person_outline
search

    Les sorties DVD/Blu-Ray du mois d'Octobre 2015 - Cinéma

  • Sorties
  • Mis en ligne le
Mad Max : Fury Road
Fast & Fury !
image 1413 2013.jpg

Obsédé par un lourd passé qui n’a de cesse de le rappeler à l’ordre, Mad Max (Tom Hardy) semble désormais intiment convaincu qu’il doit avancer en cavalier pour tenter de survivre en ce bas monde. Malgré sa nouvelle philosophie de vie à laquelle il essaie tant bien que mal de ne pas déroger, il se retrouve embarqué, bien malgré lui, par un groupe de personnes partageant un but commun, celui de sillonner la Désolation à bord d’un véhicule militaire conduit par l’Imperator Furiosa (Charlize Theron). En outre, ces derniers tentent de fuir la Citadelle où l’infâme Immortan Joe (Hugh Keays-Byrne), qui s’est fait marauder un objet unique, dicte sa loi sans vraiment se soucier des répercussions inéluctables. Furibond et particulièrement galvanisé par sa soif de pouvoir qui lui monte incontestablement à la tête, ce seigneur de guerre ne tarde pas à dépêcher ses sbires pour débusquer inlassablement tous ceux et celles qui se risqueraient à entraver son ascension…
L’idée d’un quatrième Mad Max a germé longtemps dans la tête de George Miller depuis 1997. Les nombreux échecs commerciaux du réalisateur, scénariste et producteur, ajoutés aux nombreuses difficultés de production et autres reports incessants de tournage, ont fait que ce quatrième opus n’est sorti qu’au printemps 2015 dans les salles obscures, soit trente ans après le dernier volet. Mais force est de constater que notre attente n’aura pas été vaine, tant le résultat final est à couper le souffle ! Même si Mel Gibson n’a pas pu se glisser à nouveau dans le costume du mythique Max Rockatansky, c’est le comédien anglais Tom Hardy qui reprend fièrement le flambeau dans la peau de l’un des plus célèbres antihéros du Septième Art. Avec plus de 80 % d’effets visuels réalisés sans trucages informatiques, avec de véritables véhicules, de vrais cascadeurs, des maquillages authentiques, une interprétation irréprochable, un rythme sans faille, une réalisation menée tambour battant et un scénario fin ficelé, Mad Max : Fury Road revisite le mythe et explose les codes pour donner un sérieux coup de lifting à un genre quelque peu tombé en désuétude ces dernières années à Hollywood, mais qui gagne ainsi un second souffle. À bon entendeur !

image 511c3

Détails

Distributeur : Warner Bros
Origine : Américain/Australien
Date de sortie : 14 octobre 2015
Réalisateur : George Miller
Distribution : Tom Hardy, Charlize Theron, Zoë Kravitz, Nicholas Hoult, Rosie Huntington-Whiteley, Riley Keough, Nathan Jones, Josh Helman …
Genre : Science fiction/action
Durée : 2 heures
Les points forts des DVD, Blu-ray et 3D : Furie maximum : le tournage du film, Mad Max : la furie sur quatre roues, les guerriers de la route : Max et Furiosa, les cinq épouses : belles comme le jour, les outils du désert, Fury Road : accident et collision et autres scènes coupées.

Blade Runner The Final Cut
The Final Edition !
image 1446

À l’aube du vingt-et-unième siècle, des milliers d’hommes et de femmes se sont lancé le défi de conquérir l’espace, et ce, pour mieux fuir une certaine Terre désormais en proie à une pollution extrême. Pire encore, les plus grandes mégalopoles sont devenues insalubres et l’air de plus en plus corrompu. Loin de là, sur les nouvelles colonies, une nouvelle race d’esclaves a émergé. Plus connue sous le nom de Répliquants, cette dernière s’avère être en réalité des androïdes dont l’apparence ressemble à s’y méprendre à celle de l’être humain, leur permettant ainsi de se fondre plus facilement dans la masse. Quelques années plus tard, à Los Angeles, des Répliquants d’un type encore plus évolué ont pris le contrôle d’un vaisseau après avoir décimé son équipage. Désormais traqués nuit et jour, quatre d’entre eux parviennent non sans mal à passer à travers les mailles du filet et se retrouvent dans la Cité des Anges où un Blade-Runner (magistralement campé par Harrisson Ford), un agent d’une unité spéciale, a été chargé de les éliminer, coûte que coûte. Les Répliquants de type Nexus 6 réussiront-ils à lui échapper ? Rien n’est désormais moins sûr… à moins que le destin en décide autrement !
Alors que Blade Runner 2 vient tout juste d’être lancé sur les rails hollywoodiens, et ce après trente ans de tergiversations et autres déconvenues, la Warner Bros vous propose de prendre votre mal en patience en rééditant un coffret baptisé Blade Runner The Final Cut et contenant la version restaurée et remasterisée du chef d’œuvre cinématographique de Ridley Scott. Et pour cause, ce dernier a été classé en 2004 par le quotidien britannique The Guardian et une soixantaine de scientifiques comme le meilleur film de science-fiction de tous les temps, juste devant 2001 : l’Odyssée de l’Espace. Alors, ne boudez pas votre plaisir et laissez vous tenter par cette énième version en attendant le nouvel opus d’ores et déjà prévu pour 2016 et avec le talentueux Denis Villeneuve derrière la caméra !

Détails

Distributeur : Warner Bros
Origine : Américain
Date de sortie : 21 octobre 2015
Réalisateur : Ridley Scott
Distribution : Harrisson Ford, Rutger Hauer, Sean Young, Daryl Hannah, M. Emmet Walsh, William Sanderson, Brion James, Joe Turkel …
Genre : Science-fiction
Durée : 1 heure 57 minutes
Les points forts du Blu-ray : un Blu-Ray bonus avec présentation de Ridley Scott pour le final cut, commentaires audio du réalisateur, mais aussi de Hampton Fancher, David Peoples, Michael Deeley (prod) et Katherine Harber (prod. exec.), Syd Mead (concepts visuels), Lawrence G. Paul (designer), David L. Snyder (dir. Artistique) et Douglas Trumbull & Richard Yuricich & David Dryer (effets spéciaux) ainsi que des temps difficiles : le making of de Blade Runner.

San Andreas
Un film avec quelques failles…
image 1368

Telle une épée de Damoclès lévitant au-dessus de la Californie, la faille de San Andreas plane dans l’inconscient collectif de ses habitants qui essaient par tous les moyens de l’oublier pour vivre comme si de rien n’était. Mais, lorsque cette dernière finit par s’ouvrir en engendrant un séisme d’une magnitude encore jamais enregistrée, semant chaos et désolation aux alentours, un téméraire pilote d’hélicoptère de secours en montagne prénommé Ray (Dwayne Johnson) et sa femme Emma (Carla Gugino), dont il est séparé depuis peu, quittent Los Angeles pour San Francisco, et ce, dans l’espoir de voler à la rescousse de Blake (Alexandra Daddario), leur unique enfant et dernière représentante de leur amour en détresse. Parvenant non sans mal à prendre leurs distances par rapport à l’épicentre, et pensant que le pire est derrière eux, les deux parents finissent finalement par revoir leur jugement en prenant conscience qu’ils se sont réjouis bien trop tôt et que les choses vont aller de mal en pis…
Après Comme chiens et Chats – la Revanche de Kitty Galore et Voyage au Centre de la Terre 2 : l’île Mystérieuse, Brad Peyton délaisse quelque peu la comédie familiale sans prétention et s’attaque dans San Andreas au film catastrophe tant redouté au sein de la profession. En dénonçant une certaine politique de son pays sur un sujet qui fait froid dans le dos, il signe une œuvre, certes, impressionnante au niveau technique, mais qui présente quelques failles, tant au niveau du scénario jugé très linéaire que de ses protagonistes qui manquent cruellement de profondeur. Fidèle à sa réputation et ses valeurs artistiques, le réalisateur canadien n’oublie pas pour autant de nous en mettre plein les yeux avec une avalanche d’effets spéciaux qui contentera les fans de sensations fortes. Pour peu que vous soyez férus de ce genre de film et pas trop réfractaires au jeu quelque peu caricatural de certains membres de la distribution, bien sûr !

Détails

Distributeur : Warner Bros
Origine : Américain
Date de sortie : 28 octobre 2015
Réalisateur : Brad Peyton
Distribution : Dwayne Johnson, Carla Gugino, Alexandra Daddario, Ioan Gruffudd, Archie Panjabi, Paul Giamatti, Hugo Johnstone-Burt, Art Parkinson…
Genre : Thriller catastrophe
Durée : 1 heure 54 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 3D : scènes coupées, commentaires audio du réalisateur, San Andreas : la faille réelle, Dwayne Johnson le sauveur, mesurer la secousse et autre bêtisier.

Star Wars : L’intégrale de la saga
Le coffret pour les fans absolus !
image 9d2be

Dix ans après les tragiques évènements relatés dans le troisième épisode intitulé La Revanche des Sith, et alors que Le Réveil de la Force (épisode VII) s’apprête à envahir le grand écran de nos salles obscures préférées sous la houlette du padawan J.J. Abrams, Fox vous invite à revivre l’intégralité de la saga intergalactique imaginée par George Lucas et plus connue sous le nom de Star Wars. Tout commence dans La Menace Fantôme (épisode I) : avant de devenir un célèbre et redouté Jedi et, surtout, bien avant de révéler son côté obscur sous les traits d’un certain Dark Vador, Anakin Skywalker (Jake Lloyd puis Hayden Christensen) est un jeune esclave sur la planète Tatoouine. Dès sa plus tendre enfance, la Force est indubitablement présente en lui, ce qui lui vaut d’être remarqué par le maître Jedi Qui-gon Jinn (Liam Neeson) qui le prend aussitôt sous son aile avant de le confier à Obi-Wan Kenobi (Ewan McGregor) après sa mort.
À ses côtés, Anakin devient un apprenti Jedi chevronné dont la fougue n’a d’égal que l’amour qu’il porte pour sa bien-aimée Padmé Amidala (Natalie Portman.) Quant à Obi-Wan, son abnégation lui permet de passer du stade de simple étudiant à celui de professeur réputé. Padmé, elle, parvient à percer dans le monde politique et finit par compter parmi les sénateurs les plus prometteurs de sa génération. Mais, contre toute attente, sa vie est menacée par une faction de séparatistes et c’est à Anakin et Obi-Wan qu’il incombe d’assurer sa sécurité. Alors que les forces militaires se préparent à croiser le laser, Anakin et Padmé se retrouvent tiraillés entre le devoir, l’honneur et leur amour prohibé. Une fois n’est pas coutume, nos héros vont devoir faire un choix cornélien qui influera non seulement sur leurs propres destinées, mais également sur celle de l’univers tout entier…
Les plus grands fans l’attendaient avec impatience et la 20th Century Fox met fin à leur supplice en rééditant l’intégrale des six premiers épisodes de l’aventure Star Wars. Avec successivement L’Épisode I – La Menace Fantôme, Épisode II – L’Attaque des Clônes, Épisode III – La Revanche des Sith, Épisode IV – Un Nouvel Espoir (La Guerre des Étoiles), Épisode V – L’Empire Contre-Attaque et le dernier opus en date, l’Épisode VI – Le Retour du Jedi, le cinéaste Georges Lucas a remporté haut la main le pari fou qu’il s’est naguère lancé en déclarant son envie d’adapter au cinéma l’une des aventures fantastiques les plus extraordinaires de toute l’histoire du Septième Art. Alors laissez-vous tenter une nouvelle fois par la Force de ce nouveau coffret renfermant la saga épique Stars Wars avec une qualité d’image 100 % exceptionnelle ! Pour les amateurs de la première heure, ce dernier regorge de nombreux bonus concernant l’avenir et le passé des protagonistes. En outre, on pressent déjà que George Lucas a su garder le meilleur pour la fin. Que la patience soit avec vous !

Détails

Distributeur : Fox
Origine : Américain
Date de sortie : 14 octobre 2015
Réalisateurs : George Lucas, Irvin Kershner & Richard Marquand
Distribution : Liam Neeson, Ewan McGregor, Natalie Portman, Jake Lloyd, Ian McDiarmid, Ahmed Best, Anthony Daniels, Kenny Baker, Hayden Christensen, Samuel L. Jackson, Christopher Lee, Jimmy Smits, Mark Hamill, Harrison Ford, Carrie Fisher, Alec Guinness, Peter Mayhew, Peter Cushing, David Prowse, Frank Oz, Billy Dee Williams…
Genre : Fantastique/aventure/science-fiction
Durée : 13 heures 58 minutes
Les points forts des coffrets Blu-ray & 3D : Commentaire audio de George Lucas, Rick McCallum, Ben Burtt, Rob Coleman, John Knoll, Dennis Muren, Pablo Helman, John Knoll et Ben Snow, Roger Guyett, Irvin Kershner, Carrie Fisher, Ben Burtt et Dennis Muren et Scott Squires, commentaire audio constitué d’interviews d’archives des acteurs et de l’équipe du film, bonus inédits des épisodes I à III : Interviews des acteurs et des membres de l’équipe, scènes coupées ou en version longue, la collection : visites à 360° et commentaires vidéo, galeries de croquis, bonus inédits des épisodes IV à VI : Interviews des acteurs et des membres de l’équipe, scènes coupées ou en version longue, la collection : visites à 360° et commentaires vidéo, galeries de croquis, le making of de Star Wars à l’époque du tout premier film, L’Empire contre-attaque : SPFX : making of d’époque de l’Empire contre-attaque, Créatures classiques : Le Retour du Jedi : making of d’époque du Retour du Jedi, Anatomie d’un Dewback : zoom sur le remplacement des dewbacks dans le premier film lors de la transformation du premier film en édition spéciale, les guerriers des étoiles : documentaire sur les Star Wars Fans qui ne font pas que collectionner les figurines des films, mais qui s’affairent également à se transformer en personnages de la saga via la conception de reproductions de costumes, la technologie Star Wars : zoom sur les technologies présentes dans la saga et leurs équivalents dans le monde réel, une conversation avec les Maîtres : l’Empire contre-attaque 30 ans après : George Lucas, Irvin Kershner, Lawrence Kasdan et John Williams reviennent sur la production de L’Empire contre-attaque à l’occasion des 30 ans du film, les parodies Star Wars : la farce est avec nous grâce à ce documentaire qui répertorie les meilleurs détournements de la saga.my

Spy
De l’ombre à la lumière…
image b5507

Susan Cooper (Melissa McCarthy) gagne sa vie en tant que modeste et réservée analyste au siège de la CIA. Dans l’ombre, elle soutient à distance l’une des meilleures recrues de la célèbre agence américaine, Bradley Fine (Jude Law), pour l’aider à accomplir les missions les plus délicates. Alors, lorsque Fine est porté disparu et que la couverture d’un autre agent est très largement compromise, Susan prend son courage à deux mains et se porte volontaire afin d’infiltrer le très redouté monde des marchands d’armes et tenter, ainsi, de déjouer une attaque nucléaire…
Très en vogue depuis quelques années, les films d’espionnage envahissent nos salles obscures préférées. Et 2015 ne déroge pas à la règle avec le grand retour de James Bond dans le très attendu Spectre, celui d’Ethan Hunt dans Mission : Impossible – Rogue Nation ou encore nos héros très spéciaux de Kingsman : Services Secrets. Côté sexe soi-disant faible, l’arrivée en fanfare de la déconcertante Susan Cooper dans le rôle d’une espionne de l’ombre qui va mettre tout en œuvre pour briller non seulement sous les feux des projecteurs, mais aussi dans les yeux de ses pairs. Campée par la tordante Melissa McCarthy, érigée au statut de reine de la comédie américaine depuis sa précédente collaboration avec Paul Feig dans Les Flingueuses, Susan s’associe avec son indécrottable collègue qui n’a d’yeux que pour son reflet et les femmes pour mener à bien cette mission ô combien périlleuse qui leur a été dévolue.
En s’inspirant ouvertement de l’univers des James Bond auquel il rend hommage et dans la plus grande tradition du buddy-movie, Spy mêle habilement plans panoramiques à couper le souffle, décors enthousiasmants, musique entraînante, joutes verbales incongrues et action survoltée qui défriseront sans aucun doute les plus grands amateurs d’un genre souvent décrié à Hollywood, mais qui continue de faire recette !

Détails

Distributeur : Fox
Origine : Américain
Date de sortie : 28 octobre 2015
Réalisateur : Paul Feig
Distribution : Melissa McCarthy, Jason Statham, Jude Law, Rose Byrne, Miranda Hart, Bobby Cannavale, Allison Janney, Morena Baccarin …
Genre : Comédie d’action
Durée : 2 heures
Les points forts des DVD & Blu-ray : Version longue inédite du film, scènes alternatives secrètes, bêtisier, scènes coupées, making of et autres commentaires audio de Paul Feig.

Poltergeist
Booh !
image 7e56b

Quelques heures seulement après leur emménagement dans leur nouvelle demeure située dans un quartier délabré et sans âme de l’Illinois, Éric (Sam Rockwell) et Amy (Rosemarie DeWitt) Bowen et leurs trois enfants – Kendra (Saxon Sharbino), Griffin (Kyle Catlett) et Madison (Kennedi Clements) – doivent faire face à d’étranges phénomènes qui vont considérablement nuire à cette quiétude qu’ils étaient venus chercher dans les lieux. Au fil des jours, l’ambiance se fait pesante, voire oppressante, dans leur domicile hanté par une présence de plus en plus menaçante et les forçant à garder un œil ouvert. Un soir, la benjamine, Maddy, disparaît sans laisser de traces. Profondément inquiète à l’idée de qui pourrait bien lui arriver dans cette maudite bâtisse renfermant un secret des plus inavouables, la famille va alors se serrer les coudes et mener l’enquête pour mieux retrouver l’un des siens. Mais tout laisse à penser qu’elle aura fort à faire en menant un combat acharné contre un terrifiant poltergeist !
En vogue depuis quelques années, les remakes envahissent les salles obscures et il en va de même pour le plus grand esprit frappeur de toute l’histoire du 7ème Art ! Réadaptation assumée du film éponyme culte réalisé par Tobe Hooper en 1982, la nouvelle version signée Gil Kenan sort enfin en vidéo pour les plus grands amateurs du genre. Contrairement à l’œuvre originelle, dont l’intrigue germait dans la période prospère des années 80, ce remake se déroule dans une banlieue sur le déclin, renforçant ainsi l’ambiance noire du long-métrage. Le réalisateur n’en est pas à son premier coup d’essai dans le genre horrifique. En 2005, il a mis en scène l’inquiétant film d’animation Monster House qui narrait déjà l’histoire d’une maison habitée par une force occulte et il semble y avoir pris goût ! Toutefois, il passe à la vitesse supérieure et s’attaque, ici, à une œuvre marquante hollywoodienne.
Il n’omet pas pour autant d’y apporter sa griffe, celle qui a su faire la différence ! Comprenez par là qu’en revisitant trente-trois ans après le classique de Tobe Hoper produit par Steven Spileberg, Gil Kenan gagne assurément en maturité et nous propose un Poltergeist, non sans défauts, mais réellement fascinant. Avec son esthétique hyperréaliste et particulièrement glaciale, son remake promet de combler tous les mordus de sensations fortes en cette période d’Halloween durant laquelle les barrières entre les morts et les vivants se font plus minces. Ajoutez à cela une ambiance sonore oppressante, des apparitions furtives particulièrement comminatoires, des gros plans sur des visages terrifiés et une horreur épurée, quasi photographique par moment, qui auront vite fait de vous repousser dans vos derniers retranchements…

Détails

Distributeur : Fox
Origine : Américain
Date de sortie : 28 octobre 2015
Réalisateur : Gil Kenan
Distribution : Sam Rockwell, Rosemarie DeWitt, Jared Harris, Jane Adams, Saxon Sharbino, Kyle Catlett, Kennedi Clements, Susan Heyward …
Genre : épouvante/horreur
Durée : 1 heure 34 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 3D : une version longue avec dix minutes supplémentaires ainsi que la version cinéma.

À la Poursuite de Demain
...et d’un nouvel optimisme sans faille !
zjuwee4jpimvdk4p

Casey Newton (Britt Robertson), une adolescente brillante et ayant foi en l’avenir, avide de découvertes scientifiques, et Frank Walker (George Clooney), qui s’est forgé une solide réputation de jeune inventeur de génie avant de tomber dans le puits de l’oubli de ses propres désillusions, s’embarquent pour une aventure hors du commun et qui s’annonce particulièrement audacieuse. En effet, ils ont pour mission de percer les secrets d’un lieu mystérieux situé à la lisière du temps et de l’espace, où tout ne semble exister que dans leur inconscient commun. Mais, ce qu’ils vont y découvrir va bouleverser à jamais l’échiquier mondial… ainsi que leur propre destinée ! À moins qu’ils ne soient que de simples pions…
Alors que les légendaires aventures de Retour vers le Futur viennent de souffler leur 30ème bougie, À la Poursuite de Demain débarque en vidéo, histoire de nous rappeler qu’il existe un temps pour chaque chose et que chaque chose a sa place, et ce, même si Casey et Frank vont être contraints de replacer ce qui a été déplacé, à travers le temps et l’espace. À l’instar de Pirates des Caraïbes de Gore Verbinski, inspiré par l’attraction du même nom, ce conte fantastique fait référence à l’une des sections à thème commune aux parcs Disneyland, Tomorrowland, qui est justement le titre original du long-métrage. Le célèbre parc n’est pas uniquement le point de départ de l’intrigue, il constitue aussi l’un des principaux lieux de tournage. Quelque part au croisement de E.T, Retour vers le Futur et Men in Black, À la Poursuite de Demain emprunte habilement les couloirs du temps grâce à une trame complexe, faite d’allers-retours entre passé et présent, réalités alternatives et autres dimensions parallèles.
Mise en chantier en 2008, ce deuxième film de fiction de Brad Bird, après la réalisation du quatrième volet de Mission Impossible en 2011, a connu de nombreux rebondissements et autres déconvenues avant de voir finalement le jour sur grand écran. Le père des Indestructibles et de Ratatouille a même décliné l’offre ô combien alléchante de mise en scène du septième volet très attendu de la cultissime saga Star Wars – Le Réveil de la Force – pour se consacrer à ce projet qu’il a abordé comme une authentique opportunité, en raison de son style novateur. Dans ce dessein, il s’est octroyé les faveurs de Damon Lindelof, coscénariste et producteur du film et de son compositeur fétiche Michael Giacchino, mais aussi d’un certain George Clooney dans le rôle masculin principal et de la presque inconnue au bataillon, Britt Roberston, vue récemment dans des séries comme Under the Dom ou les très éphémères Life Unexpected ou encore The Secret Circle, dans celui de l’héroïne. Ouvertement optimiste, réconfortant, divertissant et émouvant, À la Poursuite de Demain peut se targuer d’être une œuvre originale et aux effets spéciaux spectaculaires qui a sans aucun doute marqué le monde merveilleux de Disney et de la science-fiction.

Détails

Distributeur : Disney
Origine : Américain
Date de sortie : 6 octobre 2015
Réalisateur : Brad Bird
Distribution : George Clooney, Hugh Laurie, Britt Robertson, Raffey Cassidy, Tim McGraw, Kathryn Hahn, Keegan-Michael Key, Chris Bauer …
Genre : Science fiction/aventure
Durée : 2 heures 10 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 3D : Se souvenir du futur : un voyage personnel À la poursuite de demain avec Brad Bird, le casting, l’enregistrement de la musique, l’heure scientifique du futurologue David Nix, court métrage animé : les origines des Nec Plus Ultra, le journal de bord de Brad Bird : le 1er jour & NASA, publicité pour le bazar du passé, scènes coupées avec introductions de Brad Bird, blagues sur la Tour Eiffel, Casey contre Le Volcan et le salon de l’Apocalypse.

Qui c’est les plus forts ?
Quand le destin frappe à la bonne porte…
image 0742c

En cette période de vache maigre, Samantha (Alice Pol), au chômage depuis quelques mois et pom-pom girl à ses heures perdues, se bat tant bien que mal pour non seulement conserver la garde de sa jeune sœur, mais aussi pour essayer d’arrondir les fins de mois difficiles. Épaulée par la pétillante Céline (Audrey Lamy), sa colocataire et meilleure amie de surcroît, elle est passée maître dans l’art de la débrouille en mettant au point des stratagèmes pour mieux joindre les deux bouts. Du téléphone rose à l’art floral, tout y passe, jusqu’au jour où le destin va frapper à leur porte avec l’arrivée d’un couple dans leur vie qui va venir tout bouleverser…
Trois ans après son Mince Alors !, la réalisatrice et coscénariste Charlotte de Turckheim persiste et signe une nouvelle comédie, un genre dont elle semble s’être amouraché. Adaptation de la pièce de théâtre Sunderland écrite par Clément Koch, qui a d’ailleurs participé au scénario, Qui c’est les plus forts ? peut se targuer d’être avant tout une tranche de vie axée sur la famille, pas seulement celle dont on hérite à la naissance, mais aussi celle qu’on se fabrique avec ses amis et autres collègues au fils des ans. Fidèle à sa réputation d’épicurienne, la cinéaste rend une nouvelle fois hommage à la femme dans ce long-métrage, un sujet qu’elle maîtrise parfaitement et qui lui tient à cœur depuis des années. Mais, une fois n’est pas coutume, elle se risque un peu plus en traitant le thème de la gestation pour autrui, quelques mois seulement après les débats sociétaux qui ont animé la politique française.
En naviguant entre plusieurs registres et différentes humeurs, Qui c’est les plus forts ? Parviens subtilement à mettre en exergue de véritables tabous, mais en le saupoudrant de frivolité, et ce, pour mieux faire passer son message. À une époque où il ne fait pas très bon être différent, un sentiment aggravé par une conjoncture peu favorable, cette comédie dite « feel good movie » vous redonnera sans aucun doute le sourire afin de vous réconcilier un temps avec la société. Alors, c’est qui la patronne ?

Détails

Distributeur : WildSide
Origine : France
Date de sortie : 7 octobre 2015
Réalisateur : Charlotte de Turckheim
Distribution : Alice Pol, Audrey Lamy, Bruno Sanches, Anna Lemarchand, Grégory Fitoussi, Daniel Njo Lobé, Barbara Bolotner, Julia Piaton …
Genre : comédie
Durée : 1 heure 43 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : making of, galerie photos et bandes-annonces.

Jurassic World
Un revival monstrueux !
image b7e10

Avant sa tragique disparition, le docteur John Hammond, le fondateur de la société InGen et de Jurassic Park, nourrissait un rêve, celui de concevoir un parc à thème où les visiteurs du monde entier pourraient se retrouver en s’émerveillant devant des dinosaures en chair, mais plus uniquement en os comme dans les musées. Et, alors qu’il touchait enfin son rêve du doigt de là où il est avec le lancement du Jurassic World, la pérennité de l’œuvre du défunt repose désormais sur les épaules du scientifique Henry Wu (B.D. Wong), un généticien ambitieux recruté jadis par la société à l’origine du premier parc afin de perpétuer l’œuvre de Hammond. Mais, fidèle à la triste réputation de la race humaine visant à repousser les limites de la Science, le talentueux chercheur, chaque jour encouragé à donner le meilleur de lui-même, n’échappe pas à la règle, loin s’en faut ! Non sans quelques difficultés, il parvient à créer un dinosaure génétiquement modifié et aux capacités incommensurables. Désormais connue sous le nom de Indominus Rex, la créature féroce va échapper à l’attention de son créateur pour mieux se fondre dans les profondeurs de la jungle avant de réapparaître pour mieux semer le chaos sur l’île où désormais, rien ni personne n’est plus en sécurité…
Réalisé par Colin Trevorrow et produit par Steven Spielberg, Jurassic World premier du nom marque le grand retour de l’une des plus grosses franchises de tous les temps, et ce, plus de vingt ans après le premier opus de la première trilogie réalisé en 1993 par maître Spielberg. Avec une distribution alléchante constituée avec Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Judy Greer, Vincent D’Onofrio ou encore notre Omar Sy national, et en engrangeant plus de cinq millions d’entrées en France, ce revival s’est classé en 3ème position du box-office monde en remportant la modique somme de 1,6 milliard de dollars à ses producteurs. Un succès colossal qui s’explique par une réalisation particulièrement bien léchée et opposant des créatures avides de chair fraîche et des humains effrayés. Alors que certains gardaient encore de la première trilogie cinématographique le souvenir impérissable d’une rencontre quelque peu irréelle, voire improbable, entre deux espèces que tout séparait, Jurassic World remet les pendules à l’heure et balaie d’un coup de griffe, et à grand renfort d’effets spéciaux spectaculaires modernes, tout ce à quoi nous nous attendions pour propulser le long-métrage au rang de nouvelle référence du genre. Un état de fait qui n’aura pas échappé à ses producteurs puisqu’un second volet est d’ores et déjà prévu pour 2018. D’ici là, vous savez que ce qu’il vous reste à faire !

image 3b8c2

Détails

Distributeur : Universal
Origine : Américain
Date de sortie : 20 octobre 2015
Réalisateur : Colin Trevorrow
Distribution : Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Nick Robinson, Ty Simpkins, B.D. Wong, Judy Greer, Irrfan Khan, Vincent D’Onofrio …
Genre : Fantastique/aventure
Durée : 2 heures 05 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 3D : scènes coupées, Chris & Colin dominent Jurassic World, bienvenue à Jurassic World, les dinosaures errent à nouveau, Jurassic World : Pass VIP et visite du centre de la découverte avec Chris Pratt.

Coffret de la Trilogie - Retour vers le Futur - 30ème Anniversaire
Nom de Zeus !
image 6f8bc

Nous sommes en 1985, le jeune et fougueux Marty McFly (Michael J. Fox) coule des jours paisibles auprès de sa petite amie du moment Jennifer Parker (Claudia Wells) et de sa famille. Seule ombre au tableau, ses parents, Lorraine Baines-McFly (Lea Thompson) et George McFly (Crispin Glover), traversent une crise de couple sans précédent qui inquiète fortement leur progéniture qui n’a vraiment pas l’habitude de les voir ainsi. Ce dernier se demande même si l’amour finira par triompher, ou pas. Et, alors qu’il met tout en œuvre pour forcer un peu le destin, le proviseur de son lycée prend un malin plaisir à lui mener la vie dure et semble prêt à tout pour l’expulser de son établissement ! Histoire de se changer les idées face à ces petits tracas du quotidien, il convient d’assister, un soir, son ami l’excentrique professeur Emmett Brown dit « Doc » (Christopher Lloyd) pour tester sa nouvelle expérience : le voyage dans le temps grâce à une DeLorean modifiée et totalement tunée. Comme vous pouvez vous en douter, rien ne va se passer comme prévu et c’est ainsi que Marty et Doc se retrouvent propulser au cœur d’un imbroglio temporel qui va non seulement les amener à réécrire le passé, mais aussi le futur, et ce, pour mieux reconstituer le puzzle de leur présent respectif…
En plein milieu des années 80, une période faste pour le grand et petit écran, le réalisateur Robert Zemeckis, le producteur exécutif Steven Spielberg et le producteur/scénariste Bob Gale mettent en commun leurs nombreux talents pour concocter un voyage dans le temps en trois étapes qui va à jamais marquer de ses lettres de noblesse l’histoire du 7ème Art. Dès le premier opus de cette trilogie, marquée par le sceau de l’humour entrelacé avec celui de la science-fiction, les foules s’agglutinent aux portes des salles obscures avant d’affoler le box-office mondial, tant et si bien que Retour vers le Futur finira par accéder au rang tant convoité de l’une des trilogies les plus adulées de tous les temps.
Dans l’intrigue même du second épisode, Zemeckis nous donnait un aperçu du futur grâce à l’intervention de Marty et de son acolyte qui parvenaient une seconde fois à déjouer les couloirs du temps en arrivant le 21 octobre 2015. Quoi de plus normal, donc, pour Universal Pictures Video que de célébrer comme il se doit l’événement en éditant les nouveaux coffrets de la saga estampillés 30ème anniversaire du premier volet, et ce, sans oublier avec une pléiade de suppléments et autres bonus, bien sûr ! Alors, si vous comptez parmi les fans de la première heure, il ne vous reste plus qu’à répondre présent à cet appel lancé par la célèbre major avant d’embarquer pour un énième voyage dans le temps !

image 555c7

Détails

Distributeur : Universal
Origine : Américain
Date de sortie : 6 octobre 2015
Réalisateurs : Robert Zemeckis,
Distribution : Michael J. Fox, Christopher Lloyd, Lea Thompson, Crispin Glover, Thomas F. Wilson, Marc McClure, Wendie Jo Sperber, George DiCenzo, Jeffrey Weissman, Elisabeth Shue, James Tolkan, Mary Steenburgen, Matt Clark …
Genre : Comédie d’action et de science-fiction
Durée : 7 heures 54 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : Un Blu-ray bonus, la plaque d’immatriculation OUTATIME, un médiator guitare Gibson. Retour vers le futur : scènes coupées, documents d’archives : making of de la trilogie : Chapitre 1, les coulisses du tournage, la nuit de Retour vers le futur : présentée par Leslie Nielsen, 30 minutes inédites enregistrées sur NBC, première télévision sur Retour vers le Futur, interview de Michael J. Fox, coulisses du tournage : tests de maquillages, chutes de tournage, séquence de story-board sur la fin des essais nucléaires (proposée pour une fin originale), galerie photos (concept arts, story-boards, photos de tournage, matériel promo, portraits des personnages...), le clip vidéo : Huey Lewis & the News - The Power of Love, bande-annonce cinéma d’époque, bonus audio : questions/réponses avec Robert Zemeckis et Bob Gale (prod.), commentaire audio de Bob Gale et Neil Canton (prod.), bonus U-Control (pistes PiP) : préparation et visualisation des scènes clés, comparaison de story-boards, bêtisier. Retour vers le futur II : scènes coupées, la physique dans Retour vers le futur, documents d’archives : making of de la trilogie : Chapitre 2, les coulisses du tournage de Retour vers le Futur 2, coulisses du tournage : chutes de tournage, production design, story-boards, conception de la DeLorean, concept du voyage dans le temps, test de l’Hoverboard, élaboration des effets spéciaux, galerie photos (concept arts, story-boards, photos de tournage, matériel promo, portraits des personnages...), bonus audio : questions/réponses avec Robert Zemeckis et Bob Gale (prod.), commentaire audio de Bob Gale et Neil Canton (prod.), bonus U-Control (pistes PiP) : préparation et visualisation des scènes clés, comparaison de story-boards, bêtisier. Retour vers le futur III : scènes coupées, documents d’archives : Making of de la trilogie : Chapitre 3, les coulisses du tournage de Retour vers le Futur 3, les secrets de la trilogie de Retour vers le futur : un bulletin spécial présenté par Kirk Cameron adressé aux fans, les coulisses du tournage : chutes de tournage, construction de Hill Valley, construction de la campagne, galerie photos (concept arts, story-boards, photos de tournage, matériel promo, portraits des personnages...), clip vidéo : ZZ Top – DoubleBack, FAQ à propos de la trilogie, bande-annonce cinéma d’époque, Retour vers le futur : l’attraction, Bonus audio : Questions/réponses avec Robert Zemeckis et Bob Gale (prod.), commentaire audio de Bob Gale et Neil Canton (prod.), bonus U-Control (pistes PiP) : préparation et visualisation des scènes clés, comparaison de story-boards, bêtisier. Blu-ray bonus : Doc Brown Sauve le monde ! : Doc Brown révèle pourquoi certaines inventions de Retour vers le Futur 2 n’ont pas encore pu voir le jour, Outatime - Restauration de la DeLorean, Looking Back to the Future : documentaire en 9 parties sur l'héritage laissé par la trilogie Retour Vers le Futur, Back to the Future : 2 épisodes de la série animée, Brothers et Mac the Black, publicité en 2015 : Bande-annonce des Dents de la Mer 19 et publicité de l’Hoverboard.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 250 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 5 et 250 caractères
  • Aucun commentaire sur cet article.