person_outline
search

Les sorties DVD/Blu-Ray du mois de mai 2018 - Cinéma

 

Les beaux jours sont enfin arrivés et quoi de mieux qu’un bon film pour se remettre d’une longue journée de labeur ? Pour ce faire, voici une sélection de films pour lesquels une séance de rattrapage s’impose en DVD, Blu-ray voire 3D. Merci qui ?

Les heures sombres

Duel au plus haut de l'état anglais !

darkest hour fra uhd ret packshot o ring 8315571 32 3d copie 5cce6

Décidément, les biopics sont très à la mode à Hollywood et le réalisateur britannique Joe Wright a bien surfé sur la vague avec ses Heures Sombres qui a raflé les Oscars du Meilleur Acteur et des Meilleurs Maquillages lors de la dernière édition ! Basé sur les premiers jours de fonction de Winston Churchill (Gary Oldman) en tant que Premier Ministre du Royaume-Uni, le film nous plonge au cœur de l’intimité de cet homme politique aussi brillant que spirituel. Pour autant, cette figure emblématique du Parlement Britannique était loin d’être le candidat idéal pour prendre la tête du pays. Malgré tout, il y est nommé d’urgence le 10 mai 1940 !

En effet, Neville Chamberlain (Ronald Pickup) vient de démissionner et l’Europetout entière est devenue une véritable poudrière suite à l’invasion de la Belgique, du Luxembourg et des Pays-Bas par les Nazis. Pire encore, les défaites successives cuisantes des Alliés et l’incapacité de son armée à être évacuée de Dunkerque vont inciter l’homme de 65 ansà réagir. Mais, alors qu’une invasion par Hitler menace désormais son pays, l’homme ne va pas tarder à découvrir que non seulement son propre parti complote contre lui, mais aussi que son roi George VI (Ben Mendelsohn) ne cache pas son scepticisme quant à sa capacité à gouverner ! 

Entre la négociation d’un traité de paix avec les Allemands ou mobiliser ses compatriotes pour mieux repousser les envahisseurs, il va devoir trancher ! Épaulé par sa plus fidèle comparse, sa femme Clémentine (Kristin Scott Thomas) épousée 31 ans plus tôt, il va puiser la force nécessaire pour traverser les heures les plus sombres de son existence, et ce, pour mieux faire jaillir la lumière, celle de l’espoir…

Magistralement incarné par un Gary Oldman au sommet de son art et totalement investi dans le rôle, vous serez totalement happé par cette joute dans les plus hautes sphères de l’état britannique entre un Churchilldéterminé à ne faire aucun compromis avec le dictateur allemand Hitler et ceux prêts à négocier avec l’infâme nazi pour mieux sauver leur peau. Quant à la réalisation, elle est sans faille et Joe Wright nous livre avec Les Heures Sombres une reconstitution historique percutante qui aura vite fait de conquérir les fans du genre !

 


Distributeur : Universal

Origine : Angleterre

Date de sortie : 15 mai 2018

Réalisateur Joe Wright

Distribution :Gary Oldman, Kristin Scott Thomas, Ben Mendelsohn, Lily James, Ronald Pickup, Stephen Dillane, Samuel West, David Schofield…

Genre drame historique

Durée 2 heures 06 minutes

Les points forts des DVD, Blu-ray & 4K :
– Dans les heures sombres.
– Gary Oldman : devenir Churchill.
– Commentaire du film avec Joe Wright

3 Billboards, les panneaux de la vengeance 

Les panneaux de la honte !

3 billbaords les panneaux de la vengeance 4k e2765

Des mois se sont écoulés depuis la mort mystérieuse de la fille de Mildred Hayes (Frances McDormand) et l’enquête pour retrouver le coupable piétine. Ne supportant plus d’attendre et de voir ainsi les autorités locales pédaler dans la semoule, la mère de famille endeuillée décide de provoquer le destin en affichant un message controversé visant le très respecté chef de la police sur trois grands panneaux à l’entrée de la ville. Parviendra-t-elle à faire justice ? Rien n’est désormais moins sûr… 

Filmé dans une petite ville montagnarde de l’Amérique profonde de l’Ouest de la Caroline du Nord3 Billboards, les Panneaux de la Vengeance est le 3elong-métrage du cinéaste britannique Martin McDonagh après Bons baisers de Bruges et 7 Psychopathes. À une époque tourmentée où l’Amérique ne cesse de faire la une des médias suite à de nombreux faits divers ensanglantés, ce film se présente avant tout comme une fresque aussi mélodramatique que contemplative et qui nous interroge sur les notions intrinsèques de justice et de pardon dans une société américaine rongée par la haine et la violence. 

En évitant les écueils moralisateurs du genre, ce drame d’une puissance et d’une densité rares réveille les consciences pour mieux donner mauvaise conscience sur une société moderne gangrénée par un certain mal de vivre. À travers les yeux et le jeu d’une seule femme, ici magnifiquement campée par Frances McDormand, le cinéaste britannique parvient allègrement à bouleverser les codes pour mieux nous renverser…


Distributeur : Fox

Origine : USA/Angleterre

Date de sortie : 23 mai 2018

Réalisateur Martin McDonagh

Distribution Frances McDormand, Woody Harrelson, Sam Rockwell, Peter Dinklage, John Hawkes, Lucas Hedges, Caleb Landry Jones, Samara Weaving…

Genre drame

Durée 1 heure 56 minutes

Les points forts des DVD, Blu-ray & 4K :
– 5 scènes coupées.
– Making-of.
– « Six shooter » un court métrage du réalisateur Martin McDonagh.
 

The Passenger

Recherche passager désespérément !

the passenger 4k e3485

Après avoir été absent un moment de la scène hollywoodienne, Liam Neeson nous revient dans le thriller d’action The Passenger, un style dans lequel il semble être cantonné depuis le succès retentissant de la trilogie cinématographique culte Taken. Contre toute attente, l’acteur se retrouve dans la peau de Michael MacCauley, un homme ordinaire qui prend tous les jours le train de banlieue pour regagner son domicile. Or, aujourd’hui, ce passager lambda va recevoir un appel pour le moins énigmatique d’un inconnu qui va le contraindre à identifier au plus vite un autre voyageur présent dans le train. S’engage alors une course contre la montre pour Michael qui va se retrouver bien malgré lui au cœur d’une sombre conspiration qui va lentement, mais sûrement, se muer en question de vie ou de mort…

Quatrième collaboration de l’ambitieux réalisateur Jaume Collet-Serra et de l’acteur chevronné Liam Neeson – après Sans identité en 2011Non-stop en 2014 et Night Run en 2015 – The Passenger peut se targuer d’être un huis clos musclé, le tout enrobé d’une mise en scène sombre et endiablée. En respectant les codes établis du genre, les scènes d’action s’enchaînent, violentes et minutieusement chorégraphiées, le sang coule et l’intrigue est ponctuée d’introspection indispensable pour la décompression du spectateur. En évitant l’écueil du manichéisme, le réalisateur espagnol mêle habilement réalité et fiction, et ce, pour dresser le portrait d’un « combattant du quotidien » comme il aime à l’appeler. En nous livrant son histoire avec un train d’enfer, le metteur en scène vous happe et ne vous lâche pas pour mieux vous inciter à suivre les rails, sans réfléchir, avant de nous laisser penser que la fin justifie parfois les moyens…


Distributeur : Studio Canal

Origine : USA/France/Angleterre

Date de sortie : 29 mai 2018

Réalisateur Jaume Collet-Serra

Distribution Liam Neeson, Vera Farmiga, Patrick Wilson, Sam Neill, Elizabeth McGovern, Jonathan Banks, Florence Pugh, Andy Nyman…

Genre Thriller d’action

Durée 1 heure 44 minutes

Les points forts des DVD, Blu-ray & 4K : interview de Liam Neeson.
 

Pentagon Papers

Au coeur du complot...

pentagon papers bluray copie c7c75

L’Histoire raconte qu’en 1971, le Washington Post a rendu publics des extraits du document classé secret défense « United States-Vietnam relations, 1945-1967 : A study prepared by te Department of Defense ». Constitué de pas moins de 7000 pages, ce document classé top secret et rebaptisé Pentagon Papers dans le langage populaire dénonce avec minutie l’implication politique et militaire américaine dans la guerre du Vietnam.

C’est pourquoi Katharine Graham (Meryl Streep), première femme directrice de la publication d’un grand journal américain, le Washington Post, se ligue avec son rédacteur en chef, Ben Bradlee (Tom Hanks) pour mieux faire éclater au grand jour un scandale d’État, et ce, dans l’espoir caché de couper l’herbe sous les pieds du New York Times, leur rival de toujours. S’échelonnant sur une trentaine d’années, lesdites révélations mettent en cause quatre présidents américains ayant étouffé des affaires dites « très sensibles ». Au péril non seulement de leur carrière, mais aussi de leur liberté, les deux comparses sont loin d’imaginer ce qui les attend avant de révéler la vérité au monde entier…

Cinquième collaboration du cinéaste Steven Spielberg et de son acteur fétiche Tom Hanks— après Il faut sauver le soldat Ryan en 1998Arrête-moi si tu peux en 2002Le Terminal en 2004 et Le Pont des Espions en 2015 — Pentagon Papers peut s’enorgueillir d’être un manifeste urgent pour la liberté de presse et la démocratie doublé d’un thriller ô combien passionnant et d’une réflexion poussée sur la place des femmes dans la société à une époque troublée où cette dernière semble être encore réduite à celui de simple faire-valoir.


 

Distributeur : Universal

Origine : USA

Date de sortie : 29 mai 2018

Réalisateur Steven Spielberg

Distribution Meryl Streep, Tom Hanks, Sarah Paulson, Bob Odenkirk, Tracy Letts, Bradley Whitford, Bruce Greenwood, Matthew Rhys…

Genre Thriller dramatique

Durée 1 heure 51 minutes

Les points forts des DVD & Blu-ray :
– Présentation : Katharine Graham, Ben Bradlee et le Washington Post.
– Éditorial : les acteurs et les personnages de Pentagon Papers.

– Ligne éditoriale : recréer une époque.

– Arrêtez les presses : le tournage de Pentagon Papers.

– Arts & Divertissements : la musique du film.

Gladiator en 4K

Absolument "gigantum" !

gladiator 4k 1bdc9

 

Au temps de la Rome Antique, l’empereur Marc Aurèle (Richard Harris) opte pour le général Maximus (Russell Crowe), son plus fidèle pilier qu’il aime comme un fils, pour lui succéder à la tête de son empire. En effet, ce dernier est revenu triomphant de la campagne germanique de 180 apr. J.-C. et il ne peut, donc, en être autrement ! Jaloux de la renommée de ce héros de guerre, et plus encore de l’amour que lui porte l’Empereur, l’héritier du trône – le mal nommé Commode (Joaquin Phoenix) qui ne l’est guère, s’arroge brutalement le pourvoir après avoir assassiné son propre père. Pire encore, il va jusqu’à tenter de faire mordre la poussière à Maximus, et ce, afin d’avoir le champ totalement libre pour parachever ses sombres desseins. N’étant pas né de la dernière pluie, celui-ci échappe de peu à ses bourreaux, mais ne parvient pas à sauver les siens. À peine a-t-il juste le temps de comprendre ce qui lui arrive qu’il se retrouve capturé par un marchand d’esclaves avant d’être vendu pour devenir gladiateur et, ainsi, préparer sa vengeance…

Fidèle à sa réputation, Ridley Scott nous propose une vision personnelle de l’Histoire, où le destin d’un homme et le mythe s’entrelacent pour ne faire plus qu’un sur le grand écran. Après des débuts qui traînent quelque peu en longueur, mais qui nous aident à mieux planter le décor, le cinéaste entre dans le vif du sujet et sonde la psychologie de ses personnages en les confrontant les uns aux autres. Son approche, qui n’est pas sans nous rappeler certains des plus grands classiques de la tragédie grecque, s’appuie également sur une reconstitution historique étonnante dénotant un véritable sens du détail. 

Bien plus qu’un film culte, Gladiator peut se targuer d’être un pur chef-d’œuvre du Septième Art avec une musique hypnotique, des effets spéciaux hallucinants pour l’époque, des dialogues intelligents et des images à couper le souffle ! Un film comme il en existe peu, au plus grand désespoir des puristes, et sans quoi le péplum serait définitivement tombé dans les oubliettes hollywoodiennes ! Frisant la perfection tant sur la réalisation que sur l’interprétation, le tout porté par une poésie qui sert encore aujourd’hui de référence dans le milieu, Gladiator nous propose du pur spectacle. Grâce à son œuvre qui fait encore figure de référence aujourd’hui, Ridley Scott trouve un sujet à sa démesure et ressuscite l’atmosphère des péplums des années cinquante et soixante dont il a conservé la quintessence épique tout en faisant une énième démonstration de ses talents d’esthète. Et avec ce coffret en ultra haute définition, pourquoi bouder notre plaisir ? D’autant plus que les nombreux suppléments de ce Blu-ray 4K en font une véritable « bible » !


 

Distributeur : Universal
Origine : USA/Angleterre
Date de sortie : 2 mai 2018
Réalisateur : Ridley Scott
Distribution : Russell Crowe, Joaquin Phoenix, Connie Nielsen, Oliver Reed, Richard Harris, Derek Jacobi, David Hemmings, Djimon Hounsou...
Genre : Péplum dramatique d’aventure et d’action
Durée : 2 heures 35 minutes
Les points forts du 4K :
Blu-ray Disc 1

Version cinéma (2000 - 155') :
– Commentaire audio de Ridley Scott, John Mathieson (directeur photo) et Pietro Scalia (monteur)
– Scènes coupées avec commentaire optionnel
Version longue (2005 - 171') :
– Introduction de Ridley Scott
– Commentaire audio de Ridley Scott et Russell Crowe
Bonus U-Control sur les deux versions :
– « Les manuscrits du savoir » : piste d’anecdotes avec fonction d’accès à des modules de tournage
– « Visions d’Elysium : portail de sujets » : « marquez » des moments particuliers du film, et retrouvez sur le second disque les bonus s’y rapportant


Blu-ray Disc 2 :
Bonus U-Control « Visions d’Elysium : portail de sujets » : retrouvez les informations disponibles pour les moments particuliers « marqués » pendant le visionnage du film sur le premier Blu-ray Disc.
« Force et honneur : la création du monde de Gladiator » (200')

– « Récit des scribes » : le développement de l’histoire
– « Les outils de guerre » : les armes
– « Les tenues du royaume » : les costumes
– « La chaleur de la bataille » : journaux de production
– « Ombres et poussière » : la résurrection de Proximo
– « La gloire de Rome » : effets visuels
– « Échos dans l’éternité » : la sortie du film et son impact
– Piste U-Control image dans l’image pour accéder à 156 minutes de contenus supplémentaires
« Les archives d’Aurel » :
– Making of du film (25')
– « Les jeux de Gladiator : le bloodsport romain » (50')
– « Hans Zimmer : composer Gladiator » (21')
– « Maximus Uncut » : entre les scènes avec Russell Crowe (8')
– « Mon journal de gladiateur » par Spencer Treat Clark : le journal personnel du jeune acteur qui joue Lucius
– « Explorations effets visuels » : Germanie et Rome (24')
« Image et design » :
– Featurette et galeries sur la production (10')
– Démonstration de story-board (14')
– Comparaisons multiangles de story-boards et galeries (15' sur 2 angles)
– Galerie « Ridleygram »
– Galeries de costumes
– Galeries photos
« Séquences abandonnées et scènes coupées » :
– Début alternatif et featurette (9')
– « Blood Vision » (avec commentaire audio optionnel - 3')
– « Rhino Fight » (avec commentaire audio optionnel - 5')
– « Choose Your Weapon » (1 minute)
– « Treasure Chest » (7')
Bandes-annonces et spots TV (13') :
– 2 bandes-annonces

Jurassic World en 4K

Un revival monstrueux en très haute définition !

jurassic world 4k 38b7e

 

Avant sa tragique disparition, le docteur John Hammond, le fondateur de la société InGen et de Jurassic Park, nourrissait un rêve, celui de concevoir un parc à thème où les visiteurs du monde entier pourraient se retrouver en s’émerveillant devant des dinosaures en chair, mais plus uniquement en os comme dans les musées. Et, alors qu’il touchait enfin son rêve du doigt de là où il est avec le lancement du Jurassic World, la pérennité de l’œuvre du défunt repose désormais sur les épaules du scientifique Henry Wu (B.D. Wong), un généticien ambitieux recruté jadis par la société à l’origine du premier parc afin de perpétuer l’œuvre de Hammond.

Mais, fidèle à la triste réputation de la race humaine visant à repousser les limites de la Science, le talentueux chercheur, chaque jour encouragé à donner le meilleur de lui-même, n’échappe pas à la règle, loin s’en faut ! Non sans quelques difficultés, il parvient à créer un dinosaure génétiquement modifié et aux capacités incommensurables. Désormais connue sous le nom de Indominus Rex, la créature féroce va échapper à l’attention de son créateur et se fondre dans les profondeurs de la jungle avant de réapparaître pour mieux semer le chaos sur l’île où désormais, rien ni personne n’est plus en sécurité…

Réalisé par Colin Trevorrow et produit par Steven SpielbergJurassic World premier du nom marque le grand retour de l’une des plus grosses franchises de tous les temps, et ce, plus de vingt ans après le premier opus de la première trilogie réalisé en 1993 par maître Spielberg. Avec une distribution alléchante constituée avec Chris PrattBryce Dallas HowardJudy GreerVincent D’Onofrio ou encore notre Omar Sy national, et en engrangeant plus de cinq millions d’entrées en France, ce revival s’est classé en 3eposition du box-office monde en remportant la modique somme de 1,6 milliard de dollars à ses producteurs. Un succès colossal qui s’explique par une réalisation particulièrement bien léchée et opposant des créatures avides de chair fraîche et des humains effrayés. 

Alors que certains gardaient encore de la première trilogie cinématographique le souvenir impérissable d’une rencontre quelque peu irréelle, voire improbable, entre deux espèces que tout séparait, Jurassic World remet les pendules à l’heure et balaie d’un coup de griffe, et à grand renfort d’effets spéciaux spectaculaires modernes, tout ce à quoi nous nous attendions pour propulser le long-métrage au rang de nouvelle référence du genre. Un état de fait qui n’aura pas échappé à Universal Pictures puisqu’un nouveau coffret 4K est désormais disponible pour les amateurs de grands frissons en très haute définition ! À noter que l’éditeur en profite également pour sortir en parallèle le coffret 4K de la trilogie originelle Jurassic Park


Distributeur : Universal
Origine : USA
Date de sortie : 22 mai 2018
Réalisateur : Colin Trevorrow
Distribution : Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Nick Robinson, Ty Simpkins, B.D. Wong, Judy Greer, Irrfan Khan, Vincent D’Onofrio...
Genre : science-fiction/aventure/action
Durée : 2 heures 05 minutes
Les points forts du 4K :
Blu-ray :
– 5 scènes coupées (HD - 6'08" - VOST)
– « Chris & Colin dominent Jurassic World » (HD — 8'57" — VOST)
– « Bienvenue à Jurassic World » (HD — 29'52" — VOST)
– « Les dinosaures errent à nouveau » (HD — 16'29" — VOST)
– « Jurassic World : Pass VIP » (HD — 10'11" — VOST)
— Visite du centre de la découverte avec Chris Pratt (HD - 2'01" - VOST)

Le Grand Jeu

Telle est prise qui croyait prendre !

le grand jeu bluray 22529

 

Réalisé par Arnold Sorkin, à qui nous devons récemment le scénario de Steve JobsLe Grand Jeu est un biopic dramatique s’inspirant de l’histoire vraie d’une certaine Molly Bloom, celle qui a fait flamber le Tout-Hollywood, et tiré de son livre autobiographique baptisé Molly’s Game : The True Story of the 26 year old woman Behind the Most Exclusive, High Stakes Underground Poker Game in The World publié en 2014.  

Comme son nom l’indique, ce film nous retrace une tranche de la vie hors normes de Molly Bloom ici magnifiquement incarnée par Jessica Chastain. Cette femme farouchement déterminée à provoquer son destin en profitant allègrement de ses contacts professionnels est devenue en un temps record la reine du poker à Hollywood ! En 2004Molly pose ses valises à Los Angeles et arrondit ses fins de mois en tant que simple assistante aidant son patron à réunir toutes les semaines des joueurs de poker à des parties clandestines. Mise à la porte sans ménagement, mais convaincue d’être vouée à une destinée hors du commun, elle va mettre tout en œuvre pour monter son propre cercle. Et le succès est très vite au rendez-vous, tant et si bien que les stars hollywoodiennes, golden-boys et autres sportifs reconnus font des pieds et des mains pour y participer ! Elle était toutefois très loin d’imaginer qu’elle allait se retrouver prise à son propre jeu. Alors que le FBI tente de la faire tomber, la mafia russe aspire à lui rafler la mise en faisant main basse sur son affaire et certaines célébrités s’inquiètent qu’elle crache le morceau… 

Nul doute que Le Grand Jeu aurait pu flirter avec une certaine banalité, toutefois on comprend rapidement que la réalité dépasse parfois la fiction ! Comprenez par là que ce biopic dramatique se mue lentement, mais sûrement, en véritable thriller psychologique qui ravira les amateurs du genre. Quant à Jessica Chastain, elle est indubitablement l’atout gagnant de ce film haletant !


Distributeur : M6 Video

Origine : USA/Chine

Date de sortie : 2 mai 2018

Réalisateur Aaron Sorkin

Distribution Jessica Chastain, Idris Elba, Kevin Costner, Michael Cera, Jeremy Strong, Chris O’Dowd, Bill Camp, Brian d’Arcy James…

Genre biopic dramatique

Durée 2 heures 20 minutes

Les points forts des DVD & Blu-ray : pas de bonus annoncé !

 

Les sorties DVD/Blu-Ray des mois de mars et avril 2018 - Cinéma

 Alors que les beaux jours sont enfin arrivés, quoi de mieux qu’une bon film pour se remettre d’une longue journée de labeur ? Pour ce faire, voici une sélection de sorties en vidéo pour lesquelles une séance de rattrapage s’impose en coffret DVD ou Blu-ray. Merci qui ?

Geostorm

L'Âge de glace !

geostorm bluray copie 757c7

Depuis quelques années, une coopération sans précédent s’opère entre États sur le phénomène inquiétant du réchauffement de la planète, tant et si bien qu’un réseau de satellites est désormais capable de contrôler le climat avec le but de protéger les populations des catastrophes naturelles. Mais ils étaient très loin d’imaginer que le dispositif allait se dérégler. 

Une question est alors dans tous les esprits : s’agit-il d’une conspiration internationale ou d’une faille dans le système ? Pire encore, l’humanité survivra-t-elle à de tels cataclysmes ? Pour tenter de répondre à cette question, s’engage alors une course effrénée contre la montre…

Après avoir participé au scénario de Independence Day : Resurgence en 2016,Dean Devlinrenoue avec ses valeurs patriotiques et signe une œuvre impressionnante qui dénonce la politique de certains pays sur un sujet brûlant qui fait froid dans le dos ! 

Fidèle à sa réputation, le réalisateur américain n’oublie pas pour autant de nous en mettre plein les yeux et nous propose Geostorm, soit une avalanche d’effets spéciaux qui contentera les fans de sensations fortes. Pour peu que vous soyez férus de ce genre de superproduction hollywoodienne, bien sûr !


Distributeur : Warner Bros

Origine : USA

Date de sortie : 7 mars 2018

Réalisateur Dean Devlin

Distribution :Gerard Butler, Jim Sturgess, Abbie Cornish, Alexandra Maria Lara, Daniel Wu, Eugenio Derbez, Ed Harris, Andy Garcia…

Genre :Science-fiction/action

Durée 1 heure 49 minutes

Les points forts des DVD, Blu-ray, 3D & 4K :

– « À la recherche de réponses » : Dean Devlin raconte comment une simple question de sa fille lui a donné l’idée du film.

– « Le Ravage » : coulisses des effets spéciaux.

– « Un événement international » : rencontre avec les acteurs issus du monde entier.

 

Justice League 

Une belle entrée en matière !

justice league brd 3d 6b33a

Alors qu’une nouvelle déferlante de superhéros envahit à nouveau nos salles obscures préférées avec des suites, prequels, revivals et autres reboots, c’est au tour de la Justice League de nous prouver de quoi elle est capable. Et autant vous dire que ça dépote !

Après nous avoir douté de l’humanité et provoqué le sacrifice de Superman (Henry Cavill) dans le très décrié Batman V Superman : l’Aube de la Justice de Zack SnyderBruce Wayne/Batman (Ben Affleck) se tourne vers sa nouvelle alliée Diana Prince/Wonder Woman (Gal Gadot) pour mieux s’unir face à un ennemi plus effroyable que jamais. À peine remis de la tragique disparition de leur compagnon d’armes Superman, ces derniers décident alors de recruter une équipe de métahumains pour tenter d’enrayer la menace. Mais, tandis que la Justice League prend forme aux côtés de BatmanWonder Womanavec Aquaman/Arthur Curry (Jason Momoa), Cyborg/Victor Stone (Ray Fisher) et Flash/Barry Allen (Ezra Miller), tout le monde se demande s’il n’est déjà pas trop tard…

Effets spéciaux spectaculaires et à la pointe de la technologie, action dopée à l’adrénaline et bande-son ronflante constituent l’ADN de ce film d’action fantastique & aventure. Amateurs du genre, vous savez, donc, ce qu’il vous reste à faire : vous procurez au plus vite le DVD, Blu-ray, Blu-ray 3D, 4K ou encore la Steelbook Ultimate Édition de Justice League ! Seule ombre au tableau, on regrette qu’une présentation de chaque nouvelle recrue de la ligue n’ait pas donné lieu à un prequel cinématographique pour éviter quelques longueurs et autres incohérences dans la trame scénaristique !


Distributeur : Warner Bros

Origine : USA

Date de sortie : 21 mars 2018

Réalisateur Zack Snyder

Distribution :Ben Affleck, Henry Cavill, Gal Gadot, Ezra Miller, Jason Momoa, Ray Fisher, Amy Adams, Jeremy Irons…

Genre :action et science-fiction.

Durée 2 heures

Les points forts des DVD, Blu-ray, 3D & 4K :

– « Le retour de Superman. »

– « En route vers la justice. »

– « Au cœur de la justice. »

– « La technologie dans Justice League. »

– « Justice League : les nouveaux héros. »

– « Steppenwolf, le conquérant. »

– Analyse de scènes :

– Les nouvelles Amazones.

– Le sauvetage de Wonder Woman.

– Heroes Park.

– La bataille du tunnel.

– Les costumes de la League.

 

Jigsaw (Saw 8)

Copycat ?

3d four bd 4k jigsaw copie 87de0Baptisé au départ Saw LegacyJigsaw nous parle de l’héritage de l’infatigable John Kramer alias le célèbre tueur au puzzle incarné par Tobin Bell. En effet, une série de meurtres, ressemblant étrangement à ceux perpétrés par ce dernier disparu il y a plus de dix ans, force la police à sortir de vieux squelettes du placard pour relancer cette macabre enquête encore bien ancrée dans l’inconscient collectif. 

Alors que de nouvelles cartes viennent tout juste de s’abattre, tout le monde se demande si John Kramer ne serait pas revenu d’outre-tombe pour rappeler au monde qu’il serait bien de célébrer la vie, tant qu’on le peut encore ! Ou serait-ce plutôt le fruit d’un copycat déterminé à poursuivre à sa manière l’héritage du célèbre assassin ?

Après s’être fait la main sur Daybreakers et Predestination, les frères Michael Peter Spierig persistent et signent Jigsaw, le huitième opus de la saga culte Saw, débutée en 2005 sous la houlette de James Wan et dont les précédents épisodes ont rapporté pas moins de 870 millions de dollars de recettes mondiales. Fans d’effusion de sang et de sueurs froides, réjouissez-vous, car avec Jigsaw vous en aurez pour argent ! Comprenez par là que toute l’intrigue du film tourne autour de ce sombre héritage. Truffé de nombreux revirements de situation, le scénario adroitement ficelé et agrémenté d’une esthétique oppressante vous remuera non seulement les méninges, mais aussi l’estomac. On regrette toutefois une certaine mise en pièces au montage qui gâche quelque peu le dénouement… 

Alors si vous n’êtes pas sujet à des complications cardiaques, ou que vous avez tendance à arracher les accoudoirs de votre fauteuil quand le suspense augmente, Jigsaw est incontestablement fait pour vous !


Distributeur : Metropolitan

Origine : Américano-canadien

Date de sortie : 1ermars 2018

RéalisateursMichael & Peter Spierig.

Distribution:Matt Passmore, Tobin Bell, Callum Keith Rennie, Hannah Emily Anderson, Clé Bennett, Laura Vandervoort, Paul Braunstein, Mandela Van Peebles…

Genre:thriller épouvante/horreur.

Durée1 heure 32 minutes

Les points forts des DVD & Blu-ray :

– « L’héritage de Jigsaw » : un documentaire en sept parties.

– « C’est notre choix » : à la découverte des accessoires.

– Commentaire audio de Peter Block (producteur exécutif), Oren Koules (producteur) et Mark Burg (producteur.)

 

Épouse-moi mon pote !

Une comédie so gay !

epouse moi mon pote bluray 05364

Muni de son visa d’étudiant, Yassine (Tarek Boudali), un jeune homme d’origine marocaine, est venu à Paris pour faire ses études d’architecture. Et alors que tout se passe au mieux, la vie lui joue un bien mauvais tour, tant et si bien qu’il rate lamentablement son examen de passage engendrant ainsi la perte de son visa. Désormais en situation irrégulière sur le sol français, lui vient alors l’idée de se marier avec son ami Fred (Philippe Lacheau.) Se sentant de nouveau à l’abri, il ne se doute pas encore qu’un inspecteur tenace va prochainement leur rendre une petite visite pour vérifier qu’il ne s’agit en aucun cas d’un mariage blanc…

Né dans l’esprit du jeune réalisateur Tarek Boudali à l’époque où la loi sur le mariage pour tous défrayait la chronique dans l’hexagone, Épouse-moi mon pote est bien plus qu’une simple comédie made in France ! En effet, et même si le film souffre quelque peu d’un abus sur les clichés homos, ce dernier s’inscrit dans la plus pure tradition du « buddy movie». 

Avec son rythme effréné et ses gags poilants, Épouse-moi mon pote développe une vraie intrigue — n’en déplaise à certaines têtes de pioches ! – et s’avère suffisamment riche pour tenir les spectateurs en haleine, tout en servant de toile de fond à une certaine ode à la différence. Alors, ne boudez pas votre plaisir ! 


Distributeur : Studio Canal

Origine : France

Date de sortie : 6 mars 2018

RéalisateurTarek Boudali

Distribution:Tarek Boudali, Philippe Lacheau, Charlotte Gabris, Andy Rowski, David Marsais, Julien Arruti, Baya Belal, Philippe Duquesne…

Genre:comédie

Durée1 heure 32 minutes

Les points forts des DVD & Blu-ray :

– making-of.

 

Thor : Ragnarok

Un space opera à la sauve Marvel !

thor ragnarok 4k 1995b

Contre toute attente, Thor (Chris Hemsworth) se retrouve privé de son précieux marteau réduit en poussière par une branche cachée de sa famille. Pire encore, notre superhéros nordique préféré est retenu prisonnier sur une planète perdue aux confins de l’univers ! Pour tenter de sauver Asgard, il sera alors contraint de déjouer les règles du temps pour empêcher Hela (Cate Blanchett), son impitoyable sœur cachée jadis bannie par son père, d’accomplir le Ragnarok — la destruction de son monde avec l’extinction de la civilisation asgardienne comme corollaire. Mais pour mener à bien cette mission ô combien périlleuse, il va devoir vaincre un ennemi pour le moins inattendu en la personne du redouté Hulk (Mark Ruffalo) qui était autrefois un irremplaçable allié au sein des Avengers !

À une époque où ces derniers continuent de faire un tabac au box-office, les studios Marvel dégainent l’artillerie lourde et ressortent la parfaite panoplie du célèbre Dieu nordique, avec cette aventure audacieuse qui marie prouesses techniques et humour décapant. La grande force du film réside dans son inlassable autodérision et son rythme sans failles qui collent parfaitement à son univers coloré ! 

Résultat : cette habile métaphore cinématographique illustrant à merveille le vieux dicton, on ne choisit pas sa famille, est un véritable vent de fraîcheur dans un registre habituellement assez codifié. 


Distributeur : Marvel

Origine : USA

Date de sortie : 23 mars 2018

RéalisateurTaika Waititi

Distribution:Chris Hemsworth, Tom Hiddleston, Cate Blanchett, Idris Elba, Jeff Goldblum, Tessa Thompson, Karl Urban, Mark Ruffalo…

Genre:comédie.

Durée2 heures 11 minutes

Les points forts des DVD, Blu-ray, 3D & 4K :

– Présentation de Taika Waititi :
– Commentaire audio de Taika Waititi.
– Making of :
– « Trouver son Thor intérieur. »
– « Hela et Valkyrie. » 
– « À la recherche de Korg. »
– « Sakaar : aux confins du connu et de l’inconnu. »
– « Aux origines du film. »
– Court métrage : « Team Darryl » ou la recherche d’un nouveau colocataire.
– 5 scènes coupées ou rallongées :
– « Thor et le Grand Maître. »
– « Le stupide Avenger et le minuscule Avenger. »
– « Le Grand Maître et Topaz. »
– « Skurge trouve Heimdall. »
– « Hulk poursuit Thor sur Sakaar. »
– Bêtisier.
– 2 scènes du film en version jeu vidéo rétro.
– Commémoration : « Les 10 premières années de Marvel Studios : l’évolution des héros. »
 
 

Coco

Voyage initiatique au coeur de la fête des Morts...

coco bluray 5c0cb

Basée sur « El dia de los Muertos », l’intrigue deCocogerme le jour des morts, fête traditionnelle religieuse de la culture mexicaine. Passionné de musique depuis sa plus tendre enfance, Miguel est obligé de se cacher pour laisser libre cours à sa passion. En effet, suite à un drame familial, la musique est bannie depuis plusieurs générations au sein de sa famille. C’est un véritable crève-cœur pour le jeune prodige qui caresse l’espoir de devenir un musicien aussi réputé que le fameux Ernesto de la Cruz, son idole.

Dans le plus grand secret, le jeune garçon se prépare à prouver son talent aux siens. Et par un sombre concours de circonstances, il se retrouve propulsé dans un endroit aussi surprenant que chamarré : le Pays des Morts. De l’autre côté, il ne tarde pas à se lier d’amitié avec un certain Hector qui va l’aider à percer le mystère de son histoire familiale…

Les réalisateurs Lee UnkrichAdrian Molinaont mis le paquet et nous plongent au cœur d’une aventure colorée et riche en rebondissements. Univers fantasque, gags à gogo, action échevelée et mélancolie poétique font deCocoune œuvre cinématographique à part entière qui ravira petits et grands. Nul doute qu’après avoir vu ce film bouleversant rythmé au son des guitares des mariachis, vous ne verrez plus jamais votre famille de la même manière et irez honorer vos morts ! 


Distributeur : Disney/Pixar

Origine : USA

Date de sortie : 6 avril 2018

Réalisateurs Lee Unkrich & Adrian Molina

Distribution :avec les voix françaises de Andre Santamaria, Ary Abittan, François-Xavier Demaison ou encore les voix originales de Anthony Gonzalez (VIII), Benjamin Bratt, Gael Garcia Bernal, Edward James Olmos, Alanna Ubach, Jaime Camil, Luis Valdez, Selene Luna…

Genre :Film d’animation fantastique

Durée 1 heure 45 minutes

Les points forts des DVD, Blu-ray & 3D :

– « Bienvenue à la fête » : séquence test du film avec commentaire audio optionnel de Lee Unkrich, Adrian Molina et Darla K. Anderson (prod.) (HD — 2'16" — VOST.)
– « Mi familia » : les règles familiales des membres de Pixar (HD — 10' — VOST.)
– « Dante » : portrait et conception du chien Dante (HD — 6'14" — VOST.)                                                                                                                            – « Comment dessiner un squelette » : leçon de dessin avec Danny Arriaga (HD — 3'18" — VOST)                                                                                     – Commentaire audio de Lee Unkrich, Adrian Molina et Darla K. Anderson (prod.) (VOST.)

Paddington 2

À bon entendeur !

paddington 2 4k 256d8

Rappelez-vous, Paddington premier du nom ! Sorti en 2014 dans nos salles obscures préférées, ce premier opus nous narrait l’histoire hors du commun d’un jeune ours d’origine péruvienne et que les hasards de la vie ont conduit à Londres. En quête d’un foyer et d’une vie meilleure, il ne tarde pas à se faire adopter par les Brown dans un quartier paisible de la capitale anglaise, et ce, après avoir pris conscience que la ville est bien moins accueillante que ce à quoi il s’attendait. 

Et dans cette suite particulièrement attendue par les aficionados, notre ours préféré coule des jours heureux et semble apprécié de tous. Et, tandis qu’il cherche désespérément une idée de cadeau pour fêter comme il se doit les cent ans de sa tante préférée, il tombe sur un magnifique livre animé et particulièrement ancien chez un antiquaire. Pour mieux l’acheter, il multiplie les petits boulots sans se douter que le précieux recueil allait être subtilisé. Pire encore, il se retrouve accusé du larcin et finit derrière les barreaux. Intimement convaincue qu’il n’est aucunement responsable du vol, sa famille d’adoption se jure alors de retrouver le véritable coupable…

Élu en 2012 personnage animé préféré des Britanniques de tous les temps au British Animation Award, le petit être poilu a accompagné plusieurs générations d’enfants qui, devenus, adultes, ont eux-mêmes lu ses aventures à leurs enfants, propulsant ainsi Paddington au rang de héros intergénérationnel. Il est donc tout à fait normal qu’il revienne dans un second opus tout aussi réussi que le premier ! À travers ce conte familial aussi poignant que drôle, Paul King excelle de nouveau dans l’art de prêcher la tolérance dans notre monde de brutes. Parfaite illustration de l’intégration d’un étranger qui tente de faire sa place dans une société qui n’est pas la sienne et qui a peur de l’inconnu, Paddington 2 se présente avant tout comme une fable universelle qui en fera réfléchir plus d’un !


Distributeur : Studio Canal

Origine : Franco-britannique

Date de sortie : 6 avril 2018

RéalisateurPaul King

Distribution:Hugh Bonneville, Sally Hawkins, Hugh Grant, Brendan Gleeson, Julie Walters, Peter Capaldi, Jim Broadbent, Madeleine Harris…

Genre:comédie.

Durée1 heure 43 minutes

Les points forts des DVD, Bluray & 4K :pas de bonus annoncé !

 

Le Crime de l'Orient-Express

Une adaptation classique, certes, mais élégante !

le crime de l orient express 4k 8cbbc

Après une première adaptation par Sidney Lumet en 1974, un téléfilm en2001avec Alfred Molina et Leslie Caron et même une minisérie japonaise, Oriento kyuukou satsujin jiken, le célèbre roman d’Agatha Christie paru en 1934est une nouvelle fois porté sur grand écran, mais cette fois-ci par Kenneth Branagh.

Comme vous pouvez vous en douter, l’intrigue duCrime de l’Orient-Express germe dans les voitures du célèbre train de luxe créé par la Compagnie Internationale des Wagons-Lits (CIWL) qui, depuis 1883, relie ParisVienne, ainsi que Venise et Istanbul, le tout en desservant les plus grandes capitales européennes. Et alors que tous les voyageurs vaquent à leurs occupations, le calme du voyage est soudainement rompu par un meurtre. Les 13 passagers se retrouvent alors suspects et le réputé Hercule Poirot (Kenneth Branagh) entre alors en scène pour tenter de démasquer le coupable. Y parviendra-t-il avant que l’assassin ne frappe à nouveau ? Rien n’est désormais moins sûr…

Les plus grands fans de l’illustre femme de lettres britannique redoutaient que cette nouvelle adaptation de l’un de ses romans les plus vendus frise la caricature. Et force de reconnaître que Kenneth Branagh, que l’on retrouve, ici, devant et derrière la caméra, évite les écueils du genre et nous propose une adaptation classique, certes, mais élégante. Avec son jeu quelque peu théâtral, son esthétique bien léchée et sa mise en scène habilement menée, cette nouvelle transposition du Crime de L’Orient-Express vaut assurément le détour, et ce, même si bon nombre d’entre nous connaît pourtant le dénouement…


Distributeur : Fox

Origine : USA

Date de sortie : 18 avril 2018

RéalisateurKenneth Branagh.

Distribution:Kenneth Branagh, Johnny Depp, Michelle Pfeiffer, Josh Gad, Derek Jacobi, Penelope Cruz, Willem Dafoe, Daisy Ridley…

Genre:thriller policier.

Durée1 heure 49 minutes

Les points forts des DVD, Blu-ray & 4K :pas de bonus annoncé !

 

Jumanji : Bienvenue dans la Jungle

Le jeu renaît de ses cendres...

jumanji bluray 9f9ae

Très en vogue depuis quelques années, les reboots envahissent nos salles obscures préférées. Après les Tortues ninjaStar trekSpidermanX-menet autres 4 fantastiquesSony Pictures confirme sa volonté de surfer sur la vague hollywoodienne en laissant de nouveau se libérer la magie du Jumanji.

Rappelez-vous le Jumanji premier du nom : nous sommes en 1995 avec Joe Johnson derrière la caméra et feu Robin Williams dans la peau du jeune Alan Parrish découvrant un curieux jeu de société enfoui sous terre. Alan et l’une de ses amies commencent alors à jouer au Jumanji avant de s’apercevoir qu’il est ensorcelé. Après avoir lancé les dés, Alan est aussitôt aspiré dans le jeu et disparaît. Ce n’est que des années plus tard que deux autres enfants vont retrouver le jeu et se lancer dans une nouvelle partie, déchaînant une fois de plus les sortilèges du Jumanji.

Et alors qu’on le croyait tombé dans les limbes hollywoodiens, voilà qu’une vieille console contenant le jeu vidéo propulse à nouveau quatre lycéens au cœur de la jungle du Jumanji. Dans le corps de leurs avatars et dans un monde aussi dangereux que mystérieux, nos apprentis aventuriers vont apprendre à leurs dépens que l’on ne joue pas à Jumanji, c’est le jeu qui va prendre un malin plaisir à jouer avec eux et, surtout, avec leurs nerfs !

Porté par des effets spéciaux souvent étonnants et un sacré coup de lifting, Jumanji : Bienvenue dans la Jungle peut s’enorgueillir d’être un spectacle bien conçu qui ravira les grands comme les petits et surprendra constamment. On regrettera toutefois que le destin nous ait enlevé un peu trop tôt le talentueux Robin Williams. En effet, ce dernier nous aurait sans nul doute gratifiés d’une apparition dans cette nouvelle mouture, et ce, pour mieux nous faire preuve de ses extraordinaires capacités d’improvisation comique. Quel dommage !


Distributeur : Sony

Origine : USA

Date de sortie : 25 avril 2018

RéalisateurJake Kasdan

Distribution:Dwayne Johnson, Jack Black, Kevin Hart, Karen Gillan, Nick Jonas, Bobby Cannavale, Alex Wolff, Madison Iseman…

Genre:action/fantastique

Durée1 heure 59 minutes

Les points forts des DVD, Blu-ray, 3D & 4K :

– copie du film Jumanji de 1995

 

Star Wars VIII Les Derniers Jedi

Les Jedis se cachent pour mourir...

star wars viii les derrniers jedi bluray 3 cef40

Plus de deux ans après que J.J. Abrams s’est attaqué au mastodonte Star Wars avec un épisode VII sobrement baptisé Le Réveil de la Force, c’est au tour du réalisateur Rian Johnson de nous montrer de quoi il est capable dans Star Wars VIII Les Derniers Jedi 

Quelques jours seulement après les tragiques évènements relatés dans le précédent épisode, on retrouve nos héros préférés du Réveil de la Force dans une nouvelle aventure épique révélant des secrets ancestraux sur la Force

Entre tyrannie et oppression, le Premier Ordre règne, et ce, après avoir décimé les membres de l’Alliance Rebelle, devenus la Résistance, ainsi que la pacifique République. Pire encore, le machiavélique Snoke (Andy Serkis) prend désormais un plaisir non dissimulé en laissant déferler ses légions sur la galaxie tout entière. Seuls la générale Leia Organa (Carrie Fisher) et les chasseurs rescapés de la Résistance s’érigent en dernier rempart face au despote en caressant l’espoir de revoir le maître Jedi Luke Skywalker (Mark Hamill) revenir de son exil. Tandis que la jeune Rey (Daisy Ridley), pilleuse d’épaves sur la planète aride Jakku, part à sa recherche, la Résistance se retrouve à la merci du Premier Ordre. S’engage alors une bataille acharnée qui va entraîner de surprenantes révélations sur un passé ô combien nébuleux !

Comme vous pouvez vous en douter, Star Wars VIII Les Derniers Jedi nous en met une nouvelle fois plein les yeux. Vous serez littéralement abasourdis par la splendeur des effets spéciaux et la magnificence des paysages. Seule ombre au tableau, on regrette un scénario quelque peu téléphoné et sans grandes surprises. Pour autant, le degré de perfection des images numériques, de la réalisation et de la bande-son suffira néanmoins à vous transporter dans un univers toujours aussi fantastique. Alors, laissez-vous tenter une nouvelle fois par la Force, vous n’en reviendrez pas ! Et vivement la suite, d’ici là que la patience soit avec vous…


Distributeur : LucasFilm/Disney

Origine : USA

Date de sortie : 20 avril 2018

Réalisateur Rian Johnson

Distribution :Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Mark Hamill, Adam Driver, Carrie Fisher, Kelly Marie Tran, Andy Serkis…

Genre :comédie.

Durée 2 heures 32 minutes

Les points forts des DVD, Blu-ray, 3D & 4K :

Blu-ray du film :

Commentaire audio de Rian Johnson (VOST.)

Blu-ray bonus (HD — 168'12" — VOST) :

- « Le réalisateur et les Jedi » : making of (95'23")

– « L’équilibre de la Force » : les choix de Rian Johnson envers la mythologie (10'17")

– Analyses de scènes :

– « Allumer l’étincelle : la création de la bataille spatiale » (14'23")

– Snoke et les miroirs (5'40")

– Épreuve de force sur Crait (12'56")

– « Andy Sirkis en direct ! (pour un soir seulement) » : comment l’acteur a incarné Snoke (5'49")

– 14 scènes coupées ou rallongées avec commentaire optionnel de Rian Johnson :

– Présentation de Rian Johnson (49")

– Ouverture différente (1'34")

– L’arme de Paige s’enraye (35")

– Un moment pour Luke (1'04")

– Poe : pas vraiment un égout (43")

– Bizarre que tu aies enregistré ça (56")

– La surveillante évalue Rey (39")

– Séquence du village des surveillantes (2'54")

– Poursuite prolongée des fathiers (5'47")

– Incursion dans le Mégadestroyer – version prolongée (3'51")

– Rose mord la main qui la provoque (1'07")

– Phasma a couiné comme une truie (1'32")

– Rose et Finn se rendent là où ils ont leur place (29")

– Rey et Chewie dans le Faucon (13")

– Les costumes et créatures de Canto Bight (1'31")

Les sorties DVD/Blu-Ray des mois de janvier et février 2018 - Cinéma

 

En cette période de grand froid, rien de tel qu’un bon film à (re) découvrir confortablement assis dans notre canapé !Coup de projecteurs sur les meilleures sorties du mois… merci qui ?

Ça

Il est vraiment de retour !

ca 4k b2b46

Tous les 27 ans, une créature sans nom émerge des profondeurs de la petite bourgade de Derry, située dans le Maine, pour y répandre la terreur et la mort. Mais c’était sans compter le courage et la détermination d’une bande d’enfants qui semblent déterminée à mettre fin aux agissements du clown psychopathe. Parviendront-ils à la renvoyer une bonne fois pour toutes dans les abysses de l’oubli ? Rien n’est désormais moins sûr…

Adaptation du célèbre roman fantastique éponyme écrit par Stephen King publié en 1986, lequel avait déjà été transposé sur le petit écran via le téléfilm à succès de Ça – Il est revenu réalisé par Tom Lee Wallace et diffusé en deux parties en 1990, Ça peut s’enorgueillir d’avoir glacé toute une génération de cinéphiles avertis en matérialisant à jamais les peurs et autres phobies enfantines ! Très épuré, quasi photographique par moments, la cinématographie y est pourtant diablement efficace, voire obsédante. Il faut bien l’avouer, Andy Muschietti semble connaître ses classiques sur le bout des doigts et prend un malin plaisir à s’inscrire dans la mythologie du fantastique/épouvante-horreur bien ancrée dans l’inconscient collectif en distillant l’hémoglobine à dose homéopathique.

Même s’il prend quelques libertés avec l’histoire originelle, le réalisateur argentin parvient néanmoins à innover en agrémentant son œuvre de nouvelles astuces oppressantes pour donner davantage de relief à son « tueur fantôme ». En cristallisant l’univers de celui que tout le monde connaît sous le surnom de « maître de l’horreur », le cinéaste nous gratifie d’un reboot hyperréaliste et glacial qui comblera les amateurs du genre. Attention, frissons garantis ! 


Distributeur : Warner Bros
Origine : USA
Date de sortie : 24 janvier 2018
Réalisateur : Andy Muschietti
Distribution : Bill Skarsgard, Jaeden Lieberher, Finn Wolfhhard, Jack Dylan Grazer, Sophia Lillis, Jeremy Ray Taylor, Wyatt Oleff, Chosen Jacobs...
Genre : Thriller d’épouvante/horreur
Durée : 2 heures 15 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 4K :
– « Grippe-sou est de retour ! » : la préparation de Bill Skarsgard pour son rôle de Grippe-Sou.
– « Le club des losers » : le quotidien des jeunes acteurs sur le tournage.
– « Le maître de la peur » : entretien avec Stephen King sur les origines de Ça.
– Scènes coupées.

Barry Seal : American Traffic 

Envers et contre tous !

barry seal american traffic bluray copie 10e1c

Décidément, les biopics sont très à la mode à Hollywood et le réalisateur américain Doug Liman (révélé au grand public grâce à son premier succès critique en 1996 avec Swingers) en a largement profité pour surfer sur la vague avec Barry Seal : American Traffic ! Basé sur l’histoire vraie de Barry Seal, un pilote arnaqueur lié à la Trans World Airlines (TWA), engagé par le cartel de Medellín (dirigé par Pablo Escobar qu’on ne présente plus) pour faire passer de la drogue aux USA et recruté en parallèle par la CIA et la DEA en tant qu’informateur.

Après Edge of Tommorrow sorti en 2014 dans nos salles obscures préférées, Tom Cruise retrouve Doug Liman et nous narre ainsi le destin hors du commun de celui qui est à l’origine de l’un des plus scandales de toute l’histoire du pays de l’Oncle Sam

Entre fiction et réalité, Barry Seal : American Traffic  nous plonge au cœur même d’une épopée tragi-comique. En puisant librement son inspiration dans tous les écrits sortis sur le sujet, le cinéaste nous invite à un thriller policier décapant considéré à juste titre comme l’un des plus aboutis de l’année 2017 

Sur fond de péripéties plus rocambolesques les unes que les autres, le tout mis en scène avec un grain de l’image adapté aux périodes évoquées et l’insertion de vidéos où le héros se raconte face caméra, l’œuvre confère un nouveau sens à cette période nébuleuse de l’histoire des États-Unis. Entre l’esquisse intimiste d’un biopic cocasse, la dénonciation ludique des bévues des dirigeants américains de l’époque et des cascades spectaculaires où reconstitution historique et modernité s’affrontent, Barry Seal : American Traffic  donne un second souffle à un genre qui était volontairement passé sous silence depuis quelques décennies, mais qui trouve, ici, une seconde jeunesse dans les beaux yeux de Tom Cruise dont le personnage n’est pas sans nous rappeler son interprétation démente de gourou survolté dans Magnolia. Aux antipodes de ses derniers rôles, l’acteur parvient ainsi à égratigner de nouveau son image de « golden-boy » pour nous faire rire aux éclats avec ce rôle assurément à contre-emploi ! 


Distributeur : Universal
Origine : USA
Date de sortie : 16 janvier 2018
Réalisateur : Doug Liman
Distribution : Tom Cruise, Sarah Wright, Domhnall Gleeson, E. Roger Mitchell, Jesse Plemons, Caleb Landry Jones, Lola Kirke, Alejandro Edda...
Genre : Thriller policier et biopic.
Durée : 1 heure 5 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 4K :
– Scènes coupées.
– Une histoire à l’américaine.
– Conversation entre Tom Cruise et Doug Liman.
– Dans les ailes.
– Le tournage du film.
– Voler plus haut.
– Le vrai Barry Seal.
 

Barbara

Un biopic confondu et confondant !

barbara bluray 49c5d

Nouveau long-métrage de cet artiste prolifique qu’est Mathieu Amalric, Barbara nous dépeint le portrait de cette grande dame de la chanson française, ou plutôt la vie d’une figure incontournable de l’histoire culturelle française. Entre fiction et réalité et à la manière d’un tableau de vie, défilent ainsi les grands moments de son existence. Pour ce faire, le réalisateur s’est inspiré de deux œuvres majeures pour tresser son biopic romancé sur Barbara. La première est le livre de Jacques Tournier publié en 1968, Barbara ou les parenthèses. Quant à la seconde, il s’agit du documentaire poignant de Gérard Vergez, réalisé durant la fameuse tournée de 1972.  

Fidèle à sa réputation, le cinéaste tisse son intrigue autour d’une actrice qui va jouer le rôle de Barbara à quelques jours des premiers claps. Campée par Jeanne Balibar, cette dernière se prépare à sa manière au rôle de sa vie et, surtout, à se glisser dans la peau de celle que son entourage prenait un malin plaisir à appeler la « Dame en Noir »…

En effet, plutôt que de raconter sagement l’icône, il fantasme le mythe, mélange vérités et illusions, transcende la réalité pour mieux souligner les avidités et les craintes de l’artiste. Bien plus qu’un simple biopic, Barbara peut se targuer d’être un conte introspectif sur « La Longue Dame Brune » en quête de reconnaissance. Et pour rendre compte visuellement de la complexité de cette personnalité aussi subversive qu’iconique, les différentes facettes de sa personnalité s’entremêlent avec les expressions de Balibar. Un portrait cinématographique pas comme les autres !


Distributeur : Gaumont
Origine : France
Date de sortie : 31 janvier 2018
Réalisateur : Mathieu Amalric
Distribution : Jeanne Balibar, Mathieu Amalric, Vincent Peirani, Aurore Clément, Grégoire Colin, Fanny Imber, Pierre Michon, Fanny Peirani...
Genre : Drame biopic musical.
Durée : 1 heure 37 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray :
– Bande-annonce.
 

Au revoir là-haut

Quand résurrection rime avec rédemption...

au revoir la haut bluray 32632

 

Lauréat du César de la Meilleure adaptation et du Meilleur réalisateur 2018, Au revoir là-haut est la transposition sur grand écran du roman éponyme de Pierre Lemaitre, récompensé par le prix Goncourt en 2013. Après avoir été revue treize fois par Albert Dupontel, la version finale du scénario transgresse les règles du temps et nous transporte en novembre 1919. Alors que la Première Guerre Mondiale vient tout juste de se terminer et que la France tente tant bien que mal de se reconstruire en comptant ses morts, deux miraculés des tranchés, l’un dessinateur renommé, l’autre comptable discret, vont unir leurs destins pour mettre au point une arnaque aux monuments aux morts. Mais, en pleines années folles, la tâche va se révéler aussi ardue que surprenante…

De et avec Albert Dupontel, Au revoir là-haut peut se targuer sans aucun doute d’être l’œuvre la plus réussie et aboutie de l’artiste ! À la fois populaire et spectaculaire, cette comédie dramatique est assurément à la hauteur de la période évoquée avec un sens de la créativité et de la réflexion comme il n’en existe que trop rarement dans le 7ème Art. En mêlant savamment comédie, tragédie et poésie, Albert Dupontel rapporte son pari avec panache et nous propose une adaptation convaincue et convaincante. En évitant les écueils du genre, grandiloquence et autre guimauve, il réveille ainsi les consciences en accédant au cœur des hommes et en ravivant la mémoire collective.

Fruit d’une mûre réflexion décomplexée, cette fable moderne bénéficie d’une réalisation ô combien léchée et d’une interprétation sans failles. Une œuvre qui ressemble indubitablement à son auteur : aussi imprévisible que poignant, Au revoir là-haut insuffle une dimension quasi mystique nourrie par les interprétations d’un cinéaste diablement philosophe qui parvient ainsi à distiller un vent de modernité sur le Septième Art français habituellement frileux. Un très grand film à haute portée philosophique !

Distributeur : Gaumont
Origine : France
Date de sortie : 28 février 2018
Réalisateur : Albert Dupontel
Distribution : Nahuel Perez Biscayart, Albert Dupontel, Laurent Lafitte, Niels Arestrup, Émilie Dequenne, Mélanie Thierry, Héloïse Balster, Philippe Uchan...
Genre : comédie dramatique.
Durée : 1 heure 57 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray :
– Commentaire audio d’Albert Dupontel.
– Bande-annonce.
– Teaser.

Coexister

Une preuve qu'on peut rire de tout...ou presque !

coexister bluray 96c5f

 

En pleine traversée du désert, le producteur de musique prénommé Nicolas (Fabrice Éboué) se voit confier une mission pour le moins inattendue par sa tyrannique de patronne Sophie Demanche (Mathilde Seigner) ! En effet, cette dernière lui met ouvertement la pression devant témoins et l’invite à trouver une idée artistique lumineuse dans les plus brefs délais. Le cas échéant, il sera alors contraint de céder sa place de directeur dans six mois.

Comme frappée par une épiphanie, il décide de monter un groupe atypique constitué d’un rabbin (Jonathan Cohen), un curé (Guillaume de Tonquédec) et un imam (Ramzy Bedia) pour mieux chanter le « vivre-ensemble ». Et comme il fallait s’y attendre, rien ne va se passer comme prévu, car, il faut bien l’avouer, ses nouvelles recrues sont tout sauf des hommes de foi !

Alors qu’il était en pleine réflexion pour son nouveau projet cinématographique, Fabrice Éboué, le réalisateur, tombe sur le fameux clip des « prêtres-chanteurs » qui a fait tant polémique il y a quelques années en rencontrant un succès sans précédent sur l’hexagone, tant et si bien que l’un d’entre eux a même renoncé à sa vocation religieuse au profit de sa nouvelle carrière. En s’inspirant librement du destin hors du commun de ces trois hommes, l’humoriste a donc souhaité élargir cette histoire en incorporant un imam et un rabbin. Et c’est ainsi que Coexister a vu le jour !

En relayant la religion au second plan, Fabrice Éboué nous propose une comédie made in France salutaire et qui n’épargne aucun dogme. Fidèle à sa réputation de comique corrosif qui prend un malin plaisir à tourner en dérision les sujets les plus tabous de notre société moderne, le jeune cinéaste s’en prend à toutes les communautés et revisite à sa sauce le « feed good movie », le tout saupoudré d’un soupçon de provoc et d’un chouia de critique sociétale. 

Distributeur : EuropaCorp
Origine : France
Date de sortie : 14 février 2018
Réalisateur : Fabrice Éboué
Distribution : Fabrice Eboué, Audrey Lamy, Ramzy Bedia, Jonathan Cohen, Guillaume de Tonquédec, Mathilde Seigner, Amelle Chahbi, Mylène Bude...
Genre : comédie.
Durée : 1 heure 30 minutes
Les points forts des DVD & Blu-ray :
– Interview de Fabrice Éboué.
– Bêtisier.
– Clip : « Pink Kalash ».
– Karaoké : « Un dimanche matin ».

Les sorties DVD/Blu-Ray du mois de décembre 2017 - Cinéma

 

Le compte à rebours avant les fêtes de fin d’année est bel et bien lancé ! Alors, pour tous ceux et celles qui n’auraient pas encore fait leur lettre au Père Noël, ou qui seraient quelque peu en retard dans leur course aux cadeaux, voici une sélection de films qui promettent de faire des heureux au pied du sapin. Merci qui ?

Cars 3

Passation de relais...

cars 3 bluray dfcbb

Quelques mois après avoir fait une nouvelle fois vrombir leurs moteurs dans nos salles obscures préférées, nos héros de Cars 3 débarquent enfin en vidéo pour notre plus grand plaisir, et ce, avec une avalanche de bonus ! Même si la franchise commence à s’essouffler, l’humour et l’émotion qui se dégagent de cette comédie d’animation familiale suffiront amplement pour vous faire passer un moment inoubliable blottis au coin du feu. Pour ce faire, le réalisateur Brian Fee passe la troisième et nous plonge au cœur d’une aventure poignante et pleine de rebondissements.

Totalement dépassé par une nouvelle génération de bolides ultrarapides, le célèbre Flash McQueen tente de prouver à ses pairs qu’il n’est pas encore bon pour la casse. Mais ce qui devait arriver arriva et ce dernier se retrouve mis au placard, victime d’un accident sans précédent. Mis en marge d’un sport qu’il adore, il commence par retrouver sa forme d’antan en resserrant quelques boulons avant de revenir dans la course et prouver, en souvenir de feu Doc Hudson, qu’il a toujours la place qu’il mérite dans la Piston Cup. Avec l’aide d’une jeune mécanicienne aussi fougueuse qu’ambitieuse, Cruz Ramirez, il va tenter de se recouvrer ses lettres de noblesse, sans se douter que le destin lui réserve une autre fin digne de ce nom…

Profitant du succès jubilatoire de la franchise, Disney nous prouve une fois de plus avec Cars 3 que son monde merveilleux ne se limitait pas une seule génération de bolides et que la relève est bel et bien assurée ! À l’instar des deux premiers volets, ce sequel nous réserve quelques séquences de franches rigolades, une flopée de clins d’œil particulièrement désopilants et autres références cinématographiques subtiles qui auront vite fait de vous tordre de rire ! Cerise sur le gâteau, une panoplie de voix célèbres double les personnages de ce dessin animé qui ravira petits et grands. Une pure tranche de rigolade à partager en famille ou entre amis !


Distributeur : Disney — Pixar
Origine : USA
Date de sortie : 2 décembre 2017
Réalisateur : Brian Fee
Distribution : avec les voix françaises de Guillaume Canet, Alice Pol, Gilles Lelouche, Nicolas Duvauchelle, Cécile de France, Samuel Le Bihan... et les voix originales d’Owen Wilson, Cristela Alonzo, Chris Cooper, Nathan Fillion, Larry The Cable Guy, Armie Hammer, Tony Shalhoub, Bonnie Hunt...
Genre : Film d’animation et d’aventure
Durée : 1 heure 42 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 3D :
– Courts métrages :
– « L.OU., Lost & fOUnd » de Dave Mullins (2017 - 6'43" - VOST DTS-HD MA 7.1 + DTS-HD HRA 5.1 + DD2.0)
– « L’école de pilotage de Miss Fritter » de James Ford Murphy (« Miss Fritter's Racing Skoool » — 2017 - 2'48" - VF DD 5.1/ VOST DTS-HD HRA 5.1 + DD 2.0)
– 2 mini reportages (VOST) :
– « Prêts pour la course » (5'40")
– « Cruz Ramirez : la création de la voiture jaune » (7'46")
– Commentaire audio de Brian Fee, Kevin Reher & Andrea Warren (prod.) et Jay Ward (dir. artistique) (VOST)

Valérian et la Cité des Mille Planètes 

Mi-figue, mi-raisin

valerian et la cite des mille planetes 4k 040f4

Après le succès colossal de Lucy (2014) dont la suite est d’ores et déjà dans les tuyaux hollywoodiens, l’enfant terrible du 7ème Art Luc Besson nous revient en vidéo avec Valerian et la Cité des Mille Planètes, un film détonant à mi-chemin entre Avatar et la Guerre des Étoiles ! Véritable « blockbuster » à la sauce française, ce conte de science-fiction est adapté de la série de bandes dessinées de Pierre Christin et Jean-Claude Mézières, publiée pour la première fois en 1967 dans le magazine Pilote. Et parmi l’ensemble de la collection comprenant 23 tomes, le cinéaste a opté pour l’album baptisé L’Ambassadeur des Ombres, et ce, sans oublier d’y injecter, ici et là, quelques envies originales sorties de son imagination ô combien fertile de scénariste !

L’intrigue du long-métrage germe au 28ème siècle. L’intrépide Valérian (Dane DeHaan) et la ténébreuse Laureline (Cara Delevingne) forment un duo de choc et de charme en tant qu’agents spatio-temporels chargés de maintenir la paix au sein des territoires humains. Délégués par le Ministre de la Défense, nos héros sont envoyés en mission sur la prodigieuse cité intergalactique Alpha, une mégalopole en perpétuel développement où des espèces originaires des quatre coins de l’univers ont convergé au fil des siècles pour mettre leurs connaissances, savoir-faire et autre culture en commun. Oui, mais voilà, le cœur d’Alpha recèle un sombre mystère incarné par une force obscure qui menace l’équilibre précaire de la Cité des Mille Planètes

Pour beaucoup de fans de la première heure, le cinéaste, producteur et scénariste français est considéré comme l’un des plus prolifiques de sa génération, tant et si bien qu’il est souvent copié, plus ou moins avec talent, par les jeunes réalisateurs émergents. Pour autant, Valerian et la Cité des Mille Planètes déçoit quelque peu pour sa faiblesse scénaristique. Souffrant de quelques lenteurs, l’œuvre, alliant science-fiction et action, se révèle toutefois être un pur bonheur pour les yeux tant la prouesse technique nous apparaît comme invraisemblable ! Filmé par un maître qui renoue ici avec son thème de prédilection et qui n’a pas son pareil pour cristalliser les considérations intimistes de ses héros, Valerian et la Cité des Mille Planètes se présente avant tout comme un long-métrage électrisant et intelligent made in France. Cocorico !


Distributeur : Europacorp
Origine : France/Chine/Belgique/Émirats/USA/Allemagne/Canada/Royaume-Uni.
Date de sortie : 4 décembre 2017
Réalisateur : Luc Besson
Distribution : Dane DeHaan, Cara Delevingne, Clive Owen, Rihanna, Ethan Hawke, Kris Whu, Sam Spruell, Alain Chabat...
Genre : Science-fiction, aventure, action & fantastique.
Durée : 2 heures 17 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray, 4K & 3D :
– Plus de 1 h 30 de bonus pour en apprendre un peu plus sur l’univers d’Alpha !
 

La Planète des Singes 3 : Suprématie

La fin d'un héros pas comme les autres...

la planete des singes 3 suprematie 4k c2b34

L’épopée prodigieuse de La Planète des Singes 3 : Suprématie s’amorce quelques années seulement après les évènements qui ont marqué l’opus précédent baptisé La Planète des Singes : L’Affrontement sorti en 2014 au cinéma. Dans ce dernier volet de cette nouvelle trilogie, César (Andy Serkis) est désormais à la tête d’une véritable nation de singes évolués. Pour autant, il ne se repose pas sur ses lauriers et continue coûte que coûte de défendre les siens contre une armée humaine déterminée à se libérer du joug de la domination simiesque en les éradiquant de la surface de la planète. Alors qu’une guerre fratricide fait rage, une issue funeste se profile à l’horizon, celle qui décidera non seulement du sort de chaque espèce, mais aussi celui de la Terre

Dans une industrie hollywoodienne où les réalisateurs sont interchangeables, surtout en ce qui concerne les lucratifs « blockbusters », Matt Reeves partage un créneau bien particulier : celui usité par de trop rares cinéastes ayant réussi à concilier succès public et respect de la critique. Avec près de 11 millions de billets vendus rien que sur l’hexagone, son La Planète des Singes 3 : Suprématie finit s’imposer le reboot de la saga simiesque dans le paysage cinématographique mondiale. Quelque part au croisement d’un Apocalypse Now version primates et de Full Metal Jacket, cet ultime volet clôture comme il se doit la trilogie avec un Andy Serkis au sommet de sa son art sous les traits de ce héros pas comme les autres et infiniment humain.

Ambiance post-apocalyptique, faste visuel, humour cynique et réalisme échevelé : son dénouement ressemble à celui des contes et légendes qui ont bercé notre enfance, revus et corrigés par un fan du genre, et de ce qu’ils avaient à la fois d’épique et philosophique. Une fin avec émotion et panache voire suprématie !


Distributeur : Fox
Origine : USA
Date de sortie : 8 décembre 2017
Réalisateur : Matt Reeves.
Distribution : Andy Serkis, Woody Harrelson, Steve Zahn, Terry Notary, Karin Konoval, Amiah Miller, Judy Greer, Michael Adamthwaite...
Genre : Science-fiction/action/aventure
Durée : 2 heures 20 minutes
Les points forts des coffrets Blu-ray, 4K, 3D et DVD : Pas de bonus annoncé !
 

Dunkerque

Un survival aussi historique qu'épique !

dunkerque 4k copie d1dc8

 

Filmé par Christopher Nolan en 70 mm IMax et Super Panavision 65mm afin d’avoir la meilleure qualité d’image possible, Dunkerque nous replonge dans l’une des périodes les plus sombres de l’histoire de l’humanité.

Après Inception, Interstellar et la trilogie Dark Knight, le réalisateur britannique acclamé un peu partout dans le monde fait des infidélités à la science-fiction, son thème de prédilection, et se frotte pour la première fois au drame historique de guerre. Alors que la Seconde Guerre Mondiale bat son plein, des milliers de soldats anglais et alliés transis de froid envahissent les plages des Hauts-de-France sous un ciel menaçant. Défendus par des avions Spitfire de la Royal Air Force, ils ne tardent pas à être encerclés et à la merci des forces ennemies. Pendant ce temps, des centaines d’embarcations guidées par des civils et autres militaires tentent tant bien que mal de rejoindre Dunkerque pour porter secours aux soldats. Dès lors s’engage une course effrénée contre la montre dont l’issue demeure incertaine…

Entre fiction et réalité, Dunkerque nous plonge au cœur même d’une fresque historique édifiante. En puisant librement son inspiration dans certains plus grands chefs-d’œuvre du genre, Nolan nous invite à un voyage initiatique qui vous fera sérieusement réfléchir sur la paix et son équilibre précaire. Sur fond d’authenticité avec des navires d’époque et autre disposition quasi géométrique des soldats, son œuvre détourne un genre classique pour une revisite nettement plus psychologique. Dunkerque ressuscite ainsi un genre qui était volontairement passé sous silence depuis quelques décennies, mais qui trouve, ici, une nouvelle jeunesse.

Distributeur : Warner Bros
Origine : USA
Date de sortie : 18 décembre 2017
Réalisateur : Christopher Nolan
Distribution : Fionn Whitehead, Mark Rylance, Tom Hardy, Harry Styles, Barry Keoghan, Aneurin Barnard, Kenneth Branagh, Jack Lowden...
Genre : drame historique de guerre
Durée : 1 heure 47 minutes
Les points forts des coffrets DVD, Blu-ray & 4K :

Création :
– Retour sur le passé (7'49")
– Dunkerque (5')
– Les défis du tournage (3'36")
– Les choix de caméra (5'52")

Sur Terre :
– Reconstruire la digue (5'59")
– Les soldats sur la plage (5'18")
– Les uniformes (5'21")

Dans les airs :
– Filmer dans les airs (12'31")
– Dans le cockpit (5'59")

En Mer :
– Constituer une flotte navale (3'50")
– À bord du Moonstone (5'55")
– Filmer en mer (13'43")
– Au cœur des naufrages (7'29")
– La petite armada (5'57")

Conclusion :
– Entretenir le suspense (7'23")
– L’esprit de Dunkerque (7'55")


La Tour Sombre

Une oeuvre réputée inadaptable ?

la tour sombre 4k 7dd19

 

Basé sur les huit romans éponymes écrits par celui qu’on ne présente plus, Stephen King le maître de l’horreur, La Tour Sombre nous narre le destin hors du commun du dernier Pistolero, Roland Deschain (Idris Elba) est voué à livrer une guerre sempiternelle contre Walter O’Dim (Matthew McConaughey), plus connu sous le sombre surnom de l’Homme en Noir et déterminé à détruire la Tour Sombre, clé de voûte de l’équilibre de l’univers. Alors que la cohésion des mondes est sérieusement mise à mal, Roland, seul capable de vaincre l’Homme en Noir, se prépare tant bien que mal à livrer son ultime combat… dont dépend le sort de l’humanité.

Après maintes péripéties et autres déconvenues hollywoodiennes (en 2007, Stephen King avait déjà vendu les droits de sa saga littéraire pour le petit écran à J.J. Abrams et Damon Lindelof, mais les deux créateurs de Lost se sont ravisés face à l’ampleur du projet. Et trois ans plus tard, NBC et Universal Pictures ont projeté de réaliser ensemble une trilogie de films ainsi qu’une série télévisée basée sur les romans, avec Ron Howard derrière la caméra, mais là encore, la complexité de cette adaptation a étouffé le projet dans l’œuf), c’est finalement en 2015 que Sony Pictures Entertainement et Media Rights Capital officialisent le lancement de l’adaptation cinématographique de La Tour Sombre, engendrant dans un premier temps au premier volet réalisé par Nikolaj Arcel, porté par Idris Elba et Matthew McConaughey.

Conçu avec un budget de 60 millions de dollars, ce dernier déçoit quelque peu par l’abondance des effets spéciaux qui dénature quelque peu l’intrigue originelle. Même si l’univers ô combien foisonnant de maître King trouve, ici, une reconstitution plus ou moins fidèle et à l’image de sa démesure, La Tour Sombre souffre de quelques longueurs et d’un manque d’introspection qui desservent le message de cette œuvre réputée inadaptable et sauvé par le jeu des acteurs, mais qui nous laisse un arrière-goût d’inachevé…

Distributeur : Sony
Origine : USA
Date de sortie : 13 décembre 2017
Réalisateur : Nikolaj Arcel
Distribution : Idris Elba, Matthew McConaughey, Tom Taylor (IV), Soo-hyun Kim (II), Fran Kranz, Abbey Lee, Katheryn Winninck, Dennis Haysbert...
Genre : fantastique/aventure
Durée : 1 heure 35 minutes
Les points forts des coffrets DVD, Blu-ray & 4K :

– Bêtisier (2'50")
– 4 scènes coupées (6'22")
– La dernière fois (9'14")
– Stephen King : Inspirations (4'25")
– Le Pistolero en action (8'29")
– L’homme en noir (8'22")
– Le Monde a changé (7'02")
– Coup d’œil par le trou de la serrure :
– Et le Pistolero le poursuivait (1'35")
– D’autres mondes que celui-là (1'38")
– Les principes du Pistolero (37")

Annabelle 2 : la Création du Mal

Les origines de la poupée de cire, poupée de sang !

annabelle 2 la creation du mal bluray b9f98

 

Après avoir terrorisé plus de 1,5 million de personnes dans les salles obscures hexagonales, la plus terrifiante des poupées reprend du service en vidéo dans une suite qui prend la forme d’un prequel sobrement baptisé Annabelle 2 : la Création du Mal.

Son intrigue germe bien avant les étranges évènements qui ont frappé les époux Form du premier opus. Plusieurs années après la disparition tragique de leur fille bien-aimée, un fabriquant de poupées et sa femme offrent leur hospitalité à une nonne et six orphelines. Ce qu’il croyait être un foyer idéal se révèle être un cauchemar éveillé lorsque l’une des fillettes devient le souffre-douleur d’une poupée possédée répondant au nom d’Annabelle. Très vite, cette dernière va libérer des forces obscures pour mieux assouvir sa vengeance…

À l’instar de son prédécesseur, Annabelle 2 : la Création du Mal alterne adroitement suspense haletant et esthétisme glaçant. Quant aux effets spéciaux, ils sont toujours aussi convaincants et je ne vous parle pas des bruitages inquiétants et autres apparitions fantasmagoriques qui vous glaceront le sang ! À noter que le jour même de sa sortie outre-Atlantique, cette suite tant attendue a engendré quelques sueurs froides qui ont conduit de nombreuses personnes à sortir des salles obscures. Un bien étrange phénomène qui tend à s’amplifier lorsqu’on sait que ladite poupée existe vraiment et qu’elle est abritée dans un occulte musée du Connecticut, enfermée dans sa vitrine, où seul un prêtre vient la voir deux fois par mois pour la bénir. En vogue depuis quelques années, le cinéma d’épouvante étend davantage son rayonnement jusqu’à Hollywood.

Après Paranormal Activity, Insidious et autre Conjuring, c’est au tour de la redoutable Annabelle d’abattre sa seconde carte en exploitant à fond une franchise qui s’avère plutôt juteuse. Même si l’hémoglobine est toujours distillée à dose homéopathique, ce chapitre 2 bénéficie d’une cinématographie aussi angoissante qu’épurée qui n’est pas sans nous rappeler certains des plus grands classiques du genre. Les amateurs de sensations fortes en auront pour leur argent, et ce, même si certains passages risquent de les hanter pour très, très longtemps…

Distributeur : Warner Bros
Origine : USA
Date de sortie : 13 décembre 2017
Réalisateur : David F. Sandberg
Distribution : Stephanie Sigman, Miranda Otto, Lulu Wilson, Anthony LaPaglia, Talitha Bateman, Alicia Vela-Bailey, Kerry O’Malley, Philippa Coulthard...
Genre : Épouvante/horreur
Durée : 1 heure 50 minutes
Les points forts des coffrets DVD & Blu-ray :
– Scènes coupées.
– La réalisation d’Annabelle 2 : la Création du Mal.
– Annabelle 2 : la Création du Mal – l’horreur continue.
– Court-métrage d’horreur : Attic Panic.
– Court-métrage d’horreur : Coffer.
– Interviews des réalisateurs et producteurs.
– Commentaires.

Coffret Nolan 7 Films 4K

Un coffret pour les puristes

nolan coffret 7 films 3d copie c521c

 

Depuis son premier long métrage à petit budget et en noir et blanc baptisé Following tourné en 1998, beaucoup d’eau et surtout de bobines ont coulé sous les ponts d’Hollywood pour le prolifique réalisateur, scénariste et producteur britannique Christopher Nolan. Ses meilleurs sept longs-métrages, répartis sur plus d’une décennie d’une carrière ô combien mouvementée, ont marqué à jamais de ses lettres de noblesse l’histoire du Septième Art ! Et pour lui rendre hommage comme il se doit à quelques jours des fêtes de fin d’année, la Warner Bros lui rend une nouvelle fois hommage en sortant le Coffret Nolan 7 Films 4K comprenant les œuvres les plus marquantes de l’un des cinéastes majeurs du 21ème siècle.

Ce dernier retrace les plus belles œuvres cinématographiques de ce surdoué du cinéma, dont la griffe jusque-là inégalée inspire encore et toujours la jeune génération de réalisateurs.

Entre Dunkerque, Batman Begins, The Dark Knight, The Dark Knight Rises ou encore Inception, Interstellar et Le Prestige, c’est en tout pas moins de sept de ses films qui se sont classés dans le top cent des plus vus et appréciés au monde.

Que dire de plus sur ce Coffret Nolan 7 Films 4K, si ce n’est que pour tous ceux et celles qui s’y prennent bien à l’avance pour être certain de faire mouche sous le sapin, vous savez désormais ce qu’il vous reste à faire, ne serait-ce que pour voir et revoir les plus beaux films de Christopher Nolan en Ultra HD !

Distributeur : Warner Bros
Origine : USA
Date de sortie : 28 décembre 2017
Réalisateur : Christopher Nolan
Genre : Édition limitée des 7 œuvres cinématographiques de Christopher Nolan.
Durée : 7 films (Dunkerque, Batman Begins, The Dark Knight, The Dark Knight Rises, Inception, Interstellar et Le Prestige.)
Les points forts des coffrets DVD & Blu-ray :

* Dunkerque

Blu-ray des bonus :
Création :
- Retour sur le passé (7'44")
- Dunkerque (4'53")
- Les défis du tournage (3'22")
- Les choix de caméras (5'47")
Sur Terre :
- Reconstruire la digue (5'55")
- Les soldats sur la plage (5'13")
- Les uniformes (5'16")
Dans les airs :
- Filmer dans les airs (12'27")
- Dans le cockpit (5'53")
En Mer :
- Constituer une flotte navale (3'34")
- A bord du Moonstone (5'49")
- Filmer en mer (13'37")
- Au coeur des naufrages (7'22")
- La petite armada (5'51")
Conclusion :
- Entretenir le suspense (7'10")
- L'esprit de Dunkerque (7'47")

* Interstellar

Blu-ray des bonus (VOST) :
"La science d'Interstellar" : émission sur les aspects scientifiques du film (version longue - 50'20")
"Préparer un voyage interstellaire" : la genèse du film, ses influences et sa forme narrative (7'49")
"La vie dans la ferme de Cooper" : de la ferme à l'espace (9'43")
"La poussière" : l'équipe du film face aux tempêtes de sable (2'38")
"TARS and CASE" : design et fabrication des deux robots du film (9'27")
"Les sons cosmiques d'Interstellar" : la genèse de la musique de Hans Zimmer (13'40")
"Les combinaisons spatiales" : la création et le port des combinaisons et des casques (4'31")
"L'Endurance" : Nahan Crowley (resp. déco) fait visiter l'imposant plateau du vaisseau Endurance (9'24")
"Le tournage en Islande: la planète de Miller / La planète de Mann" : l'équipe du film en Islande pour la création de deux mondes inconnus (12'42")
"Le Ranger et Le Lander" : focus sur les deux autres vaisseaux du film (12'20")
"Miniatures dans l'espace" : focus sur les impressionnantes maquettes utilisées lors de la séquence d'amarrage (5'29")
"La simulation de l'apesanteur" : les différentes façons de simuler l'absence de gravité (5'31")
"Phénomènes célestes" : l'utilisation de véritable équations scientifiques pour la création d'effets spéciaux crédibles pour le voyage spatial (13'22")
"À travers le temps et les dimensions" : concept et design du Tesseract, utilisant un vrai décor plutôt qu'un écran vert (9'02")
"Dernières pensées" : les acteurs et l'équipe du film à propos de leur expérience sur le film (6'02")

Teaser et bandes-annonces :

- "Lee" (1'52")
- "Merveilles" (2'34")
- "Mémoires" (2'35")
- "Humanité" (2'29")

* Inception

Blu-ray du film :
Mode "Extraction", insertion de modules making of en cours de visionnage (HD - 44'11" - VOST) :
- L'origine d'Inception
- Le château japonais: le rêve s'écroule
- Désintégration du Café parisien
- Construire une architecture paradoxale
- Le train de marchandises
- Embuscade dans les rues de la ville
- Le bar qui s'incline
- Les couloirs en rotation
- La forteresse dans la montagne
- Simulation de l'apesanteur
- Les Limbes : la conception de l'espace des rêves
- L'explosion de la forteresse
- La musique des rêves
- Le partage des rêves

Blu-ray des bonus :
Les coulisses du film (HD - VOST) :
- Les rêves : le cinéma du subconscient (44'29")
- Inception : la mission Cobol (14'33")
5.1 la bande originale d'Inception : 10 morceaux de la bande originale du film (DTS-HD MA 5.1 - 38'38")
Extras :
- Galerie d'art conceptuel (32 dessins)
- Archive d'art promotionnel (12 affiches)
3 bandes-annonces (4'50" - VO)
13 spots TV (11'28" - VO)

* Batman Begins
- Au cœur du film : accès aux coulisses pendant le visionnage du film, la genèse du Chevalier Noir, Former le Corps et l’Esprit : la transformation de Christian Bale en Batman, Tankman Begins : parodie de Batman Begins, Batman —Le voyage commence : conception et développement du film, casting du personnage de Batman, La Construction de Gotham City : la création des décors du film, La Cape et le Masque : l’élaboration du nouveau costume, Batman —Le Voltigeur : la Batmobile réinventée, Le Chemin de la Découverte : regard sur la première semaine de tournage en Islande, Sauver Gotham City : le développement des maquettes et des effets graphiques pour la scène de poursuite en monorail, La Genèse de Batman : l’incarnation du Chevalier Noir et les influences du film Galerie de photos, Dossiers Confidentiels : les secrets de Batman non révélés dans le film, Discussions autour du scénario avec David S. Goyer, Batman en numérique : les effets spéciaux que vous avez peut-être manqués, Batman Begins —Les Cascades et bandes-annonces.

* Batman —The Dark Knight, le Chevalier Noir
- Gotham Uncovered : tournage d’une scène : Christopher Nolan et son équipe dévoilent les secrets de fabrication du film, la technologie de Batman : les gadgets et outils du film, Batman démasqué : la psychologie du Chevalier Noir : analyse de la psychologie de Bruce/Batman, Gotham Tonight : 6 journaux télévisés de Gotham, galerie photos : les cartes de Joker, l’art concept, l’art de l’affiche, photos du plateau, 3 bandes-annonces et 6 spots.

* Batman —The Dark Knight Rises
- Bonus accessibles en synchronisation avec le film via l’application, The Dark Knight Rises FX, La Batmobile : les 5 Batmobiles réunies pour la première fois dans un documentaire révélant tous les aspects de ce véhicule mythique, la fin du chevalier : – Production : Le prologue : détournement en haute altitude : découvrez les dessous de la séquence d’ouverture, Retour à la Batcave : au cœur de la reconstruction de la Batcave avec des images en accéléré, parsemées d’interviews et de commentaires, Gotham Souterrain : Chris Nolan et les chefs décorateurs discutent et construisent le repaire de Bane, la Bat : retour sur la création du nouveau moyen de transport apporté par Nolan, Batman vs Bane : les acteurs et l’équipe du film révèlent la manière dont ils ont préparé et tourné la scène de combat épique entre Batman et Bane, Arsenal accepté : découvrez comment furent utilisés les effets spéciaux et les unités miniatures afin de simuler une démolition de plafond par le Tumbler, Jour de destruction : l’équipe du film décrit la séquence de destruction du stade de Gotham, la démolition d’une rue : découvrez comment une série d’effets spéciaux très pratiques furent utilisés pour simuler la démolition d’une rue, le gouffre : les secrets de la construction de deux immenses plateaux de tournage verticaux, le chant : Christopher Nolan et Hans Zimmer reviennent sur la création du chant qui sera repris pour le thème musical de Bane, Guerre à Wall Street : observez la coordination et la production de la scène de bataille à Manhattan, la course au réacteur : l’orchestration par l’équipe du film de la séquence.

* Le Prestige

Blu-ray des bonus :
"Le carnet du scénariste : Le tour de main de Christopher Nolan" (HD - 19'32" - VOST) :
- Le carnet du scénariste
- La magie du passé
- Le labyrinthe visuel
- Métaphores de tromperies
- Tesla : l'homme qui a inventé le 20ème siècle
- Résonnances
"L'art du film" (galeries photos - HD) :
- Film (4'20")
- Costumes et plateau (4'30")
- Les coulisses (3'30")
- Affiches (1'40")
- Bande-annonce du film (VO)

Coffret Trilogie The Dark Knight 4K

La trilogie culte de Nolan remastérisée en Ultra HD !

packshot trilogie the dark knight non def copie 7fd23

Depuis plus d’une décennie, les adaptations cinématographiques des célèbres Comicbooks fleurissent dans les salles obscures. Après des débuts calamiteux et une courte période de rodage, le phénomène a conquis la planète avant de se répandre sur d’autres supports, tant et si bien que certains réalisateurs en vogue ont décidé, eux aussi, de surfer sur la vague.

Après une première aventure sobrement baptisée Batman Begins en 2005 et dans laquelle Christopher Nolan remonte aux origines du mythe qui a forgé la réputation de Gotham City, la nouvelle coqueluche d’Hollywood persiste et signe, trois ans plus tard, The Dark Knight, Le Chevalier Noir. Dans un tout autre genre, assurément plus noir, mais tout aussi grisant, le metteur en scène surdoué concentre son objectif sur l’acteur australien Heath Ledger (disparu trop tôt) qui crève l’écran grâce à son interprétation magistrale du Joker qui fait désormais figure de référence dans le milieu. Puis, il enchaîne en 2012 avec The Dark Knight Rises, et ce, pour conclure comme il se doit sa vision avant-gardiste des péripéties nocturnes de l’homme chauve-souris et dans laquelle Anne Hathaway nous livre une nouvelle facette de son talent dans la peau de Catwoman.

Dans ce bas monde, il existe différents types de réalisateurs dont les véritables motivations, aussi justifiées soient-elles, divergent selon leur nature profonde. Entre faire exploser son tiroir-caisse, torturer les méninges de son public ou bien le divertir, Christopher Nolan semble avoir définitivement opté pour la révolution des codes cinématographiques, et ce sans nul doute, pour laisser une empreinte indélébile de son passage. En seulement trois films, il parvient définitivement à asseoir son statut de valeur montante du Septième Art. Cinéphile par excellence, il puise allègrement dans ses références et nous propose un astucieux mélange des genres, à mi-chemin entre le thriller et le fantastique. Et, le résultat est si époustouflant et proche de la perfection, qu’on finit même par se demander s’il n’avait pas préparé depuis longtemps son coup de maître en dévorant, dans l’ombre, toutes les œuvres appartenant à ces deux genres cinématographiques qui ont connu leur point d’orgue au siècle dernier et qui connaissent, aujourd’hui, un second souffle grâce à lui. Fidèle à son pragmatisme légendaire et son imagination ô combien fertile, le cinéaste britannique apporte sa pierre à l’édifice érigé à la gloire du personnage le plus populaire de DC Comics, et ce, grâce à une réalisation particulièrement léchée et des intrigues bien ficelées ! Un constat élogieux qui lui vaut aujourd’hui d’être gratifié par la Warner d’un coffret frappé à l’effigie de sa cultissime Trilogie The Dark Knight. Dans cette dernière, les scènes de combat s’enchaînent, violentes et minutieusement chorégraphiées, le sang coule et les scénarios sont ponctués de flash-back dans la plus pure tradition du genre, certes, mais indispensables pour la décompression du spectateur. Le désormais tant convoité réalisateur, scénariste et producteur a su faire renaître de ses cendres le célèbre chevalier noir, sans avoir oublié de le remettre au goût du jour avec nostalgie, respect et une pointe d’originalité qui fait sans aucun doute la différence.


Distributeur : Warner Bros
Origine : Américano-britannique
Date de sortie : 28 décembre 2017
Réalisateur : Christopher Nolan
Distribution : Christian Bale, Katie Holmes, Michael Caine, Cillian Murphy, Liam Neeson, Morgan Freeman, Ken Watanabe, Gary Oldman, Heath Ledger, Aaron Eckhart, Maggie Gyllenhaal, Tom Hardy, Joseph Gordon-Levitt, Anne Hathaway, Marion Cotillard ...
Genre : Thriller d’action et d’aventure
Durée : 7 heures 30 minutes
Les points forts du coffret 4K :

- Batman Begins/au cœur du film : accès aux coulisses pendant le visionnage du film, la genèse du Chevalier Noir, Former le Corps et l’Esprit : la transformation de Christian Bale en Batman, Tankman Begins : parodie de Batman Begins, Batman —Le voyage commence : conception et développement du film, casting du personnage de Batman, La Construction de Gotham City : la création des décors du film, La Cape et le Masque : l’élaboration du nouveau costume, Batman —Le Voltigeur : la Batmobile réinventée, Le Chemin de la Découverte : regard sur la première semaine de tournage en Islande, Sauver Gotham City : le développement des maquettes et des effets graphiques pour la scène de poursuite en monorail, La Genèse de Batman : l’incarnation du Chevalier Noir et les influences du film Galerie de photos, Dossiers Confidentiels : les secrets de Batman non révélés dans le film, Discussions autour du scénario avec David S. Goyer, Batman en numérique : les effets spéciaux que vous avez peut-être manqués, Batman Begins —Les Cascades et bandes-annonces.

- Batman —The Dark Knight, le Chevalier Noir/ Gotham Uncovered : tournage d’une scène : Christopher Nolan et son équipe dévoilent les secrets de fabrication du film, la technologie de Batman : les gadgets et outils du film, Batman démasqué : la psychologie du Chevalier Noir : analyse de la psychologie de Bruce/Batman, Gotham Tonight : 6 journaux télévisés de Gotham, galerie photos : les cartes de Joker, l’art concept, l’art de l’affiche, photos du plateau, 3 bandes-annonces et 6 spots.

- Batman —The Dark Knight Rises/ Bonus accessibles en synchronisation avec le film via l’application, The Dark Knight Rises FX, La Batmobile : les 5 Batmobiles réunies pour la première fois dans un documentaire révélant tous les aspects de ce véhicule mythique, la fin du chevalier : – Production : Le prologue : détournement en haute altitude : découvrez les dessous de la séquence d’ouverture, Retour à la Batcave : au cœur de la reconstruction de la Batcave avec des images en accéléré, parsemées d’interviews et de commentaires, Gotham Souterrain : Chris Nolan et les chefs décorateurs discutent et construisent le repaire de Bane, la Bat : retour sur la création du nouveau moyen de transport apporté par Nolan, Batman vs Bane : les acteurs et l’équipe du film révèlent la manière dont ils ont préparé et tourné la scène de combat épique entre Batman et Bane, Arsenal accepté : découvrez comment furent utilisés les effets spéciaux et les unités miniatures afin de simuler une démolition de plafond par le Tumbler, Jour de destruction : l’équipe du film décrit la séquence de destruction du stade de Gotham, la démolition d’une rue : découvrez comment une série d’effets spéciaux très pratiques furent utilisés pour simuler la démolition d’une rue, le gouffre : les secrets de la construction de deux immenses plateaux de tournage verticaux, le chant : Christopher Nolan et Hans Zimmer reviennent sur la création du chant qui sera repris pour le thème musical de Bane, Guerre à Wall Street : observez la coordination et la production de la scène de bataille à Manhattan, la course au réacteur : l’orchestration par l’équipe du film de la séquence.

Les sorties DVD/Blu-Ray du mois de novembre 2017 - Cinéma

 

Il faut bien se l’avouer, l’été est fini et la rentrée est bien là avec ses aléas climatiques et tout ce qui va avec ! Alors, quoi de mieux qu’un bon film pour se remonter le moral ? Pour ce faire, voici une sélection de films pour lesquels une séance de rattrapage s’impose en DVD, Blu-ray voire 3D. Merci qui ?

Transformers 5 : The Last Knight

La cavalerie est lâchée...

transformers 5 the last knight bluray 4k d8904

Depuis plus d’une décennie, les suites des adaptations cinématographiques de séries télévisées et autres dessins animés fleurissent sur grand-écran. Après avoir pulvérisé les records au box-office mondial cet été, Transformers 5 : The Last Knight est désormais en vente en Blu-ray, DVD, 3D & 4K.

Tout commence quelques années après les évènements qui ont marqué le précédent opus baptisé Transformers 4 : L’Âge de l’Extinction. Alors qu’une nouvelle ère souffle sur la célèbre saga cinématographique, les héros d’hier deviennent les ennemis d’aujourd’hui et Optimus Prime se jure de sauver Cybertron en réduisant la Terre en cendres. Le salut de l’humanité dépendra alors d’une alliance improbable entre le tenace Cade Yeager (Mark Wahlberg), l’indécrottable Bumblebee, l’atypique Sir Edmund Burton (Anthony Hopkins) et la pragmatique professeur d’Oxford Vivien Wembley (Laura Haddock). À peine auront-ils eu le temps de faire les présentations qu’ils vont devoir déterrer les secrets les plus enfouis de l’histoire cachée des Transformers, et ce, pour mieux enrôler les Autobots dans la bataille finale contre une vieille connaissance…

Comme toujours, la formule ô combien lucrative de Michael Bay se veut basée sur un enchaînement de scènes d’action ponctuées de combats frénétiques chargés en adrénaline et autres cascades ahurissantes ! Considéré à juste titre comme le plus explosif de la franchise, Transformers 5 : The Last Knight amorce un virage radical dans la mythologie. En outre, le style inégalé du réalisateur s’accorde à merveille avec les poursuites infernales et les mitraillages incessants, auxquels se livrent avec délectation nos robots préférés.


Distributeur : Paramount
Origine : USA
Date de sortie : 2 novembre 2017
Réalisateur : Michael Bay
Distribution : Mark Wahlberg, Laura Haddock, Anthony Hopkins, Isabela Moner, Stanley Tucci, Josh Duhamel, Santiago Cabrera, Jerrod Carmichael...
Genre : Comédie d’action et de science-fiction
Durée : 2 heures 29 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray, 3D & 4K :
– Le mélange des mythologies.
– La création de la destruction : plongée dans l’usine Packard.
– Monter les échelons.
– Découverte de la décharge.
– Le traitement royal : Transformers au Royaume-Uni.
– Moteurs et magie.
– Paysage extraterrestre : Cybertron.
– Encore un film génial.

Moi, Moche et Méchant 3

Que c'est bon d'être méchant !

moi moche et mechant 3 4k 8a63a

Après le succès planétaire des deux premiers opus Moi Moche et Méchant et la surprenante réussite de la franchise dérivée Les Minions, le studio Illumination Entertainment surfe sur la vague et nous propose Moi Moche et Méchant 3 une suite digne de ce nom et qui va sans nul doute raviver votre âme d’enfant… ou pas !

Après son échec cuisant dans l’arrestation du super vilain Balthazar Bratt (David Marsais), l’incorrigible Gru (Gad Elmaleh) se retrouve ainsi évincé de l’Agence Vigilance de Lynx et en profite alors pour remettre toute sa vie en question. Mais c’était sans compter sans l’ironie du destin qui va mettre sur sa route un certain Dru qui n’est autre que son frère jumeau dont il ignorait même l’existence ! À ses côtés, Gru va renouer avec ses anciens démons en redécouvrant combien il est jubilatoire d’être méchant…

Année après année, les Moi, Moche et Méchant se suivent et ne se ressemblent pas. Et c’est d’ailleurs tout ce qui fait le charme de la franchise ! Atteignant un niveau d’excellence quasi inégalé dans ce genre pourtant si prisé de la comédie d’animation & d’aventure, Moi Moche et Méchant 3 marie toujours savamment humour, invention et émotions, tout en mettant en scène un antihéros au grand cœur qui aura vite fait de faire fondre le vôtre. Plus que jamais, Moi Moche et Méchant 3 recèle en lui la griffe de ceux qui l’ont imaginé et qui ont su, avec un talent indéniable, allier leur savoir-faire unique à leur imagination débridée. Et le public ne s’y trompe jamais, puisque Moi Moche et Méchant 3 confirme son statut de plus grosse saga d’animation à l’international après avoir franchi le cap d’un milliard de dollars de recette dans nos salles obscures préférées !


Distributeur : Universal
Origine : USA
Date de sortie : 7 novembre 2017
Réalisateurs : Pierre Coffin, Kyle Balda & Eric Guillon
Distribution : avec les voix françaises de Gad Elmaleh, Audrey Lamy, David Marsais ou encore les voix originales de Steve Carell, Kristen Wiig, Trey Parker, Steve Coogan, Miranda Cosgrove, Jenny Slate Dana Gaier, Nev Scharrel...
Genre : Comédie d’animation & d’aventure
Durée : 1 heure 30 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray, 4K & 3D :
– Profils des personnages.
– Le making of du film.
– Le développement de Dru.
– Les dossiers de l’AVL.
– Vidéoclip « Yellow Light ».
– 1 mini-film inédit.
 

L'intégrale de Harry Potter en coffret 4K

Place à la magie...du 7ème Art en très haute définition !

harry potter integrale 4k 59fce

Adaptation cinématographique des aventures magiques de Harry Potter, imaginées par la romancière britannique J. K. Rowling, le coffret de l’Intégrale 4K de la saga est enfin édité par la Warner Bros pour mieux vous replonger au cœur de l’univers de notre apprenti sorcier préféré. En 19 heures et 13 minutes, on retrouve tous les ingrédients qui ont forgé la renommée de l’enchanteur le plus célèbre de tous les temps, et ce, au bout de huit opus tous aussi passionnants les uns que les autres !

Maltraité depuis sa plus tendre enfance par Petunia Dursley (Fiona Shaw) et Vernon (Richard Griffiths), son ignoble tante et son répugnant oncle qui l’ont recueilli à la mort de ses parents, le jeune orphelin Harry Potter (Daniel Radcliffe) vit reclus dans un placard sous l’escalier. À ses onze ans, celui-ci reçoit la visite inopinée d’un géant, plus connu sous le nom de Rubeus Hagrid (Robbie Coltrane), venu lui éclairer sa lanterne sur son sombre passé et sa destinée pour la moins nébuleuse. Harry apprend ainsi qu’il existe un monde parallèle dans lequel la magie est monnaie courante et qui attend impatiemment son arrivée. En outre, notre héros ne tarde pas à découvrir qu’il est le descendant d’une longue lignée de sorciers et qu’il est inscrit à Poudlard, une école réputée qui n’a pas son pareil pour former les plus grands magiciens de ce monde ! Tout en apprenant les rudiments de la sorcellerie, Harry ne traîne pas à enfourcher son balai avant de croiser la route de deux apprentis, Ronald (Rupert Grint) et Hermione (Emma Watson), qui l’aideront à accomplir son destin face à l’infâme Lord Voldemort (Ralph Fiennes), responsable de la disparition de ses parents et déterminé à parachever son œuvre en tuant leur unique enfant…

Amateurs du genre, vous ne serez pas déçus ! Ce coffret très haute définition tant attendu des aventures d’Harry Potter est un véritable bijou cinématographique qui balaie d’un petit coup de baguette magique tout ce à quoi nous nous attendions. Explications : Après deux premiers épisodes, Harry Potter à l’École des Sorciers et La Chambre des Secrets, jugés un peu trop enfantins, le troisième volet amorce un virage radical, tant sur la forme que sur le fond. Avec Le Prisonnier d’Azkaban, notre jeune prodige connaît un nouveau souffle qui remet les pendules à l’heure en bouleversant la donne de départ. Certes, le réalisateur Chris Columbus n’est plus aux commandes, mais force est de reconnaître qu’aucune diseuse de bonne aventure n’avait prédit un tel bouleversement dans sa boule de cristal. En effet, c’est le cinéaste mexicain Alfonso Cuaron qui reprend le flambeau tout en apportant sa griffe, et ce, avant de passer le relais à Mike Newell et David Yates pour les cinq épopées restantes (La Coupe de Feu, L’Ordre du Phénix, Le Prince de Sang Mêlé, Les Reliques de la Mort – Partie 1 & Partie 2).

Les intrigues et la profondeur des personnages sont certes primaires, tout comme le jeu parfois cabotin des acteurs, mais le charme des longs-métrages réside dans un festival d’effets spéciaux particulièrement réussis. Qu’ils réussissent à nous charmer, pousser dans nos derniers retranchements ou encore à nous voler quelques sourires, les trolls, les licornes, dragons et autres chiens à trois têtes cristallisent à merveille les pages des contes qui ont bercé notre enfance. En effet, les nombreux cinéastes ont su admirablement adapter sur grand-écran l’univers dépeint par l’écrivaine où baroque, féerie et ténèbres font ménage à trois. Un très beau moment de cinéma à voir et revoir en famille ! 


Distributeur : Warner Bros
Origine : Américano-britannique
Date de sortie : 22 novembre 2017
Réalisateurs : Chris Columbus, Alfonso Cuaron, Mike Newell & David Yates.
Distribution : Daniel Radcliffe, Rupert Grint, Emma Watson, Robbie Coltrane, Richard Harris, Maggie Smith, Alan Rickman, Ian Hart, Kenneth Branagh, Warwick Davis, Gary Oldman, Michael Gambon, Ralph Fiennes, Brendan Gleeson, Imelda Staunton, Helena Bonham Carter, Bonnie Wright, Evanna Lynch, Jessie Cave, Jim Broadbent, Tom Felton, Helen McCrory...
Genre : Fantastique/aventure/famille
Durée : 19 heures 13 minutes
Les points forts du coffret 4K : Pas de bonus annoncé !

Spider-Man : Homecoming

Une petite toile, ça vous tente ?

spider man homecoming 4k 04604

Très en vogue depuis quelques années, les reboots et autres suites envahissent nos salles obscures préférées. Après les Tortues Ninja, Star Trek, X-Men, Avengers, et autres 4 Fantastiques, c’est au tour du célèbre Spider-Man de faire peau neuve, et ce, surtout après l’échec cuisant de The Amazing Spider-Man. Alors qu’on le croyait embourbé dans les toiles hollywoodiennes, notre superhéros nous revient plus lifté que jamais et dans une nouvelle aventure sobrement baptisée Spider-Man : Homecoming.

Résolument dans l’air du temps, cette comédie d’action/aventure concentre son intrigue sur le jeune Peter Parker (Tom Holland), et ce, quelques mois seulement après ses débuts très remarqués dans Captain America : Civil War. Voué à un destin hors du commun, l’apprenti héros tisse ses premières toiles et apprend à embrasser sa nouvelle identité, celle de Spider-Man. Électrisé par sa récente expérience ô combien prometteuse avec les Avengers, il rentre chez lui auprès de sa tante May (Marisa Tomei) ! Et alors qu’il essaie tant bien que mal de se faire remarquer par son nouveau mentor Tony Stark alias Iron Man (Robert Downey Jr.), une nouvelle menace connue sous le nom de Vautour (Michael Keaton) lui donne l’occasion de prouver de quoi il est vraiment capable !

Le reboot de la franchise Spider-Man était dans l’air depuis quelque temps déjà. Mais Hollywood attendait, dit-on, que les effets inéluctables laissés par son prédécesseur soient suffisamment atténués pour honorer comme il se doit à l’écran les nouvelles aventures de ce grand succès de Marvel. Les attentes étaient donc grandes et, d’autant plus, chez les fans de la première heure qui ont déjà eu un petit aperçu dans cette nouvelle mouture dans Captain America : Civil War sorti l’an dernier dans nos salles obscures préférées. Comme vous pouvez vous en douter, la compétition est de très haut niveau dans ce domaine. Mais, disons-le tout de suite, Spider-Man : Homecoming fait de la haute-voltige et remporte le pari haut la main ! À bien des égards, cette nouvelle version s’avère encore plus satisfaisante que les précédentes, et pour cause, Jon Watts — à qui l’on doit Cop Car — sort une nouvelle fois l’artillerie lourde pour nous propose des scènes d’action ébouriffantes et dont l’enchaînement témoigne d’un rythme sans failles. D’autre part, sa vision assurément moins adulte et beaucoup plus « second degré » se révèle être un parti pris malin et qui colle assurément plus à la peau du superhéros.

Face à cette déferlante de suites et autres redémarrages, doit-on en conclure qu’Hollywood est en panne d’inspiration ou alors qu’elle préfère se concentrer sur des licences juteuses, plutôt que sur des scripts originaux ? Après avoir pris d’assaut le box-office américain et pulvériser ses anciens records, Spider-Man tisse à nouveau sa toile sur les célèbres collines californiennes pour mieux faire exploser le tiroir-caisse de ses producteurs… alors vivement la suite !

Distributeur : Sony
Origine : USA
Date de sortie : 20 novembre 2017
Réalisateur : Jon Watts
Distribution : Tom Holland, Michael Keaton, Robert Downey Jr., Zendaya, Marisa Tomei, Martin Starr, Jacob Batalon, Laura Harrier...
Genre : Comédie d’action & d’aventure
Durée : 2 heures 14 minutes
Les points forts des coffrets DVD, Blu-ray, 3D & 4K :
– Commentaire audio de Sam Raimi, des acteurs et de l’équipe technique.
– Commentaire audio du créateur des effets spéciaux John Dykstra et de son équipe.
– Le 6ème sens de l’araignée : accès à 9 mini-documentaires pendant la vision du film.
– Tisser la toile : factoïdes en pop-up pendant la projection (français/anglais).
– La campagne marketing : bandes-annonces de « Spider-Man » et Mr. Deeds.
– 1 facsimilé du comic book « Amazing Fantasy N° 15 » (1ère apparition de Spidey).
– Le DVD « Stan-Lee – Mutants, Monstres & Marvel ».
– 1 Senitype (morceau de pellicule) choisi par Sam Raimi.
– Une lithographie de David Mack.

Coffret Prestige Édition Limitée 2017 Tim Burton 

Tim aux doigts d'argent !

coffret prestige edition limitee 2017 tim burton 8bb35

Tim Burton fait indubitablement partie de ces réalisateurs qui ont à jamais marqué de leurs lettres de noblesse le Septième Art ! Bien plus qu’un simple cinéaste, Timothy Walter Burton est devenu au fil des ans un artiste avec un grand « A ». Avec une griffe maintes fois imitée, mais jamais égalée, il a su imposer un style qui fait désormais figure de référence dans son thème de prédilection, le fantastique !

On se rappelle ainsi aisément son mémorable Edward aux Mains d’Argent, une œuvre majeure de sa filmographie qui a su traverser le temps sans prendre une seule ride et qui lui a permis d’amorcer un tournant radical en tant que valeur montante. Et que dire sur le reste de ses films, si ce n’est qu’il a su rapidement asseoir son statut de petit génie du cinéma américain avec des œuvres cultes comme L’Étrange Noël de Mr.Jack, Mars Attacks, Batman le Défi, Beetlejuice, Sleepy Hollow ou encore Charlie et la Chocolaterie.

Quelque part au croisement d’un créateur prolifique et d’un artiste éternel à l’âme d’enfant, maître Burton prend un malin plaisir à glorifier le droit à la différence pour en faire une allégorie cinématographique, racontée avec autant d’humour que de poésie. C’est pourquoi la Warner Bros lui devait de rééditer le coffret de l’intégrale de son œuvre méritant amplement d’être redécouverte sur le petit écran. À bon entendeur !


Distributeur : Warner Bros
Origine : USA
Date de sortie : 20 novembre 2017
Réalisateur : Tim Burton
Genre : Édition limitée des 19 œuvres cinématographiques de Tim Burton.
Durée : 19 films (Dark Shadows, Sweeney Todd, Les Noces Funèbres, Charlie et la Chocolaterie, L’Étrange Noël de Mr.Jack, Mars Attacks, Batman, Batman le Défi, Beetlejuice, Pee Wee’s Big Adventure, Ed Wood, Edward aux Mains d’Argent, Sleepy Hollow, La Planète des Singes, Big Fish, Alice au Pays des Merveilles, Frankenweenie, Big Eyes & Miss Peregrine et les Enfants Particuliers.)
Les points forts des coffrets DVD & Blu-ray : un livret.

Les sorties DVD/Blu-Ray du mois de octobre 2017 - Cinéma

 

Il faut bien se l’avouer, l’été est fini et la rentrée est bien là avec ses aléas climatiques et tout ce qui va avec ! Alors, quoi de mieux qu’un bon film pour se remonter le moral ? Pour ce faire, voici une sélection de films pour lesquels une séance de rattrapage s’impose en DVD, Blu-ray voire 3D. Merci qui ?

Pirates des Caraïbes - La Vengeance de Salazar

Bien mal acquis...

pirates des caraibes la vengeance de salazar bluray 54be3

Le destin ne semble toujours pas vouloir épargner notre pauvre Capitaine Jack Sparrow (Johnny Depp) qui va devoir, une fois de plus, faire face à un vieil ennemi, l’abominable Capitaine Salazar (Javier Bardem) bien décidé à lui en faire baver ! En effet, ce dernier s’est échappé du Triangle du Diable avec la ferme intention de réduire à néant tous les flibustiers écumant les eaux… Sparrow compris ! Notre pirate maniéré préféré n’a comme seul et unique espoir de salut que le légendaire Trident de Poséidon qui confère à son détenteur tout pouvoir sur les mers et océans de la planète. Pour ce faire, il va devoir s’allier avec la séduisante et non moins intelligente astronome Carina Smyth (Kaya Scodelario), et au fougueux jeune marin de la Royal Navy Henry Turner (Brenton Thwaites). Avec cette alliance des plus hasardeuses et à la barre du Dying Gull, son piteux petit rafiot, Sparrow parviendra-t-il à sauver une énième fois sa peau ? Rien n’est désormais moins sûr…

Après avoir rapporté près de 4 milliards de dollars suite aux quatre premiers volets de la franchise ô combien lucrative, Disney persiste et signe un chapitre 5 dans la plus pure tradition du genre ! Annoncé en janvier 2011, avant même que Pirates des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence ne débarque dans nos salles obscures préférées en mai de la même année, Pirates des Caraïbes — La Vengeance de Salazar vous fera revivre les nouvelles aventures abracadabrantesques du célèbre scélérat. Même si la recette semble largement éprouvée, les réalisateurs Joachim Ronning & Espen Sandberg passent à la vitesse supérieure pour insuffler un peu de sang neuf à la franchise. Venez donc explorer les nouveaux paysages exotiques luxuriants et autres étendues marines d’une beauté à vous couper le souffle, le tout transcendé par un duel dantesque entre le caméléon Johnny Depp et le truculent Javier Bardem passé maître dans l’art de jouer les « Big Bad » ! 


Distributeur : Disney
Origine : USA
Date de sortie : 6 octobre 2017
Réalisateurs : Joachim Ronning & Espen Sandberg
Distribution : Johnny Depp, Javier Bardem, Brenton Thwaites, Kaya Scodelario, Orlando Bloom, Geoffrey Rush, Kevin McNally, Golshifteh Farahani...
Genre : Film d’action fantastique & d’aventure
Durée : 2 heures 09 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray & 3D :
– Making of en 7 parties (HD - VOST) :
« Retour en mer » (3'33").
« Conversations avec Brenton et Kaya » (8'48").
« Les secrets de Salazar et du Silent Mary » (13'38").
« Le commandant en second » (8'48").
« Les requins fantômes » (3'50").
« Oncle Jack » (5'11").
« L’héritage des Caraïbes » (3'59").
– Bêtisier (HD — 2'58" — VOST).
– Carnet de bord photographique de Jerry Bruckheimer (diaporama — HD — 1'40")
– 4 scènes coupées (HD VOST) :
« Le bandit de grand chemin » (34").
« La leçon de Jack Sparrow » (39").
« La baleine » (55").
« Réflexions de Murtogg et Mullroy » (31 »).

Wonder Woman

Avant Wonder Woman...il y a Diana !

wonder woman 4k copie 2c2f7

Après nous avoir montré un petit aperçu de ses nouveaux pouvoirs dans Batman V Superman : l’Aube de la Justice de Zack Snyder sorti en mars 2016 dans nos salles obscures préférées (et en août 2016 en vidéo), Wonder Woman nous revient, mais cette fois-ci dans une nouvelle aventure cinématographique qui lui est entièrement consacrée !

Avant qu’elle n’embrasse sa destinée de superhéroïne, Wonder Woman (Gal Gadot) répondait uniquement au doux nom de Diana, princesse des Amazones et guerrière indestructible. Un jour, alors qu’elle se livre à son passe-temps favori, le combat, le capitaine Steve Trevor (Chris Pine) s’écrase en avion sur son île paradisiaque. Perdu au beau milieu du Triangle des Bermudes, son havre de paix voit ainsi sa quiétude troubler par les révélations du pilote rescapé qui ne tarde pas à lui informer qu’une guerre sans précédent ravage la planète. N’écoutant que son courage et désobéissant à sa mère, la reine des Amazones, la plantureuse et non moins athlétique Diana consent à l’accompagner pour tenter d’enrayer la menace. En découvrant la civilisation humaine, la jeune femme va non seulement découvrir l’étendue de ses pouvoirs, mais aussi ce pour quoi elle est destinée…

Après voir fait les beaux jours de la ABC de 1975 à 1979 sous les traits de la splendide Lynda Carter, le film avorté de Joss Whedon en 2005, les projets séries abandonnés de NBC et CW (2011 & 2012), Wonder Woman revient enfin en vidéo, et ce, après avoir fait un retour remarqué cet été dans nos salles obscures préférées. Effets spéciaux titanesques, action dopée à l’adrénaline et bande-son tonitruante constituent l’ADN de ce film d’action fantastique & aventure. Amateurs du genre, il ne vous reste plus qu’à vous repasser en boucle cette aventure épique en attendant la suite, Wonder Woman 2, d’ores et déjà prévue pour décembre 2019 ! À noter que l’ultimate édition propose une version longue du film avec scènes inédites, histoire d’éclairer un peu plus votre lanterne !


Distributeur : Warner Bros
Origine : USA
Date de sortie : 18 octobre 2017
Réalisateur : Patty Jenkins
Distribution : Gal Gadot, Chris Pine, Connie Nielsen, Robin Wright, Danny Huston, David Thewlis, Elena Anaya, Lucy Davis...
Genre : film d’action fantastique & d’aventure
Durée : 2 heures 21 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray, 3D & 4K :
- Epilogue : La maison d’Etta (2'41").
– La création de la Wonder Woman moderne (16'26").
Suivez la réalisatrice Patty Jenkins qui nous raconte les moments forts du tournage :
– Themyscira : l’île secrète (4'56").
– La bataille sur la plage (4'56").
– Une photo à travers le temps (5'07").
– Diana dans le monde moderne (4'39").
– Wonder Woman en guerre (5'03").
– Les Amazones de Wonder Woman (9'53").
– La Trinité (16'05").
– Les femmes derrière la caméra (15'34").
– À la recherche de la Wonder Woman cachée en tous (23'08").
– 5 scènes en version longue (6'04").
– Scène alternative : en marche vers un monde féminin (1'04").
– Bêtisier (5'37 »).
 

La Momie

Remake réussi  !

the mummy 2017 fra uhd ret packshot sleeve 8313101 32 3d copie 3d4b8 

Tom Cruise avait été pressenti pour jouer dans La Momie lancé en 1999 par Stephen Sommers, et ce, avant que Brendan Fraser ne soit finalement choisi. Dix-huit ans plus tard, c’est finalement lui qui est retenu pour le remake de 2017 ! Dans ce dernier, la star inoxydable de la saga Mission Impossible incarne un certain Nick Norton, un aventurier qui va devoir mettre fin aux agissements d’une princesse de l’ancienne Égypte (Sofia Boutella) ayant trahi les siens et sortie d’outre-tombe pour assouvir sa vengeance. Des sables du Moyen-Orient aux rues de Londres en passant par les méandres de tombeaux antiques profanés, La Momie, nouvelle du nom, va laisser déferler sur notre monde des vagues de terreur et de haine enfouies en elle depuis trop longtemps…

Depuis quelques années, Hollywood prend non seulement un malin plaisir à multiplier les reboots, remakes et autres suites, mais aussi à féminiser les nouvelles versions de ses œuvres marquantes qui ont traversé les générations de cinéphiles en prenant quelques rides et que les producteurs souhaitent, désormais, remettre au goût du jour. Et cette fois-ci, c’est au tour de la sculpturale Sofia Boutella de se glisser dans la peau de la fameuse créature égyptienne revenue d’entre les morts. Pour les plus érudits d’entre vous, l’effrayant cadavre desséché et embaumé n’a été joué jusqu’à présent que par des hommes au cinéma : Boris Karloff dans le film réalisé par Karl Freund en 1932, ou encore Arnold Vosloo dans le remake signé Stephen Sommers et dont le premier chapitre est sorti en 1999 au cinéma.

Après avoir été à l’affiche de Kingsman : Services Secrets et Star Trek (3) Sans Limites, l’actrice franco-algérienne s’en sort à merveille dans ce rôle phare si prisé. Fier de sa trouvaille, le réalisateur Alex Kurtzman ressort les bandelettes et fait appel à Jon Spaihts, le scénariste de Prometheus, et nous propose un blockbuster « fantastico horrifique » aux antipodes de la précédente version imaginée par Stephen Sommers. Assurément plus noire, La Momie enchaîne les scènes d’action dopées aux effets spéciaux et nous propose une aventure spectaculaire qui promet de fasciner de nombreuses générations de cinéphiles à travers le monde.

Dans un contexte de crise où les plus grands noms du Septième Art s’interrogent de plus en plus sur la place accordée aux femmes au sein de l’industrie du film et, qui plus est, du rôle du sexe soi-disant faible qui en a plus qu’assez d’être réduit à celui de faire-valoir, Universal dépoussière indubitablement sa franchise pour mieux en assurer sa pérennité…


Distributeur : Universal
Origine : USA
Date de sortie : 24 octobre 2017
Réalisateur : Alex Kurtzman
Distribution : Tom Cruise, Sofia Boutella, Annabelle Wallis, Russekk Crowe, Jake Johnson, Courtney B. Vance, Marwan Kenzari, Stephen Thompson...
Genre : Fantastique/aventure/épouvante-horreur.
Durée : 1 heure 51 minutes
Les points forts des DVD, Blu-ray, 3D et 4 K :
– Scènes coupées et versions longues.
– Ancré dans la réalité.
– Cruise et Kurtzman : une conversation.
– La vie en apesanteur : la création de l’accident d’avion.
– Rencontre avec Ahmanet.
– Cruise en action.
– Devenir Jekyll et Hyde.
– Un chaos chorégraphié.
– Nick Morton : à la recherche d’une âme.
– La renaissance d’Ahmanet : bande dessinée animée.
– Commentaire audio.
 

Baywatch - Alerte à Malibu

Revival salé de la série culte  !

baywatch alerte a malibu bluray4k 1a030

Rappelez-vous BaywatchAlerte à Malibu, le soap aquatique à bikinis apparents qui a fait les beaux jours de la NBC de 1989 à 2000 avec pas moins de 244 épisodes répartis sur 12 saisons ! Véritable coup de génie télévisuel pour certains ou œuvre d’une médiocrité affligeante pour les autres, la série est restée pendant longtemps l’une des plus regardées dans le monde, avec près d’un milliard de téléspectateurs. Et pourtant rien ne la prédestinait à une telle longévité et surtout lorsqu’on qu’on sait que les héros ne portent rien de plus qu’un maillot de bain rouge et particulièrement ajusté !

Mais alors pourquoi un tel succès ? Et bien parce que les héros ne sont pas de simples maîtres nageurs sauveteurs. Au fil des ans et des épisodes, ils ne se contentent pas de sauver les gens de la noyade en pratiquant les premières pratiques d’usage, ils combattent les surfeurs déchaînés, les trafiquants de drogue, les évadés et autres scélérats échoués sur le superbe littoral californien.

Alors que les adaptations de séries télévisées sont particulièrement prisées à Hollywood, et même si certaines ont été de franches réussites et que d’autres se sont vautrés dans le ridicule, l’ère du recyclage et de la nostalgie ne s’arrête pas là puisque c’est désormais au tour du cinéma de Baywatch – Alerte à Malibu de passer du petit au grand écran ! On y retrouve ainsi le légendaire sauveteur Mitch Buchanon (Dwayne Johnson) contraint de s’allier à une nouvelle recrue, le fougueux Matt Brody (Zac Efron) qui ne cache pas son aversion pour l’autorité. Pour autant, ils vont devoir apprendre à se supporter pour mieux contrecarrer un complot criminel menaçant l’avenir de la baie…

Fonctionnant sur le principe du « buddy movie », Baywatch — Alerte Malibu met en scène deux personnages charismatiques contraints de se serrer les coudes malgré leurs nombreuses différences. Le réalisateur Seth Gordon reprend les ingrédients du genre et nous propose une comédie-string à grosses ficelles. Même si la trame scénaristique demeure classique, l’intrigue se voit renforcée par un exotisme indissociable de ce genre d’aventure, le tout saupoudré par un ton parodique aussi kitsch qu’assumé, des gags potaches à la pelle, des répliques graveleuses et autres ralentis avantageux qui vous feront prendre la tasse !


Distributeur : Paramount
Origine : USA
Date de sortie : 24 octobre 2017
Réalisateur : Seth Gordon
Distribution : Dwayne Johnson, Zac Efron, Alexandra Daddario, Priyanka Chopra, Kelly Rohrbach, Ilfenesh Hadera, Jon Bass, Yahya Adbul-Mateen II...
Genre : comédie d’action
Durée : 1 heure 57 minutes
Les points forts des DVD & Blu-Ray et 4K :
– Poursuivre l’héritage.
– Scènes coupées et versions longues.
– À la rencontre des sauveteurs.
– Cascades et entraînement.

Dracula

Une réédition mordante !

dracula 4k c71b8

Comment faire du neuf avec du vieux ? Et bien en rééditant en haute définition un film culte… c’est d’ailleurs ce que fait Sony Pictures en ressortant Dracula en 4K, l’œuvre magistrale de Francis Ford Coppola !

Sorti pour la première fois en 1993, avant d’être remastérisé en 2001 dans nos salles obscures préférées, Dracula, comme son nom l’indique, nous plonge au cœur de la Transylvanie de 1492, à l’instant précis où le prince Vlad Dracula (Gary Oldman) retrouve le corps de sa fiancée Elisabeta (Winona Ryder) sans vie. Rongé par sa peine, il se risque à défier les lois de Dieu et devient le comte Dracula, un vampire assoiffé de sang. Beaucoup d’eau & de sang coule sous les ponts, tant et si bien que 400 ans plus tard, le mort-vivant aspire désormais à quitter ses terres pour s’installer en Angleterre. Sur place, il fait appel à Jonathan Harker (Keanu Reeves), illustre clerc de notaire reconnu dont la fiancée Mina Murray (Winona Ryder) est le portrait craché de sa chère et tendre disparue. Résistera-t-il à la tentation ?

À vous de le (re) découvrir en vous procurant au plus vite le Blu-ray 4K de Dracula, un drame romantico-horrifique qui a à jamais marqué de ses lettres ensanglantées l’histoire du 7ème Art ! En s’inspirant des écrits originels de Bram Stoker, Francis Ford Coppola transcende les codes et nous offre une revisite aussi mordante qu’hypotisante et qui demeure à ce jour l’une des références cinématographiques du genre ! En effet, le réalisateur américain a su admirablement adapter sur grand-écran l’univers dépeint par l’écrivain irlandais où baroque, érotisme et ténèbres font ménage à trois pour mieux rendre au personnage sa dimension lyrique quelque peu éludée dans les moutures antérieures et postérieures. Un très beau moment de cinéma à voir et revoir en famille ou entre amis ! 


Distributeur : Sony Pictures
Origine : USA
Date de sortie : 25 octobre 2017
Réalisateurs : Francis Ford Coppola
Distribution : Gary Oldman, Winona Ryder, Keanu Reeves, Anthony Hopkins, Richard E. Grant, Dagmar Stanec, Jules Sylvester, Cary Elwes...
Genre : Drame romantique & d’épouvante-horreur
Durée : 2 heures 08 minutes
Les points forts du 4K : pas de bonus annoncé !