person_outline
search

Les sorties DVD/Blu-Ray des mois de juillet et août 2017 - Cinéma

 

Les beaux jours sont enfin arrivés (et la canicule avec !) et quoi de mieux qu’un bon film pour se remettre d’une longue journée de labeur et, surtout, profitez d’un bon film bien au frais chez soi ? Pour ce faire, voici une sélection de films pour lesquels une séance de rattrapage s’impose en DVD, Blu-ray voire 3D. Merci qui ?

Kong  Skull Island

La genèse du mythe !

kong skull island coffret 3d bluray et hd 60532

Alors que Godzilla s’accorde un repos bien mérité dans les profondeurs du Pacifique avant de sortir de son sommeil pour les besoins de Godzilla 2, le célèbre gorille King Kong reprend du service dans Kong — Skull Island de Jordan Vogt-Roberts (The Kings of Summer.) Et histoire de préparer comme il se doit le terrain du revival de cette franchise qui promet d’ores et déjà de faire exploser le tiroir-caisse de ses producteurs, le géant primate envahit à nouveau les célèbres collines hollywoodiennes dans un prequel haletant et remontant à la source du mythe cinématographique.

Un groupe de scientifiques, soldats et autres explorateurs se risquent à visiter une île inconnue perdue au beau milieu du Pacifique, aussi mystérieuse que dangereuse. Une fois la beauté naturelle des premières heures dissipée, nos aventuriers vont lentement, mais sûrement, prendre conscience qu’ils ont pénétré sur le territoire du puissant Kong et où il ne fait assurément pas être un représentant de la race humaine…  

Ne supportant pas de le voir croupir à l’ombre, les producteurs de Godzilla revisitent ainsi les origines d’une autre créature de légende et unique survivant de son espèce : King Kong, le roi de Skull Island. Ainsi, le réalisateur américain Jordan Vogt-Roberts lui donne une nouvelle chance de se racheter une conduite en sauveur de l’humanité, tandis que les forces de la nature se déchaînent sur Skull Island et que les hommes semblent complètement démunis. Certaines mauvaises langues craignaient le pire de ce prequel nouvelle génération. Mais, force est de reconnaître que ce dernier respecte scrupuleusement les règles de conduite établies par ce nouveau genre cinématographique, et ce, avant de passer à la vitesse supérieure. On y retrouve tous les ingrédients qui ont forgé la renommée de l’un des monstres les plus emblématiques de l’histoire du 7ème Art, et ce, pour mieux lui restituer sa couronne ! 


Distributeur : Warner Bros
Origine : Américano-vietnamien
Date de sortie : 12 juillet 2017
Réalisateur : Jordan Vogt-Roberts
Distribution : Tom Hiddleston, Samuel L. Jackson, Brie Larson, John C. Reily, John Goodman, Corey Hawkins, John Ortiz, Jing Tian...
Genre : aventure/fantastique/action
Durée : 1 heure 59 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray, 3D & 4K :
– Blu-ray :
– « La naissance d’un roi » : making of en deux parties.
– « Les dossiers Monarch 2.0 » : création et mythologie du « Monsterverse ».
– « Tom Hiddleston : l’aventurier intrépide » : visite du tournage avec l’acteur.
– Scènes coupées.
– Commentaire audio de Jordan Vogt-Roberts.

Ghost in the Shell 

#Copier-coller

ghots in the shell 4k copie e3a4c

Aux commandes de Ghost in the Shell, adaptation des longs-métrages animés Ghost in The Shell et Innocence sortis en 1995 et 2004 réalisés par Mamoru Oshii, on retrouve Rupert Sanders, réalisateur de Blanche-Neige et le Chasseur, une relecture du célèbre conte avec Kristen Stewart et Chris Hemsworth.

À l’instar des œuvres originelles dont il s’inspire, le long-métrage d’action et de science-fiction nous plonge dans le quotidien hors normes du Major magnifiquement campé par la sculpturale Scarlett Johansson, et ce, alors même que celle-ci a dû faire face à une polémique de « white washing » sans précédent dans l’histoire du 7ème Art. En effet, de nombreuses voix se sont élevées, notamment de fans de la première heure, s’insurgeant du choix de l’actrice pour camper le personnage asiatique du Major Motoko Kusanagi.

Dans un futur plus ou moins proche, celle-ci peut se targuer d’être une humaine unique en son genre. Et pour cause, sauvée in extremis d’un terrible accident, elle est désormais douée de capacités cybernétiques qui lui valent aujourd’hui d’être un agent redouté à la tête d’une unité d’élite. Chargée de laver la ville de sa vermine envahissante, elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour mener à bien sa mission. Mais, face à une menace d’un tout nouveau genre permettant de pirater et contrôler l’esprit humain, elle se révèlera être le seul et unique recours…

Près de 30 ans après la genèse de la franchise née du manga culte éponyme créé par Masamune Shirow en 1989, Ghost in the Shell nous revient en prise de vues réelles dans une adaptation qui promet non seulement de relancer la saga, mais aussi de laisser des marques indélébiles dans l’esprit des cinéphiles. Certaines mauvaises langues diront que Ruper Sanders s’est contenté de faire un « copier-coller », d’autres, plus pragmatiques, s’empresseront de leur répondre que la tâche était ardue et que le réalisateur britannique s’en tire à merveille en nous replongeant dans un univers aussi futuriste que complexe. À chaque fois qu’on nous annonce une transposition d’une œuvre culte du Pays du Soleil Levant à Hollywood, on redoute que celle-ci ne soit qu’une pâle copie destinée à faire exploser le tiroir-caisse de ses producteurs américains, et ce, sans vraiment exploiter à bon escient l’essence même de l’œuvre originelle. Mais rassurez-vous, Ghost in the Shell séduit par son casting original, son univers visuel époustouflant et une mise en scène particulièrement bien léchée, lesquels combleront indubitablement de plaisir autant les puristes que les néophytes. 


Distributeur : Paramount
Origine : USA
Date de sortie : 31 juillet 2017
Réalisateur : Rupert Sanders
Distribution : Scarlett Johansson, Pilou Asbaek, Takeshi Kitano, Juliette Binoche, Michael Pitt, Chin Han, Danusia Samal, Lasarus Ratuere...
Genre : action/science-fiction
Durée : 1 heure 47 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray, 3D & 4K :
– Humanité sous-jacente : la réalisation de Ghost in the Shell (30'03" – VOST.)
- Section 9 : cyberprotecteurs (11'28" – VOST.)
- Homme et Machine : la philosophie des ghosts (10'35" – VOST.)
 

Fast & Furious 8

La fureur de (continuer) à vivre !

fast furious 8 4k copie 01e95

Exploitant à outrance le succès mondial de cette série musclée, Jason Statham, Vin Diesel et Dwayne Johnson nous reviennent à bord du bolide cinématographique de Fast & Furious 8. Après quelques mois d’accalmie toute relative pour nos globetrotteurs profitant ainsi d’un repos bien mérité, la menace prend désormais les traits d’une mystérieuse femme (Charlize Theron) qui semble avoir convaincu l’intrépide Dom (Vin Diesel) d’être passé du côté obscur. Pire encore, ce dernier ne pourra éviter de trahir ses proches qui, de leurs côtés, vont devoir faire face à des épreuves dont ils ne soupçonnaient même pas l’existence !

Certaines mauvaises langues craignaient le pire de cette suite de Fast & Furious, mais force est de reconnaître que F. Gary Gary respecte scrupuleusement les règles de conduite établies dans les précédents volets pour mieux s’en donner à cœur joie ! Toujours endeuillé par le décès tragique de son interprète masculin principal dans un accident de voiture, remplacé au pied levé par les frères Walker pour servir de doublures, ce huitième épisode survitaminé rend hommage au très regretté Paul Walker fauché dans la force de l’âge, et ce, en donnant un second souffle à la désormais saga culte.

En misant tout sur les effets de vitesse, le réalisateur, connu pour ses films d’action (Négociateur, Un Homme à part ou encore Braquage à l’Italienne), prend les commandes de la franchise ô combien lucrative et nous propose sa version du western urbain. Des rivages paradisiaques de Cuba aux rues lugubres de New York en passant par les plaines gelées de la mer arctique de Barrents, Fast & Furious 8 vous fera sillonner les quatre coins de la planète pour mieux vérifier le vieil adage : « On ne choisit pas sa famille, mais ses amis… »


Distributeur : Universal Pictures
Origine : USA/britannique/français/canadien/samoan
Date de sortie : 16 août 2017
Réalisateur : F. Gary Gray
Distribution : Vin Diesel, Dwayne Johnson, Jason Statham, Michelle Rodriguez, Tyrese Gibson, Charlize Theron, Ludacris, Nathalie Emmanuel...
Genre : Thriller d’action
Durée : 2 heures 16 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 4 K :
– Blu-ray :
– L’esprit cubain
– Dans la famille :
– Les traîtres de la famille : Cipher et Dom.
– Sans chef : les enfants perdus.
– Les valeurs de la famille Shaw.
– La famille personne.
– Culture automobile :
– Les voitures héros de Fast and Furious.
– Voitures zombies.
– Le ripsaw.
– Tout sur les cascades :
– La course sur le Malecon.
– Journal des cascades en Islande.
– Les rues de New York.
– Version longue des scènes de combat :
– Combat dans la prison.
– Combat dans l’avion.
– Commentaire du film par le réalisateur F.Gary Gray.
 

Logan

Ultime combat !

logan 4k c71dc

Vu le triomphe incontestable des deux premiers opus, la Twentieth Century Fox se devait de donner un dénouement digne de ce nom à l’une des sagas cinématographiques les plus appréciées de l’univers des superhéros. Et, c’est désormais chose faite avec Logan le troisième du nom de la franchise Wolverine ! Quatre ans après le second passage du côté de nos salles obscures du célèbre mutant aux griffes acérées, le réalisateur James Mangold persiste et signe le final de Wolverine sur grand-écran. Attention ça déménage !

Après avoir assisté à la mort de son père à la fin du dix-neuvième siècle, James Howlett voit surgir des pouvoirs mutants qui sommeillaient jusque-là en lui. Submergé par son chagrin, il se rue tel un fauve sur l’assassin et le tue aussi sec avec ses griffes acérées. Réfugié en Colombie britannique sous l’identité de Logan, il se découvre d’autres capacités hors du commun et hérite du surnom de Wolverine avant de se retrouver face au fils de l’assassin de son géniteur. Laissant une nouvelle fois exploser sa rage, il perd son contrôle et expédie sa fiancée dans l’autre monde. Cent ans plus tard, les scientifiques d’Arme X lui mettent la main dessus avant de lui greffer un adamantium indestructible sur les os et les griffes. Ils lui font également subir des implants de mémoire afin de façonner son passé à leur convenance. Après quelques années au service du gouvernement canadien, Wolverine rejoint le clan des X-Men et, alors qu’il s’apprête à reconstituer le puzzle de son passé, il doit se livrer au combat de l’immortel. Dans un futur proche, on le retrouve, épuisé et meurtri dans sa chair, veillant au chevet d’un Professeur Charles Xavier (Patrick Stewart) à l’agonie, et ce, dans un lieu tenu secret à la frontière mexicaine. Désormais coupé du reste du monde, Logan va devoir mettre fin à sa retraite anticipée pour voler à la rescousse d’une apprentie mutante traquée par de sombres individus face auxquels il livrera son ultime combat…

Toutes les fois qu’on nous annonce une suite, on redoute, et souvent à juste titre, qu’il ne s’agisse que d’un navet fait à la hâte pour mieux faire exploser le tiroir-caisse de ses producteurs galvanisés par le succès de l’œuvre originale. Mais rassurez-vous, ce n’est pas du tout le cas avec Logan qui fait incontestablement honneur à ses prédécesseurs, tout en s’affirmant comme œuvre à part entière. La Fox a en effet mis le paquet et revisite à fond le genre superhéros pour mieux nous plonger au cœur d’un univers fantastique, gorgé d’êtres névrosés et dont la réputation n’est plus à faire, mais n’en laisse pas moins la part belle à l’aventure et au réalisme. Ici, notre héros préféré abandonne la combinaison ultra-moulante et se jette à corps perdu dans une critique maquillée de la société moderne. Comprenez par là que ce dernier opus soulève de nombreuses interrogations qui, au-delà de l’aventure, trouvent un écho de nos jours : faut-il être comme tout le monde pour vivre mieux ? La conformité est-elle un antidote contre les préjugés ? La particularité des uns rime-t-elle avec la stupidité des autres ? Une nouvelle avancée scénaristique louable qui n’ira malheureusement pas sans déplaire aux plus puristes ! 


 
Distributeur : Fox
Origine : USA
Date de sortie : 5 juillet 2017
Réalisateur : James Mangold
Distribution : Hugh Jackman, Patrick Stewart, Dafne Keen, Boyd Holbrook, Stephen Merchant, Elizabeth Rodriguez, Richard E. Grant, Eriq La Salle...
Genre : Action/science-fiction & aventure
Durée : 2 heures 17 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 4 K :
– Bonus du Disque 1 (Version cinéma - UHD) :
– Commentaire audio de James Mangold (VOST.)
– Bonus du Disque 2 (Version noir et blanc - UHD) :
– Commentaire audio de James Mangold (VOST.)
– Bonus du Disque 3 (Version cinéma - Blu-ray) :
– Scènes coupées avec commentaire audio optionnel de James Mangold (7'45" – VOST.)
– Commentaire audio de James Mangold (VOST.)
– Logan : les coulisses (76'05" – VOST.)

T2 Trainspotting

Toujours aussi délicieusement inconvenant !

t2 trainspotting 4k fd96a

 

Après le biopic très remarqué de Steve Jobs qui a envahi nos salles obscures préférées en 2015, Danny Boyle revient à ses premières amours, la comédie dramatique et donne enfin une suite digne de ce nom à son cultissime Trainspotting, film-choc sur l’univers de la drogue présenté à Cannes hors compétition en 1996. Une œuvre marquante qui lui a permis d’asseoir définitivement sa notoriété de metteur en scène à Hollywood, et ce, deux ans seulement après son premier long-métrage Petits Meutres Entre Amis, véritable petit bijou cinématographique d’humour noir.

Vingt ans plus tard, le célèbre réalisateur anglais crée donc l’événement en ressuscitant les mythiques Renton (Ewan McGregor), Spud (Ewen Bremner), Sick Boy (Jonny Lee Miller) et Begbie (Robert Carlyle) dans T2 Trainspotting. L’intrigue du film germe avec Mark Renton qui revient aux bercails ou plus particulièrement au seul endroit qu’il ait jamais considéré comme son foyer. Sur place, Spud, Sick Boy et Begbie l’attendent avec impatience pour se remémorer le bon vieux temps. Mais d’autres invités surprises, comme la tristesse, la mélancolie, la vengeance, la haine, l’autodestruction, l’addiction, le désir ou encore même la mort viendront troubler leurs retrouvailles qui s’annoncent houleuses…

Alors que Trainspotting est l’adaptation du roman éponyme d’Irvine Welsh, T2 Trainspotting se base sur un scénario original qui fait directement suite au film, et non sur la suite du livre imaginée par Welsh. Pour autant l’auteur originel fait un second caméo dans cette comédie dramatique aussi nostalgique que jouissive. Reprenant fièrement le flambeau du « trash-movie », un genre quelque peu abandonné ces dernières années à Hollywood, Danny Boyle nous replonge dans l’existence végétative dans laquelle ses antihéros semblent se complaire. Au-delà de cette apparente simplicité scénaristique, le cinéaste anglais profite cependant de cette nouvelle occasion pour aborder des sujets tabous qui heurtent la pudibonderie britannique, mais monopolisent l’attention de la jeune génération. La mise sn scène ingénieuse, les délires visuels, les dialogues poignants et la bande-son entraînante font assurément mouche, là où les mauvaises langues auraient pu s’attendre à un simple « copier-coller » et autre cruel manque de profondeur.

Distributeur : Sony Pictures
Origine : britannique
Date de sortie : 12 juillet 2017
Réalisateur : Danny Boyle
Distribution : Ewan McGregor, Ewen Bremner, Jonny Lee Miller, Robert Carlyle, Kelly Macdonald, Anjela Nedyalkova, Irvine Welsh, Shirley Henderson...
Genre : Comédie dramatique
Durée : 1 heure 57 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 4K :
– Scènes coupées.
– « 20 ans plus tard » : conversation avec Danny Boyle et les acteurs.
– Commentaire audio de Danny Boyle et John Hodge.
 

Life  Origine Inconnue

Derrière chaque grand homme se cache une grande femme !

life origine inconnue 4k 9d8ef

Le scénario de Life – Origine Inconnue n’est pas sans nous rappeler celui d’un certain Alien, le Huitième Passager réalisé par Ridley Scott, sorti en 1979 dans nos salles obscures préférées et mettant en scène Sigourney Weaver confrontée à une entité extraterrestre avide d’hémoglobine à bord d’un vaisseau spatial.

À bord de la Station Spatiale Internationale, les six membres d’équipage font une découverte sans précédent : la toute première preuve d’une vie extraterrestre sur la très peu accueillante planète Mars. À peine ont-ils le temps d’étudier leurs premières investigations qu’ils doivent faire face à des conséquences inopinées ! La forme de vie, soi-disant primitive, se révèlera bien plus intelligente et évoluée qu’elle ne le laissait paraître…

Avec Life — Origine Inconnue, Daniel Espinosa se retrouve une nouvelle fois en position de force sur l’échiquier mondial en affolant nos sécrétions d’adrénaline. Considéré par beaucoup comme une valeur montante du 7e Art (avec des œuvres comme Enfant 44, Easy Money ou encore Sécurité Rapprochée), le talentueux cinéaste suédois renoue avec son genre de prédilection, le thriller, mais cette fois-ci saupoudrée de science-fiction ! En surfant sur la vague déferlante de Gravity et autre Interstellar, il prend toutefois ses pairs à contre-courant en jouant la carte de l’originalité, et ce, tout en puissant son inspiration dans la saga cinématographique ultime référence du genre.

Ce dernier prend en effet un malin plaisir à brouiller les pistes dans un labyrinthe scénaristique dont il est le seul à connaître le dénouement ! Et pour servir son récit ô combien haletant, il nous sert un univers de science-fiction tant imité et, ici, particulièrement bien reconstitué, son esthétisme exacerbé de l’image, et le tout porté par une interprétation irréprochable de Jake Gyllenhaal et Rebecca Ferguson. Crises d’angoisse, rebondissements, incompréhensions et errances constituent le rythme endiablé de ce film palpitant et résolument pessimiste.


Distributeur : Sony Pictures
Origine : USA
Date de sortie : 30 août 2017
Réalisateur : Daniel Espinosa
Distribution : Jake Gyllenhaal, Ryan Reynolds, Rebecca Ferguson, Ariyon Bakare, Hiroyuki Sanada, Olga Dihovichnaya, Hiu Woong-Sin, Camiel Warren-Taylor...
Genre : Thriller de science-fiction
Durée : 1 heure 44 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 4K : Pas de bonus annoncé !
 

La Belle et la Bête

Une adaptation à l'eau de rose !

la belle et la bete bluray 650fb

Comme son titre l’indique, La Belle et la Bête revisite, et toujours à la sauce Disney, le célèbre conte de fées immortalisé en 1946 par Jean Cocteau et remis au goût du jour récemment par Christophe Gans. Cette nouvelle mouture reste très fidèle à la première version animée de Disney et le scénario ne réserve aucune surprise.

Il était une fois un prince égoïste et narcissique qui refusa l’hospitalité à une vieille miséreuse, ne soupçonnant pas qu’il s’agissait d’une fée, et celle-ci lui fit payer ses nombreux écarts de conduite en le transformant en une bête aussi imposante que repoussante. Pour briser la malédiction, l’envoûté devra trouver le véritable amour, ce qui semble singulièrement compromis. Or, non loin de là vit une charmante demoiselle répondant au doux nom de Belle (Emma Watson) qui occupe ses journées à prendre soin de son père et à profiter pleinement des petits plaisirs de la vie. Passionnée de lecture et particulièrement mûre pour son âge, elle repousse sans cesse les avances de Gaston (Luke Evans), un Don Juan à la petite semaine, se refusant à n’être qu’une conquête de plus à son tableau de chasse. Mais voilà que son père (Kevin Kline) s’égare dans la forêt et se réfugie dans le château de la Bête (Dan Stevens), qui le fait prisonnier. Belle se sacrifiera alors pour libérer son père en acceptant de vivre auprès de ce prince déchu qui, malgré son apparence terrifiante, finira par fondre la carapace et ouvrir son cœur…

Depuis quelques années, les studios Walt Disney nous concoctent de nouvelles adaptations ultramodernes des célèbres contes qui ont bercé l’enfance de tout un chacun, permettant ainsi de prolonger leur vie. Et, après un détour pour le moins original dans l’univers de la Belle au Bois Dormant avec Maléfique ou une revisite quelque peu décalée de Cendrillon, c’est au tour de La Belle et la Bête d’être remis au goût du jour. Et, au final, le résultat obtenu est divertissant : Bill Condon est parvenu à donner un petit coup de lifting à cette histoire maintes fois revue sur le grand et petit écran, et ce, en captant l’essence même de cette histoire éternelle. Le soin tout particulier apporté non seulement aux portraits des personnages principaux, mais aussi secondaires, fait de cette œuvre une production à part. Par son thème universel, La Belle et la Bête continue de surprendre, parce qu’elle ne ressemble à aucune autre. On regrette toutefois que Bill Condon ne se soit pas un peu plus inspiré de la version de Cocteau


Distributeur : Disney
Origine : USA
Date de sortie : 30 juillet 2017
Réalisateur : Bill Condon
Distribution : Emma Watson, Dan Stevens, Luke Evans, Kevin Kline, Josh Gad, Ewan McGregor, Emma Thompson, Audra McDonald...
Genre : Comédie romantique, musicale et fantastique
Durée : 2 heures 09 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray :
3 mini-reportages :
– « Les répétitions enchantées »
– « Le conte réinventé »
- « Les femmes de la Belle et la Bête »
Making of de 4 séquences musicales :
– « Belle »
– « Gaston »
– « C’est la fête »
– « Histoire éternelle »
Présentation de la chanson « Jours enchantés » version longue par Bill Condon
8 scènes coupées présentées par Bill Condon :
– « Gaston courtise Belle »
- « Pain et confiture pour Agathe »
– « L’assaut »
– « Lumière embrasse Le Fou »
– « Monsieur Toilette »
– « Big Ben sauve Lumière »
– « Traiter les dames »
- « Le Fou et Monsieur Toilette réunis »
3 reportages musicaux :
– L’interview de Céline Dion
– Clip vidéo de la chanson « Beauty and the Beast » par Ariana Grande et John Legend
– Making of du clip vidéo
– Commentaires audio du réalisateur Jon Favreau.

Les sorties DVD/Blu-Ray du mois de juin 2017 - Cinéma

 

Les beaux jours sont enfin arrivés et quoi de mieux qu’un bon film pour se remettre d’une longue journée de labeur ? Pour ce faire, voici une sélection de films pour lesquels une séance de rattrapage s’impose en DVD, Blu-ray voire 3D. Merci qui ?

Le Cercle  Rings

Du frisson nippon, en veux-tu, en revoilà !

le cercle rings bluray copie 27446

Très à la mode depuis quelques années, le cinéma d’horreur du pays du Soleil Levant ne cesse d’étendre son rayonnement jusqu’à Hollywood. Après The Eye ou encore The Grudge, c’est désormais au tour de The Ring de refaire un petit tour sur nos platines de salon préférées avec la sortie du dernier né : Le Cercle — Rings.
Un jeune professeur d’Université prénommé Gabriel (Johnny Galecki) fait l’acquisition d’un magnétoscope dans une brocante. Contre toute attente, il ne tardera pas à découvrir que ce dernier renferme une cassette maudite censée tuer celui qui la regardera au bout d’une semaine. Pour tenter d’échapper à la Grande Faucheuse, il enrôle deux de ses étudiants dans une périlleuse investigation destinée à percer le mystère sur les origines de Samara, la jeune fille du puits. Et, alors qu’ils se rapprochent de la vérité, la vidéo devient virale en se retrouvant sur la toile, les forçant à trouver une issue coûte que coûte avant que la malédiction n’envahisse la planète tout entière ! Parviendront-ils à briser l’anathème ? Rien n’est désormais moins sûr...
Contrairement à ce qui a été déclaré à la genèse du projet, Le Cercle – Rings n’est pas un prequel des deux premiers films, Le Cercle – The Ring (2002) et Le Cercle – The Ring 2 (2005), tous deux inspirés de la saga cinématographique éponyme du réalisateur japonais Hideo Nakata, mais une suite. Treize ans après les derniers évènements qui ont frappé Naomi Watts, le réalisateur espagnol F. Javier Gutiérrez replonge dans les abîmes de la célèbre légende urbaine nippone et nous propose une esthétique hyperréaliste et particulièrement glaciale qui devrait sans nul doute combler les amateurs de sensations fortes. Avec son avalanche d’effets spéciaux qui utilisent toutes les techniques cinématographiques possibles et inimaginables pour réussir à vous flanquer les chocottes, associée à une ambiance sonore oppressante, des apparitions furtives particulièrement inquiétantes et autres gros plans sur des visages terrifiés qui auront vite fait de vous repousser dans vos derniers retranchements, Le Cercle – Rings s’adresse à un public averti. Même si l’hémoglobine est distillée à dose homéopathique, l’horreur très épurée, quasi photographique par moment, s’avère pourtant diablement efficace et lancinante. Attention, frissons nippons garantis !


Distributeur : Paramount
Origine : USA
Date de sortie : 6 juin 2017
Réalisateur : F. Javier Gutiérrez
Distribution : Matilda Lutz, Alex Roe, Vincent D’Onofrio, Johnny Galecki, Aimee Teegarden, Laura Wiggins, Zach Roerig, Bonnie Morgan...
Genre : Épouvante-horreur
Durée : 1 heure 48 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : la boucle de la terreur est bouclée, ressusciter les morts : ramener Samara à la vie, scènes coupées/alternatives et versions longues et autres scènes effrayantes.

The Boyfriend — Pourquoi Lui ? 

Touche pas à ma fille !

the boyfriend pourquoi lui bluray f788e

Après avoir participé au scénario de Mon Beau Père et Moi, Mon Beau, Mes Parents et Moi ou encore Mon Beau-Père et Nous, le jeune réalisateur américain John Hamburg, un vieux routard du genre, continue sur sa lancée en réalisant avec The Boyfriend — Pourquoi Lui ?, une comédie tout aussi loufoque.
Selon vous, qu’est-ce qui peut arriver de pire à un « papa à sa fifille » ? Et bien, de ne plus avoir la place qu’il pense mériter dans les yeux de sa progéniture, bien sûr ! C’est d’ailleurs ce qui arrive à ce pauvre Ned Fleming (Bryan Cranson), un père de famille comblé qui rend visite à sa fille Stephanie (Zoey Dutch) pour Noël et se retrouve en compétition avec un certain Laird Mayhew (James Franco), le boyfriend de celle-ci devenu milliardaire grâce à Internet !
Rien que la trame du film annonce la couleur et attise suffisamment la curiosité pour susciter le comique et ne pas sombrer dans la pâle copie d’autres longs-métrages du même acabit. Mais, à force de vouloir trop en faire, le réalisateur pèche par excès de bonnes intentions et finit par nous livrer un spectacle quelque peu inabouti.
Quelques scènes sortent néanmoins du lot. Ces quelques moments, un peu trop rares à mon goût, ne sont pas sans nous rappeler que John Hamburg compte quelques gros succès cinématographiques à son actif. On regrette néanmoins qu’il n’ait pas conservé son imagination débordante, car le jeu en valait vraiment la chandelle !
Heureusement pour lui, l’interprétation des acteurs sauve la mise. Si Bryan Cranston nous offre une nouvelle couleur de sa palette d’acteur et que Megan Mullaly (l’inoubliable Karen Walker de la série culte Will & Grace) se voit à nouveau projetée sous les feux de la rampe après une longue absence, c’est indubitablement le très caméléon James Franco qui tire allègrement son épingle du jeu dans la peau d’un golden-boy complètement déconnecté de la réalité et sans filtres qui prend un malin plaisir à faire tourner en bourrique son hypothétique futur beau-père. Même si la comédie ne sied pas toujours à son allure de dandy, ses regards espiègles, ses vannes cinglantes et une poignée de gags réussis suffiront à combler le spectateur.

Distributeur : Universal
Origine : USA
Date de sortie : 9 mai 2017
Réalisateur : Tom Ford
Distribution : Amy Adams, Jake Gyllenhaal, Michael Shannon, Aaron Taylor-Johnson, Isla Fisher, Ellie Bamber, Armie Hammer, Karl Glusman...
Genre : thriller dramatique
Durée : 1 heure 57 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray :
– Construire l’histoire.
– Le look de Nocturnal Animals.
– Le regard du réalisateur Tom Ford.
 

50 Nuances Plus Sombres

La nouvelle règle, c'est qu'il n'y a plus de règle !

50 nuances plus sombres edition speciale demasquee 4k 1 fa988

Après avoir émoustillé des millions de lectrices et avoir fait des émules dans les salles obscures lors de la Saint-Valentin 2015, le phénomène mondial Cinquante Nuances de Grey de l’auteur britannique E.L. James (II) se prolonge pour notre plus grand plaisir grâce à la suite Cinquante Nuances Plus Sombres qui débarque enfin en vidéo ! L’histoire d’amour hors du commun entre la virginale Anastasia Steele (Dakota Johnson) et le ténébreux Christian Grey (Jamie Dornan) semble dans l’impasse. Et tandis que le fringant millionnaire tente par tous les moyens de reconquérir le cœur de sa belle, celle-ci lui exige un nouveau contrat avant de lui laisser une seconde chance. Mais, certaines ombres du passé de l’insatiable golden-boy vont ressurgir de son passé pour mieux mettre leur idylle interdite en péril. Sans compter qu’un certain Jack Hyde (Eric Johnson) et une certaine Elena Lincoln (Kim Basinger) vont venir rajouter leur petit grain de sel pour mieux pimenter le tout !
Jadis fouettés par les adeptes de la saga littéraire (qui avaient même lancé une pétition pour changer le casting), Jamie Dornam et Dakota Johnson gagnent assurément leur légitimité en affichant avec un plaisir non dissimulé à la caméra coquine de James Foley, forçant ainsi le respect des fans de la première heure. Sexualité échevelée, pratiques inavouées, nudité graphique et langage châtié sont autant d’ingrédients qui constituent la recette de cette suite cinématographique de la désormais trilogie culte littéraire, traduite en cinquante langues et vendue à plus de 70 millions d’exemplaires dans le monde.
Alors si vous êtes une femme qui aspire à mieux comprendre son compagnon, ou un homme qui apprécie tout particulièrement de sonder les sombres recoins de son âme, nous vous conseillons de vous repasser en boucle les nouvelles tribulations sexuelles de notre duo de charme, et ce, dans l’attente du troisième opus logiquement baptisé Cinquante Nuances Plus Claires d’ores et déjà prévu pour le 7 février 2018. D’ici là, que la patience soit avec vous, mais comme le dit si bien le vieil adage : plus c’est long, plus c’est bon !

Distributeur : Universal
Origine : USA
Date de sortie : 13 juin 2017
Réalisateur : James Foley
Distribution : Dakota Johnson, Jamie Dornan, Bella Heathcote, Kim Basinger, Eric Johnson, Hugh Dancy, Marcia Gay Harden, Eloise Mumford...
Genre : romande dramatique & érotique
Durée : 1 heure 58 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 4 K :
– Un avant-goût de cinquante nuances plus claires.
– Scènes coupées.
– Une écriture plus sombre.
– Des retrouvailles sombres.
– Une réalisation plus sombre.
– De nouvelles menaces.
– Le bal masqué, intime avec plus sombre.
 

Split

De l'incassable à l'inclassable !

split 4k copie 5a28e

Réalisé par M. Night Shyamalan en personne (eh oui, rien que ça !), Split nous narre le quotidien hors du commun de Kevin (James McAvoy) qui a révélé pas moins de vingt-trois personnalités, avec des âges et des attributs physiques différents pour chacune, à sa psychiatre très investie, la docteure Karen Fletcher (Betty Buckley), laquelle vient de réaliser que l’une d’elles demeure tapie au plus profond de son esprit ô combien torturé. D’ailleurs cette dernière le pousse à kidnapper trois adolescentes, dont la jeune Casey Cooke (Anya Taylor-Joy), avant de le contraindre lentement, mais sûrement, à révéler son véritable visage. Et la vérité est bien loin de ce que nous étions en droit d’attendre !
Véritable gageure cinématographique truffée de symboles et autres allusions à divers genres, Split se révèle être une œuvre hybride, inclassable, voire insaisissable, quelque part au croisement du thriller fantastique et d’un film épouvante/horreur. En outre, cette dernière propose une cinématographie perturbante, voire onirique, ici et là, une interprétation irréprochable, des mélodies obsédantes, une intrigue haletante ainsi qu’un huis clos comme toile de fond. La face émergée d’un iceberg dissimulant une construction narrative nébuleuse et qui se situe, en quelque sorte, hors du temps et, plus particulièrement, hors de la perception habituelle du simple téléspectateur. Quant à la galerie de portraits des habitants de Kevin, elle s’avère habilement contrastée, à l’image du dédale scénaristique.
Un mélange détonant qui a permis non seulement à James McAvoy de nous prouver l’étendue de son indéniable talent, mais aussi à M. Night Shyamalan de libérer la bête qui sommeillait en lui et qui lui permet à nouveau de briller au firmament hollywoodien, et ce, après avoir essuyé plusieurs échecs. Loin des productions horrifiques habituelles, le cinéaste du Sixième Sens renoue avec le sien et s’oriente vers d’autres rives que celles, un moment empruntées, pour mieux nous perdre dans les abîmes de son imagination fertile habitée par des spectres insaisissables. Une œuvre rare et unique que l’on attendait plus et qui transcende les règles du genre !

Distributeur : Universal
Origine : USA
Date de sortie : 27 juin 2017
Réalisateurs : M. Night Shyamalan
Distribution : James McAvoy, Anya Taylor-Joy, Betty Buckley, Haley Lu Richardson, Jessica Sula, Brad William Henke, Sebastian Arcelus, Neal Huff...
Genre : Thriller fantastique et épouvante/horreur
Durée : 1 heure 57 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 4 K :
– Fin alternative.
– Scènes coupées.
– Le making of de Split.
– Tous les visages de James McAvoy.
– Dans la peau du réalisateur M. Night Shyamalan.
 

Moonlight

Fighter in the blue...

moonlight bluray a2b87

Prix du Meilleur Film lors de la 89ème cérémonie des Oscars, et ce après un couac mémorable qui a fait le tour de la planète via les médias, Moonlight peut se targuer d’être une œuvre dramatique qui nous narre, en trois actes (l’enfance, l’adolescence et l’âge adulte), trois moments de l’existence de Chiron, lequel tente tant bien que mal de trouver sa place dans un quartier pauvre de Miami. C’est dans un monde où la violence s’entremêle à la dureté de la vie que le jeune homme noir tombe amoureux d’un autre garçon...
Réalisé par Barry Jenkins, jusqu’alors inconnu du grand public, l’apprenti cinéaste fait des infidélités à ses premières amours pour voguer vers des horizons beaucoup plus hollywoodiens. Or, avec ce premier film retraçant le parcours initiatique d’un jeune black gay au pays de l’Oncle Sam, il entre d’emblée dans la cour des grands !
Ce premier long-métrage, adapté du roman de Tarell Alvin McCraney, In Moonlight Black Boys Look Blue dans lequel l’auteur s’inspire de sa propre jeunesse à Miami, a rencontré un tel succès lors de la dernière cérémonie des Oscars que son écho « À la lumière de la lune, les garçons noirs ont l’air bleu » résonne encore dans nos salles obscures préférées. Le terme « blue » dans la langue de Shakespeare ayant aussi le sens de mélancolique, c’est pour quoi la couleur bleue occupe une place toute particulière dans ce drame ô combien poignant. Le tout enrobé dans une mise en scène douce et lancinante qui vient contrebalancer la violence des images et des mots ! Grâce au talent indéniable des divers interprètes de Chiron criant d’authenticité et à quelques introspections oniriques, il ne faut que quelques minutes à Barry Jenkins pour se mettre le spectateur dans la poche avec ce beau message de tolérance qui prône le droit à la différence... et mérite assurément son Oscar !


Distributeur : Studiocanal
Origine : USA
Date de sortie : 6 juin 2017
Réalisateur : Barry Jenkins
Distribution : Alex R. Hibbert, Ashton Sanders, Trevante Rhodes, Mahershala Ali, Janelle Monae, Naomie Harris, Andre Holland, Jaden Piner...
Genre : drame
Durée : 1 heure 51 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : Une palette d’émotions : making of.
 

Jackie

Derrière chaque grand homme se cache une grande femme !

jackie bluray 3d338

En vogue depuis quelques années, les films biographiques abondent dans nos salles obscures préférées. Après La Môme en 2007, Grace de Monaco en 2014 ou encore Dalida en 2017, c’est au tour du réalisateur chilien Pablo Larrain de s’attaquer à une autre icône du siècle dernier en la personne de Jackie Kennedy !
Sobrement baptisée Jackie, l’œuvre cinématographique s’inspire du destin hors du commun de Jacqueline Bouvier Kennedy qui a d’ores et déjà nourri plusieurs films et autres rôles au cinéma, ainsi qu’à la télévision. L’intrigue du biopic germe le 22 novembre 1963 : John F. Kennedy (Caspar Phillipson), 35ème président des États-Unis, vient d’être sauvagement assassiné à Dallas, plongeant le pays dans le désarroi et la stupéfaction la plus totale. Face au drame et à la violence de son deuil, sa veuve, Jackie Kennedy (Natalie Portman) va tenter tant bien que mal de ne pas sombrer et de rester digne. La First Lady, admirée pour son élégance et sa culture, va lentement s’estomper pour céder sa place à une nouvelle femme, celle qui va non seulement assumer le devoir de mémoire d’un homme qu’elle a tant aimé, mais dont elle va également assurer l’héritage politique...
Surfant sur le succès d’un genre très apprécié ces dernières années à Hollywood, Jackie nous esquisse le portrait d’une femme d’exception. Considérée à juste titre comme la plus marquante de toutes les premières dames des USA, Jacqueline Kennedy se met, ici, à nu sous les traits d’une Natalie Portman au sommet de son art ! À travers la tragédie de Dallas se dessinent à la fois les souffrances intimes d’une femme meurtrie et la force cachée d’une femme d’État face à son destin. Qui se cache derrière la légende ? Pour le savoir, il ne vous reste plus qu’à vous procurer au plus vite la vidéo de Jackie, une œuvre intimiste et vertigineuse !

Distributeur : France Télévisions Distribution
Origine : USA
Date de sortie : 7 juin 2017
Réalisateur : Pablo Larrain
Distribution : Natalie Portman, Peter Sarsgaard, Greta Gerwig, Billy Crudup, John Hurt, Richard E. Grant, John Carroll Lynch, Beth Grant...
Genre : Biopic dramatique
Durée : 1 heure 40 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray :
– Interview de Natalie Portman par Didier Allouch.
– Interview de Darren Aronofsky.
– Du scénario à l’écran.
– Pablo Larraín : le réalisateur idéal.
– Créer l’univers de Jackie.
– Reconstruire la visite de la Maison-Blanche.
– La musique de Jackie.
– Natalie Portman est Jackie Kennedy.
– Le casting de Jackie.
– Le mythe de Jackie Kennedy.
– La tragédie en héritage.
 

Underworld Blood Wars

Sang pour Sang !

underworld blood wars 4k 383f0

Très en vogue depuis quelques années, les reboots et autres suites envahissent nos salles obscures préférées. Après les Tortues Ninja, Star Trek, Spiderman, X-Men et autres Avengers, c’est au tour de nos héros de la licence Underworld de refaire un petit tour sur nos écrans ! Alors qu’on les croyait tombés dans les limbes du Septième Art, ces derniers vont connaître de nouvelles péripéties.
Réalisés par Len Wiseman, les deux premiers volets de la saga avaient bien marché au box-office avant de tomber en désuétude suite à un Underworld 3 : Le Soulèvement des Lycans sorti en 2009 sur grand écran et jugé particulièrement décevant par les fans de la première heure. Il faudra alors attendre jusqu’en 2012 pour voir la franchise renaître de ses cendres dans un 4ème opus baptisé Underworld : Nouvelle Ère. Dans ce dernier, l’intrigue se concentre à nouveau autour de l’infatigable chasseuse de lycans Selene (Kate Beckinsale) qui se retrouve isolée face aux assauts incessants des clans lycans et vampires qui l’ont trahie. Ayant désormais comme seuls alliés, David (Theo James) et son père Thomas (Charles Dance), elle va toutefois mettre tout en œuvre pour éradiquer cette guerre intestine qui oppose les deux castes depuis trop longtemps. Pour ce faire, elle va devoir se résoudre à faire le sacrifice ultime qui la changera à jamais...
Face à cette déferlante de suites et autres redémarrages, doit-on en conclure qu’Hollywood est en panne d’inspiration ou alors qu’elle préfère se concentrer sur des licences juteuses, plutôt que sur des scripts originaux ? Pour ce qui est du reste, les effets spéciaux sont toujours aussi époustouflants, le sang coule à flots, l’action plus intense et les scènes de combats toujours aussi bien chorégraphiées. Underworld Blood Wars donne ainsi un second souffle non seulement à la saga, mais aussi à un genre cinématographique qui en a bien besoin, ces derniers temps...

Distributeur : Sony Pictures
Origine : USA
Date de sortie : 21 juin 2017
Réalisateur : Anna Foerster
Distribution : Kate Beckinsale, Theo James, Tobias Menzies, Lara Pulver, Charles Dance, Daisy Head, Bradley James (II), James Faulkner...
Genre : Film d’action, fantastique et épouvante/horreur.
Durée : 1 heure 31 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray, 3D & 4 K : Pas de bonus annoncés !
 

John Wick 2

On ne l'arrête plus !

john wick 2 bluray 3d copie 58bc8

Depuis la mort tragique de l’élue de son cœur, John Wick (Keanu Reeves) tente de panser cette plaie béante laissée au plus profond de son être, en passant le plus clair de son temps à retaper ses bolides préférés, avec pour seule et unique compagnie son plus fidèle compagnon, sa chienne Daisy. Reclus dans sa propriété où il se sent en sécurité et coupé du reste du monde, il essaie tant bien que mal de se reconstruire. Mais, dans le premier volet, un scélérat de la pire espèce et nommé Iosef Tarasof (Alfie Allen) vole sa voiture de collection après avoir sauvagement tué Daisy. Une fois sa soif de vengeance assouvie, John sort une nouvelle fois de sa retraite anticipée en apprenant qu’un de ses ex-associés ambitionne de prendre le contrôle d’une confrérie groupusculaire de tueurs internationaux. Lié à cet homme par serment, il va se rendre à Rome pour en découdre avec lui avant de prendre conscience qu’il est désormais devenu la cible privilégiée des assassins les plus dangereux du monde !
En tissant son histoire autour d’un postulat profondément humain sur l’un des rares tueurs à gages à avoir réussi à quitter cet univers trouble sans y perdre la vie, et qui se retrouve malgré lui rattrapé par son sombre passé, John Wick 2 peut se targuer d’être un film noir dans la plus pure tradition du genre. Pour ce faire, le réalisateur américain Chad Stahelski s’est fidèlement inspiré de ses polars préférés : les scènes d’action s’enchaînent, violentes et minutieusement chorégraphiées, le sang coule et l’intrigue est ponctuée d’humour noir indispensable pour la décompression du spectateur. En outre, Keanu Reeves nous propose une interprétation touchante quelque peu brouillée par un jeu mono expressif, ici et là.

Distributeur : Metropolitan
Origine : USA
Date de sortie : 22 juin 2017
Réalisateur : Chad Stahelski
Distribution : Keanu Reeves, Common, Laurence Fishburne, Riccardo Scamarcio, Ruby Rose, Lance Reddick, Bridget Moynahan, John Leguizamo...
Genre : Action
Durée : 2 heures 03 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray :
– Commentaire audio de Keanu Reeves et de Chad Stahelski.
– Scènes coupées.
– Retro Wick : le succès surprise de John Wick.
– L’entraînement.
– Prévisualisations des séquences d’action.
– Keanu & Chad, une association du tonnerre.
– Le monde souterrain.
– En voiture !
– La conception d’une scène.
– Les outils de John.
– Décompte létal.
– Dog Wick.

Les sorties DVD/Blu-Ray du mois de mai 2017 - Cinéma

 

Les beaux jours sont enfin arrivés et quoi de mieux qu’un bon film pour se remettre d’une longue journée de labeur ? Pour ce faire, voici une sélection de films pour lesquels une séance de rattrapage s’impose en DVD, Blu-ray voire 3D. Merci qui ?

Live by Night

Tel est (é)pris qui croyait (é)prendre !

live by night bluray copie b467b

Adapté du roman éponyme écrit par Dennis Lehane, Live by Night est la quatrième réalisation de l’acteur Ben Affleck après Gone Baby Gone, The Town et Argo. Le comédien avait déjà collaboré avec le prolifique auteur sur Gone Baby Gone et autant vous dire qu’il n’a pas hésité longtemps avant de remettre les couverts !
L’intrigue de Live by Night nous plonge dans le Boston des années 1920. Alors que la prohibition bat son plein, l’alcool coule à flots dans les bars underground tenus par la mafia. Et autant vous dire qu’il suffit d’un peu d’opportunisme et de cran pour s’y faire une place de choix ! En tant que fils du chef de la police de la ville, Joe Coughlin (Ben Affleck) n’a pas hésité longtemps avant de rejeter en bloc l’éducation très stricte de son père pour mieux se reconvertir dans la criminalité. Déterminé à se faire un nom dans le milieu mafieux, Joe se risque même à bafouer le code d’honneur des voyous et s’attire ainsi les foudres d’un puissant caïd. Non seulement il lui vole son argent, mais il en profite également pour lui subtiliser l’élue de son cœur ! Une liaison passionnelle hors normes qui ne tardera pas à engendrer chaos et désolation...
Avec Live by Night, Ben Affleck se retrouve une nouvelle fois en position de force en affolant nos sécrétions d’adrénaline. Considéré par beaucoup comme une valeur montante de la réalisation hollywoodienne, le cinéaste en herbe renoue avec le thriller d’action policier qui a, depuis toujours, fait couler beaucoup d’encre. Certes pour certains d’entre vous, ce long métrage ne laissera pas les mêmes traces dans leur subconscient ! Sachez néanmoins que l’apprenti metteur en scène ne s’est en rien assagi ! En jouant une nouvelle fois la carte de l’originalité, il ne se contente pas de rendre hommage aux classiques du polar, mais fait une nouvelle fois des étincelles en traitant à la fois des thèmes de la Grande Dépression, du Ku Klux Klan ou encore du rêve américain, et ce, avec une vision aussi intéressante que pertinente. Un vrai film de genre, porté par des personnages hauts en couleur !

Distributeur : Warner Bros
Origine : USA
Date de sortie : 24 mai 2017
Réalisateur : Ben Affleck
Distribution : Ben Affleck, Zoe Saldana, Elle Fanning, Sienna Miller, Brendan Gleeson, Scott Eastwood, Chris Cooper, Anthony Michael Hall...
Genre : Thriller d’action policier
Durée : 2 heures 09 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray :

– Les homes de Live By Night.
– L’auteur prolifique de Live By Night.
– Les anges aux figures sales : les femmes de Live By Night.
– Gros plan : comment réaliser une course-poursuite.
– Scènes coupées.
– Scènes coupées avec commentaire audio.
– Commentaire audio du Réalisateur.

Nocturnal Animals

Rattrapée par son passé...

nocturnal animals bluray copie 68235

Écrit et mis en scène par Tom Ford, le célèbre styliste dont la réputation n’est plus à faire depuis son très remarqué A Single Man avec Colin Firth et Julianne Moore en 2009, Nocturnal Animals peut se targuer d’être un thriller romantique vénéneux, un genre qui se raréfie quelque peu dans le paysage hollywoodien.
Susan Morrow (Amy Adams) gagne sa vie en tant que galeriste à Los Angeles. Contrairement aux apparences et au monde qui l’entoure, elle se contente de mener une vie bien rangée. Quelque peu délaissée par son mari Hutton (Armie Hammer), son existence frise même la monotonie. Mais la vie va se charger de briser son « ronron » quotidien ! Un soir, alors qu’elle est seule dans sa somptueuse demeure, elle reçoit un mystérieux livre. Intitulé Nocturnal Animals et signé de la main de son ex-mari Edward Sheffield (Jake Gyllenhall), lequel semble s’être évaporé dans la nature depuis des années, elle s’y plonge sans se faire prier, comme happée par une attraction inconnue.
Dans ce dernier, Edward se met en scène dans la peau d’un certain Tony Hastings, un père de famille en proie à l’horreur et au désarroi sur les routes texanes, face à un chef de gang impitoyable nommé Ray Marcus (Aaron Taylor Johnson) et un énigmatique lieutenant répondant au nom de Bobby Andes (Michael Shannon). Bouleversée par le contenu de ce roman hors normes, Susan va lentement, mais sûrement, réveiller en elle ses sentiments les plus enfouis pour mieux faire voler en éclat les parois de sa prison dorée...
Adaptation cinématographique de Tony and Susan d’Austin Wright paru en 1993, Nocturnal Animals est avant tout un thriller psychologique qui ne laisse rien au hasard et reflétant à merveille le goût de Tom Ford pour la perfection. Avec son style flamboyant, porté par un casting cinq étoiles, le long-métrage vous surprendra autant sur la forme que sur le fond ! À la lisière du coloré, du malsain, de l’imprévisible ou encore du viscéral, Nocturnal Animals vous prendra aux tripes pour mieux vous marquer à jamais par sa construction aussi déroutante qu’évidente...

Distributeur : Universal
Origine : USA
Date de sortie : 9 mai 2017
Réalisateur : Tom Ford
Distribution : Amy Adams, Jake Gyllenhaal, Michael Shannon, Aaron Taylor-Johnson, Isla Fisher, Ellie Bamber, Armie Hammer, Karl Glusman...
Genre : thriller dramatique
Durée : 1 heure 57 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray :
– Construire l’histoire.
– Le look de Nocturnal Animals.
– Le regard du réalisateur Tom Ford.
 

La Grande Muraille

Le poids des images, le choc des cultures !

la grande muraille 4k e4893

L’intrigue de La Grande Muraille germe avec l’ultime combat mené par une faction armée d’élite au nom de l’humanité sur les remparts de la muraille la plus célèbre au monde. Entre bravoure et terreur, dévotion et atrocité, la barrière semble bien mince entre le Mal et le Bien et tout laisse à penser qu’elle va une nouvelle fois voler en éclats...
De son côté, William Garin (Matt Damon), un mercenaire redouté retenu captif dans les geôles de la Grande Muraille de Chine, ne tardera pas à découvrir le véritable dessein caché derrière la plus colossale des merveilles du monde. Pendant ce temps, l’imposant édifice résiste tant bien que mal face aux attaques incessantes d’entités démoniaques échappées de la bouche de l’Enfer et dont l’acharnement n’a d’égal que leur soif d’éradiquer l’humanité de la surface de la Terre. Déterminé à faire plier cette caste séculaire de monstruosités, William va alors s’enrôler dans l’armée de ses geôliers, une faction d’élite de l’armée chinoise. S’ensuit alors une longue, mais passionnante bataille, au terme de laquelle, notre ancien prisonnier sera enfin en paix avec lui-même : quand l’héroïsme d’un homme se transforme en légende pour tenter de sauvegarder l’espèce humaine...
Après les tourments de Seul sur Mars et les nouvelles aventures de Jason Bourne, Matt Damon transgresse une nouvelle fois les règles du temps et nous plonge au cœur même d’une fresque historique édifiante qui n’est pas sans nous rappeler certains des plus grandes œuvres cinématographiques de l’Empire du Milieu.
Entre fiction et réalité, La Grande Muraille nous plonge au cœur même d’une fresque historique édifiante. En puisant librement son inspiration dans certains des plus grands chefs-d’œuvre du genre, le réalisateur chinois Zhang Yimou nous invite à un voyage initiatique qui vous fera sérieusement réfléchir sur l’impérialisme de certaines nations et sur le courage et l’abnégation des peuples opprimés par les colons.
Entre l’esquisse intimiste d’un choc des cultures, d’une introspection psychologique et les batailles dantesques où tradition et modernité s’affrontent, La Grande Muraille ressuscite un genre qui était volontairement passé sous silence depuis quelques années, mais qui trouve, ici, une seconde jeunesse dans les beaux yeux de Matt Damon.

Distributeur : Universal
Origine : USA
Date de sortie : 16 mai 2017
Réalisateur : Yimou Zhang
Distribution : Matt Damon, Jing Tian, Pedro Pascal, Willem Dafoe, Zhang Hanyu, Lu Han, Andy Lau, Numan Acar...
Genre : aventure historico-fantastique
Durée : 1 heure 39 minutes
Les points forts des coffrets DVD, Blu-ray, 3D et 4 K :
– Scènes coupées et en versions longues.
– Matt Damon en Chine.
– Travailler avec le réalisateur Zhang Yimou.
– Les effets visuels.
– Homme contre Monstre.
– Armes de Guerre.
– La conception d’un univers spectaculaire.
 

xXx Reactivited

Cage is back !

xxx reactivited 4k copie 0e23a

Rappelez-vous : dans xXx premier du nom de Rob Cohen sorti en 2002 dans nos salles obscures préférées, Xander Cage (Vin Diesel), alias Triple X, pouvait se targuer d’être un spécialiste bodybuildé des sports extrêmes au corps recouvert de tatouages. Ce « musclor » de la toile animait régulièrement une émission, via le net, dans laquelle il prenait un malin plaisir à provoquer les politiques et les nantis. Un jour, il poussa le vice jusqu’à s’en prendre à la voiture d’un député corrompu qu’il n’hésita pas à jeter d’un viaduc, échappant in extremis à la prison et à une mort certaine grâce à son parachute. Ses bravades finirent toutefois par attirer l’attention de Gibbons (Samuel L.Jackson), un éminent agent de la National Security Agency, qui décelait en lui l’étoffe d’un super-héros. N’écoutant que son enthousiasme, Gibbons se risqua à le kidnapper pour mieux lui proposer d’infiltrer l’organisation criminelle Anarchy 99.
Devenu au fil des ans un véritable agent d’élite, le sportif de l’extrême avait décidé de prendre un repos bien mérité. Mais lorsqu’un groupuscule armé maraude une arme de destruction massive, les services secrets sont contraints de le sortir de sa retraite. Dans xXx Reactivited, Xander va alors recruter une nouvelle équipe d’experts accros aux sensations fortes, et ce, pour mieux tenter de mettre un terme à cette conspiration internationale menaçant l’équilibre du monde !
Comme il fallait s’y attendre, les nouvelles aventures de l’agent Triple X s’inspirent toujours ouvertement des missions du légendaire James Bond ! Mais là où cette figure emblématique de l’espionnage britannique parvient, tout au plus, à enthousiasmer les irréductibles de ce genre cinématographique, Vin Diesel se paie le luxe de nous en mettre une nouvelle fois plein les yeux grâce à son audace et son charisme impressionnants. 007 n’a plus qu’à bien se tenir !

Distributeur : Paramount
Origine : USA
Date de sortie : 30 mai 2017
Réalisateur : D.J. Caruso
Distribution : Vin Diesel, Donnie Yen, Deepika Padukone, Kris Wu, Ruby Rose, Tony Jaa, Nina Dobrev, Rory McCann...
Genre : Thriller d’action
Durée : 1 heure 46 minutes
Les points forts des coffrets DVD, Blu-ray, 3D et 4 K :
– Bêtisier.
– Jamais deux ans trois : le retour de Xander Cage.
– Je ne vis que pour ça ! : cascades.
– Des rebelles, des tyrans et des fantômes : le casting.
– Ouvrir la boîte de Pandore : sur le tournage.
 

Tous en scène

Graines de stars

tous en scene 4k copie e7e70

Après le succès planétaire des deux films Moi Moche et Méchant, Les Minions ou encore Comme des Bêtes, le studio Illumination surfe sur la vague et nous propose Tous en Scène, une comédie musicale assurément pas comme les autres qui va sans nul doute réveiller des vocations... ou pas !
Buster Moon (Patrick Bruel) est un fringuant koala à la tête d’un grand théâtre, jadis reconnu, mais aujourd’hui en pleine décrépitude. La tête dans les nuages et en quête d’une éternelle reconnaissance, il met tout en œuvre pour redorer le blason de son établissement. Pour ce faire, il décide d’organiser un concours de chant. Après un casting pour le moins éprouvant, six candidats sortent du lot et sont choisis pour participer à la grande finale. Mike (Vincent Ropion), une souris aussi charmante que perfide, Meena (Chloé Renaud), une jeune éléphante réservée et paralysée par le stress, Rosita (Jenifer Bartoli), une truie mère de famille quelque peu éculée par sa progéniture, Gunter (Laurent Gerra), un cochon atypique cultivant une passion pour les justaucorps en lycra, Johnny (Sacha Perez), un gorille pubère et quelque peu fripouille ne cherchant à fuir sa famille et Ash (Élodie Martelet), une porc-épic marginale sont autant de personnages hauts en couleur qui constituent la distribution artistique hors normes de cette comédie d’animation originale ! Lequel d’entre eux remportera la compétition ? À vous de le découvrir en vous procurant la vidéo de Tous en Scène !
Année après année, les films d’animation de se suivent et ne se ressemblent pas. Ce sont toujours des œuvres d’un niveau quasi inégalé capable de marier humour, invention et émotions, tout en mettant en scène des héros au grand cœur qui auront vite fait de faire fondre le vôtre. Plus que jamais, Tous en Scène recèle en lui la griffe de ceux qui l’ont imaginé et qui ont su, avec un talent indéniable, allier leur savoir-faire unique à leur imagination débridée. Et le public ne s’y trompe jamais, puisque Tous en Scène peut s’enorgueillir d’être le film d’animation bourré d’humour et d’espièglerie de l’année qui pourrait bien révéler la star qui sommeille en chacun de nous !

Distributeur : Universal
Origine : USA
Date de sortie : 30 mai 2017
Réalisateur : Garth Jennings
Distribution : avec les voix françaises de Patrick Bruel, Jenifer Bartoli, Élodie Martelet, Sacha Perez, Laurent Gerra... et les voix originales de Matthew McConaughey, Reese Witherspoon, Seth MacFarlane, Scarlett Johansson, John C. Reilly, Taron Egerton, Tori Kelly, Jennifer Saunders...
Genre : Comédie d’animation familiale
Durée : 1 heure 48 minutes
Les points forts des coffrets DVD, Blu-ray, 3D et 4 K :
– Le making of de Tous en scène.
– Trouver le rythme : le montage de Tous en scène.
– Portraits des personnages.
– Vidéoclip de « Don't you worry 'bout a thing ».
– Vidéoclip avec paroles de « Faith ».
– Réaliser un vidéoclip avec Tori Kelly.
– Chante et danse ! « Faith ».
– Le clip avec paroles de « Set It All Free ».
– Le réseau de Tous en scène.
– Le meilleur de Gunter.
– Les mini films : Gunter fait du baby-sitting, Coup de foudre, le coach de vie d’Eddie.
– Le making of des mini films.
 

Passengers

Le voyage de la dernière chance...

passengers 4k 16166

Jadis, 5000 passagers, plongés dans un profond sommeil artificiel, sont envoyés dans l’espace en direction d’un nouvel eldorado, une nouvelle planète qui présente toutes les caractéristiques pour accueillir une humanité en voie d’extinction. Et alors que les décennies passent sans aucune déconvenue, deux d’entre eux sont malencontreusement libérés de leur léthargie près d’un siècle trop tôt. Aurora Lane (Jennifer Lawrence) et Jim Preston (Chris Pratt) doivent se rendre à l’évidence : ils sont condamnés à l’idée de passer le reste de leur existence tous les deux à bord de l’Avalon.
Peu à peu, la timidité des premiers instants laisse place à une complicité grandissante qui finit même pas se muer en véritable attirance. Et, tandis qu’ils apprennent à se connaître, ils ne tardent pas à découvrir que leur vaisseau spatial court un grand danger. Ainsi, ils vont devoir mettre tout en œuvre pour assurer la survie des 4998 autres passagers endormis...
Le challenge était plutôt audacieux : réunir deux étoiles montantes du cinéma, sans faire de l’ombre ni à l’une ni à l’autre, était une tâche plutôt ardue, le passé nous ayant maintes fois prouvé que certains mariages sur grand écran n’étaient pas du meilleur goût ! Rassurez-vous, ici, l’alchimie est cependant totale entre Jennifer Lawrence et Chris Pratt. Seule ombre au tableau, la forme l’emporte quelque peu sur le fond avec un jeu dramatique souffrant d’une certaine profondeur.
Avec des décors futuristes à souhait, des effets visuels époustouflants et un récit rondement mené, Morten Tyldum, à qui l’on doit l’inoubliable Imitation Game porté par Benedict Cumberbatch dans la peau du mathématicien Alan Turing, nous a concocté un sublime « space opera » qui va sans aucun doute éblouir les amoureux du genre ! À mi-chemin entre la comédie romantique classique, le thriller de science-fiction et le huis clos haletant, le réalisateur norvégien et son Passengers nous proposent d’assister à la vie d’un couple, isolé de toute autre présence humaine. Et c’est tout bonnement bluffant !

Distributeur : Sony
Origine : USA
Date de sortie : 3 mai 2017
Réalisateur : Morten Tyldum
Distribution : Jennifer Lawrence, Chris Pratt, Michael Sheen, Laurence Fishburne, Andy Garcia, Vince Foster, Kara Flowers, Julee Cerda...
Genre : Romance de science-fiction & d’action
Durée : 1 heure 57 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray, 3D & 4 K :
– 8 scènes coupées (HD - 9'49" - VOST).
– Le casting de Passengers (HD - 10'39" - VOST).
– L’espace à l’écran : les effets visuels de Passengers (HD - 7'26" - VOST).
– Sur le tournage avec Chris Pratt (HD - 4'19" - VOST).
– La création de l’Avalon (HD - 9'35" - VOST).
– Bêtisier (HD - 4'23" - VOST).
– Réservez votre traversée : apprenez-en plus sur la Homestead Company pour voir ce qui vous attend (4 vidéos — HD — 4’40" - VOST).
 

La La Land

Comment faire du neuf avec du vieux !

lalaland 4k 94798

Oubliez tout ce que vous avez vu, entendu, lu, voire vécu, car voici la comédie musicale la plus originale et flamboyante du troisième millénaire ! Après avoir prêté sa plume au cinéaste Ed Gass-Donnelly pour écrire le scénario du Dernier Exorcisme : Part II (2013), être revenu à ses premières amours en signant le script du Grand Piano réalisé par Eugenio Mira (2014) et s’être risqué pour la première à la réalisation d’un long-métrage avec Whiplash (2014), le franco-américain visionnaire Damien Sayre Chazelle nous ouvre les portes de son La La Land, l’une des comédies musicales les plus marquantes de toute l’histoire du 7ème Art.
Au cœur de La Cité des Anges, quelque part entre les années 1960 et aujourd’hui, une apprentie actrice prénommée Mia (Emma Stone) essaie tant bien que mal se se faire une place dans le monde impitoyable du show-business. Serveuse dans un bar, elle multiplie les auditions avec l’intime conviction qu’elle finira un jour par percer dans le milieu. De son côté, Sebastian (Ryan Gosling), un musicien passionné de jazz, doit se contenter de jouer du piano dans de petits clubs pour subvenir à ses besoins. Alors que les jours, mois et années passent, tous deux semblent lentement, mais sûrement, s’éloigner de leurs rêves hollywoodiens, et ce, jusqu’au jour ou la vie va leur donner un petit coup de pouce en croisant leur destinée...
Tenir un compte précis des comédies musicales tient de la gageur tant elles s’avèrent nombreuses. Mais, La La Land gagne à être connue et reconnue puisqu’elle a lancé un véritable phénomène à travers le monde depuis sa sortie en début d’année sur grand écran.
En s’inspirant ouvertement de l’univers singulier de Jacques Demy qu’il affectionne tout particulièrement, dont plusieurs de ses films mythiques comme Les Parapluies de Cherbourg, Les Demoiselles de Rochefort ou encore Une Chambre en Ville, Damien Chazelle cristallise à merveille cette époque d’enthousiasme, d’opulence et de passion sur la toile pour le plus grand bonheur des amoureux du genre.
Pour l’aider dans leur délicate entreprise, le couple Emma Stone et Ryan Gosling insuffle une réalité stylisée et une fraîcheur sophistiquée à ce conte cinématographique moderne. Côté bande originale, les chansons sont aussi entraînantes qu’entêtantes et les chorégraphies sont savamment pensées pour mieux servir le récit et la réalisation ô combien léchée du metteur en scène ! Et que dire de plus sur la trame scénaristique, si ce n’est qu’elle s’inscrit dans la lignée des plus grandes histoires d’amour hollywoodiennes en trouvant la place qu’elle mérite au panthéon des plus grandes comédies musicales !
Une œuvre gigantesque à la lisière de l’inventivité la plus folle et de la romance la plus inattendue. Finalement, vous n’aviez encore rien vu...

Distributeur : M6 Video
Origine : USA
Date de sortie : 25 mai 2017
Réalisateur : Damien Chazelle
Distribution : Ryan Gosling, Emma Stone, John Legend, J.K. Simmons, Rosemarie DeWitt, Finn Wittrock, Callie Hernandez, Sonoya Mizuno...
Genre : comédie musicale romantique
Durée : 2 heures 08 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 4 K :
– Commentaire audio.
– La La Land enchante Paris.
– La La World : le phénomène autour du monde.
– À la découverte de La La Land.
– La musique.
– Galerie d’affiches.
– « Song Selector » : navigation entre les chansons du film.
– « Another Day Of sun » : une ouverture triomphale.
– Justin Hurwitz : le génie musical de La La Land.
 

Resident Evil Chapitre Final

Alice au pays des horreurs, c'est fini !

resident evil chapitre final promo bluray 3d 3d copie 55c41

Rappelez-vous : nous sommes en 2002. Un virus se répand dans un centre de recherches, l’ordinateur de surveillance prend le contrôle des opérations et extermine le personnel avec une violence inouïe. Un commando est aussitôt dépêché sur place pour le désactiver. Accompagné d’Alice (Milla Jovovich), une jeune amnésique, et de Matt (Eric Mabius), un policier, le groupe va alors découvrir au fur et à mesure de son ascension que le virus réanime les morts, à présent avides de chair humaine ! Depuis les origines de la saga cinématographique culte, beaucoup de sang a coulé et pas moins de 5 suites ont vu le jour, et ce, sans compter les franchises animées dérivées ! Dans le 6ème et dernier volet, sobrement baptisé Resident Evil : Chapitre Final, on retrouve l’infatigable Alice, unique rescapée de la grande bataille sanglante de Washington contre les zombies. À peine a-t-elle le temps de se remettre de ses dernières émotions fortes qu’elle doit retourner au Hive à Raccoon City, là où le cauchemar a commencé ! Pire encore, là où Umbrella Corp a regroupé ses dernières forces pour mieux les jeter dans l’ultime bataille...
Depuis quelques années déjà, les adaptations de jeux vidéo pullulent au cinéma, avec un résultat qui n’est souvent pas à la hauteur de toutes nos espérances. Et c’est aujourd’hui au tour de Resident Evil, l’un des plus grands classiques du « Survival-Horror », de nous proposer son ultime effusion d’hémoglobine, en attendant le reboot d’ores et déjà prévu pour 2020. Et pour ce retour aux sources du mythe, Paul W.S Anderson reprend du service et ne fait toujours pas les choses à moitié : grâce au talent d’interprétation de Milla Jovovich qui alterne avec une habilité déconcertante sensibilité et brutalité, de nouveaux effets spéciaux de toute beauté et un scénario un peu plus poussé, le réalisateur parvient non seulement à nous repousser dans nos derniers retranchements, mais aussi à nous proposer une sorte de condensé des meilleurs moments de la saga horrifique. Un final en apothéose en sanguinolent à souhait !

Distributeur : Metropolitan
Origine : Américain/allemand/australien/canadien et français.
Date de sortie : 25 mai 2017
Réalisateur : Paul W.S. Anderson
Distribution : Milla Jovovich, Ali Larter, Iain Glen, Shawn Roberts, Ruby Rose, Eoin Macken, Willian Levy, Fraser James...
Genre : Action/épouvante-horreur
Durée : 1 heure 47 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray, 3D :

– Instrospection avec Paul & Milla
– Cascades et armes
– Explorer le Hive
– Les femmes de Resident Evil
– Diriger le chapitre final
– Rola dans le rôle de Cobalt
– De saints à pécheurs
– Du scénario à l’écran
- Resident Evil : Vendetta
– Les bandes-annonces (vf/vostfr)

Quelques Minutes Après Minuit 

Faut-il croire en l'irréel ?

quelques minutes apres minuit bluray 3d copie 5e259

Adapté du best-seller du même nom de Patrick Ness, Quelques Minutes Après Minuit nous narre le quotidien du jeune et frêle Conor (Lewis MacDougall). Depuis quelques jours, celui que la vie n’a assurément pas épargné, et ce malgré son jeune âge, éprouve de plus en plus de difficultés à surmonter la maladie de sa mère (Felicity Jones), le harcèlement de ses petites camardes de classe et l’éducation stricte de sa grand-mère (Sigourney Weaver).
Il faut dire que cela fait beaucoup pour un adolescent qui, pour fuir la dure réalité, va lentement, mais sûrement, se réfugier dans son imagination. Une fois la nuit tombée, il prend ainsi la poudre d’escampette et trouve refuge dans un monde imaginaire peuplé de créatures extraordinaires. Mais c’est à l’orée du réel et de l’irréel que Conor va apprendre non seulement ce qu’est la bravoure, mais aussi le chagrin, et ce, pour mieux affronter l’effroyable vérité...
Renouant avec cette ambiance si spécifique de son œuvre désormais culte L’Orphelinat, laquelle lui a permis définitivement d’asseoir sa notoriété à Hollywood, le talentueux Juan Antonio Bayona a puisé une nouvelle fois dans son imagination ô combien fertile et dans les écrits de Patrick Ness pour élaborer le scénario original de Quelques Minutes Après Minuit. Avec ce dernier, le réalisateur nous a concocté un drame fantastique bénéficiant d’une distribution de premier choix. Bien sûr, on ne peut pas vraiment dire qu’il chamboule les règles du genre, mais son atmosphère délicieusement envoûtante ravira immanquablement les fans de la première heure du désormais célèbre metteur en scène espagnol ! Dans les yeux de Lewis MacDougall, ce dernier sonde notre âme pour mieux faire remonter certaines peurs enfantines que chacun d’entre nous pensait avoir enfouies au plus profond de lui. Inlassablement entre ombre et lumière, rêve et réalité, il nous plonge dans un conte moderne ou la poésie s’entremêle à la dureté d’un récit, et ce, pour mieux en sortir la quintessence : est-il si utopique de croire en l’irréel ?

Distributeur : Metropolitan
Origine : Américain/espagnol/canadien et britannique
Date de sortie : 9 mai 2017
Réalisateur : Juan Antonio Bayona
Distribution : Lewis MacDougall, Sigourney Weaver, Felicity Jones, Toby Kebbell, Liam Neeson, James Melville, Dominic Boyle, Ben Moor...
Genre : drame fantastique
Durée : 1 heure 49 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray :

– Commentaire audio de J.A. Bayona
– Commentaire audio de Patrick Ness (vo)
– Scènes coupées
– Making of
– Le dessous des contes.

Les sorties DVD/Blu-Ray du mois de avril 2017 - Cinéma

Alors que les beaux jours sont enfin arrivés, quoi de mieux qu’un bon film pour se remettre d’une longue journée de labeur ? Pour ce faire, voici une sélection de sorties en vidéo pour lesquelles une séance de rattrapage s’impose en coffret DVD ou Blu-ray. Merci qui ?

Sully

Héros avant tout !

sully br 4k 3d b copie eeb96

En vogue depuis quelques années, les films biographiques abondent sur la grande toile. Et c’est désormais au tour de l’illustre Clint Eastwood, le réalisateur, de s’attaquer au genre cinématographique tant prisé à Hollywood ! Mais bien plus qu’un simple biopic, Sully est un anti-film catastrophe réaliste qui fait sans nul doute écho aux évènements tragiques du 11 septembre que l’érudit cinéaste, bien plus fréquentable que l’homme, tente, ainsi, d’exorciser.
Pour ce faire, il fait appel à l’un des faits divers les plus marquants de ces dix dernières années. Le 15 janvier 2009, Chelsey « Sully » Sullenberger (Tom Hanks), un ancien pilote de ligne américain, voit son Airbus A320 subir une panne moteur sans précédent suite à un impact avec des oiseaux. Avec 155 passagers à son bord, l’issue semble funeste. Mais, c’était sans compter sur le sang-froid légendaire du commandant de bord, lequel va réussir à poser son appareil sur le fleuve Hudson à New York, au large de Manhattan, sauvant la vie de tous les passagers et membres de son équipage. D’abord élevé au rang de héros par la presse, l’homme va toutefois être remise en cause par une enquête interne, laquelle menace non seulement de détruire sa réputation, mais aussi sa carrière…
Le défi était grand, mais force est de constater que Clint Eastwood semble bel et bien l’avoir relevé ! Entre action et réflexion, le prolifique touche-à-tout essore l’émotion et évite le pathos, pour mieux s’attaquer avec son insolent talent au mythe médiatique. Tom Hanks, qui joue sous la houlette d’Eastwood pour la première fois, nous propose un biopic original qui n’a rien des habituels produits standardisés du genre. Une vision ultra personnelle, certes, mais mêlant ordinaire et extraordinaire, anecdotes réelles et fantasmes, légères et graves, comme seul Eastwood peut les aborder. Un périple initiatique qui évite les écueils du genre et qui insuffle une dimension quasi mystique, nourrie par les interprétations d’un cinéaste engageant et engagé, à ce fait divers ô combien marquant ! 

Distributeur : Warner Bros
Origine : USA
Date de sortie : 5 avril 2017
Réalisateur : Clint Eastwood
Distribution : Tom Hanks, Aaron Eckhart, Laura Linney, Anna Gunn, Autumn Reeser, Jerry Ferrara, Sam Huntington, Holt Mcallany...
Genre : Biopic dramatique
Durée : 1 heure 35 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 4 K :
– Instant après instant : éviter le désastre sur l’Hudson (15 min).
– Sully Sullenberger : l’homme à l’origine du miracle (15 min).
– Plongée dans l’Hudson : le tournage de SULLY (20 min).

Fast & Furious 7 (UHD)

Pied au plancher !

fast furious 7 4k f29ed

Exploitant à outrance le succès mondial de cette série musclée, Paul Walker, Vin Diesel et Dwayne Johnson nous reviennent à bord du bolide cinématographique de Fast & furious 7. Après quelques mois d’accalmie toute relative, la menace prend désormais les traits de l’inconsolable Deckard Shaw (Jason Statham) qui s’est juré de venger coûte que coûte la mort de son frère Owen (Luke Evans). Après avoir exécuté Han (Sung Kang) à Tokyo, s’être attaqué à Luke Hobbs (Dwayne Johnson) à Los Angeles ou encore avoir réduit en cendres la maison de Dom Toretto (Vin Diesel), tout laisse à penser que le criminel assoiffé de vengeance ne pourra retrouver le repos que lorsqu’il aura fait mordre la poussière à tous ceux et celles responsables de la disparition de son cadet. Des rues de la célèbre Cité des Anges au bas-fond d’Abu Dhabi, Dom, Brian (Paul Walker), Hobbs, Letty (Michelle Rodriguez), Roman (Tyrese Gibson), Tej (Chris « Ludacris » Bridges) et Mia (Jordana Brewster) vont devoir se serrer les coudes pour mieux affronter le plus grand danger de leur existence !
Certaines mauvaises langues craignaient le pire de cette suite de Fast and Furious, mais force est de reconnaître que James Wan respecte scrupuleusement les règles de conduite établies dans les précédents volets pour mieux passer à la vitesse supérieure. Endeuillé par le décès tragique de son interprète masculin principal dans un accident de voiture, remplacé au pied levé par les frères Walker pour servir de doublures, ce septième épisode survitaminé de la désormais saga culte marque le grand retour de ses seconds rôles favoris rejoints par de nouvelles recrues qui ont assurément marqué l’histoire de ce rodéo urbain plein de bruit et de fureur qui n’est pas sans nous rappeler Taxi ou encore 60 secondes Chrono, sans oublier les voitures gonflées et relookées, véritables stars d’un nouveau sport plus connu sous le nom de Street Racing.
En misant tout sur les effets de vitesse, le réalisateur, plus connu pour ses films d’horreur (Saw, Insidious ou encore Conjuring : les dossiers Warren), prend les commandes de la franchise ô combien lucrative et nous propose un témoignage poignant et passionnant sur le pouvoir et l’attrait de ce monde hors normes où l’homme peut tester ses propres limites. Êtes-vous prêts pour une retranscription originale de l’univers d’un western dit classique dans la jungle urbaine contemporaine ?

Distributeur : Universal
Origine : USA
Date de sortie : 4 avril 2017
Réalisateur : James Wan
Distribution : Vin Diesel, Paul Walker, Jason Statham, Michelle Rodriguez, Jordana Brewster, Tyrese Gibson, Ludacris, Dwayne Johnson ...
Genre : Action
Durée : 2 heures 17 minutes
Les points forts du 4 K : Retour à la case départ, dans la bagarre (Hobbs contre Shaw, combat de filles, Dom contre Shaw et Tej entre en action), scènes coupées, à propos de Fast, voitures volantes, l’occasion fait le larron, sauts de tour en tour, les voitures du film, Race wars, vidéoclip de See you again et making of de Fast & furious Supercharged.
 

Alliés

Mr. and Mrs Vatan

allies 4k copie e28f2

L’intrigue d’Alliés germe en plein Casablanca de 1942. Alors que la Seconde Guerre Mondiale bat son plein et que l’équilibre de la planète ne cesse d’être ébranlé, l’agent franco-canadien Max Vatan (Brad Pitt) au service du contre-espionnage allié croise le destin d’une certaine Marianne Beauséjour (Marion Cotillard), une résistante française, au cours d’une mission placée sous haut risque.
Au premier regard échangé, Max et Marianne tombent éperdument amoureux l’un de l’autre. Dès lors, commence une relation passionnée entre les deux exécutants. Leur amour est si fort qu’ils finissent même par se marier avant de commencer une nouvelle vie à Londres. Oui, mais voilà, Max ne tardera pas à être informé par les services secrets britanniques que Marianne pourrait être en réalité une espionne à la solde des nazis. Sous le choc, mais ne supportant pas l’indicible, il dispose désormais de 72 heures pour lever le voile sur la véritable identité de celle qu’il aime par-dessus tout… tic, tac.
Le challenge était plutôt audacieux : réunir deux étoiles du Septième Art, sans faire de l’ombre ni à l’une ni à l’autre, était une tâche plutôt ardue, le passé nous ayant maintes fois prouvé que certains mariages sur grand écran n’étaient pas du meilleur goût ! Rassurez-vous, ici, l’osmose est cependant totale entre les deux célébrités les plus sexy d’Hollywood. Réalisé par Robert Zemeckis qu’on ne présente plus, Alliés est librement inspiré d’une histoire vraie racontée il a plus de vingt ans à Steven Knight, l’auteur du scénario. Au-delà du simple thriller romantico-historique, Alliés peut également s’enorgueillir d’être une critique corrosive d’une histoire d’amour passionnée et passionnelle qui ne manquera pas de charmer les plus grands mordus du genre.
Certes, le long-métrage présente une série de clichés injectés d’action, mais il mérite d’être vu et reconnu… ne serait-ce que pour nous rappeler que rien n’est jamais vraiment noir ou blanc dans la vie ! Une guerre des nerfs époustouflante entre ces deux amants qui se sont unis pour le meilleur et surtout pour le pire !

Distributeur : Paramount
Origine : USA
Date de sortie : 4 avril 2017
Réalisateur : Robert Zemeckis
Distribution : Brad Pitt, Marion Cotillard, Jared Harris, Lizzy Caplan, Daniel Betts, Matthew Goode, Charloette Hope, August Diehl...
Genre : Thriller romantique & historique
Durée : 2 heures 05 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 4 K :
– L’histoire d’Alliés.
– Des plateaux au Sahara : les décors d’Alliés.
– Jusqu’à ce que la mort nous sépare : Max et Marianne.
– Garçons et filles : la distribution.
– À travers l’objectif : la réalisation avec Robert Zemeckis.
– Coudre le passé : les costumes d’Alliés.
– Lumière, pixels, ACTION !
– Les effets visuels d’Alliés.
– Au volant : les véhicules d’Alliés.
– Feu à volonté : les armes d’Alliés.
– Ça swingue : la musique d’Alliés.
 

Vaiana, la Légende du Bout du Monde

L'odyssée de Vaiana

vis blu 3d vaiana e9495

Il était une fois il y a plus de 3000 ans, les plus grands explorateurs polynésiens du monde naviguaient dans le vaste océan Pacifique, à la recherche des innombrables îles de l’Océanie. Mais lors du millénaire suivant, ces derniers se retinrent subitement de voyager, et ce, sans que l’on parvienne encore aujourd’hui à en déterminer la raison…
S’inspirant d’une véritable légende en Océanie, l’intrigue de Vaiana, La Légende du Bout du Monde repose sur de nombreuses théories, lesquelles ont ainsi nourri l’imagination fertile des deux réalisateurs bien connus du monde de Disney : Ron Clements et John Musker, auxquels on doit déjà La Petite Sirène ou encore Aladdin. Pour ce faire, ils mêlent l’Histoire à la Légende et nous narrent le destin hors du commun de Vaiana, une jeune fille courageuse qui s’est juré d’accomplir la quête jusque-là inachevée de ses aïeux. Afin de sauver son peuple, elle va se lancer dans une quête initiatique et braver la nature. Au cours de sa traversée du vaste océan, son destin va croiser celui de Maui, un demi-dieu aussi fort que fantasque et avec lequel elle va devoir composer. Ensemble, ils vont accomplir un voyage épique gorgé d’action, de rencontre et d’épreuves qui va permettre à la jeune aventurière de découvrir la seule chose qu’elle a toujours cherchée : elle-même.
Au-delà de l’exotisme et de la splendeur des images offerte par une réalisation sans failles, Vaiana, La Légende du Bout du Monde met sans nul doute en scène l’héroïne la plus intrépide jamais créée par Disney. On n’oublie pas pour autant une certaine Mulan ou encore Rebelle, mais la jeune polynésienne gagne assurément cette place dans le monde merveilleux de l’animation grâce à sa témérité et son audace. Bien plus qu’une simple comédie d’animation familiale et d’aventure, l’odyssée de Vaiana peut se targuer de porter un message écologique fort, et ce, afin de joindre l’utile à l’agréable. Avec ses airs entêtants, son humour décalé et les splendeurs de ses cartes postales animées, Vaiana, La Légende du Bout du Monde est avant tout une lettre d’amour à dame Nature doublée d’une quête d’identité poignante qui fera sans aucun doute écho en chacun de nous…

Distributeur : Disney
Origine : USA
Date de sortie : 5 avril 2017
Réalisateurs : John Musker & Ron Clements
Distribution : avec les voix françaises de cerise Calixte, Anthony Kavanagh, Mareva Galanter, Jean-Luc Guizonne... et les voix originales de Auli’I Cravalho, Dwayne Johnson, Alan Tudyk, Jemaine Clement, Nicole Scherzinger, Tenuera Morrison, Rachel House, Oscar Kightley...
Genre : Comédie d’animation familiale & d’aventure
Durée : 1 heure 53 minutes
Les points forts des coffrets DVD, Blu-ray & 3D :
– Court-métrage : RAISON, DÉRAISON (avec introduction du réalisateur).
– La partie de pêche.
– Les voix des îles du Pacifique.
– Les choses que vous ne savez pas... Ron, John, Auli'i et Dwayne.
– Les choses que vous ne savez pas... Mark, Opetaia et Lin-Manuel.
– À la mode des îles du Pacifique.
– Les défis techniques du film : Mini-Maui.
– Les défis techniques du film : L’eau.
– Les défis techniques du film : La lave.
– Les défis techniques du film : Les cheveux.
– La musique de VAIANA, LA LÉGENDE DU BOUT DU MONDE.
– Chanson coupée « Warrior Face » avec introduction de l’auteur Lin-Manuel Miranda.
– La pêche aux « Easter Eggs ».
– Scènes coupées avec l’introduction des réalisateurs John Musker et Ron Clemens.
– « How Far I'll Go » interprétée par Alessia Cara.
– « How Far I'll Go » autour du monde.
– Commentaires audio des réalisateurs John Musker et Ron Clemens.
 

Rogue One : A Star Wars Story

La franchise dérivée est née !

rogue one a star wars story bluray ec3a1

Quelques mois seulement avant la sortie de l’Épisode VIII mystérieusement baptisé Les Derniers Jedi, Lucasfilm nous propose de patienter avec la sortie en vidéo de son spin off Rogue One : A Star Wars Story. Que la patience soit avec vous !
Se situant chronologiquement entre La Revanche des Sith (Épisode III), Un Nouvel Espoir – La Guerre des Étoiles (Épisode IV), Rogue One : A Star Wars Story lève enfin le voile sur le vol des plans de la station spatiale de l’Étoile Noire. En effet, il s’agit des fameux plans que la Princesse Leia remet à R2-D2 avant d’être capturée par Dark Vador. Alors qu’elle n’était qu’une enfant, Jyn Erso (Felicity Jones) voit son destin basculer lorsqu’elle assiste impuissante à l’assassinat de sa mère et à l’enlèvement de son père Galen (Mads Mikkelsen) par l’infâme directeur Orson Krennic (Ben Mendelsohn), lequel œuvre pour l’Empire. Plus de dix ans plus tard, et alors qu’elle est retenue captive dans les geôles impériales, elle recouvre la liberté grâce à l’intervention du capitaine rebelle Cassian Andor (Diego Luna). Se remettant tout juste de ses émotions à bord du vaisseau amiral, elle comprend pourquoi elle a été secourue : son père serait l’architecte de l’Étoile Noire, une arme de destruction massive que la Rébellion aspire à mettre hors d’état de nuire une bonne fois pour toutes ! Avec Cassian et ses acolytes, Jyn est donc missionnée pour marauder ces plans, et ce, afin d’éviter que la galaxie ne soit de nouveau plongée dans le chaos…
Fidèle à la désormais franchise originelle culte, sa dérivée Rogue One : A Star Wars Story nous en met plein la vue. Vous serez littéralement abasourdis par la splendeur des effets spéciaux et la magnificence des paysages. Le degré de perfection des images numériques, la réalisation particulièrement bien léchée et la bande-son rythmée suffiront pour vous replonger sans nul doute dans l’univers toujours aussi fantastique de Star Wars. Alors, laissez-vous tenter une nouvelle fois par la Force ! Pour les amateurs de la première heure, ce dernier regorge de nombreux bonus concernant les nouveaux protagonistes.

Distributeur : Lucasfilm
Origine : USA
Date de sortie : 21 avril 2017
Réalisateur : Gareth Edwards (II)
Distribution : Felicity Jones, Diego Luna, Ben Mendelsohn, Mads Mikkelsen, Forest Whitaker, Donnie Yen, Jiang Wen, Alan Tudyk...
Genre : Aventure/science-fiction/action
Durée : 2 heures 14 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 3D :
- L’IDEE DE DEPART, ou comment John Knoll a présenté le concept à Lucasfilm, et pourquoi on ne pouvait rêver meilleure histoire pour lancer les films « A Star Wars story ».
- JYN : LA REBELLE, ou comment Felicity Jones s’est emparée de son personnage de survivante méfiante et pleine de ressources.
- CASSIAN : L’ESPION, ou comment Diego Luna a appréhendé l
’évolution complexe de son personnage en cours de film.
- K-2SO : LE DROIDE, ou comment Alan Tudyk a donné une sacrée personnalité à ce robot impérial reprogrammé.
- BAZE & CHIRRUT : LES GARDIENS DES WHILLS, pour tout savoir sur l’extraordinaire relation de ces héros complémentaires campés par deux superstars chinoises, Jiang Wen et Donnie Yen.
- BODHI & SAW : LE PILOTE ET LE REVOLUTIONNAIRE, dans lequel Forest Whitaker et Riz Ahmed approfondissent leurs personnages de Saw Gerrera – le leader Rebelle brisé – et Bodhi Rook – le pilote impérial qui a changé de camp.
- L’EMPIRE ou la rencontre avec un adversaire impérial des plus ambitieux mais aussi avec le méchant le plus iconique de tous les temps.
- VISION D’ESPOIR : L’ENVIRONNEMENT VISUEL DE ROGUE ONE ou le casse-tête qu’a représenté l’intégration du nouveau look voulu par les cinéastes pour le film avec l’univers de la première trilogie.
- LA PRINCESSE ET LE GOUVERNEUR ou le retour à l’écran de personnages iconiques qu’on ne s’attendait pas à voir dans le film.
- L’HISTOIRE CONTINUE : De la première du film aux prochaines histoires « A Star Wars Story ».
- LES CONNEXIONS, ou les bonus cachés qui, tout au long du film, permettent de connecter ROGUE ONE : A STAR WARS STORY à l’univers Star Wars™.
 

Premier Contact

Rencontre d'un nouveau type !

premier contact bluray steelbook de4f5

Considéré à juste titre comme le film de science-fiction de l’année 2016, Premier Contact débarque enfin en vidéo pour tous les amateurs du genre ! Adapté du roman écrit par Ted Chiang, intitulé L’Histoire de ta Vie et publié en 1998, ce dernier s’inspire ouvertement de Rencontre du 3ème Type de Steven Spielberg qui a bercé un grand nombre de cinéphiles. Après le très marquant Sicario qui a bouleversé la Croisette du Festival de Cannes 2015, l’œuvre de Denis Villeneuve crée une nouvelle fois la surprise en lui permettant d’asseoir une fois de plus sa réputation de valeur montante du 7ème Art.
Dans la plus pure tradition du genre, l’intrigue du film germe au moment même où plusieurs mystérieux vaisseaux venus des confins de la galaxie surgissent des nuages un peu partout sur la surface du globe. Pour essayer d’en savoir un peu plus à leur sujet, une équipe d’experts est missionnée sous la houlette de la linguiste Louise Banks (Amy Adams) pour essayer de communiquer et de comprendre leurs véritables intentions. Face à leurs messages énigmatiques à peine déchiffrés et leur présence de plus en plus pesante, les réactions humaines sont aussi diverses que mariées, mais beaucoup s’accordent à dire qu’ils sont là pour asservir la race humaine. Et, tandis qu’une guerre mondiale d’un nouveau genre se profile à l’horizon, la jeune scientifique fait fi des conventions et se risque à enfreindre les règles établies pour maintenir le contact et éviter un conflit qui pourrait bien éradiquer le genre humain…
Sur fond de science-fiction, Premier Contact nous raconte avec un réalisme convaincant l’une des plus grandes peurs de l’humanité, l’invasion extraterrestre. Celle-ci est partout, personne ne peut y échapper. Imprévisible et incroyablement envahissante, le long-métrage vous tiendra aisément en haleine, tant par son scénario que par sa qualité d’interprétation. Après des débuts qui traînent quelque peu en longueur, mais qui nous aident à mieux planter le décor, le réalisateur canadien entre dans le vif du sujet et sonde la psychologie de ses personnages en les confrontant les uns aux autres. Et comme à son habitude, il sort des sentiers battus et nous propose un style nettement différent habituellement associé au genre. Mais rassurez-vous, il s’en tire haut la main et nous offre une réalisation excellente qui réserve quelques moments d’anthologie justifiant aisément le statut de vidéo incontournable de ce printemps 2017. Il ne vous reste plus qu’à rentrer en contact… mais gare à l’impact !

Distributeur : Sony Pictures
Origine : USA
Date de sortie : 7 avril 2017
Réalisateur : Denis Villeneuve
Distribution : Amy Adams, Jeremy Renner, Forest Whitaker, Michael Stuhlbarg, Mark O’Brien, Tzi Ma, Frank Schorpion, Lucas Chartier-Dessert...
Genre : Science-fiction
Durée : 1 heure 56 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 4 K :
- « La xénolinguistique » : comprendre « Premier Contact ».
– « Récurrence éternelle » : la BO.
– « Signatures acoustiques » : la conception sonore.
– « Pensée non linéaire » : le processus du montage.
– « Principes du temps, de la mémoire et du langage ».
 

Assassin's Creed

À l'orée du passé et du présent...

assassins creed bluray 7d170

À l’origine, c’est le metteur en scène Daniel Espinosa (Enfant 44) qui devait se tenir derrière la caméra de Assassin’s Creed, le film adapté de la lucrative franchise vidéoludique d’action-aventure-infiltration lancée en 2007 par Ubisoft et qui compte aujourd’hui 17 jeux dont 9 de la série principale qui s’est vendue depuis sa sortie à plus de 100 millions d’exemplaires. Mais, la production l’a finalement remplacé au pied-levé par le prometteur Justin Kurzel, à qui l’on doit la dernière adaptation de Macbeth. Un drame historique dans lequel Marion Cotillard donnait déjà la réplique à Michael Fassbender !
Par le biais d’une avancée technologique sans précédent, laquelle permet de libérer la mémoire génétique qui traverse le temps et l’espace, l’indomptable Callum Lynch (Michael Fassbender) peut désormais se glisser dans la peau de son ancêtre Aguilar, dans l’Espagne torturée du XVème siècle. Et, tandis que Callum apprend qu’il est issu d’un mystérieux groupuscule plus connu sous le nom des Assassins, il va devoir assimiler non sans mal son sombre passé pour acquérir les compétences requises, seules capables de contrecarrer les plans échafaudés par la redoutable organisation secrète de son présent : l’Ordre des Templiers. Une fois mis dans la confidence, ce dernier devra alors se préparer au mieux pour combattre son plus terrible adversaire, son passé…
À chaque fois qu’on nous annonce l’adaptation d’un hit de jeu vidéo, on redoute, à juste titre, qu’il s’agisse d’un énième long-métrage fait dans l’urgence et destiné à donner un second souffle à la franchise sur grand écran pour faire exploser le tiroir-caisse de ses producteurs ! Afin de ne pas tomber dans un tel cliché, le cinéaste australien met toutes les chances de son côté en puisant allègrement son inspiration dans l’œuvre originelle. Pour l’aider dans cette tâche ô combien ardue, c’est la nouvelle coqueluche hollywoodienne Michael Fassbender qui prend les traits du célèbre héros ténébreux dont l’arbre généalogique est la source même de tous ses maux ! Désormais dans tous les esprits et jouissant d’une cote de popularité exponentielle, le comédien germano-irlandais excelle dans ce film d’action/science-fiction exaltant qui pourra perdre les non-initiés par moments. Comprenez par là qu’entre la ligue des Assasins et celle des Templiers, en passant par la légende de la pomme d’Eden ou encore un certain saut de la Foi, les néophytes auront quelques difficultés à se retrouver dans cette mythologie foisonnante. Pour autant, ils seront sans aucun doute conquis par cette expérience cinématographique unique en son genre !

Distributeur : Fox
Origine : Franco-américain
Date de sortie : 26 avril 2017
Réalisateur : Justin Kurzel
Distribution : Michael Fassbender, Marion Cotillard, Jeremy Irons, Brendan Gleeson, Charlotte Rampling, Michael K. Williams, Denis Ménochet, Ariane Labed...
Genre : Action/science-fiction
Durée : 1 heure 56 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray, 3D & 4K/45 minutes de bonus inédits :
– Dans les coulisses du film.
– L’héritage d’Assassin’s Creed.
– Comment devenir un assassin ?
– Dans le royaume du réalisme.
– Galerie.
– Et bien plus encore !
 

Papa ou Maman 2

Leroy versus Leroy 2

papa ou maman 2 bluray 1f5b3

En 2015, Papa ou Maman, premier du nom, nous présentait la vie idyllique en apparence de Florence et Vincent Leroy (Marina Foïs et Laurent Lafitte). Tout semblait leur sourire : des carrières épanouissantes, un mariage heureux et des enfants magnifiques. Perfectionnistes dans l’âme, ils souhaitaient également réussir leur divorce. Néanmoins, le destin leur a joué un bien mauvais tour, lorsqu’ils se sont vus proposer simultanément la promotion qu’ils ont toujours espérée. Et comme vous pouvez vous en douter, les premières résolutions de divorce idéal ont vite volé en éclats et leur vie de famille a tourné en eau de boudin… ou plutôt en véritable cauchemar !
Deux ans ont passé et beaucoup de gros mots ont fusé sous les ponts. Après avoir raté lamentablement leur séparation, et il s’agit là d’un doux euphémisme, les Leroy semblent néanmoins avoir parfaitement réussi leur divorce. Mais c’était sans compter sur l’apparition de deux nouvelles cartes dans le jeu : deux nouveaux amoureux transis dans la vie de Vincent et Florence, lesquels vont non seulement bouleverser la donne, mais aussi rouvrir les tranchées. Prix du public au dernier Festival de l’Alpe d’Huez, Papa ou Maman 2 a tout de suite emballé la critique qui n’en pouvait plus d’attendre que les auteurs provocateurs du Prénom (Alexandre de la Patellière et Matthieu Delaporte) daignent bien pondre une nouvelle œuvre ! Ce que tout le monde croyait n’être qu’une simple comédie familiale de plus, se révéla une chronique irrévérencieuse du couple, de son penchant tabou pour la soif de liberté et de son goût prononcé pour le divorce ! Ravivant la polémique sur la guerre des sexes, sujet intemporel par excellence, cette suite, toujours aussi corrosive et particulièrement jubilatoire, bouleverse de nouveau la grande tradition des comédies familiales classiques et adopte une nouvelle fois une approche assurément plus dans l’air du temps. Tous aux abris !

Distributeur : Pathé
Origine : Franco
Date de sortie : 12 avril 2017
Réalisateur : Martin Bourboulon
Distribution : Marina Foïs, Laurent Lafitte, Alexandre Desrousseaux, Anna Lemarchand, Achille Potier, Louise Saignes, Alice Saignes, Michaël Abiteboul...
Genre : Comédie romantique
Durée : 1 heure 26 minutes
Les points forts du DVD et Blu-ray : Making-of, commentaire audio de Martin Bourboulon, Alexandre de la Patellière et Matthieu Delaporte, module papa et module maman.

Les sorties DVD/Blu-Ray du mois de février 2017 - Cinéma

En cette période de grand froid, rien de tel qu’un bon film à (re) découvrir confortablement assis dans notre canapé ! Coup de projecteurs sur les meilleures sorties du mois… merci qui ?

Cigognes & Compagnie

Chassez le naturel...il revient toujours à tire-d'aile !

cigognes compagnie combo brdvduv 3d copie 700b4

L’intrigue de Cigognes & Compagnie germe au pays des cigognes. Pendant des lustres, ces dernières passaient le plus clair de leur temps à livrer des bébés. Mais leur destin a basculé récemment et elles sont désormais réduites à acheminer des colis pour le compte d’un géant de l’Internet. Et au sein de cette fine équipe de la livraison, Junior se distingue chaque jour davantage, tant et si bien qu’il s’apprête à être promu. Oui, mais voilà, il actionne malencontreusement la Machine à Fabriquer des Bébés. Et, comme par enchantement, celle-ci engendre une adorable fillette dont l’existence même enfreint la loi. On vous laisse donc aisément imaginer la joyeuse pagaille que cette adorable intruse va causer au sein de ce monde pour le moins fantaisiste !
En compagnie de son ami Tulip, seul représentant de la race humaine sur le Mont Cigogne, notre héros à plumes décide d’embrasser sa nouvelle destinée et met alors tout en œuvre pour effectuer sa toute première livraison de bout de chou. Cependant, il lui faudra faire vite, car son patron ne devrait pas tarder à apprendre la nouvelle ! Junior parviendra-t-il à redorer le blason de ses pairs en leur redonnant la vraie mission qui est la leur ? Rien n’est désormais moins sûr…
En s’inspirant de son propre vécu pour concevoir l’intrigue de Cigognes & Compagnie, Nicholas Stoller nous propose une comédie d’animation familiale comme on aimerait en voir plus souvent ! Porté par le mythe des cigognes porteuses de bébés et de l’impact de cette légende sur l’inconscient collectif, Cigognes & Compagnie débarque pour notre plus grand plaisir en vidéo, et ce, après avoir fait des émules dans nos salles obscures préférées. Fidèle à sa réputation de précurseur, le studio Animal Logic bouleverse une nouvelle fois les codes habituellement usités et nous sert un film d’animation étincelant de vie et particulièrement jubilatoire. On en redemanderait presque ! 

 Distributeur : Warner Bros
Origine : USA
Date de sortie : 15 février 2017
Réalisateurs : Nicholas Stoller & Doug Sweetland
Distribution : avec les voix françaises de Florent Peyre, Bérengère Krief, Issa Dumbia, etc. ou encore les voix originales de Andy Samberg, Katie Crown, Stephen Kramer Glickman, Jennifer Aniston, Ty Burrell, Kelsey Grammer, Danny Trejo, Keegan-Michael Key...
Genre : Comédie d’animation familiale
Durée : 1 heure 24 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray, 3D et 4 K :
– Le guide du nouveau-né — Tout nouveau court métrage animé avec Pigeon Lerelou.
– Le Maître : un court métrage LEGO® Ninjago.
– Clip vidéo du Hit de Jason Derulo « Kiss the Sky ».
– Scènes coupées : Séquences inédites

Miss Peregrine et les Enfants Particuliers

S.O.S enfants hors normes !

miss peregrine et les enfants particuliers 4k b9ba4

Le jour où son grand-père passe l’arme à gauche, Jacob (Asa Butterfield) tombe sur de nombreux indices prouvant l’existence d’un monde mystérieux menant tout droit vers un lieu magique tenu secret : le refuge pour enfants particuliers tenu par l’énigmatique, mais non moins charismatique Miss Peregrine (Eva Green). Et, alors qu’il apprend à connaître les résidents aux puissants pouvoirs de ce refuge sans nom, Jacob se retrouve au cœur d’un imbroglio scénaristique. Pire encore, d’étranges créatures se mettent alors à le chasser. Mis au pied du mur, notre héros va devoir mettre tout en œuvre afin de découvrir sa particularité, celle qui lui permettra non seulement de sauver sa peau, mais aussi celles de ses nouveaux colocataires…
Qui ne connaît pas le roman éponyme écrit par Ransom Riggs publié en 2011 et dont est tiré l’intrigue se Miss Peregrine et les Enfants Particuliers ? Et bien certainement pas Tim Burton qui, tout en respectant l’œuvre originelle, s’accorde quelques écarts — lui permettant d’immortaliser sur grand écran l’un des contes modernes les appréciés ! Pour autant, ledit conte, qui n’est pas sans nous rappeler celui de Peter Pan, maintes et maintes fois revisité, adapté en bande dessinée, en dessin animé puis en long-métrage, se voit, ici, sublimé dans originale mouture cinématographique qui n’a décidément rien à envier aux plus grands chefs-d’œuvre du genre. En effet, malgré les nombreuses empreintes indélébiles laissées par l’inimitable Eva Green qui nous a prouvé une nouvelle fois l’étendue de son talent la trop éphémère Penny Dreadfull, Miss Peregrine et les Enfants Particuliers trouve ainsi une seconde vie bien méritée qui comblera de bonheur les petits et déridera les plus grands.
Agrémenté d’une mise en scène originale, d’une musique envoûtante orchestrée par Michael Higham et Matthew Margeson et immortalisé à tout jamais par l’œil aguerri de Tim Burton —  un habitué des comédies fantastiques décalées — Miss Peregrine et les Enfants Particuliers peut s’enorgueillir d’être une fresque riche en couleurs chatoyantes et qui bénéficie d’une conception visuelle témoignant d’un sens inné de la féerie.
Alors qu’un très prometteur Asa Butterflied se fait connaître dans la peau de Jacob, l’inclassable Eva Green acquiert ses galons d’actrice internationale émérite.
Qu’on se le dise, Miss Peregrine et les Enfants Particuliers, c’est avant tout un conte fantastique aussi haletant qu’émouvant à souhait, certes, destiné aux enfants, mais aussi à tous ceux qui désirent fuir les dures réalités d’un monde d’adultes pour mieux se ressourcer dans un univers où nos peurs les plus primitives nous enlacent avant de s’envoler comme par enchantement…

Distributeur : Fox
Origine : franco -américano-belge
Date de sortie : 1er février 2017
Réalisateur : Tim Burton
Distribution : Eva Green, Asa Butterfield, Samuel L. Jackson, Judi Dench, Rupert Everett, Allison Janney, Ella Purnell, Terence Stamp…
Genre : Film d’aventure fantastique
Durée : 2 heures 03 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray, 3D & 4 K :
– « Une histoire particulière » : making of (HD - 12'51" - VOST).
– « Des enfants particuliers » : 15 portraits des personnages (HD - 64'54" - VOST).
- « Les Sépulcreux et les ex-Sépulcreux » : conception des créatures (HD - 9'24" - VOST).
– « La carte des boucles temporelles » : 2 modules sur les décors (HD - 17'40" - VOST).
– Clip : « Wish that You Were Here » de Florence + The Machine (HD - 2'18").
– 2 galeries : photographies (13 pages) et croquis de Tim Burton (13 pages).
– 2 bandes-annonces cinéma (HD - 2'23" + 2'27" - VO).

Les Sept Mercenaires

Bien plus fort que l'argent !

les 7 mercenaires dvd 49bdd

À la fois remake des Sept Mercenaires western culte de John Sturges sorti pour la première fois en 1961 sur grand écran et s’inspirant librement des Sept Samouraïs d'Akira Kurosawa, Les Sept Mercenaires retrace l’histoire de Bartholomew Bogue (Peter Sarsgaard), un homme d’affaires despotiques qui règne en maître sur la petite bourgade de Rose Creek. Pour tenter de mettre fin aux agissements de l’insatiable l’industriel, les habitants de plus en plus désespérés se tournent non sans quelques difficultés vers sept criminels, chasseurs de primes, joueurs et autres tueurs à gages — Sam Chisolm (Denzel Washington), Josh Farraday (Chris Pratt), Goodnight Robicheaux (Ethan Hawke), Jack Horne (Vincent D’Onofrio), Billy Rocks (Byung-Hun Lee), Vasquez (Manuel Garcia-Rulfo) et Red Harvest (Martin Sensmeier).
Et, tandis que les hors-la-loi se préparent scrupuleusement à une confrontation dont ils pourraient bien de souvenir pour le restant de leurs jours, ces derniers prennent lentement, mais sûrement conscience, qu’ils se battent désormais pour bien autre chose que l’argent… oui, mais quoi ? À vous de le découvrir en vous procurant au plus vite la vidéo (DVD, Bluray ou 4 K) de la nouvelle adaptation cinématographique des Sept Mercenaires !
Porté par un casting sept étoiles, des décors baignés de lumière et autres costumes poussiéreux propres au genre, ce western sous stéroïdes s’inscrit dans la lignée des Huit Salopards de l’inimitable Quentin Tarantino. Avec sa relecture pour le moins personnelle, la mise en scène d’Antoine Fuqua ne vous laissera aucun moment de répit ! Tout en respectant les codes westerniens, le metteur sn scène apporte sa pierre à l’édifice et nous propose une revisite du genre qui saura contenter les aficionados. Nul doute que le film aurait pu flirter avec une certaine redondance, voire banalité, mais force est de constater que cette nouvelle mouture des Sept Mercenaires insuffle une seconde jeunesse à un genre cinématographique tombé en désuétude depuis des décennies à Hollywood, mais désormais dans l’air du temps…

Distributeur : Sony Pictures
Origine : USA
Date de sortie : 1er février 2017
Réalisateur : Antoine Fuqua
Distribution : Denzel Washington, Chris Pratt, Ethan Hawke, Vincent D’Onofrio, Byung-Hun Lee, Manuel Garcia-Rulfo, Martin Sensmeier, Haley Bennett…
Genre : Western d’action et d’aventure
Durée : 2 heures 13 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 4 K :
– Mode vengeance : Les Sept et Antoine Fuqua découpent les scènes clés et discutent de la réalisation du film (exclu Blu-ray).
– 3 scènes supprimées (exclu Blu-ray).
– La prise de Rose Creek (exclu Blu-ray).
– La réalisation des Sept.
– Bogue La Fripouille.
– Les Sept.
– La musique du film.

Jack Reacher 2 : Never Go Back

Never ever...

jack reacher never go back 4k 3d copie e6686

Toutes les fois qu’on nous annonce une suite, on redoute, et souvent à juste titre, qu’il s’agisse d’une œuvre cinématographique faite à la hâte pour mieux faire exploser le tiroir-caisse de ses producteurs galvanisés par le succès de la franchise. Mais rassurez-vous, cela n’est assurément pas le cas avec Jack Reacher 2 : Never Go Back ! Rien que la trame du film annonce la couleur : cette dernière germe quelques années seulement après les évènements du premier opus.
Le major Susan Turner (Cobie Smulders), qui est désormais à la tête de l’ancienne unité de Jack Reacher (Tom Cruise), est victime d’une sombre machination. En effet, victime d’un coup monté, elle se retrouve être la cible privilégiée d’un important complot étatique dont elle pourrait bien être le bouc émissaire ! N’écoutant que sa soif de justice, notre jeune retraité va alors reprendre du service pour voler à la rescousse de son ancienne collègue vers qui tous les soupçons se concentrent. Épaulé par celle-ci et d’un allié inattendu avec qui il pourrait partager le même sang, l’indécrottable Jack Reacher va faire tout ce qui est en son pouvoir pour rétablir la vérité en faisant tomber cette groupusculaire organisation qui ne reculera devant rien pour parvenir à ses fins…
Certaines mauvaises langues craignaient le pire de ce sequel de Jack Reacher, allant même jusqu’à arguer, haut et fort, que c’était le début de la fin pour la carrière du charismatique Tom Cruise. Mais, force est de reconnaître que la mission était loin d’être impossible pour ce dernier qui peut se targuer d’être l’un des acteurs les plus prolifiques de sa génération ! En s’alliant une nouvelle fois à Edward Zwick après son inénarrable Dernier Samouraï en 2003, le comédien donne naissance à un film d’action intelligent, dopé à l’adrénaline et rythmé par des scènes d’action ébouriffantes, plongeant une nouvelle fois l’ancien major de la police militaire de l’armée des États-Unis dans une conspiration internationale d’une ampleur terrifiante. Adapté du roman éponyme qui est le 18ème consacré au célèbre héros né de l’imagination ô combien fertile de Lee Child, Jack Reacher : Never Go Back marque le grand retour du célèbre justicier solitaire et propose une alternative « badass » aux superhéros qui squattent le box-office depuis quelques années. Du haut de ses 54 printemps, Tom Cruise nous prouve une fois de plus que la retraite, ce n’est pas encore pour demain ! 

Distributeur : Paramount
Origine : USA
Date de sortie : 28 février 2017
Réalisateur : Edward Zwick
Distribution : Tom Cruise, Cobie Smulders, Robert Knepper, Aldis Hodge, Danika Yarosh, Holt McCallany, Robert Catrini, Sue-Lynn Ansari…
Genre : Thriller d’action
Durée : 1 heure 42 minutes
Les points forts des coffrets DVD, Blu-ray & 4 K :
– Le retour de Reacher (DVD).
– Pas de pitié : combat sur le toit (DVD).
– Une famille inattendue (Blu-ray & 4 K).
– Sans répit : sur le tournage en Louisiane (Blu-ray & 4 K).
– Accomplis ta vengeance : combat à mort (Blu-ray & 4 K).
– Reacher dans l’objectif : avec Tom Cruise et le photographe David James (Blu-ray & 4 K).
 

Tamara

La revanche d'une brune...ronde !

tamara bluray 7c8e0

À votre avis, que peut bien faire une adolescente complexée par quelques kilos en trop à son entrée en seconde ? Et bien, elle décide de se débarrasser définitivement de son étiquette de « grassouillette » ! Pour ce faire, l’ingénue Tamara (Héloïse Martin) se lance le pari fou avec sa meilleure amie de sortir avec le premier garçon qui passera le seuil de sa nouvelle classe.
Elle était toutefois très loin de se douter que ce dernier n’est autre que le charmant Diego (Rayane Bensetti), le plus bogosse du lycée ! Comme vous pouvez vous en douter, la jeune femme aura fort à faire avant de gagner son pari. Entre les coups bas des garces du lycée, une mère plutôt intrusive et envahissante, les conseils de drague foireux de sa petite sœur, Tamara va ainsi entrer de plain-pied dans l’âge adulte en expérimentant ses premiers émois amoureux…  
Comédie française à la sauce Clueless, ce premier film en tant qu’acteur pour Rayane Bensetti, valeur montante du cinéma tricolore, suit les péripéties d’une fille ronde qu’on pense transparente, mais qui réussira non sans mal à se faire une place dans le monde réputé impitoyable de l’adolescence. Tamara étonne par son côté pétillant et ses répliques épicées. Avec fougue et fraîcheur, Héloïse Martin rend crédible un personnage complètement stéréotypé, certes, mais qui parviendra à faire exploser les dictats de la mode. Cette comédie édulcorée vous fera oublier toutes les blagues sur les « grosses »… enfin presque !

Distributeur : TF1 Vidéo
Origine : France
Date de sortie : 28 février 2017
Réalisateur : Alexandre Castagnetti
Distribution : Héloïse Martin, Sylvie Testud, Cyril Gueï, Rayane Bensetti, Bruno Salomone, Oulaya Amamra, Blanche Gardin, Jimmy Labeeu…
Genre : Comédie
Durée : 1 heure 40 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray : 11 scènes coupées

Une Vie entre Deux Océans

Un phare entre deux rives

3d four brd une vie entre deux oceans copie f3861

L’histoire du film germe peu de temps après la fin de la Première Guerre mondiale. Sur une petite île perdue au large de l’Australie, Tom Sherbourne (Michael Fassbender), gardien de phare de profession, coule des jours paisibles en compagnie de sa femme Isabel (Alicia Vikander). Désormais loin des tumultes engendrés par les dernières crises mondiales, il panse ses plaies et tente tant bien que mal de se reconstruire en effaçant de sa mémoire les atrocités vécues sur les champs de bataille.
Mais leur quiétude retrouvée ne sera que de courte durée : Isabel ne peut malheureusement pas avoir d’enfant et la jeune femme ne sait plus comment faire pour préserver son couple. Or, tout vient à point à qui sait attendre ! Un jour, un canot vient s’échouer sur la plage, avec à son bord le corps sans vie d’un homme et celui d’un bébé miraculeusement épargné...
Dans ses deux précédents longs-métrages, Blue Valentine et The Place Beyong the Pine, Derek Cianfrance abordait déjà le thème d’adultes confrontés au fait d’avoir un enfant. Une fois encore, le réalisateur américain se penche sur le sujet, mais d’un autre point de vue. Adapté du premier roman éponyme de l’écrivaine australienne M.L. Stedman, lequel a connu un succès fulgurant dans le monde entier, Une Vie entre deux Océans traite du fait que les secrets puissent souder ou détruire un couple. Naviguant sur les eaux tumultueuses du mélodrame à l’ancienne, cette magnifique adaptation évite les écueils du genre grâce à un savant mélange entre flamboyance et désespérance. D’un récit sombre, le cinéaste accouche d’une œuvre brillante, véritable ode à l’amour portée par un jeu d’acteur irréprochable et une mise en scène sans failles. Sans compter une bande-son magistrale qui utilise les violons dans la plus pure tradition du drame historique. Alors, petit conseil : prévoyez les mouchoirs !

Distributeur : Metropolitan
Origine : américano-anglo-néo-Zélandais
Date de sortie : 6 février 2017
Réalisateur : Derek Cianfrance
Distribution : Michael Fassbender, Alicia Vikander, Rachel Weisz, Bryan Brown, Jack Thompson, Emily Barclay, Anthony Hayes, Caren Pistorius…
Genre : Drame romantique
Durée : 2 heures 14 minutes
Les points forts des DVD et Blu-ray :
– Porter le roman à l’écran (20’ – VOST)
– Le gardien du phare (10’ – VOST)
– Commentaire audio (VO).

 

Les sorties DVD/Blu-Ray du mois de mars 2017 - Cinéma

Alors que le printemps se fait quelque peu désirer, quoi de mieux que de se repasser une bonne série télévisée, en famille ou entre amis ? Pour ce faire, voici la sélection du mois en ce qui concerne les meilleures sorties vidéo séries télévisées ! Merci qui ?

Les Animaux Fantastiques

Et la magie reprend de plus belle !

les animaux fantastiques br 4k copie 50622

Ni prequel, ni sequel des aventures magiques du désormais culte Harry Potter, imaginées par la romancière britannique J. K. Rowling, Les Animaux Fantastiques n’est ni plus, ni moins, qu’une extension de l’univers magique qu’elle a elle-même créé et dont elle écrit pour la première fois un scénario pour le 7ème Art.
L’intrigue de cette nouvelle saga cinématographique qui devait à l’origine être le premier film d’une trilogie, et qui comptera finalement quatre suites, germe dans le New York de 1926. Alors qu’une force aussi ténébreuse que dévastatrice sème le chaos dans les rues de la ville qui ne dort jamais, menaçant de révéler l’existence de la communauté des sorciers, un certain Norbert Dragonneau (Eddie Redmayne) débarque dans la Grande Pomme après avoir essuyé quelques pépins, et pas des moindres, au terme d’un périple à travers le monde. Pour preuve, il a répertorié un bestiaire d’animaux fantastiques dont certains sont retenus captifs dans sa sacoche magique. Mais, lorsque le Non-Maj’ Jacob Kowalski (Dan Fogler) libère par inadvertance quelques-unes de ces créatures, Dragonneau se jure alors de les retrouver coûte que coûte, et ce, pour éviter que les Forces du Mal n’engloutissent la cité tout entière…
Amateurs du genre, vous ne serez pas déçus ! Les coffrets DVD, Blu-ray, 3D et 4 K tant attendus des Animaux Fantastiques sont de véritables bijoux cinématographiques qui balaient d’un petit coup de baguette magique tous ce à quoi nous nous attendions. L’histoire et la profondeur des personnages sont certes primaires, tout comme le jeu parfois cabotin des acteurs, mais le charme du long-métrage réside dans un festival d’effets spéciaux particulièrement réussis. Qu’ils réussissent à nous charmer, pousser dans nos derniers retranchements ou encore à nous voler quelques sourires, les Animaux Fantastiques s’inscrivent dans la lignée de l’univers magique et ô combien foisonnant créé par la célèbre écrivaine britannique !
En effet, le cinéaste David Yates, à qui l’on doit les quatre derniers volets de la saga originale, a su admirablement adapter sur grand-écran l’univers dépeint par l’écrivaine où baroque, féerie et ténèbres font ménage à trois. Un très beau moment de cinéma à voir et revoir en famille ! 

Distributeur : Warner Bros
Origine : USA/Angleterre
Date de sortie : 29 mars 2017
Réalisateur : David Yates
Distribution : Eddie Redmayne, Katherine Waterston, Dan Fogler, Alison Sudol, Colin Farrell, Ezra Miller, Samantha Morton, Jon Voight…
Genre : Fantastique/aventure
Durée : 2 heures 10 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray, 3D et 4 K 
Les Blu-ray Ultra HD, le Blu-ray 3D et le combo Blu-ray comprennent les bonus suivants :
– Avant Harry Potter : Une nouvelle ère de la magie commence !
– Personnages (Le magizoologiste, les sœurs Goldstein, les fidèles de Salem, le Pâtissier non-maj », la présidente et l’Auror.)
– Les créatures (À la découverte des Animaux Fantastiques, Botruc, Demiguise, Eruptif, Niffleur, Occamy et Oiseau-tonnerre.)
– Conception (La création du monde des Animaux Fantastiques, New York, MACUSA, la valise magique de Norbert, le banquet de Shaw, le Blind Pig.)
– Scènes coupées (11 scènes)
Le DVD comprend les bonus suivants :
– Le Magizoologiste.
– À la découverte des Animaux Fantastiques.

Ouija : Les Origines

Punition de l'au-delà !

ouija les origines bluray copie 695cb

Quelques mois après l’effervescence de la fête d’Halloween, quoi de mieux que de se faire une belle frayeur en regardant un film d’épouvante entre amis ou en famille ? Si cela vous tente, il ne vous reste plus qu’à vous procurer au plus vite, Ouija : les Origines réalisé par Mike Flanagan, un habitué du genre puisqu’on lui doit déjà The Mirror, Hush ou encore Absentia. Pour autant, l’apprenti cinéaste américain ne se repose pas sur ses lauriers, ou plutôt sa planche de spiritisme, et nous livre un prequel glaçant du Ouija signé Stiles White qui a lancé la franchise en 2015 dans nos salles obscures préférées.
L’histoire Ouija : les Origines se déroule dans la même maison que son prédécesseur, mais un demi-siècle plus tôt. À Los Angeles en 1965, une mère veuve et ses deux filles se risquent à échafauder une nouvelle arnaque pour relancer leur commerce de rituels occultes bidonnés. Mais elles à force de jouer avec le feu, elles vont finir par se brûler ! Comprenez par là qu’en réveillant les forces de l’au-delà, elles vont laisser entre sans le savoir un esprit maléfique dans leur demeure, lequel va lentement, mais sûrement, prendre possession du corps de la benjamine…
S’inscrivant dans la plus pure tradition du genre, Ouija : les Origines réveillera sans aucun doute certains souvenirs enfouis au plus profond de vous, et ce, après avoir réveillé le box-office mondial ! En effet, qui n’a jamais essayé de se livrer audit jeu, pourtant réputé dangereux, pour se donner quelques sueurs froides ? Une chose est néanmoins certaine, si vous ne l’avez pas déjà fait, ce n’est pas ce thriller surnaturel sans prétention, mais non moins réussi et réalisé par Mike Flanagan qui vous en convaincra, bien au contraire ! 

Distributeur : Universal
Origine : USA
Date de sortie : 14 mars 2017
Réalisateur : Mike Flanagan
Distribution : Annalise Basso, Elizabeth Reaser, Lulu Wilson, Henry Thomas, Parker Mack, Halle Charlton, Alexis G. Zall, Doug Jones…
Genre : Épouvante/horreur
Durée : 1 heure 34 minutes
Les points forts du DVD & Blu-ray :
– Scènes coupées.
– Le making-of de Ouija les Origines.
– La maison de l’horreur.
– La fille derrière Doris.
– Commentaire sur le film avec le réalisateur, la coscénariste et le monteur Mike Flanagan.

Inferno

Un Enfer dantesque !

inferno bluray 6a832

Le Da Vinci Code, best-seller mondial de Dan Brown, a initié plus de trente-six millions de lecteurs à un univers fascinant dans lequel Léonard de Vinci dissimule les indices dans ses œuvres et où l’Église catholique s’oppose depuis des siècles à une ancienne société secrète pour le contrôle du Saint Graal. Si Inferno est la troisième aventure de Robert Langdom sur grand écran, après Anges & Démons sorti en 2009 dans nos salles obscures préférées, ce nouvel opus signé Ron Howard est adapté de sa quatrième aventure littéraire, les producteurs ayant préféré privilégier celle-ci avant de plancher sur la précédente, The Lost Symbol.
À l’instar du roman, l’intrigue germe autour du grand Dante en personne. Le célèbre professeur américain Robert Langdon (Tom Hanks), éminent spécialiste de l’étude des symboles religieux à Harvard, se réveille sur un lit d’hôpital italien, frappé d’amnésie et incapable d’expliquer ce qui lui est arrivé ! Pour tenter de reconstituer le puzzle de son passé, il va s’allier avec le docteur Sienna Brooks (Felicity Jones) avec laquelle il va également suivre la piste d’indices liés au fameux poète, écrivain et homme politique florentin. Tous deux vont parcourir l’Europe dans une course effrénée contre la montre en redoublant d’ingéniosité pour déchiffrer le code et reconstituer le puzzle de Dante Alighieri. En agissant de la sorte, ils aspirent à déjouer un sombre complot mondial visant à déchaîner les Enfers sur Terre
Jeu de piste pour les uns ou véritable course au trésor pour les autres, Inferno peut se targuer d’être à la frontière entre l’aventure romanesque et le récit historique. Construit à partir de nombreux éléments relatés par les historiens et repris par la religion, le dernier long-métrage de Ron Howard exploite avec efficacité la théorie du complot et entretient savamment la confusion, mêlant réalité, vraisemblance et pure invention, au point que certains cinéphiles seront sans nul doute interloqués s’ils n’ont pas lu l’œuvre de Dan Brown au préalable.
Sorti en mars 2004 en France, le Da Vinci Code a été traduit en plus d’une quarantaine de langues et son succès ne s’est jamais démenti depuis. Véritable phénomène de société, cette dernière adaptation cinématographique du best-seller de Dan Brown s’inscrit dans la lignée des « polars érudits » où le crime se mêle tant aux nouvelles technologies qu’aux tableaux de maîtres et autres parchemins. Sorte de lien entre un passé nébuleux, un présent en ébullition et un futur incertain, ce thriller policier risque bel et bien de refaire couler beaucoup d’encre !

Distributeur : Sony Pictures
Origine : USA
Date de sortie : 22 mars 2017
Réalisateur : Ron Howard
Distribution : Tom Hanks, Felicity Jones, Ben Foster, Omar Sy, Irrfan Khan, Sidse Babett Knudsen, Ana Ularu, Kata Sarbo…
Genre : Thriller policier
Durée : 2 heures 02 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray :
– Une vision de l’Enfer.
– Inferno autour du monde.
– Un regard sur Langdon.
– Sienna Brooks.
– Le milliardaire Bertrand Zobrist.
– La réalisation de Ron Howard.
– 7 scènes coupées.

Doctor Strange

Le secret d'une autre dimension !

doctor strange bluray 0f371

Un soir au sortir d’une longue journée de labeur, le docteur Stephen Strange (Benedict Cumberbatch), neurochirurgien aussi talentueux que présomptueux, est victime d’un tragique accident au volant de sa voiture de sport. Une fois sorti du coma, il apprend que, malgré les avances de la science, il ne pourra plus jamais opérer ! Ne supportant pas la sentence, le miraculé se laisse lentement, mais sûrement, aspiré par les affres de la dépression, allant même jusqu’à faire le vide dans son entourage.
Comme galvanisé par une force occulte, il reprend non sans mal du poil de la bête en apprenant qu’un monde mystérieux empreint de mysticisme existe dans une dimension parallèle. D’abord rejeté par son arrogance, Stephen va devoir mettre son ego de côté pour mieux se faire accepter dans cet univers hors normes. Basé à New York, dans le quartier de Greenwich Village, l’accidenté de la vie va se muer en Doctor Strange pour mieux jouer les intermédiaires entre le monde réel et ce qui se trouve au-delà. Mais pour se faire, il va devoir dompter un large éventail d’aptitudes métaphysiques et autres artefacts…
Quatorzième film de l’univers cinématographique Marvel, Doctor Strange détone tant par ses effets spéciaux que par sa trame narrative. Comprenez par là que vous serez sans aucun doute bluffés par les images de métropoles qui se tordent et se déstructurent à l’infini comme si vous étiez victimes d’un trip psychotrope ! Avec sa réalisation particulièrement bien léchée, un scénario bien ficelé, des scènes d’action savamment chorégraphiées et une interprétation sans failles, Doctor Strange peut s’enorgueillir d’être un blockbuster digne de ce nom, comme il en existe un peu trop rarement ! La preuve est faite qu’Hollywood a décidé de dépoussiérer les films de superhéros, et ce, après les inoubliables Gardiens de la Galaxie et autre Deadpool. Alors ouvrez votre esprit, changez de dimension et vivement la suite !

Distributeur : Marvel
Origine : USA
Date de sortie : 15 mars 2017
Réalisateur : Scott Derrickson
Distribution : Benedict Cumberbatch, Chiwetel Ejiofor, Tilda Swinton, Rachel McAdams, Mads Mikkelsen, Scott Adkins, Amy Landecker, Benedict Wong…
Genre : Fantastique/aventure
Durée : 1 heure 55 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 3D :
– Commentaire audio de Scott Derrickson.
– 5 mini-reportages :
* La transformation.
* Les acteurs.
* Façonner la réalité.
* À travers le temps et l’espace.
* La musique.
– 5 scènes coupées ou rallongées :
* Strange rencontre Daniel Drumm.
* Kaecilius cherche des réponses.
* La cour de Kamar-Taj.
* Contact.
* Perdu dans Katmandou.
– Bêtisier.
– Avant-première : images exclusives de la phase 3 de l’univers cinématographique Marvel.
– « Team Thor, deuxième partie ».
 

La Fille du Train

Témoin malgré elle !

la fille du train bluray copie e5a40

En proie à une dépression après avoir eu le cœur brisé, Rachel Watson (Emily Blunt) essaie tant bien que mal de réapprendre à vivre seule. Malgré ses nombreux efforts, elle ne semble plus avoir goût à la vie. Pire encore, son seul plaisir consiste à prendre quotidiennement le même train pour se rendre sur son lieu de travail, et ce, en passant à chaque fois devant la même maison.
Accablée par un divorce qui semble l’avoir rendue inconsolable, elle se livre à un rituel destructeur qui consiste à fantasmer sur le couple qui y vit. L’imaginant dans une vie parfaite, celle dont elle a toujours rêvé et qu’elle pensait avoir, elle se laisse lentement, mais sûrement, aspirée par les affres de la dépression… jusqu’au jour où elle est le témoin d’un événement marquant qui va la sortir de sa torpeur. Bien malgré elle, la jeune femme éplorée se retrouve alors au cœur d’un sombre mystère !
Adapté du best-seller éponyme écrit par Paula Hawkins qui a tenu en haleine des millions de lecteurs avertis, La Fille du Train tient indubitablement ses promesses. À chaque fois qu’on entend qu’un célèbre livre va être adapté au 7ème art, on se demande si ce dernier ne pas l’être à la hâte juste pour faire exploser le tiroir-caisse de ses producteurs ! Mais rassurez-vous, cela n’est pas le cas avec ce polar machiavélique réalisé par Tate Taylor, un réalisateur américain en devenir à qui l’on doit déjà l’adaptation cinématographique de La Couleur des Sentiments en 2011. Thriller hypnotisant doté d’une mise en scène particulièrement léchée, d’une interprétation irréprochable et d’un dédale scénaristique comme il en existe trop peu à Hollywood, La Fille du Train vous propose un jeu de piste adroitement bien ficelé porté par une Emily Blunt au sommet de son art. Même si ce polar souffre, ici et là, d’un certain manque de personnalité et d’une certaine comparaison avec le Gone Girl de David Fincher, il n’en demeure pas moins un thriller aussi haletant que captivant et qui sera vous tenir en haleine du début à la fin…

Distributeur : Metropolitan Filmexport
Origine : Américain
Date de sortie : 1er mars 2017
Réalisateur : Tate Taylor
Distribution : Emily Blunt, Rebecca Ferguson, Haley Bennett, Justin Theroux, Luke Evans, Allison Janney, Edgar Ramirez, Lisa Kudrow…
Genre : Thriller
Durée : 1 heure 52 minutes
Les points forts des coffrets DVD & Blu-ray :
– Le commentaire audio du réalisateur (vost).
– Les scènes coupées et allongées (vost/18'24).
– Les femmes de La Fille du Train (vost/05'03).
- Le making of (vost/11'24).