être l’un des thrillers les plus aventureux et déconcertants de ses dernières années !

Détails

Distributeur : M6 Interactions
Origine : Américain
Date de sortie : 9 décembre 2015
Réalisateur : Tarsem Singh
Distribution : Ryan Reynolds, Ben Kingsley, Natalie Martinez, Matthew Goode, Michelle Dockery, Melora Hardin, Victor Garber, Sam Page…
Genre : thriller de science-fiction
Durée : 1 heure 58 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : le tournage des scènes d’action, la mue et les secrets du film.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.